Jump to content
CIVILMANIA

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 05/06/2020 in all areas

  1. 3 points
    bonjour, en raison de votre porte de 32m,il est conseillé de faire une structure portique,avec arbaletrier en treillis(type WARREN,ou PRATT),vous pouvez faire un PRS,il faudra faire attention au déversement(prévoir des points fixes antidéversement.L'autre solution du fait que c'est une piscine,c'est de prévoir une structure en lamellé collé,plus esthetique,meilleur tenue au feu,et pas d'oxydation cordialement gérard demeusy
  2. 2 points
    Bonjour, Si le calcul de la dalle se fait de manière analytique: oui il faut tenir compte des positions latérales des charges qui influencent la flexion longitudinale -> les fameux coefficients de répartition transversale CRT Par contre, un calcul aux EF ne nécessite pas d'introduire ces coefficients CRT puisque les charges sont appliquées sur les barres ou noeuds adéquats de la structure.
  3. 2 points
    bonjour, on sait que le moment max dans une console c'est le moment sur appui et que ce moment va aller en diminuant jusqu'à l'extrémité de la console.l le ferraillage est destiné à reprendre les moments dont le ferraillage max sera au niveau de l'appui. les consoles étant en général de portée relativement courte on prolonge ce ferraillage jusqu'au bout. ne pas oublier que le moment sur appui est de sens contraire au moment en travée et que donc, il est disposé dans la partie supérieure de la poutre. OuAllahou A3lam A+
  4. 2 points
    Bonsoir Regarde le poste de Mr @philkakou partie téléchargement, un document ou figure la formule de epsilon Cdt Le lien
  5. 2 points

    Version 1.0.0

    19 downloads

    document communiqué par @genieyas
  6. 2 points
    Bonjour, C'est un phénomène courant que l'on constate à certaines heures de la journée quand les boulons sont excessivement "chargés", ils se mettent à roter. Il ne s'agit pas d'un moment d'excentrement mais d'un moment rare unique ! qui peut faire vraiment tourner la tête à tous les experts. Le cas est similaire chez les humains : Cela se produit également à certaines heures notamment après les repas, quand ils sont bien chargés, eh bien, ils se mettent eux aussi à roter ! Mais eux ils ont des excuses car sinon on serait obligés de leur serrer la vis ou de les écrouer...
  7. 2 points
    Oui cela a une influence car les pannes (celles reliées à la poutre au vent) apportent un maintien en flambement de l'arbalétrier et également un maintien au déversement de l'aile inférieure de l'arba si présence de bracons. C'est la même chose des lisses vis à vis des poteaux. Même si c'est beaucoup plus courant pour les poteaux de ne pas utiliser de maintien flambement et/ou déversement. Si vous voulez intégrer les lisses de bardage comme appui au flambement de votre poteau, il faut que les lisses soient reliées à un point dur de votre structure; ici le contreventement vertical. Le fait d'avoir des maintiens en flambement et au déversement permet de diminuer les sections de vos poteaux et arbalétriers. BZK
  8. 2 points
    Bonjour, Personnellement je préfère 4HA14 pour minimiser le nombre de barre d'acier transversal et ainsi assurer un bétonnage correcte et minimiser le risque de ségrégation du béton.
  9. 2 points
    Avec 32 m de portee, il est possible de partir sur une solution classique poteaux-arbaletriers avec des profils standards IPE / HEA . Si ces profils sont limites (c est probable vu la portée de 32 ) partez alors avec des PRS. Pour une piscine, vous aurez besoin d une isolation. Une toiture étanchéité (bitume ou membrane PVC) peut être la solution. Dans ce cas la pente minimale des versants doit être de 3%. C est souvent la solution la plus économique. Les piscines sont des endroits très réverberants à cause du volume important et de la surface de l eau très réfléchissante. Prévoyez un traitement acoustique. Par exemple avec des bacs support d étanchéité perforés et/ou des panneaux absorbant a suspendre à la charpente. BZK
  10. 2 points

