Aller au contenu

La Communauté Scientifique & Technique de la Construction

Connectez-vous or Inscrivez-vous

+80.000 professionnels du BTP qui échangent tous les jours sur les différentes thématiques de la construction, emploi, formation, projets d'études, ingénierie, réglementation, calculs, logiciels, structures, ouvrages d'art, génie civil et travaux !

TOP membres


Popular Content

Showing most liked content since 01/25/18 in all areas

  1. 4 points
    Bonjour, Je vous recommande mon ouvrage: "Calcul des éléments de construction métalliques selon l'Eurocode3". Il se vend au niveau des OPU (Office de Publications Universitaires). Vous pouvez aussi voir avec mes pièces jointes, vous trouverez certainement des fichiers intéressants.
  2. 2 points
  3. 2 points
    Bonjour Je pense que la première chose a faire c'est de reprendre les calculs avec les nouvelles données. Si, il vérifier c'est encore mieux, sinon il faut revoir les calculs en incluant par exemples une bêche ou tablette ou ...., Dans le cas extrême, au lieu de démolir et reprendre, il vaut mieux le garder comme il est ,et couler un nouvelle semelle sur l'existante.
  4. 2 points

    Version 1.0.0

    183 téléchargements

    Ce fichier est valable uniquement pour les dalots sous remblai. Le calcul des sollicitations se fait avec le logiciel robot structural analysis. vos critiques et suggestions seront les bienvenues Le programme excel fait la descente de charge pour 1 ml de dalot Tchinda Noel Desire Ing Génie Civil
  5. 2 points
    Bonjour Pour le système de Qualification et de classification des laboratoires au Maroc le Gérant doit être un Ingénieur d'une expérience minimum 5ans dans un laboratoire Vous pouvez consulter le site des laboratoires qualifiés et classifiés au Maroc et télécharger la réglementation en vigueur pour de plus amples détails
  6. 2 points
    j'ai pas assez d'expérience vu que je suis encore étudiant mais je pense que faudra disposer comme sur le plan.
  7. 2 points

