Aller au contenu

  • Recherche
  • Connectez-vous avec Facebook Connectez-vous avec Twitter      Connexion   
  • Créer un compte




Photo

cheminée à foyer ouvert

- - - - -

#1

Posté 21 mars 2010 - 19:48

ghiles66

    Membre débutant

  • Membres
  • Pip
  • 8 messages
  • 0 points
bonsoir, j'ai besoin de méthode de calcul pour dimensionner une cheminée à foyer ouvert: régle ou abaque.
j'ai des cotes invariables:
--conduit cylyndrique de 30 cm de diamètre, sa hauteur est de 10 m ( il reste 2 m pour l'ouverture du foyer et la hotte ).
--l'ouverture doit etre à angle droit.
merci aux détendeurs du savoir.

Publicité

Publicité

#2

Posté 22 mars 2010 - 00:35

UbuKing

    Membre génial

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 204 messages
  • 0 points
Bonsoir Doc
il faut dire si vous n'avez pas eu de repense de sitôt c'est qu'on doit tous fonctionne toujours au mazoute de ce côté ci :mrgreen:
J'ai essayé de faire une recherche pour vous et le plus empirique que j'ai pu trouvé (sur un forum) est comme suit:

- A = largeur du foyer
- B = hauteur du foyer
- C = profondeur du foyer
- D = hauteur de l'avaloir
- H = hauteur du conduit

-La profondeur, la hauteur et la largeur du foyer doivent être dans le rapport 4,5,6.
- la hauteurde l'avaloir est la même que celle du foyer
- la heuteur du conduit doit être au moins égale à 14 fois la hauteur du foyer.
- l'ouverture de la cheminée doit avoir une surface égale à 9 fois celle du conduit.

Exemple :
Avec un conduit de 20x20cm la section est égale à 400cm2;
la section de l'ouverture sera égale à 400x9= 3600 cm2
La largeur A et la hauteur B du foyer seront dans le rapport 5/6 :

A/B = 6/5
AxB = 3600 cm
Donc : [6 x (BxB) ]/ 5 = 3600
et B = racine carrée de 5/6 x 3600 = 54,8 cm
et A= ( 54,8 x 6) / 5 = 65,8 cm

La profondeur du foyer C sera dans le rapport:
B/C = 5/4
et C = ( 4x 54,8)/ 5 = 43,8 cm
La hauteur de l'avaloir sera égale à celle du foyer B = 54,8 cm
et la hauteur H du conduit sera égale à 14 fois la hauteur de l'avaloir:
H= 54,8 x 14 = 767 cm

Pour en savoir plus sur la construction des cheminées : " Cheminée" - collection Concevoir et Construire -bEditions Alternatives ( dont ce calcul est extrait).

Cordialement,

le sieur qui a posté cette méthode devait signaler que ce n'est pas aussi simple que cas mais que empiriquement ça doit faire l'affaire.

-Un ensemble de question/repense pour savoir où mettre ses pas : http://www.urcaue-id... ... ?fiche=262
-Un site spécialisé qui donne des exemple juste pour savoir : http://www.mecaflux.... cond ... umées
- Un googlage :
1-/ http://www.google.co... ... CDYQ1QIoAQ
2-/ http://www.google.co... ... =&gs_rfai=

Et la cerise : ;)
Bien construire sa cheminée
Il existe de très nombreux ouvrages théoriques sur la construction des cheminées d'agrément à foyer ouvert, incluant maints calculs et abaques pour le tirage, les volumes d'air et les déperditions. Mais l'amateur, qui ne possède pas l'expérience du professionnel, est souvent fortement dépourvu de données pratiques, lui permettant de réaliser facilement une cheminée « qui tire bien » .

Sans entrer dans un détail technique fastidieux (et parfois difficilement compréhensible), le respect de quatre principes de base et de quelques règles simples permet de concevoir une cheminée tout à fait satisfaisante.


LES QUATRE GRANDS PRINCIPES
Créer une bonne alimentation en air frais

Sachant qu'un kilo de bois sec consomme environ 3,5 m3 d'air pour brûler, on prend conscience de la nécessité d'apport d'air frais!
L'alimentation en air, qui se faisait naturellement dans les logis anciens (sous les portes, les fenêtres, etc.), doit être créée dans les maisons modernes, bien isolées et calfeutrées.
Une prise d'air extérieure (munie d'une grille assez fine) au local à chauffer (un vide sanitaire, ou un sous-sol ventilé, peut convenir, à condition qu'il ne soit pas un lieu de stockage de produits combustibles !). Celle-ci est reliée au foyer par un tuyau de diamètre 50 mm (ou supérieur), fournit dans 90 % des cas un apport d'air suffisant.
La bouche d'arrivée d'air frais peut être située directement sous le foyer (dans l grille) ou encore dans les côtés, au ras de la sole foyère. Il convient enfin de noter que si la souche de cheminée est située en zone dépressionnaire sur la toiture, la prise d'air extérieure doit être située en zone de surpression (face aux vents dominants), faute de créer une inversion de tirage!

