Aller au contenu
CIVILMANIA

TOP membres


Popular Content

Showing most liked content since 03/21/18 in all areas

  1. 4 points
    Bonjour Au travers ce sujet nous je vais exposer dans la mesure du possible et dans la cadre d'une formation continue pour nos élèves Ingénieurs la méthode de Guyon et Massonnet pour le calcul et le dimensionnement des Ponts Dalle. Bonne lecture
  2. 4 points
    VOILA MONSIEURS UNE AUTRE FOIS JE VOUS OFFRE DES LIVRES TRES IMPORTANTS EN « TOPOGRAPHIE APLIQUEE EN GENIE CIVIL » .CES LIVRES SONT EN ARABE POUR FACILITER LA TACHE A BEAUCOUP DE PERSONNE DE CE FORUM. IL Y A DES FORMULES DES INFORMATIONS DES NORMES NATIONAUX ECT…. http://www.4shared.com/file/138473772/e1fa2d51/chehilidjamel.html LE TELECHARGEMENT NE SE TERMINE PAS SI VOUS N'AJOUTREZ PAS UN COMMENTAIRE
  3. 3 points
    Bonjour, Le mur n'est pas étanche ! une partie du remblai s'est déversé sur l'autre sujet traitant de guyon massonnet.... Je rigole Pour répondre à la question initiale, à savoir la charge verticale sur le talon de la semelle : Il s'agit du prisme de terre de hauteur (H3 - épaisseur de la console) par la largeur du talon augmenté du prisme arrière de hauteur totale H et de largeur résiduelle du talon moins la largeur de la console la plus grande Ensuite il faut tenir compte de la charge verticale sur le remblai sur la largeur non interceptée par les consoles
  4. 3 points
    voir ici http://constructionepau.wifeo.com/documents/semelles-filantes.pdf
  5. 3 points
    Vous ne pouvez pas utiliser le code Americain pour une simple raison est que chaque projet doit passer par l'organisme de controle CTC ,et les ingenieurs du CTC ne connaissent pas tout les codes c'est pas possible d'ailleurs pour l'eurocode ils refusent de l'appliquer meme en charpente exception des projets particulier comme la grande mosquee ou ils etaient obliges de consulter les autres codes et voir les normes internationales .
  6. 3 points
  7. 3 points
    Bonjour, Je n'ai pas de tableaux mais quelques infos sur des valeurs types sur les sols avec quelques modules de raideur de sol https://mega.nz/#!J3JwURAZ!qUPwUZVOc4JD02FSml19v7IRqLtcAWvPMZbpwoTcCtM https://mega.nz/#!A6QzHDRb!O6LKXjVPg5_9FsMlrbMMJphiRc7isrdgkKW9Z5wWQzg
  8. 3 points
    Bonjour Peter El Baba On considère le rideau de soutènement comme encastré dans la semelle parce que c'est le cas défavorable pour l'obtention du moment de liaison rideau/semelle. Il faut pas oublier que l'Ingénierie est une science inexacte et c'est le bon sens et le savoir faire de l'ingénieur qui importe ! Cdt
  9. 2 points
    Bonjour, Ci-joint un exemple de calcul d'une panne de toiture et d'une lisse de bardage (extrait de mon ouvrage, calcul des éléments de constructions métalliques selon l'Eurocode 3). Bonne lecture, Pr. DAHMANI Série 3 (Pannes et Lisses).pdf Solution de la série de TD N°3.pdf
  10. 2 points
    Un balcon est une dalle (généralement pleine) en porte à faux ancrée ou si vous voulez encastrée au plancher, et pour nous simplifier la vie tout en restant dans le domaine de la sécurité, se calcul comme une poutre encastrée de 1ml de largeur. Donc, votre section d'armature sera déterminée par ml (ne cherche pas midi à 14h !!!!!) Cdt
  11. 2 points
    Bonjour C'est quoi au juste un comportement non linéaire d'une structure ? Quant on utilise la théorie de la RDM ou encore les méthodes de calcul des structures courantes (je dit bien courantes !!! : c'est à dire ce que nous trouvons habituellement dans quasi majorité des documents de calcul des structures). Il ne faut jamais oublier !!! les hypothèses pour lesquelles ces théorie ont été développées !!! à savoir : 1) Les déformations sont supposées infiniment petites ou ce que nous appelons en mécanique des milieux continus (la mère ou le père si vous voulez des mécaniques des structures et autres) des petites perturbations ! c'est à dire que la loi de HOOK liant les contraintes aux déformations est supposée linéaire dans le domaine (en tout point) de notre milieu supposé continu !!! homogène et isotrope !!! 2) Il faut toujours garder en tète que le souci majeur pour un Ingénieur est avant tout le calcul des déformations !!! et les efforts (moments,tranchant, etc...) suivent ... Par ce que ces derniers ne sont en fin de compte que des dérivées de l'équation des déformations !!! Exemple : une poutre le moment fléchissant se déduit de la dérivée seconde de la flèche, l'effort tranchant, la dérivée d'ordre 3 de la flèche et ainsi de suite 3) L'hypothèse de Navier _Stocks pour les éléments de structure à barres (poutres, poteaux, ...) ne prend pas en considération les déformations de gauchissement des sections transversales de ces éléments sous l'hypothèse tjrs des petites perturbations !!! Et c'est à partir de cette hypothèse que toute la théorie de calcul des structures en RDM a été développée !!! 4) Le flambement des poteaux élancés par exemple est phénomène qui entre dans la gamme du Non linéaire !!! 5) Pour le calcul de cette structure complexe en premier lieu il est recommandé de regarder d'abord le comportement en déformation de la structure. Et si les déformations sont importantes (càd il ne s'agit de petites perturbations) il faut penser à un calcul Non linéaire !!! 6) Et bien sur le logiciel utilisé prend il en considération le calcul Non linière des structures ou non ? 7) La proposition de Mr lilhaq93 concernant le remplacement des poteaux de façade en charpente métallique est pertinente personnellement !!! Cdt
  12. 2 points

