Aller au contenu

  • Recherche
  • Connectez-vous avec Facebook Connectez-vous avec Twitter      Connexion   
  • Créer un compte




Photo
Semelle

chemisage des semelles


- - - - -

#11

Posté 22 février 2010 - 22:19

Terza Agui

    Membre occasionnel

  • Membres
  • PipPip
  • 33 messages
  • 1 points
Oui un Béton de 20 Mpa est considéré comme mauvais,car c'est la limite à partir de laquelle,selon le RPA,on passe du béton au béton armé.Donc un béton de 20 Mpa n'est pas considéré comme béton armé.
L'idée du béton armé aux états limites consiste à faire travailler le béton au maximum de ses capacités intrinséques,ce n'est qu'à partir de cette limite qu'interviennent les aciers pour reprendre les efforts.Donc fabriquer un béton de 20Mpa ,alors qu'on peut en fabriquer un de 30 MPa,et remplacer la différence par un grand nombre d'acier équivaut à jeter de l'argent par les fenaîtres.Et dans ce cas de figure vaut mieux ne pas calculer du tout et faire appel uniquement aux maçons amis de m.Ait El Hadj :- )

Publicité

Publicité

#12

Posté 23 février 2010 - 10:54

Hamoutami

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 110 messages
  • 10 points
  • Country Flag
Je ss d'acord avec M.AitElhadj qu'on t'il dit que le minimum est de 20MPA
même dans le RPS la résistance s28 à la compression doit être supérieure à 22 Mpa.

parce que dans une zone sismique on doit afécter au béton une ductilité pour qu'il peut dissiper de l'énergie sous des sollicitations sismiques par des déformations inélastiques sans réduction de sa résistance,

dans ce cas un résistance minimum est imposée!!

#13

Posté 23 février 2010 - 17:21

scorpion

    Expert

  • Experts
  • PipPipPipPipPipPip
  • 592 messages
  • 920 points
  • Country Flag
[quote="Terza Agui"]Oui un Béton de 20 Mpa est considéré comme mauvais,car c'est la limite à partir de laquelle,selon le RPA,on passe du béton au béton armé.Donc un béton de 20 Mpa n'est pas considéré comme béton armé.
L'idée du béton armé aux états limites consiste à faire travailler le béton au maximum de ses capacités intrinséques,ce n'est qu'à partir de cette limite qu'interviennent les aciers pour reprendre les efforts.Donc fabriquer un béton de 20Mpa ,alors qu'on peut en fabriquer un de 30 MPa,et remplacer la différence par un grand nombre d'acier équivaut à jeter de l'argent par les fenaîtres.Et dans ce cas de figure vaut mieux ne pas calculer du tout et faire appel uniquement aux maçons amis de m.Ait El Hadj :- )[/quote]

Mon cher ami un béton de 20 MPA est jugé selon vous qu'il est mauvais et en plus il ne fait pas parti de la famille béton armé, à ma humble connaissance, certain règlement de B.A juge que le béton peut être armé à partir de 16 MPA , à vous de juger.

#14

Posté 24 février 2010 - 10:05

keraz

    Expert

  • Experts
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 007 messages
  • 367 points
  • Country Flag

Oui un Béton de 20 Mpa est considéré comme mauvais,car c'est la limite à partir de laquelle,selon le RPA,on passe du béton au béton armé.Donc un béton de 20 Mpa n'est pas considéré comme béton armé.
L'idée du béton armé aux états limites consiste à faire travailler le béton au maximum de ses capacités intrinséques,ce n'est qu'à partir de cette limite qu'interviennent les aciers pour reprendre les efforts.Donc fabriquer un béton de 20Mpa ,alors qu'on peut en fabriquer un de 30 MPa,et remplacer la différence par un grand nombre d'acier équivaut à jeter de l'argent par les fenaîtres.Et dans ce cas de figure vaut mieux ne pas calculer du tout et faire appel uniquement aux maçons amis de m.Ait El Hadj :- )

.