    Version 1.0.0

    226 downloads

    Bonjour, Ci-joint un support de cours sur la modélisation des structures avec Robot. Bonne lecture!!! Pr. DAHMANI
  11. 2 points
    Bonjour, la flèche nuisible est la flèche "calculée" après la mise en en œuvre des charges permanentes non structurelles ( cloisons , sol ) , pour le BAEL il faut comparer cette flèche à la flèche admissible nuisible - L/500 si L< 5m -1 cm + L/1000 si L > 5m à EC2 , la flèche mentionnée est la flèche totale ,'la somme de toutes les flèches alors qu'au BAEL ,on retire le poids propre de L’élément puisque les cloisons et le sol viennent après la mise en place du poids propre "la dalle par exemple" , on considère que la dalle a le temps de se déformer et que les cloisons et le sol vont épouser cette forme dés le début , en conséquence il y aura pas de fissures due à la flèche de la dalle d’où le signe (-) dans l’équation' la vérification de la flèche totale doit être < L/250 pour L< 7m on retrouve la même notion de flèche nuisible à EC2 mais qui renvoi aux annexes nationaux , le calcul de la flèche nuisible est une notion propre à la France " les habitudes du BAEL qu'on retrouve dans les recommandations professionnelles" le lien ci-dessous vous donne axé aux differents programmes excel de Mr thonier , voir 152 ,il y a le calcul de la flèche nuisible suivant l'eurocode 'BAEL mis à jour ' http://www.egfbtp.com/technique/programmes-calcul-beton-arme-0 en gros flèche nuisible : flèche sans poids propre doit être < L/500 flèche totale : flèche avec poids propre doit être < L/250 en fonction de la longueur de l’élément , cela peut changer
  12. 2 points
    Bonjour Quels que soit le matériaux : ELU : Etats limite a la rupture admissible (effondrement de la structure) ELS : Etats limite des déformations admissibles (dans le cadre de l'utilisation du bâtiment au cours de sa vie) Un prof me disait qu'une structure doit tenir sous l'effet du vent ou de la neige en condition extrême (ELU) mais que si les linteaux de la porte d'entrée se déforme trop on ne peut plus ouvrir ou fermer la porte sous cas courant (ELS) Pour le béton, plusieurs vérifications réglementaires sont requises aux ELS (selon l'eurocode 2 section 7) afin de limiter les contraintes, maîtriser la fissuration et limité les flèches des éléments. La limitation des contraintes consiste a éviter des phénomènes de fluage, fissures longitudinales, micro-fissures. Ceux ci pourrait avoir des effets inacceptable sur le fonctionnement de la structure. La maîtrise des ouvertures permet de s'assurer de la durabilité de la structure ou que l'aspect des poutre ne soit pas inacceptable. La limitation des flèches pour le confort de l'utilisation du bâtiment durant sa vie. Pour finir il est courant de dimensionné des elements ou l'ELS est déterminant par rapport a l'ELU Cordialement. J'ajouterais que le béton fissure toujours, c'est d'ailleurs son mode de fonctionnement. La limite de fissuration ne traduit pas un effondrement de la structure. Il y a rupture aux ELU quand votre contraintes de compression est trop élevé dans une des fibres de votre section, et ou la limite admissible en traction de vos aciers est trop importante.
  13. 1 point
    Oui bien sur ,tu veux quoi en juste ?
  14. 1 point
    bONJOURS. suite a des messages que j'ai reçu me demandant d'expliquer comment on exploite les resultats sur ETABS , j'ai pris un petit projet Villa pour facilite les choses donc apres modelisation et lancement d'analyse apres toutes les verification indique sur l'RPA a savoir l'effort tranchant dynamique >0.8 de l'effort tranchant statiq ,aussi la somme des msses danns les deux dirextions >90% etc on va passer directement a l'exploitation des resultant 1exemple les poutres Porteuses on selectionne d'abord ces poutres ensuite ,display show tables et suivres ces images les moment positifs c'est les moments en travee et negatifs qui sont sur appuis et