    Version 1.0.0

    65 téléchargements

    Bonjour LE Mode operatoire des essais de LCTP A_A
  13. 2 points
    Bonjour je pense que cette période est transitoire pour toi... par contre je te conseil de te forgé par d'autre compétences ,anglais , métré dessin autocad ... planification , CM..au lieu de passé du temps à réfléchir ... comme l'on déjà fait d'autre avant toi ..il faux cherché tes points forts et faibles passe à l'action, reconstruit ton profil et dans qlq mois tu aura un bon CV et une large gamme à viser Bon courage
  14. 2 points
    Bonsoir, Ci joint un lien de téléchargement direct des cours de dynamique des structures de Mr COPRA ainsi que des exercices d'entrainement. https://educnet.enpc.fr/course/view.php?id=237 Cordialement,
  15. 2 points
    https://drive.google.com/file/d/14f45rw2J613qxc6aoB5PE6qQg3Ttt8rj/view?usp=drivesdk
  16. 2 points
    IL faut la section de la poutre pour ne pas dépasser la contrainte de béton et éviter les aciers comprimés. Pour le problème des bielles, on peut augmenter la section des poteaux supportant la poutre.
  17. 2 points
    bonjr contrainte de béton dépassé adopté l'un des solutions: -augmente section béton rectangulaire (de préférence cote h) -augmenter fc28 -Ajouter des ailes a la poutre pour quil deviendra en Te -Augmenter le nuance d'acier de Fe400 a Fe500 cordialement
  18. 2 points
  19. 2 points
    Bonjour, Je pense qu'on peut aussi utiliser des croix mais la section doit être importante car il faut caser les boulons (respecter les distances...). Cordialement
  20. 2 points
    bonjour c'est une poutre en T (invérsé) chargée par la pression du sol bon courage
  21. 2 points
    Salut !, Si vous ne le connaissiez pas encore, ci-dessous un lien intéressant de l’AFGC à propos de la définition des bétons dans les CCTP. Bonne lecture http://www.afgc.asso.fr/index.php/activites-afgc/groupes-travail/bien-prescrire-le-beton-des-ouvrages-de-genie-civil
  22. 2 points
    bonjour soraya, il existe la méthode statique équivalente et la méthode spectrale, puisque vous travaillez directement avec un logiciel généralement on utilise que la méthode spectrale. si vous avez besoin d'aide faites le savoir. cordialement
  23. 2 points
    Bn courage rapport-étapes covadis.compressed.pdf
  24. 2 points
    Bonjour Voici une initiative de réflexion pour la contribution de l'arc de cercle dans le calcul de l'aire d'une section. j'espère que tout le monde participera pour déduire l'expression sous le signe sigma des autres caractéristiques géométriques. Un grand souffle en calcul analytique aboutira à notre objectif certainement. Dans l'attente de vous lire, Bon courage
  25. 2 points
    Le problème est là. C'est quoi très petit? Puis quelle est la conséquence de ce très petit pour l’intersection des droites sur le très petit pour déterminer les points confondus? Puis sur le très petit pour déterminer l'appartenance d'un point à une droite? Et ainsi de suite...
  26. 2 points
    Le plus simple serait de définir une variable tolerance et vérifier si alpha se trouve dans la tolerance autour de la valeur de x En fait , le problème vient de la représentation numérique d'un nombre irrationnel
  27. 2 points
    Bonjour Théoriquement c'est possible Mais pratiquement parlant et l'exploitation de la base de données des désordres survenus pour cette conception : la réglementation à tranchée en interdisant ce mode de conception C'est comme les ponts à poutres en BA : Même si théoriquement est calculable ce type d'OA est abandonné en France !!! Les visites d'inspection donnent les preuves de cette décision Cdt