    Version 1.0.0

    107 téléchargements

    Bonjour, Ci-joint le règlement neige et vent Algérien (RNVA 2013) avec le document d'accompagnement d'exemples pratiques. Bonne lecture, Pr. DAHMANI
  8. 2 points
    Partie 1: http://www.mediafire.com/download/ec7qed00oke8788/ Partie 2: http://www.mediafire.com/file/6ue7zca2s9y08d7/etabs+2.+الدليل+التعليمي+لبرنامج.rar Partie 3: http://www.mediafire.com/download/nr79b2en2xyla64/etabs+الدليل+التعليمي+لبرنامج+.3.rar Bonne lecture
  9. 2 points
    Bonsoir Soumia, Pour le prédimensionnement des poteaux, tu peux utiliser , au lieu de la formule du BAEL qui tient compte de la longueur de flambement, une règle rapide qui consiste à s'assurer que la contrainte de compression dans le béton ne sera pas dépassée.. Autrement dit, l'effort ultime Nu supporté par le poteau doit vérifier : Nu/S < Sigmab Où S est la section du poteau et sigmab = 0,6 fc28 ( Tu peux commencer le calcul de Nu en prenant une section minimale pour le poteau, par exemple 25 cm x 25 cm ) En ce qui concerne le poids total de la structure, tu calcules tout d'abord le poids propre des éléments de la structure. Ensuite, tu dois ajouter le poids dû aux charges appliquées : pour cela, tu multiplies les charges surfaciques par la surface sur laquelle elles sont appliquées ( et évidemment les charges linéiques par la longueur ) . Les charges permanentes sont prises avec un coefficient multiplicateur égal à 1 et les charges d'exploitation par un coefficient qui représente leur probabilité d'existence : 0,2 par exemple ( cas du règlement marocain). Bonne chance.
  10. 2 points
    bonjour, la longueur libre des ancrages est fonction de différents éléments de construction,notamment, a savoir si vous avez une platine préscéllée ou non,a savoir si vous disposez de cales pointées sur la platine d'embase,et en partant de ces paramètres,vous prenez 0.85 x le diamètre de la tige+ la rondelle+1,50 x le diamètre de la tige ,et si vous mettez un contre écrou qui aura une hauteur moyenne de 0,85 x le diamètre de la tige d'ancrage.En général on dispose comme conception des platines préscellées,sauf pour des cas particuliers gérard demeusy
  11. 1 point
    Les barres doivent etre droites et rectilignes! 1/arreter les barres d'en bas avec respect d'enrobage 2/ancrer les barres d'en haut en assurant le scellement droit (voir BAEL) en foction de la distance entre les deux barres
  12. 1 point
    Oui mais vous pouvez établir un robot vous même et connaitre et piloter les astuces de votre propre Robot Un exemple : Un intrados de Tablier à Inertie Variable (parabolique par exemple) Vous allez faire le travail section par section en parcourant l'intrados du tablier. Alors qu'il vous suffit de faire une petite macro sous Excel en utilisant ces formules pour générer rapidement l'ensemble des sections de calcul de votre tablier. Cordialement
  13. 1 point
    Bonjour, Les liernes de pannes ajoutent un appui dans le sens de l'inertie faible de la pannes. Elles sont d'autant plus importante que la pente du toit est prononcée et que la longueur de la panne est grande (cf. document joint). Concernant l'espacement de vos pannes, cela dépend de : - type de couverture : bac acier, panneaux, étanchéité : les portées admissibles sont différentes selon le type et les caractéristiques des bacs acier par exemple (épaisseur, profil...) - des charges en présence : permanente / exploitation / vent (bâtiment ouvert ou fermé) / neige (attention à l'accumulation de neige) - choix de la section de panne, nuance d'acier, longueur, schéma de montage, Iso ou en continuité... Il n'y a pas de réponse générale, tout cela se calcule. BZK pannes_synthese.pdf
  14. 1 point
    Bonjour, Effectivement l'eurocode 1 partie 4 se limite à des hauteurs d'ouvrages de 200 m. Plus les bâtiments sont haut, plus le vent devient prépondérant dans le dimensionnement. Les bâtiments qui ont une hauteur supérieure à 200 m nécessitent donc une étude aérodynamique propre : effet de la turbulence, mise en résonance de la structure...
  15. 1 point
    Si votre bâtiment est en dure (béton armé) ou en charpente avec plancher collaborant, je crois que le vent n'est pas prépondérant mais dans tout les cas pour le dimensionnement des semelle en prend les effort des appuis (forces et moments).
  16. 1 point