comme vous remarque pour chaque cas on prend les deux situation normale et accidentele. en clique droit sur la colonne de load case pour selectionner les combinaisons de charge selon l'element structural ,on peut le faire aussi sur excel on exporte sur excel on clique sur le coin haut a gauche pour selectionner tout ce tableau,clique sur le bouton droit et voir cette boite de dialogue maintenant sur excel et pour bien exploiter on va vers ;donnees filtrer . les moments sur appui pour les deux situations Normale et transitoire ou accidentele. les moments en traves pour les deux situations Normale et transitoire ou accidentele. dans les deux cas j'ai remarque que les efforts sont important sur les poutres 33 ,34 5eme eage ;je vais localiser ces poutres pour voir si c'est des cas particulier exemple des poutre qui portent des escalier ou des poutres de grande trames ou je ne sais quoi,et je vais voir si la difference des efforts est importante par rapport aux autre poutres ,dans ce cas la je vais leurs donne un ferraillage speciale et non generalise avec les autres poutres.donc je vais a set diplay option et j'active labels pour frame assignement ,ce qui va me permettre de voir les numero de chaque poutre Remarque ,il est important de voir le changement des valeurs des moments et de voir qu’il y a pas un changement brusque ,si on prend ce cas vous allez constater que les efforts et sur appui et sur travée concerne les poutre 34 et 33 donc il est a note que la colonne de Beam et qui donne le numéro de la poutre (beam) est important ,il se peut qu il ya juste une poutre qui nécessite un ferraillage spécifique a elle-même et qu’il n’est sage de comptabiliser toutes les autres poutres ;l’exploitation des résultats exige de bien remarquer les efforts et comment ils sont reparties pour d’un cote reste dans la sécurité et d’un autre cote tenir compte de l’aspect économique des choses.
  15. 1 point
    le moment a l'appui P14 n'est égal à 0 il faut calculer le moment engendrer par le PP de la console et ses charges G et Q et utiliser ce moment dans les formules pour avoir le moment en travée...etc
  16. 1 point
    Bonjour, Le lien ci-après : https://www.youtube.com/channel/UCuxcwKimheF_trh7QsP8BxA Vous donne accès à l'étude détaillée d'un bâtiment en R+4 sur Robot Structural Analysis.
  17. 1 point
    oui mais pas isostatique puisque chaque poutre reste encasté à ces appuis seulement la poutre n'est plus continue... alors une poutre biencastré n'est pas une poutre isostatique, c'est plutot une poutre hypersatique de degré 3 fait attention à ne pas confondre poutre continue avec poutre isostatique... a vous
  18. 1 point
    donc robobat considére un liaison continue antre ta poutre et ton voile (appui), puisque le voile a une grande régidité donc, ton appui s'approuche à un encastrement parfait. ti dois savoir que robbot prend toutes les liaisons comme des contnuités mécaniques, et plus les poteaux sont rigides plus le moment sur appuis est grand et vis vers ca... mais ce ne sont pas des encastrement parfait au sens de la RDM... a mon avis tu relache pas, puisque plus tu relache plus ton déplacement augmente... regarde seulement le soulévement, puisque je vois que la premiètre travée est peacoup plus chargée que la deuxiéme, pour éviter un soulévement d'appui, tu peux relacher les deux poutres pour qu'il travail chacune à part et éviter le soulévement d'appui.... a vous
  19. 1 point
    bonjour,*il faut distinguer entre f1: couche de forme, et GNF1: pour couche de fondation a vous
  20. 1 point
    le traitement sur place de matériaux est une slotion qui pourra etre très économique si des matériaux F1 ne sont pas disponible je pense que ce probleme ne se pose pas au Maroc avec sa déversité géologiques.... aussi le maroc est un pays très peu étendu, et les carrières se trouvant par tout parce que nous avons trois série de montagnes: petit atlas, moyen atlas et grand atlas....