  28. 2 points
  29. 2 points
    Bonjour à tous Q ne dépend ni du type de plancher (corps creux ou dalle) ni si cet élément est en console ou pas. Q dépend SEULEMENT de l'usage de cet élément: si c'est une partie de la CHAMBRE donc Q = 1.5 si c'est un BALCON Q = 3.5 ! Donc Q dépend de l'exploitation de cette partie du plancher
  30. 2 points
    Bonjour, Je vous recommande mon ouvrage: "Calcul des éléments de construction métalliques selon l'Eurocode3". Il se vend au niveau des OPU (Office de Publications Universitaires). Vous pouvez aussi voir avec mes pièces jointes, vous trouverez certainement des fichiers intéressants.
  31. 2 points
    c'est possible de decoffrer à 7 jours mais à condition de procédé les essais de resistance à compression du béton à 7 jours puissse etre au moins égale à 80% de la résistance à 28 jours telque mentionnée dans les prespcriptions technique de l'ouvrage ex si c'est un béton C25 cad resistance à 28 jours  vaut 25 Mpa, cad à 7 jours on devra avoir 20 Mpa.,ici la verfication des flèches ne prime pas  car l'Etat limite ultime cad la resistance est plus primordiale car en cas de problème la ruine sera brutale.   Donc à mon avis voici la démarche 1. fairel'essai de resistance en compression de ce beton à 7 jours que ça puisse etre aumons égale à 80% de la resistance à 28 jours du béton telque précisé par les specificattions techniques 2. Que l'ouvrage ne soit pas encore utilisé, ca interdire tout chargement 3. à partir des resultats d'éssais de resistance en compression , trouvé des mésures possible si les resultats ne sont pas satisfaisant  trouvé des mésures afin de soutenir le plancher ,interdir le chargement etc a+
  32. 1 point
    bonsoir, comme leur nom l'indique les raidisseurs sont des éléments soit en BA soit en profilés métalliques qui servent à "raidir" les panneaux de maçonnerie dans leur plan. selon l'épaisseur de la paroi les raidisseurs seront espacés de 2.5 m à 3.5 m en élévation et de 3.5 à 4.5 m pour les raidisseurs verticaux ( valeurs très approximatives.) OuAllahou A3lam A+
  33. 1 point
    Bonjour, Si je pu me permettre de faire une breve analyse,il est evident que pour m=0,l'impact du cofficient de poisson n'est pas negligeable.Pour m=2 l'impacte est beaucoup plus faible et il l'est imperceptible pour pour m=3. Pour m=1,il serait bien justifié de prendre en compte le coefficient de poisson. Cdt.
  34. 1 point
    Bonsoir Illustration graphique du coefficient de répartition transversale calculé sous Excel Bon Weekend
  35. 1 point
    bjr pour v=0.2 <0.4 tu a une dalle dans un sens pas besoin de ux et uy
  36. 1 point
    Bonjour, https://fr.calameo.com/read/005166785b6ce12586fd3 Cordialement, BZK
  37. 1 point
    BONJOUR Pour les connaisseurs du logiciel SAFE question de terminologie 1/ quelle est la traduction ou plutot la declaration du libage semelle sur SAFE aussi que veut dire mat... stiff strip raft est ce que pour desiner le semelle filante on utilise beam? 2/ quelle est la meilleur maniere pour desiner les semelles filantes, radier et radier nervuré les etapes SINON des tutorial en francai merci
  38. 1 point
    Bonjour Pour moi, Dans le cas de la poutre allège on est plus du tout dans le même cas de figure et il n'y a plus lieu de vérifier le poinconnement. On est plus sur un système de plaque rigide appuyée sur des poteaux mais plus sur un système conventionnel de plancher appuyé sur des poutres qui sont elle même appuyée sur des poteaux. Pour moi le schéma statique est complètement différent. Cordialement
  39. 1 point