• Adapter la grandeur de la cheminée au volume de la pièce dans laquelle elle est installée

La magnifique cheminée monumentale récupérée dans un vieux manoir n'a peut être pas sa place dans un salon de 25 m2 !
Une cheminée trop grande par rapport à la dimension de la pièce fonctionnera (peut-être) parfaitement mais avec un certain nombre d'inconvénients souvent difficilement réparables! Un apport d'air frais trop important comparé au volume de la pièce crée des sensations de "courant d'air", une grosse consommation de bois nécessite un stockage de proximité important: une cheminée prévue pour chauffer 300 à 400 m2 rend vite la vie impossible dans un salon de 60 m2 ...

• Respecter le rapport entre le volume du conduit de fumée et de la dimension du foyer (largeur x hauteur)

Cette règle, sans être immuable, doit être respectée, faute d'enfumages réguliers de la maison, et tous les accélérateurs de tirage n'y changeront pas grand-chose! (dessin n° 1). Le conduit de cheminée se caractérise par sa section ( 20 x 20 , 30 x 30 , etc.) mais aussi par sa hauteur totale! Plus un conduit est haut, moins sa section est importante. Pour les dimensions du foyer, on parle des ouvertures effectives sur la pièce (Largeur x Hauteur) ou encore de son volume (L x H x Profondeur)
Image IPB
* Pour les petites cheminées (volume de foyer inférieur à 0,50 m3 ), le volume du conduit de fumées représente en général de 1 ,5 à 2 fois le volume de foyer, pour les cheminées plus importantes (volume de foyer supérieur à 0,50 m3 ), le ratio est de 1 fois à 1,3 fois le volume du foyer.
* En prenant comme base de départ la surface ouverte du foyer de la cheminée (largeur x hauteur), le vol du conduit de fumée (en m3) équivaut entre: 0,5 e 1,2 fois la surface, selon la taille de la cheminée (p1us elle est grande, plus le ratio diminue).
* Enfin, la hauteur totale du contrecœur (tablette 1 registre incluse) oscille entre 1,7 et 2 fois la haute libre du foyer.

• Avoir un bon dégagement de la sortie du conduit de fumées

La souche doit dépasser de 40 cm au moins le faîtage du toit (Arrêté 22.10.1969, art 18). Quant à son emplacement, il doit être hors de la zone de pression créée par les vents dominants en contact avec la pente d'un toit. On positionnera la souche dans une zone plus calme et dépressionnaire (dessin n° 2).
Image IPB
La souche de cheminée, dépassant du toit, doit être protégée pour éviter un refroidissement trop rapide des gaz de combustion (double paroi, enduit, isolant). Pour permettre une évacuation régulière des gaz brûlés, il est primordial que la section du conduit ne soit pas réduite dans son parcours, ce qui est souvent le cas dans certaines demeures anciennes. Aucun frein à l'évacuation des fumées ne doit venir perturber le tirage, voire inverser le tirage au passage de la souche. Seule la pose d'une mitre, ou mitron, en couronnement de la souche, est possible pour améliorer le tirage en provoquant un léger rétrécissement en fin de parcours des fumées.

QUELQUES REGLES COMPLEMENTAIRES

* Penser à vérifier la solidité du plancher au droit de la future cheminée (certaines pèsent plusieurs tonnes cas échéant, procéder à des renforcements de structures.
* Vérifier également le conduit existant (étanchéité stabilité, section, capacité de supporter de hautes températures). En cas de doute, ne pas hésiter à le tuber ou à le... reconstruire!
* Sauf si l'emplacement d'un conduit de fumée est déjà existant, le meilleur emplacement d'une cheminée dans une pièce reste opposé à la porte principale.
* Si c'est possible, i l est préférable de donner une forme très "ouverte" au foyer. Les côtés (tableaux) légèrement évasés vers l'extérieur, ce qui permet u meilleure irradiation de la chaleur (dessin n° 3).
Image IPB
En ce qui concerne le fond du foyer, une tablette registre en saillie, située au même niveau que le bas de l'avaloir, en haut du contrecœur, permet une accélération du tirage non négligeable ( dessin n°4 ).
Image IPB
# Il est de règle (sans que cela soit immuable, comme toute chose en matière de construction de cheminée que l'avaloir ait une hauteur équivalente à celle du foyer, et que sa forme soit régulièrement conique a de mieux concentrer les fumées vers le conduit.
# Qui dit cheminée, dit bois, qui dit bois dit stockage ! Il serait malheureux, ce qui est souvent le cas, de se priver d'une bonne flambée par manque de bûches L'idéal est donc de prévoir au moment de la construction de la cheminée, un emplacement pour les stocker. Sa taille sera adaptée à la gourmandise (pour 1/4 ou 1/2 stère) du foyer! Il sera placé sous la cheminée ou à proximité immédiate.

