Aller au contenu

  • Recherche
  • Connectez-vous avec Facebook Connectez-vous avec Twitter      Connexion   
  • Créer un compte




Photo

poteau circulaire creux

- - - - -

#1

Posté 31 mai 2008 - 11:49

tarek

    Membre occasionnel

  • Membres
  • PipPip
  • 40 messages
  • 0 points
bonjour , je voudrais calculer un poteau circulaire de 40 cm de diamètre creux à l'intérieur ( évacuation d'eaux pluviales par un tube PVC diamètre 120 mm). Est ce que je devrais calculer un modèle de poteau circulaire avec une section equivalente? merci.

Publicité

Publicité

#2

Posté 02 juin 2008 - 20:33

Rafik

    Membre exceptionnel

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 653 messages
  • 12 points
Salam

Vous pouvez faire le calcul avec une section circulaire évidée

Si le poteau est soumis a la compression centrée : le calcul est simple (poteau en compression centrée) avec la formule As = f (Nu, Br, fc28, fe,…), avec Br section de béton réduite en déduisant 1cm sur le pourtour de la section droite Br = (pi*19^2-pi*7^2)

Si le poteau est soumis a la flexion composée : dans ce cas c une section BA a plan moyen soumise a la flexion composée, vous pouvez construire, ou utilisez un programme qui construit, la courbe d’interaction de la section béton armé et comparer le moment sollicitant au moment ultime de la section, pour en déduire le ferraillage nécessaire.

#3

Posté 02 juin 2008 - 21:30

nour007

    Membre spécial

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 465 messages
  • 1 points
Merci Rafik pour la réponse
J'ajoute que le poteau doit être calculédans le cas de fissuration très préjudiciable..
Mais la question que je me pose, pourquoi Tarek tu favorises le côté esthétique ( cacher une conduite d'évacuation d'eaux pluviales dans un poteau ) devant le côté sécurité et solidité de l'ouvrage ( élément porteur vertical creux sous danger d'infiltration d'eau ) .. C'est du pur danger à long terme sauf si le poteau est décoratif ... Pourquoi nos ingénieurs jouent au feu devant les caprices des architectes ou des promoteurs? ces gens ne protègeront pas l'ingénieur dans le cas d'une catastrophe "la kaddara allah "!!!!
CHARTE DU FORUMLe sage est celui qui sait s'entourer de gens plus intelligents que lui

#4

Posté 02 juin 2008 - 23:06

Djas

    Membre exceptionnel

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 165 messages
  • 72 points
Salam MGC,
moi je me demande jusqu'où va cette conduite, elle doit dévier à un endroit ou à un autre pour évacuer se que elle chemine, comment ca va se faire???
au niveau bas du poteau, au niveau de la longrine, du l'avant-poteau,... traverse t-elle la semelle????
j'aimerai comprendre ce cas.
Merci de m'éclaircir.
" vaux mieux tout faire et.... ne rien savoir, que de tout savoir et ne rien faire"

#5

Posté 02 juin 2008 - 23:49

gilberto972

    Expert

  • Experts
  • PipPipPipPipPip
  • 252 messages
  • 1 points
Tout à fait d'accord avec DJAS et Nour007. Si on sait calculer un poteau circulaire creux, il reste vrai que même si implanter une descente EP dans un poteau peut plaire à un architecte, cela génère un risque "anormal" vis-à-vis de la durabilité de la structure. (risque de corrosion, réalisation de l'évacuation en pied de poteau délicate ...)

#6

Posté 03 juin 2008 - 15:33

tarek

    Membre occasionnel

  • Membres
  • PipPip
  • 40 messages
  • 0 points
merci a tous pour les réponses. Juse rafik dis moi exactement ce que tu veux dire par comparer les courbes pour la flexion composée. en fait vous avez parfaitement raison pour la durabilité de l'ouvrage ce n'est pas garanti du tout, surtout que ici en farrique, tout le mondele sait, ya zéro entretien :pascontent2: de toute les facons il faudra bien obliger l'architecte à se soumettre à l'ingénierie :hurt3:

#7

Posté 03 juin 2008 - 15:35

tarek

    Membre occasionnel

  • Membres
  • PipPip
  • 40 messages
  • 0 points
enifn j'ai oublié, pour l'evacuation des eaux, l'architete pense que ca debouche dans une sorte de caniveau, d'ailleurs je pense pas que ca le derange si je serais obligé à traverser la semelle, pourvue qu'il ait ce qu'il veux!! ils sont tous pariels les architectes :hurt1:

#8

Posté 03 juin 2008 - 16:58

nour007

    Membre spécial

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 465 messages
  • 1 points
Salut Tarek, l'architecte ça lui dérange la conduite apparente, lui il prend la décision et toi tu prends le grand risque .. Le problème c'est un risque qui n'est pas calculé!!!

Le rapport risque/récompense pour les ingénieurs ressemble à peu près à ça :
RISQUE : Humiliation publique et recours judiciaire lé kaddara allah dans le cas d'une catastrophe
RECOMPENSE: Rien

Le rapport risque/récompense pour les architectes ressemble à peu près à ça :
RISQUE : Zéro
RECOMPENSE : La satisfaction du maître de l'ouvrage
CHARTE DU FORUMLe sage est celui qui sait s'entourer de gens plus intelligents que lui

#9

Posté 03 juin 2008 - 17:58

tarek

    Membre occasionnel

  • Membres
  • PipPip
  • 40 messages
  • 0 points
affirmatif, t'as raison

#10

Posté 03 juin 2008 - 19:33

krimo2007

    Membre génial

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 255 messages
  • 3 points
Salam
Qu'est ce que tu dit khouya tarek une canalisation dans un poteau c'est la folie, il ya toujours des et des solutions pour faire cacher la canalisation et sans toucher à la structure.
On sa bagare avec les gents qui passent leurs gaines électriques dans les poutres et votre architecte veut passer une canalisation carrément c'est :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4: :pleur4:



Répondre