    Bonjour, Ma 1ere proposition consiste a faire un énorme trélli métallique sur plusieurs niveaux (rouge) qui sera porté par des poteaux (bleu) qui a leur tour repose sur des pieux.le treilli peu être sur un,deux ou trois niveaux à votre guise.Le treille ne sera visible que de l’intérieur pour que tu n'ai pas un problème avec l'archi Ma deuxième proposition consiste à convaincre l'archi d'ajouter un poteau a chaque angle. bonne chance pour ça
  40. 1 point
    Bonjour, t est l'age auquel tu calcul ton retrait.pour t=infini, beta =1.Si tu veux calculer une valeur plus précise,tu peux prendre t égale à la durée de vie de ta structure en fonction de ta classe structurale (S4->50ans,S5->100ans etc).Si tu veux plus calculer le retrait a court terme,a toi de définir la date en fonction d'un phasage ou autre. Pour le calcul de ho,il te faudra faire un petit exercice mais avant voici un peu de théorie. ho le rayon moyen peut être estimé comme étant la moyenne des chemins les plus long (et logique) qu'une goute d'eau peu emprunter pour s’évacuer de ta section. Ce postulat se confirme en considérant une section circulaire dont tout les bords sont exposés. pour un cercle de diamètre 30cm, h0=2*(pi()*r²)/(2*pi()*r) =15cm. on déduit donc que h0 est égale au rayon du cercle. Pour un cercle c'est plus évident car tout les chemins les plus longs sont un peu intuitifs et les plus longs et logiques sont égales au rayon, ce qui fait que la moyenne est égale au rayon.(ps : je précise toujours logique par ce qu'une goute d'eau ne peut pas quitter une extrémité exposée pour s’évacuer à l'autre extrémité). Bon,maintenant que nous comprenons un peu le principe nous allons l'appliquer à quelques sections rectangulaire.* 1/ section rectangulaire de dimension b*h (100cm*40cm) exposée sur les 4 cotés. Ac=100*40=4000cm² et u=2*(100+40)=280 ->ho= 28.57cm 2/section rectangulaire de dimension b*h (100cm*40cm) exposée sur les 3 cotés. le coté inf (100cm) n'est pas exposé Ac=100*40=4000cm² et u=100+2*40=180 ->ho= 44.44cm 3/section rectangulaire de dimension b*h (100cm*40cm) exposée sur les 2 cotés. les cotés de 40cm ne sont pas exposés Ac=100*40=4000cm² et u=100*2=200 ->ho= 40cm 3/section rectangulaire de dimension b*h (100cm*40cm) exposée sur les 2 cotés. les cotés de 100cm ne sont pas exposés Ac=100*40=4000cm² et u=40*2=80 ->ho= 100cm on remarque donc que h0 peut être égale, inférieure ou supérieure a une dimension de la section en fonction des zones exposée. Le sujet sur ton radier est que la forme circulaire fait que les sections sont variables mais les cotés exposées restent les mêmes dans une sections.Il te faudra faire un fichier excel qui fait varier la base de ta section en fonction de ta position.tu fera la discrétisation sur la moiter de ton radier( vu q'il est symétrique ) . Fait varier Y a pas constant et déduit X qui est égale à la base de ta section. X=sqrt(R²-Y²). Ainsi avec la base a chaque point, l’épaisseur étant constante, tu peux facilement calculer ton bêta à une date "t" donnée pour chaque section.Enfin tu fera une moyenne des valeurs de beta. Bonne chance
  41. 1 point
  42. 1 point
    pour les charges vous devrez les calculer manuellement utilisant le règlement algérien RNV2013 qu'est en vigueur. et après introduire ces charges dans par cas dans l'ETABS w allaho a3lam et les charges sont des charges surfacique sur le bardage concerné Cordialement
  43. 1 point
    Pour un predimensionnement vous pouvez utiliser les règles des poutres continues sur appuis simples : la seule différence entre les deux les poutres croisées sont aussi des poutres continues mais sur appuis élastiques Bon courage
  44. 1 point