QUELQUES RAPPELS
* Il ne doit y avoir qu'un seul foyer par conduit, les dévoiements (coudes) ne doivent pas dépasser 20° pour une hauteur totale de plus de 5 m et 45° avec conduit lisse pour des hauteurs totales inférieures à 5m !
* Un conduit pour un foyer ouvert ne doit pas avoir une section de surface inférieure à 400 cm² ( 20 x 20 ). Ses parois extérieures ne doivent pas dépasser 50 °C (d'où l'intérêt des conduits isolés ou à double paroi interne du conduit (distance diminuée pour les conduits possédant des isolants thermiques).
* Un ramonage annuel (voir deux en cas d'utilisation intensive) est indispensable, voire obligatoire (contrat d'assurance). Réalisé par un professionnel, il vous sera remis un certificat. Mais pensez aussi à recueillir le témoignage écrit de deux ou plusieurs voisins !
Enfin, une fois l'emplacement, la taille et le conduit déterminés, vous pourrez vous poser la question de savoir si vous intégrez à votre cheminée un récupérateur de chaleur, ou mieux encore, un récupérateur à combustion inversée (Turbo fonte, Polyflam).
Encastrés à la construction dans votre cheminée, ces derniers vous permettrons d'allier l'utile à l'agréable en contribuant, à chaque flambé, au bon rendement et à la bonne répartition du chauffage de votre maison.

[Sources: Bricothèmes - Janvier 2002]
Site : http://www.jebatis.c...4/Cheminee.html

J'espère que ça repend un tant soit peu à vos doléances Doc.

Cordialement;

UbuKinG

#3

Posté 22 mars 2010 - 21:55

ghiles66

    Membre débutant

  • Membres
  • Pip
  • 8 messages
  • 0 points
bonsoir ubuking, et merci de m'avoir consacré tes recherches sur ce sujet. J'ai récupéré pas mal de sites qui traitent ce sujet et ils donnent tous à peu prés tes indications. Lorsque l'on utilise leurs régles avec les memes paramètres, les résutats diffèrent toujours.
C'est pourquoi je suis à la recherche d'une abaque qui traite de plusieurs paramètres à la fois.
Je n'ai pas encore exploité toutes tes indications, je te tiendrais au courant.

#4

Posté 04 avril 2010 - 21:05

marical y

    Membre inactif

  • Membres
  • 1 messages
  • 0 points
Bonsoir,j'ai une chemimée ouverte sur 2 piéces taille de la chéminée profondeur 130cm largeur 190cm hauteur 130cm conduit 40/40 7métre de hauteur.Alimentation en AIR extérieur tuyau de 100 jusqu'au foyer. Ma question le tirage sera t'il bon?
Merci d'avance

#5

Posté 05 avril 2010 - 21:57

ghiles66

    Membre débutant

  • Membres
  • Pip
  • 8 messages
  • 0 points
je ne suis pas spécialiste dans ce domaine, mais d'aprés mes lectures:
- la surface du conduit de cheminée multipliée par 9 doit correspondre à la surface de l'ouverture de l'atre.
- la hauteur du conduit de cheminée doit correspondre à 14 fois la hauteur de la cheminée.
avec bien sur de petites variations. a toi de voir

#6

Posté 15 avril 2010 - 22:59

UbuKing

    Membre génial

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 204 messages
  • 0 points
Bonsoir Doc,
Quelques infos de plus : Cheminée.pdf[/attachment:3knaduen]

Où en êtes vous avec votre cheminée? Des pistes?

Cordialement,

UbuK

Fichier(s) joint(s)



#7

Posté 16 avril 2010 - 21:42

ghiles66

    Membre débutant

  • Membres
  • Pip
  • 8 messages
  • 0 points
bonsoir ubu le roi, en tous les cas chapeau bas pour vos recherches. Je pense en tirer quelque chose une fois digéré.
Quant j'aurais le plan final vous en aurez la primeur.

#8

Posté 04 mai 2010 - 16:15

UbuKing

    Membre génial

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 204 messages
  • 0 points
Bonjours Dr.
Je tombe sur ces Documents que je trouve un peu plus intéréssants. J'epère qu'ils feront votre joie Doc.

Conduits de fumée1.rar[/attachment:33jjgb1f]
Conduits de fumée2.rar[/attachment:33jjgb1f]
Foyers ouverts ou fermés.rar[/attachment:33jjgb1f]

En attendant l'ébauche de votre coin-feu, passez une chalereuse journée, Doc ^-^
Et bon courage!

Cordialement,

L'UbU

Fichier(s) joint(s)



#9

Posté 04 mai 2010 - 21:50

ghiles66

    Membre débutant

  • Membres
  • Pip
  • 8 messages
  • 0 points
merci beaucoup de penser encore ainsi à mon pb. j'y ai trouvé une abaque qui me semble magnifique en première lecture.
je me suis un peu déconnecté de mes projets à cause de la découverte d'une ostéose métastatique chez une fillette de 13 ans.
encore une fois merci et comme promis vous aurez la primeur.



Répondre