Jump to content
CIVILMANIA

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 12/26/2012 in all areas

  1. 1 point
    Posté par djamel2121 voila les liens des eurocodes (version française complète) bonne lecture par BACBAC merci :D
  2. 1 point
    Un guide très intéressant pour la construction d'une piscine. http://www.4shared.com/office/L5ZSb-Yn/CONSTRUIRE_UNE_PISCINE.html
  3. 1 point
    CHARPENTES MÉTALLIQUE Conception et dimensionnement des halles et bâtiments volume 11 partie 1: partie 2:
  4. 1 point
    Bonjour ! Je mets à disposition un exécutable qui permet de convertir quelques unités de mesures ( longueur,surface , volume ,pression , température) . http://www.4shared.com/file/VDgLI96O/Convertisseur.html?
  5. 1 point
    je cherche pour mon PFE un batiment avec sous-sol, irrégularité en plan et en élévation ,non symétrique utilisation multiple si c posiible NB: projet en ALGERIE. merci
  6. 1 point
    Salut J'ai pas une experiance dans ce domaine mais j'ai quelque chose théorique extrait d'un pfe 2007 ( geologie de l'ingenieur ) sur le traitement des sols gonflants par l’ajout de sable dunaire CONSEQUENCES DU GONFLEMENT : Les désordres provoques par le gonflement affectent généralement les constructions apportant de faible contrainte sur le sol support. La pathologie dépend du type d’ouvrage. Voila ce qui concerne le cas des bâtiments légers et des chaussées. 1-Cas des bâtiments : Les bâtiments et particulièrement les maisons individuelles construits sans précautions sur sols gonflants présentent souvent des figures de dégradation, La figure illustre les différents types de dégâts causes à un bâtiment qui repose sur un sol sujet au gonflement ou au retrait. Figure : Formes de dégâts sur des bâtiments reposant sur des terrains gonflants, (Mouroux et al. 1987) 2-Cas des chaussées : Le gonflement peut provoquer des désordres importants à la structure de la chaussée .Ce phénomène est causé par des variations de teneur en eau du sous sol. Il peut être attribue au climat et à la surcharge. Les désordres subits par la chaussée se résument dans la figure : Figure : Forme des désordres subits par la chaussée -TECHNIQUES DE CONSTRUCTION EN TERRAIN GONFLANT : Lorsque la construction d’un ouvrage traverse une zone de terrain gonflant, le dimensionnement doit absolument prendre en compte le risque de gonflement pendant ou après l’excavation, afin d’assurer la stabilité de l’ouvrage au cours de son existence. Les descriptions suivantes illustrent les deux techniques utiliser pour construire en terrain gonflant : 1-Techniques simples de construction des fondations : ? Semelles superficielles sur remblai (Figure ): • Décapage partiel des sols gonflants, avec déborde de 2 m par rapport aux murs extérieurs. • Pose d’une membrane imperméable sur la plate-forme. • Réalisation d’un remblai compacté de 1,3 à 1,5 m d’épaisseur (peu perméable et inerte à l’eau, donc peu argileux). • Les constructions seront fondées très superficiellement avec une semelle de fondation armée et chaînage linteau continu courant au sommet des baies. • Réalisation d’un trottoir et d’une couverture anti-érosion. Figure : Semelle superficielle sur remblai ? Semelles superficielles sur remblai partiel + vide sanitaire (Figure): • Le remblai partiel situé sous la semelle devra être composé d’un sol permettant d’amortir le plus possible le gonflement. • Une bonne imperméabilité du trottoir. • Les semelles et la dalle portée sur vide sanitaire devront être particulièrement bien armées. • La structure devra être flexible avec renforcement des angles. Figure : Semelle superficielle sur remblai partiel + vide sanitaire ? Fondation profonde (puits ou pieux) (Figure): • Eviter l’adhérons entre terrain et fut des colonnes pour empêcher tout soulèvement par adhérence. • Dégager impérativement les poutres longrines liant les têtes de puits ou de pieux par un vide inférieur d’une vingtaine de centimètres. • Le plancher porté avec vide sanitaire. Fig : Fondation profonde (puits ou pieux) 2-Les techniques de stabilisation utilisées : Le traitement des sols est souvent opéré pour augmenter leur résistance, pour réduire ou augmenter leur perméabilité ainsi que pour diminuer leur compressibilité. Il est, aussi utilisé pour minimiser la sensibilité du sol aux variations de la teneur en eau comme dans le cas des sols expansifs. Parmi les techniques de stabilisation les plus couramment utilisées , on distingue : • La stabilisation mécanique. • La stabilisation thermique. • La stabilisation chimique (par additifs). Dans le tableau suivant, on donne les principaux avantages et inconvénients de chaque procédé. Tableau : Avantages et inconvénients des techniques de stabilisation couramment utilisées Récemment, la stabilisation par ajout du sable est une technique semble donner des résultas encourageants telles que la diminution des limites de consistances et la réduction de potentielle de gonflement proportionnellement à la quantité de sable additionné
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00
×
×
  • Create New...