  21. 1 point
    bonnour,* oui tu dois dessiner ton profil en travers type pour chaque tronçon puisque vous avez des couches de forme d'épaisseurs différentes, les profils doivent faire apparaitre la couche de corme aussi bien que la corps de chaussée je pensqe que c'est facile ceci afin d'introduire à piste un profil en travers type pour chaque traonçon (profil 1 à prof ...)...., ainsi le logiciel calcul le volume de terrassement aisi que les voumules de couche de forme et de corps de chaussée... a vous
  22. 1 point
    les sols A2 et B5 ne sont pas des sols portantes et du cout ne sont pas réutilisable en couche de forme les matériaux traités sont un peu chère et on les utilises si on trouve pas les matériaux pour couche de forme F1 au alentours de la route (une carrière proche de la route), dans ce cas une étude technico économique est à faire pour justifier ce qui le moins cher a vous
  23. 1 point
    bonjour, mon e-mail est sur mon profil civilmania. mais si tu as de la documentation à communiquer il est préférable que tu la mettes sur le site Merci A+
  24. 1 point
    Bonjour, Pour des profils de couverture (bac acier ou plateau) et profils de bardage (plateau et tôle de bardage) ; vous pouvez vous renseigner chez les fournisseurs suivants (entre autres...): - JORISIDE - BACACIER - ARCELOR Sur leur sites, vous trouverez des fiches techniques avec les portées max d'utilisation suivant effort de vent en pression et dépression pour le bardage et efforts verticaux et vent pour les support d'étanchéité. Contactez les directement vu les efforts que vous avez pour voir la solution la plus adaptée. BZK
  25. 1 point
    Bonjour Saly, Pour ma part, la meilleure manière de se rendre compte de la zone d'influence d'un poteau sera toujours de tracer d'abord les lignes de ruptures des dalles. Bonne continuation
  26. 1 point
    avec plisair si youssef regarde si c'est bien ca ce que tu cherche c'est moi nabil haddouchi l'ingéneiur du bureau d'étude sur errachidia merci NF P22-460.pdf NF-P22-430.pdf
  27. 1 point
    En cette période, l'humour est nécessaire et permet de se détendre entre nous. C'est vrai quand on pense au phénomène de rotation, on a tendance à vouloir utiliser un verbe reprenant ce phénomène plutôt rotationner que roter mais le plus simple serait tourner. Pour la question posée : Il faut revenir aux fondamentaux de la RDM à propos d'une articulation. La réaction d'appui comporte 2 composantes Rx et Rz donc du cisaillement vertical et horizontal
  28. 1 point
    Bonjour, je trouve beacoup de bonne réponse et d'info très utile sur ce sujet, mais je veux revenir sur deux points: pour la porté de 32m je pense qu'on pourra passer pad des profilés laminés, au mins d'après mes tableaux de prédimenstionnement que je joint ci-dessous: je peux passer par une traverse IPE600 et un poteau HEA 800 sauf erreur de ma part ils veulent dire des poutres en lamellé coulé et bien sur la couverture en panneaux de bois, ici tu peux faire tes poteaux en béton si tu veux
  29. 1 point
    tu peux Consulter Memotech pour le disposition des tiges (Pinces et entraxe) en plus il faut prendre en considération les conditions de serrage lors de montage pour permettre l'entree de la clé de serrage
  30. 1 point
    Bonjour tt le monde, je mets à votre disposition ma chaîne YouTube qui vous offre des formations dans la modélisation et calcul des structures : https://www.youtube.com/channel/UCuxcwKimheF_trh7QsP8BxA Il s'agit de projets simples mais qui vous permettent d'apprendre les bonnes bases. N'hésitez pas à vous abonner et nous faire part de vos éventuelles remarques. Salutations
  31. 1 point
    Bjr, Tu peux commencer par augmenter le nombre de modes et voir ce que ça donne. cdt
  32. 1 point
    Si vous avez besoin des cous en géotechnique voici plus de 10 cours et formations en géotechnique https://geniecivilpdf.com/geotechnique/
  33. 1 point