    Bonjour, Ce bâtiment il est en béton armé ou avec la charpente métallique ? Pour calculer les fondations 1/ si en le bâtiment béton armé on prend en considération la nature de sol (contrainte du sol) et l'effort normal (descente de charge ) pré dimensionner à l'ELS , calculer à l'ELU et enfin vérifier à l'ELS 2/ si en le bâtiment en charpente métallique en prend en plus l'action de vent (soulèvement) et le moment normal apparaisse avec un signe négatif. wallaho a3lam
  17. 1 point
    bonjour, vous pouvez avoir un excentrement inférieur a B/6(noyau central) votre diagramme des contraintes sont trapézoidales,vous pouvez avoir un excenetrement supérieur a B/6 et votre diagramme des contraintes sera triangulaires,mais en plus il faudra vérifier la condition de non renversement et non du glissement dans votre cas votre fondation est insuffisante cordialement gérard demeusy
  18. 1 point
    bonjour, en effet vous pouvez appliquer cette relation,car cette méthode de prédimensionnement découle du cours de génie civil en béton armé du cours du Conservatoire National des Arts et Métiers Cette métode evite de faire un tatonnement,bien entendu après ce prédimensionnement,il faudra faire un calcul au flambement et éléments connexes cordialement gérard demeusy
  19. 1 point
    bonjour, pour dimensionner un poteau en compression centré,section= effort normal en MN(ELS)/10 la section est en m² exemple effort normal 3.20MN a l'ELS soit 3.20/10=0.32m² soit poteau carré de 0.565m soit 0.60x0.60 cordialement gérard demeusy
  20. 1 point
    comment realiser une beche si la semelle a été deja coulée !? et je demande toujours si la solution d ajouter une lit d armature en haut puis couler 8 cm est techniquement valable !
  21. 1 point
    on trouve pas des barrages tout les jours !
  22. 1 point
    Regarder ça : - http://www.geniecivilstore.com/2018/01/etude-comparative-entre-plancher-dalle.html - http://www.geniecivilstore.com/2018/01/etude-comparative-entre-dalle-reticulee.html
  23. 1 point
    Logiciel Cypecad c'est le meilleur pour ce genre de calcul
  24. 1 point
    Bonjour je suis en train de dimensionner un radier et j'ai un peu de difficulté à calculer la coefficient k du sol avec autodesk robot. mon problème est celui ci: j'ai de la latérite compacté dans mes couche de sol et je n'arrive pas à savoir à quelle couche cela correspond dans la l'édition de la base de sol. Merci
  25. 1 point
    Bonjour Si X>>Y avec Y<= 2m alors il faut prévoir des chaînages verticaux (poteaux) tous les X/n avec X/n <= 3 à 4m Pour deux sous sols Y>= 4m il faut prévoir un voile en BA. Cdt
  26. 1 point
  27. 1 point
    Bonjour chers tous, Je suis le chef de mission du contrôle des travaux de construction d’un barrage poids. L’entreprise m’a présenté les résultats des essais de formulation des bétons avec un équivalent de sable égal à 57 %. Le contrat de l’entreprise stipule que les granulats seront de classe B et seront conformes à la norme XP P18-540 et que les essais seront faits conformément à la norme P18-597 pour l’équivalent de sable. Or ces deux normes donnent une valeur de l’équivalent de sable égale à 50% comme valeur spécifiée inférieure bornant le fuseau de régularité. Il s’agirait du nouvel essai d’ES piston sur la fraction 0/2 mm limitée à 10% de fines. L’entreprise m’a donc brandi ces normes pour dire qu’un ES piston de 57% était bien dans les normes. Or j’ai consulté d’autres documents qui citent également la même norme P18-597 mais qui stipulent tout le contraire de ce qui est dit plus haut. La conclusion de ces documents sont : - ES inférieur 60 : « sable argileux », risque de retrait ou de gonflement, à rejeter pour les bétons de qualité. - ES compris entre 60 et 70 : « sable légèrement argileux », de propreté admissible pour le béton de qualité quand on ne craint pas particulièrement le retrait. - ES compris entre 70 et 80 : « sable propre », à faible pourcentage de fines argileuses, convenant parfaitement pour le béton de haute qualité. J’ai besoin de l’aide de quelqu’un dans le domaine pour m’édifier sur ces interprétations contradictoires. Merci à l’avance Alioun Sissé ,
  28. 1 point
    La méthode le plus simple est "Méthode forfaitaire" Voir ( DTR-B.C-2.41 - Annexe - E - page 177 ) mais d'abord tu doit vérifier les condition d'application de cette méthode définie a l'article B.6.2.2.1.0 du ( DTR-B.C-2.41 page 122 ) Cordialement
  29. 1 point
    bonjour je cherche a faire une formation en charpente métallique (Calculs, modalisation..etc) donc si y'en a intéresses veuillez me contacter
  30. 1 point