BJR A TOUS , J'AI SUIVI AVEC ATTENTION CE DEBAT, OU J'AI PU LIRE QUE DES INGENIEURS ACCEPTENT DES BETON DE 20 MPA ALORS QUE D'AUTRES REFUSENT DE TELLE VALEUR , MAIS TOUJOURS EST IL QUE L'AVIS DE N'IMPORTE QUEL INGENIEUR DOIT ETRE ETAYE PAR UN CALCUL ET SURTOUT ETRE ETAYE PAR UNE REGLEMENTATION EN VIGUEUR BIEN SUR EN DEHORS DE CES DEUX POINTS ON PEUT PHILOSOPHER COMME ON VEUT ET TANT QU'ON VEUT.
ALORS POUR MOI C'EST TRES CLAIR.
SUR LE RPA
7.2 SPECIFICATION CONCERNANT LES MATERIAUX.
7.2.1 : BETON
POUR LES ELEMENTS PRINCIPAUX, LE BETON MIS EN OEUVRE DOIT AVOIR UNE RESISTANCE FC28 AU MOINS EGALE A 20 MPA
ET AU PLUS EGALE A 45 MPA
( REMARQUE :MR Terza Agui QUAND PAR EXEMPLE ON PEUT CONFECTIONNER UN BETON DE 60 MPA ( A TITRE D'EXEMPLE) ON N'A PAS LE DROIT DE L'UTILISER EN ZONE SISMIQUE (EN ALGERIE) , ET PERSONNELEMENT JE SUIS D'ACCORD AVEC CETTE CONDITION).

DTR- BC-2-41 : CBA93
ART : A.2.1.1.4 RESISTANCE MINIMALE DU ETON.
FC28 = 15 MPA LORSQU'ON UTILISE DES ACIERS DE HAUTE ADHERENCE.
FC28 = 12 MPA LORSQU'ON UTILISE DES ACIERS DOUX.
EN DECA DE CES LIMITES LES STRUCTURES CONCERNEES NE PEUVENT ETRE CONSIDEREES COMME ETANT DU BETON ARME.

MAINTENANT QUANT AU PROBLEME DE CONFORTER OU DEMOLIR CECI RESTE DU SEUL RESSORT DE L'INGENIEUR ( SUIVANT CES CALCULS ET HYPOTHESES).

#15

Posté 24 février 2010 - 11:58

AITELHADJ

    Expert

  • Experts
  • PipPipPipPipPipPip
  • 582 messages
  • 311 points
BAEL A.2.1,13
COMMENTAIRE

Pour le choix de la valeur de fc28 on peut considérer que :
- une résistance de 20 MPa est facilement atteinte sur les chantiers convenablement outillés ;
- on obtient facilement 25 MPa sur les chantiers faisant l'objet d'un contrôle régulier ;
- on peut obtenir 30 MPa dans toutes les régions à condition, en outre, de choisir convenablement les matériaux et d'étudier la composition du béton ;
- des résistances supérieures peuvent être atteintes moyennant une sélection rigoureuse des matériaux utilisés .

PS92.11.2.1 Pour les éléments principaux, le béton doit avoir une résistance fc28au moins égale à 22 MPa...

eurocode 2.Tableau 3.1Caractéristiques de résistance et de déformation du béton la resistance min c'est 15Mpa...

Eurocode 8
5.4 Dimensionnement pour la classe DCM
5.4.1.1 Exigences relatives aux matériaux
(1)P Le béton d’une classe inférieure à C 16/20 ne doit pas être utilisé dans les éléments sismiques primaires.
5.5 Dimensionnement pour la classe DCH
5.4.1.1 Exigences relatives aux matériaux
(1)P Le béton de classe inférieure à C 20/25 ne doit pas être utilisé dans les éléments sismiques primaires.
+:?O+ ? +?[????+ Yella yiwen ula?it yella; yella yiwen netta ula?it

#16

Posté 24 février 2010 - 19:26

Terza Agui

    Membre occasionnel

  • Membres
  • PipPip
  • 33 messages
  • 1 points

oui c'est possible


reste à verfier la contrainte du béton > min RPA 20Mpa (je pense..)

et la portance du sol???

emploi d'adjuvant de reprise

çi joint un detail de chemisage

bon courage


Mais ce détail de chemisage n'a aucun sens,il n' y a pas de continuité entre le nouveau et l'ancien béton.Seuls des entreprises genre ETB Kadour ben Kadour font dans le genre....