    Version 1.0.0

    297 downloads

    Bonjour, Ci-joint quelques documents en relation avec le calcul des bâtiments industriels avec ponts roulants. Bonne lecture, Pr. DAHMANI
  34. 1 point
    bonjour,, les cut-back sont des bitumes purs fluidifiés par un solvant. en fonction du pourcentage de solvant nous aurons un cut-back plus ou moins fluide. cette "fluidité" s'exprime par le nombre de secondes nécessaires à l'écoulement d'une quantité déterminée de cut-back à une température déterminée à travers un orifice calibré.leur utilisation est essentiellement routière. le flint-coat est un bitume dur mélangé à un solvant de telle sorte qu'à état de température ambiante il soit très fluide.son utilisation est essentiellement réservé aux travaux d'étanchéité. OuAllahou A3lam A+
  35. 1 point
    SLT, j'ai un besoin urgent d'une étude de structure en r+1 avec la modalisation etabs si possible , qui conque peut m'aider je lui en serrait gré merci a tous.
  36. 1 point
    Bonjour, je fichier que j'ai mis à votre disposition contient mon rapport de stage ingénieur (niveau 4eme année génie civil), j’espère qu'il vous serai utile : Sommaire : CHAPITRE I : caractéristiques mécaniques des matériaux & hypothèses de calcul 5 I. Principe du béton armé : 5 1. Définition et composition du béton : 5 2. Avantage et inconvénient du béton armé : 5 3. Actions et sollicitations : 5 4. Etats limites : 6 5. Combinaisons d’actions réglementaires : 6 II. Caractéristiques mécaniques des matériaux du béton armé : 7 1. Le béton : 7 2. L’acier : 9 CHAPITRE II : Présentation du projet et modélisation. 11 I. Présentation du projet : 11 1. Introduction : 11 2. Plan de situation : 11 3. Conception architecturelle : 11 4. Conception structurelle : 13 II. Modèle ROBOT : 14 CHAPITRE III : Pré dimensionnement des éléments structuraux et descente de charge. 16 I. Pré dimensionnement des éléments structuraux : 16 1. Pré dimensionnement des poteaux : 16 2. Pré dimensionnement des poutres : 16 3. Planchers en corps creux : 16 4. Pré dimensionnement des voiles : 17 II. Descente de charge : 17 Planchers étage courant : 17 Planchers terrasse : 17 Balcons : 18 Escaliers : 19 III. Résultats de la descente de charges : 19 1. Charges appliquées sur les poteaux : 19 2. Charges appliquées sur les poutres : 21 CHAPITRE IV : Dimensionnement des éléments structuraux et secondaires. 23 I. Dimensionnement des éléments structuraux : 23 1. Dimensionnement des poteaux : 23 2. Dimensionnement des poutres : 29 3. Dimensionnement des voiles : 35 4. Dimensionnement des planchers : 40 II. Dimensionnement des éléments secondaires : 53 1. Dimensionnement des balcons : 53 2. Dimensionnement des escaliers : 55 CHAPITRE V : Fondations. 62 I. Introduction : 62 II. Choix des fondations : 62 1. Critère de résistance (capacité portante) : 62 2. Critère de déformabilité : 62 III. Dimensionnement des fondations : 63 1. Plan de fondation : 63 2. Dimensionnement d’une semelle isolée : 63 3. Dimensionnement d’une semelle isolée excentrée : 66 4. Dimensionnement d’une semelle filante sous voile : 71 Projet R+3.pdf
  37. 1 point
    Bonjour, Voici un exemple de dessin d’exécution d'une semelle isolée avec son pied de poteau encastré d'un hangar métallique industriel, pour le calcul d'une semelle isolée c'est aussi simple il suffit d'appliqué les règles de l’organigramme du DTU que vous utilisez dans votre pays, le plus important c'est d'avoir les réactions aux appuis de votre hangar.
  38. 1 point
    Bonjour Pour faciliter les choses,on peut dire que le centre de rigidité dépend de la distribution de éléments de contreventement de la structure, càd les inerties et leurs emplacements, par contre le centre de masses dépend de chargement et de la géométrie. Et à chaque fois que ces deux centres s'éloigne càd le bras de levier augmente, et le produits de ce dernier avec la force H horizontale ‹sismique› donne un moment de distabilisation appelé moment de torsion
  39. 1 point
    Bonjour, +/- : (plus ou moins) car : Fz positive (+) si la composante z descendante est dominante (effet gravitaire des poids) Fz négative (-) si traction dans l'un des pieds est plus importante que le poids (traction due au vent) si vous imaginez une vue en 2D du pylone, lorsque le vent souffle sur ce pylône y'a un coté qui sera tendu et un autre comprimé (c'est comme ce qui se produit dans une poutre console, une fibre comprimé, l'autre tendue ... les montants du pylône étant assimilés aux fibres de la poutre dans un sens illustratif).
  40. 1 point