  31. 1 point
    Merci @piste4 , le problème est résolu. J'ai pu enfin établir les profils en long et les profils en travers de mon projet. Bonne journée.
  32. 1 point
    Bonjour à tous, J'aimerai savoir si quelqu'un pourrait me donner une définition des termes suivant et leur différences, Masse généralisée et masse modale effective. Pour que je puisse savoir ce que c'est concrètement. Merci par avance
  33. 1 point
    bonjour, je suppose que pour le dimensionnement tu as utilisé la méthode ds bielles. une semelle de 2.20 m c'est un peu grand et en fonction de l'entraxe de tes files de poteaux il doit pas te rester grand chose comme espace entre semelles A mon avis tu devrais essayer des semelles filantes. quant à la mise en place d'une deuxième nappe il me semble que le règlement algérien préconise la mise en place d'une nappe supérieure lorsque l'épaisseur arrive ou dépasse les 50 cm . ce ferraillage évite la fissuration du béton dans la partie supérieure et je pense qu'il est déterminé forfaitairement ( voir règlement)) OuAllah Oua3lam A+
  34. 1 point
    Bonjour Je pense que s'il y'a un tassement, ce dernier n'est pas du à la fuite mais plutôt à la mise en oeuvre des remblais. cad la procédure de remblaiement n'est pas respecté ou bien n'a pas été proposé.
  35. 1 point
    Bonjour Ton béton au moment du carottage a un âge < 28j . Il faut prendre en considération la micro fissuration du béton de la carotte par effet de carottage en majorant le résultat des résistance à la compression simple. Pour le béton et d’après des recherches effectuées dans ce sens la majoration est de l'ordre de 4%. De plus, il n'y a pas que le diamètre de la carotte ! il y a aussi l'élancement de cette dernière à prendre en considération ! Si l'élancement (rapport hauteur/diamètre) est < 2 (càd l'état des contraintes au plan moyen de la carotte à l'essai de compression n'est uniforme, donc il ne s'agit d'une compression simple mais d'une compression tri-axiale) il faut dans ce cas faire une correction du résultat obtenu par un coefficient < 1. Ce coefficient est fonction de chaque matériau et il dépend de plusieurs paramètres. Et il faut faire un étalonnage avec ton béton et ses constituants dans ce sens. Une autre correction qu'il faut faire est le passage des dimensions de la carotte à celles des éprouvettes normalisées 16x32 où 15x30cm. Bref, la résistance de votre béton à 7j sur éprouvettes normalisées est de 169 bars pour un béton escompté C25 de résistance moyenne à 28j de l'ordre de 289 bars (Coefficient de passage entre la caractéristique et la moyenne de l'ordre de 1,16). Si votre béton atteindra la résistance moyenne escomptée à 28j cela veut dire que le coefficient d'évolution du ciment (généralement dit coefficient d'évolution du béton?!) sera de l'ordre de 1,71. C'est une valeur excessive car généralement cette dernière est comprise entre 1,45 à 1,55 maximum. Conclusion : Si à l’écrasement des éprouvettes normalisées à 28j ce coefficient d'évolution est compris entre 1,45 et 1,55 il ne s'agit pas alors d'un problème de qualité du ciment mais plutôt des dosages des constituants du béton à la mise en oeuvre (généralement un surdosage en eau : à résoudre en utilisant des plastifiants !!!). Mais étant donné que la résistance approximative sur carottes est de l'ordre de 221 bars le béton peut être considéré de qualité acceptable. Un C25 veut dire une résistance caractéristique de 25 MPa càd que l'on accepte 5% de résultats inférieurs à 25 MPa sur l'ensemble du volume de béton coulé.
  36. 1 point
    Je pense que c'est impossible de réaliser cette ouverture (3m x 2m) dans un mur datant des années 1940 ! Les matériaux sont fragiles du coût tu as un grand risque d'effondrement de mur !
  37. 1 point
    bonjour, a ma connaissance le lavage des granulats et réservé aux gravillons.on fait cette opération lorsque on veut avoir des ouvrages de très bonne qualité et notamment dans la préfa . cependant le lavage est une opération onéreuse qui va faire augmenter le prix de revient de ton béton.en plus il faudrait, pour le sable, utiliser des cribles de fines mailles qui auraient tendance à se colmater. donc si le sable est argileux( sale) on ne l'utilise pas et on cherche un autre fourniseur. OuAll Oua3lam A+
  38. 1 point
  39. 1 point
    Bonjour à ma connaissance le traitement consiste à laver le sable de tell façon à éliminé les éléments fins (argileux) et les impuretés.
  40. 1 point