#17

Posté 24 février 2010 - 21:32

REDO

    Membre génial

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 248 messages
  • 76 points
Bonsoir à Tous!
C'est un débat intéressant!
moi je résume et je me joins à l'avis de notre ami Keraz...avant de passez au chemisage il faut confirmer le résultat de béton obtenu par des essais sur place (destructif ou non destructif) selon l'age de béton en question, ensuite comparer ses résultats aux hypothèses de calcul et en tirer la conclusion de faire un chemisage ou non...et à mon avis puisque le projet et encore dans la phase de fondation, et s'il s'agissait des semelles isolées, il est préférable de démolir et comme l'a dit notre ami Terza Agui, il ne faut pas aidez l'entreprise à justifier son béton.

#18

Posté 25 février 2010 - 10:25

AITELHADJ

    Expert

  • Experts
  • PipPipPipPipPipPip
  • 582 messages
  • 311 points
avant de dire que ca n'a aucun sens le schema que j'ais présénté sache mon cher étudiant qu'il faut bien revisé tes cours premièrement et sortir des deux phrase que tu connais du RPA

et personnelement je comprend pas pour quoi on vous a pas apris qu'il faut bien lire avant de parlé

primo: je n'ais jamais di à aucun moment qu'il faut aidé les entreprises à frauder; mais qu'il est possible de faire un chemisage

secondo: je peu meme donné d'autres schemas de chemisage , je sais bien que celui qui dis qu'on ne peu pas le faire c'est qu'il n'a jamais fait une extention de batiment en élévation...

en plus de ca mon cher etudiant les semelles que t'a apris à calculer à l'ecole son des semelles sans armatures de poinçonnement puisque les contraintes sont verifiées et dans notre cas c'est pas verifié...

je n'ajouterais rien par ce que avant t'a grandement ouvert ta bouche
+:?O+ ? +?[????+ Yella yiwen ula?it yella; yella yiwen netta ula?it

#19

Posté 25 février 2010 - 10:58

Terza Agui

    Membre occasionnel

  • Membres
  • PipPip
  • 33 messages
  • 1 points
Je constate que Monsieur l'ingénieur s'est fâché car un simple étudiant a attiré son attention sur un faux schémas....
Tu as trop parlé,mais tu as oublié l'essentiel à savoir que ce schémas que tu as posté n'a aucun sens il est effectivement faux!
Ce forum c'est du sérieux,il ne suffit pas de poster n'importe quoi juste parceque c'est en couleur...
Merci de me rappeller de réviser mes cours,c'est ce que je fais d'ailleurs et c'est ce qui me permet de distinguer parfaitement la traction de la compression...

#20

Posté 25 février 2010 - 12:21

scorpion

    Expert

  • Experts
  • PipPipPipPipPipPip
  • 592 messages
  • 920 points
  • Country Flag
Mr Terza Agui, cher ami je ne sais pas si vous avez terminer vos études, mais moi je vous dirai une chose
primo être un ingénieur c'est toujours trouver des solutions, appliquer bêtement les recommandations, ça un simple technicien peut le faire.
Secundo entreprise si KAdour ou je ne sais quoi, là ce sont les mots que vous utiliser, ben un jour vous serai amené à travailler pour eux
et vous ferai ce qu'ils vous diront sinon votre n'aurai pas votre place chômage vous guettera
tertio, écouter toujours les gens ce qu'ils ont à dire et les respecter, utiliser les termes comme faux, ça n'existe pas dans notre langage.
Et le plus important pour un ingénieur, quand il remet en cause une solution, il doit justifier le refus pas comme vous le faite.
Alors cher ami keep cool. ;)



Répondre