    Version 1.0.0

    232 downloads

    vous trouvez ci-joint l'ensemble des normes Eurocode.
  41. 1 point
    oui pour ton exemple ça sera 2cm²/m en théorie pour les armatures transversales mais il faudra maintenant verifier les dispositions constructifs comme celle de la dalle(voir BAEL) mais voici les quelques parmis tant d'autres 1. l'espacement des armatures ne peut pas etre supérieur à 25cm 2. l'espacement des armatures doivent resté inferieure à 2fois l'épaisseur de l'élément 3.le diamètre minimal doit etre de 8mm et tant d'autres donc il faudra concilier cette valeur de 2cm²/m à ces dispositions 4. pour les armatures des marches on le calcul pas mais on le met en respectant les dispositions constructives,et pour parier aux éventuels desordre due au rétrait,réprise des bétonnages etc tu verra ces détails dans les plans de détails de l'escalier
  42. 1 point
    Bonjour, Bonne question. Le logiciel Dallia est un ancien logiciel créé par Apilog qui a disparu depuis après avoir été revendu à Robobat, maintenant Autodesk. Donc bien sûr boutique américaine qui a intégré et probablement développé ce logiciel, mais qui facture un maximum, ce qui signifie que pour avoir ce petit logiciel il faut acheter la panoplie complète de Robobat vendue par Autodesk, et ça coûte cher. Ne trouvant pas de logiciel de calcul de dallage moi non plus, j'ai contourné le problème en utilisant un logiciel de calcul aux éléments finis (en l’occurrence SAP 2000) où j'ai rentré le module de réaction du sol, les joints et j'ai obtenu les contraintes en face sup et inf du dallage et tout le monde était content. Ne jamais oublier que les fabricants de logiciels ne sont pas là pour répondre à nos besoins mais pour faire du fric. (A part quelques rares).
  43. 1 point
    Bonjour,   Veuillez trouver ci-joint une formation Robot ( partie 1 et 2 ) pour vos projets de fin d'étude.   Voici quelques  sites  web intéressants :   les produits Autodesk 2014: http://geniecivilpro...-2014-pour.html   Technique de l'ingénieur: http://pdf-pro.blogs...lingenieur.html   NBS TV VIDEO http://www.thenbs.co...ogies/index.asp   Bon courage     Pr. DAHMANI
  44. 1 point
    bonjour chers collégues en ce qui concerne l'ourdis en polystirene il y a deja plusieurs usines qui le produise en Algerie : KOLEA, ORAN, il est utilisé et certifié conforme par le CNERIB, les ingénieurs du CTC trouve toujours des choses a redire mais tout est question de points de vue et de negociation. enfin pour la résistance comparer au beton, je pense que l'hourdis sert uniquement de coffrage et non contribue a la résistance d'ensemble de la dalle car meme dans les calcule on considere la dalle comme nervure par les poutrelles et le béton entre les blocs d'hourdis la résistance est uniquement qssuré pqr ces éléments. merci et bonne continuation
  45. 1 point
    intéressant ! j'ai visité leur site (OTP) et j'ai pas trouvé le prix de ce logiciel, quelqu'un a une idée ?
  46. 1 point
    Bonjour J'ai essayé de présenter les différentes possibilités qui s'offrent pour prendre en compte la chaussée existante dans Piste. Par contre, l'utilisation de toutes ces fonctionnalités dépend grandement du projet que vous souhaitez réaliser. Je suis donc par principe assez réticent à la réalisation d'un exemple qui présentera toujours le défaut de trop orienter les utilisateurs sur une façon de faire qui n'est pas forcément adaptée à toutes les situations. Mon ambition est plutôt de donner l'ensemble des clés aux utilisateurs pour qu'ils augmentent leur connaissance de l’outil. Ensuite ils seront donc à même , j'espère,de trouver le meilleur chemin à utiliser. Et je suis à leur disposition pour les guider dans ce choix en répondant aux questions qu'ils pourront poser. Le principal facteur qui va influencer la marche à suivre dans Piste est la nature des données terrain (déjà disponibles ou à collecter). Viennent ensuite la nature du projet (axe neuf ou récupération de l'axe d'une voie existante) et enfin le niveau de détail souhaité.
  47. 1 point
    Bonjour, Je cherche à modéliser une plaque qui représenterait une tôle en acier reposant sur des IPE (ou HEA). Robot ne me propose que du béton armé. Comment changer de matériau et comment modéliser ce plancher métallique. Données utiles : Il mesure 7,60m de long et 5,75m de large. Il y aura une trémie centrée destinée à accueillir une fosse, les dimensions de la trémie sont 4,66m de long (sur les 7,6m du plancher) pour 2,62m de large (sur les 5,75m donc). Je pensais faire 4 plaques indépendantes. Doivent-elles forcément porter dans la même direction? Une charge d'exploitation de 10kN/m² est appliquée. Une charge poinçonnante non cumulable avec la charge d'exploitation de 20kN sur 10 cm² est aussi appliquée. J'ai considéré de prendre une limite de flèche égale au 500° de la portée (défavorable). Qu'en pensez-vous? Suis-je parti dans une bonne direction ou pas du tout? Merci d'avance pour vos remarques.