    Version 1.0.0

    172 téléchargements

    Un livre que je trouve intéressant qui traite des ouvrages en béton armé...à vous !
  41. 1 point
    bonsoir comme promis voici d'autres normes concernant les enrobés Bonne lecture A+ p98-250-2.pdf p98-250-3.pdf p98-251-1.pdf p98-251-3.pdf p98-251-2.pdf p98-251-4.pdf p98-251-4.pdf
  42. 1 point
    Je peux assurer une formation en CM pour les jeunes sérieux qui en veulent vraiment.
  43. 1 point
    ce ci dépend de la zone d'influence , type de sol et des bulles de répartition des contraintes pour une semelle isolé c'est à 1.5 B (B= largeur de la fondation) Bon courage
  44. 1 point
    le plancher poutrelle hourdis est composé de poutrelle en précontrainte et d'entrevous la différence est au niveau du poids 1m² de dalle BA 20cm = 500daN 1m² de plancher hourdis = 270 dan de plus pas d'étude à faire il suffit de communiqué les plans de coffrage avec les charges et le fabricant dimensionne le plancher ci dessous lien sur mon 4sharred pour telecharger le logiciel gratuit seac qui permet entre autre de pré-dimensionner ce type de plancher https://www.4shared.com/zip/wjivb5oVba/outils-seac400.html
  45. 1 point
    bonjour tout le monde, Je m'appelle Abdelhamid BELMAARIS, marié et père de 3 enfants. Je suis ingénieur d'état en génie civil de l'EHTP promotion 2003. Après un long parcours professionnel assez diversifié, j'ai finalement fondé (بتوفيق الله ومنته) ma propre société d'ingénierie, études et gestion de projets. PROMEN : PROFESSIONAL MANAGEMENT ENGINEERING SARL AU
  46. 1 point
    Bonjour, J'ai eu un cas similaire sur un foyer en réhabilitation. Je crois que en tout on a ouvert 150 portes de chambres par sciage dans les voiles béton... sans rien mettre en place en renfort. Et une note de calcul avait été réalisée pour vérifier, comme l'indique ABDOH, que ce linteau pouvait fonctionner en poutre simple d'1m de long, la charge à reprendre étant simplement une portion centrale du plancher par projection à 45°, et une voute de béton de rayon 0.5m. Autant dire pas gand chose, nous avions sondé au préalable le mur pour constater le ferraillage du voile pour le comptabiliser en tant que poutres. Je suis d'accord avec franckfm, les profilés seront sans doute superflu mais si cela peut rassurer... Le vrai sujet avec les ouvertures dans les voiles, c'est plutôt de vérifier si les contraintes qui vont être diffusées de par et d'autres de l'ouverture pourront être encaissées par les portions de murs restants, et c'est d'autant plus critique si l'ouverture se trouve proche d'un bord libre du mur.
  47. 1 point

    Version 1.0.0

    47 téléchargements

    Manuel Modulaire Chauffage Central
  48. 1 point
    van bastein42 tu peux m'envoyer ces fiches ? aziz.amor10 ( jmail )
  49. 1 point
    Il faut introduire son inertie qui n'est pas constante mais variable. Elle est de la forme d'une equation lineaire. Conseil: Pour des structures simples il est important de calculer a la main. Les programmes informatiques donnent des resultats erronés si on introduit des donnés fausses. En outre, il faut maitriser la statique,la RDM et le calcul des structures pour pouvoir maitriser efficacement ces programmes informatiques. S@L@M S@L@M
  50. 1 point
    Poutre : En cas d'une poutre isostatique : L/10 : L étant la portée entre axe de poteaux En cas d'une poutre hyperstatique( à plusieurs travées) : L/16 Poteau : S (m²) étant la section d'un poteau : S = Nu/10 : Nu étant la charge à l'ELU en MN. Plancher corps creux : Lx < Ly étant les deux dimensions du plancher selon x et y. H=Lx/22.5 ( lx/(20 à 25); 22.5 est prise pour notre cas au maroc) 16 = 12+4 ; 20 = 16+4 ; 25 = 20+5 ; 30 = 30+5 Dalle pleine : a = lx/ly ; lx<ly si a>=0.4 --> dalle porte dans les deux sens H = lx/30 : isostatique ; H = lx/40 : Hyperstatique. si a<0.4 --> dalle porte dans un seul sens H = lx/20 : isostatique H = lx/25 : Hyperstatique. En tout cas c'est ce qu'on fait au maroc Bonne continuation
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00

Nos Partenaires

dlubal logo.jpg   cype logo.jpg   logo-partenaire.jpg   CiviSoft

×