    Version 1.0.0

    470 téléchargements

    Bonjour, Ci-joint un support de cours bien détaillé sur Robot avec un exemple d'application. Bonne lecture, Pr. Dahmani
  45. 1 point
    Pour win 10 il y arche 2018 c'est mieux mais ici c'est un interdit de partager des logiciels contenant droit d'auteur , si vous voulez donner moi ton email pour vous l'envoyer
  46. 1 point
    Bonjour, Je vous joins (voir rubrique téléchargement) un mini logiciel( version win32) de calcul des éléments en construction métallique selon l'Eurocode3. (PROGRAMME ESDEP) Bonne lecture, Pr. DAHMANI
  47. 1 point
    bonjour, si le balcon est perpendiculaire aux poutrelles du plancher à corps creux, il faut remplacer au moins une file de corps creux par une dalle armée en double nappe et y ancrer les aciers supérieurs du balcon dans le cas ou ce dernier est constitué d'une dalle seul en porte à faux. si le balcon est constitué par une dalle reposant sur les poutres principales ( parties en consoles) la dalle est calculée comme travaillant dans un seul sens (sens parallèle au poutrelles) et ceux sont les parties en porte à faux des poutres principales qu reprennent les efforts de la dalle- dans ce cas plus besoin de contrepoids. A+
  48. 1 point
  49. 1 point

    Version 1.0.0

    27 téléchargements

    Sismologie2015.pdf
  50. 1 point
    Bonjour, Merci bien, oui j'ai pas précisé, le voile sera un voile de contreventement reprenant des charges horizontales de vent uniquement. Nous sommes en zone de faible sismicité. En effet je voudrais comprendre le fonctionnement d'une poutre noyée dans mon cas. Pourra-t-elle reprendre les charges ? Bien à vous
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×