  48. 1 point
    السلام عليكم L’avantage principale de la méthode statique équivalente c’est qu’elle est la seule méthode ‘’élastique linéaire’’ qui à gagner ‘’l’approbation expérimentale’’. L’expérience a montré que la période empirique de la méthode statique équivalente représente une limite inférieur (et par conséquence l’effort tranchant à la base calculé avec cette méthode représente une limite supérieur) de toutes les valeurs des périodes mesurées dans le domaine élastique. L’expérience à aussi prouvé que les structure ‘’régulière’’ dimensionnée avec l’approche statique équivalente ont bien comporté sous chargement sismique. Les codes américains (sources des RPA) considèrent la force sismique de la méthode statique équivalente comme référence et ‘’ cale ’’ la force sismique de la méthode modale spectrale pour qu’elle soit comparable à celle de la méthode statique équivalente. Il faut savoir que cette approche ‘’caler les résultats de l’analyse dynamique par rapport aux résultats de l’analyse statique équivalente’’ n’a aucune base théorique. Cependant, afin de choisir l’ordre de grandeur du chargement dynamique qui répondra aux exigences du règlement, les experts (Wilson, Seismology Committee of Structural Engineers Association of California,..…) ont accepté provisoirement cette approche jusqu'à une méthode plus raisonnable sera adoptée. Questions : Si la méthode statique équivalente représente la méthode de référence alors pourquoi on limite leur utilisation aux structures régulières (et/ou de faible hauteur). Réponse : On ne fait pas confiance à la méthode statique équivalente pour les structures irrégulière (et/ou de grande hauteur) car cette méthode présente les trois inconvénients suivants : 1- Elle ne représente pas l’effet des caractéristiques dynamiques des éléments structuraux sur la répartition verticale de l’effort tranchant total. 2- Elle ne représente pas l’effet des caractéristiques dynamiques des éléments structuraux sur la répartition horizontale de l’effort tranchant de chaque étage. 3- Elle ne représente que forfaitairement les effets locaux des modes supérieurs. Conclusion : 1- pour la méthode statique équivalente : on fait confiance à leur effort tranchant à la base mais pas à leur répartition verticale et horizontale de cet effort tranchant. 2- La méthode modale spectrale représente mieux la répartition verticale et horizontale des forces sismique mais on ne peut pas faire confiance à son effort tranchant à la base. Remarque : Ce point représente l’un des déférences principales entre la philosophie des codes américain et celle de l’EC8. Pour l’EC8 on fait une ‘’confiance totale’’ à la méthode modale spectrale et aucun calage de l’effort tranchant à la base n’est exigé. و العلم عند الله سلام
  49. 1 point
    Bonjour, Un plancher collaborant fait partie des planchers mixtes car il est trois types de plancher mixte. 1-un plancher mixte composé d'une dalle avec solive en profilés métalliques et l'ensemble relié par des connecteurs(c'est un plancher collaborant). 2-un plancher mixte composé d'une dalle ,un coffrage perdu en tôle nervure telle que TN40 et solives en profilés métalliques et l'ensemble relié par des connecteurs(c'est un plancher collaborant). 3-un plancher mixte composé d'une dalle ,un coffrage perdu en tôle nervure telle que TN40 et solives en profilés métalliques et sans connecteurs(c'est un plancher non collaborant). Un plancher collaborant est un plancher dont la dalle et la structure porteuse(poutres principales et solives) sont reliées par des connecteurs métalliques généralement soudés sur la structure métallique et dont le rôle principale est de de faire en sorte que le béton et l'acier participent conjointement à la résistance et à la déformation de cette section mixte. Dans un plancher non collaborant le béton et l'acier ne sont reliés par les connecteurs et par suite chaque matériau travaille seul.
  50. 1 point
    bonjour, la limite élastique des profilés I.A.O(profils qui ressemblent a l' I.P.N est de 23,50 daNmm2(anciennement E.24.2) cordialement gerard demeusy
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Create New...