Aller au contenu

La Communauté Scientifique & Technique de la Construction

Connectez-vous or Inscrivez-vous

+80.000 professionnels du BTP qui échangent tous les jours sur les différentes thématiques de la construction, emploi, formation, projets d'études, ingénierie, réglementation, calculs, logiciels, structures, ouvrages d'art, génie civil et travaux !

TOP membres


Popular Content

Showing most liked content since 09/20/17 in all areas

  1. 5 points
    Bonjour Ci-dessous le lien pour le téléchargement d'un logiciel qui comprenne tous les DTU et les NF https://drive.google.com/file/d/0BxMrdH8ReI40WjluZzJwbGRNZ1E/view
  2. 4 points
    bonsoir, voici un document qui te permettra de mener tes calculs bonne lecture A+ 05_00_table_matieres.pdf 05_01_generalites.pdf 05_02_calcul_poussees.pdf 05_03_justification_externe.pdf 05_04_justification_resistance.pdf 05_05_predimensionnement.pdf 05_06_recommandations.pdf 05_07_extrait_caquot.pdf 05_08_caracteristiques_terrains.pdf
  3. 3 points
  4. 2 points
    https://drive.google.com/open?id=0B3RySJZ0EDrdTHdqVm41dTNXYkk voila un lien ^^
  5. 2 points
    Bonjour, au lieu de définir une seule charge d'exploitation Q ensuite j’attribue un chiffre par exemple 5KN/m² au niveau 1 et 2.5KN/m² au niveau 2, je procède autrement je vais créer deux charges d'exploitation Q1 et Q2, ensuite lorsque je définie la masse j'affecte un coefficient bêta de 0.2 pour la charge Q1 et 0.4 pour Q2
  6. 2 points
    Bonjour il y'a plusieurs facteurs sur lesquels on se base: parmi lesquels je cite: Type de coffrage; dalle pleine prend plu de coffrage q'un plancher en corps creux, mais le premier est plus facile à réaliser que le dernier qui prend plus de temps, le premier peut être exécuté en préfa. la valeur de la surcharge; dés fois la surcharge d'exploitation et la charge concentrée ( poinçonnement) ne nous permet pas de choir un plancher, mais il s'impose un type. l'exploitation du plancher; la fonction et l'utilité nous oblige à choisir un type de plancher bien précis, le cas des hopitaux les salles de radiologie sont ne dalle pleine pour le problème de rayonnement (rayon X) les dimension du plancher; le plancher en corps creux est limité souvent aux environ de 6m de portées au delà on préfère les dalles pleines pour réduire l’épaisseur ( corps creux h> ou = l/22.2 et dalle pleine on peut aller à l/45 en fonction du rapport lx/ly l’esthétique; dés fois on veut éviter les retombées et des grandes surfaces sans poteaux. le confort; le plancher en corps creux est meiux pour avoir un confort thermique et phonique Le calcul; c'est ce dernier qui l'emporte comme on peut citer la répétitivité, la préfabrication, la rapidité, ...etc
  7. 2 points
    Au contraire,il doit la prendre. Oui c'est exact.
  8. 2 points
    En ferraillant le gousset n'oubliez pas d'éviter la poussée au vide
  9. 2 points
    Pourrais-tu passer un schéma?
  10. 2 points
    Bonjour, Le fichier ci-joint contient un projet de construction métallique (Hangar). J'espère qu'il soit intéressant pour vous.   Table des matières : ETUDE AU VENT (Selon NV65)  Introduction Détermination de la pression du vent sur la structure  CALCUL DES ELEMENTS RESISTANTS Introduction Hypothèses de calcul Dimensionnement des pannes Dimensionnement des lisses Dimensionnement des contreventements Dimensionnement du portique FONDATIONS  Introduction  Choix du type de fondation  Vérification de la stabilité des fondations  Dimensionnement de la plaque d’assise et des boulonnes d’ancrage  MODÉLISATION NUMÉRIQUE DU HANGAR (SOUS ROBOT) Introduction  Hypothèses  Modélisation de la structure  Dimensionnement des éléments résistants 
  11. 2 points
    Bonjour, Il faut élaborer le bordereau des armatures, inspirez-vous du fichier ci-joint Bordereau d'Armatures.pdf
  12. 2 points
    Voici un exemple Mr d'un hangar simple Devis Quantitatif et Estimatif Hangar 8x8,45x7.rar
  13. 2 points
    C'est une bonne idée, mais un ingénieur étant exposé devant plusieurs défis qu’il doit relever, Il est mieux pour toi de te concentrer dans le calcul des structures (calcul manuel et assisté par ordinateur pour ton cas bien sûre comme c’est ton domaine de prédilection), mais il est bon pour toi d'acquérir les ABC d'une façon générale dans d'autres spécialités du Génie Civil et çà c'est hyper important.
  14. 2 points
    Parce que j'aime caresser les grains d'un sol cohérent ...j'idolâtre le fait de marcher les pieds nus sur un sol limoneux saturé...j'aime mettre la main dans un écoulement torrentiel d'eau froide...je prends plaisir quand je plie une armature haute adhérence....je savoure le fait de mélanger manuellement les constituants d'un béton sans adjuvant ...je deviens fou quand je monte sur la terrasse d'un bâtiment au lever du soleil...je m'apprécie quand je m’assieds dans l'ombre d'une structure vivante qui me murmure de l'affection... j'ai le coup de foudre quand les roues de la voiture frottent le joint dilaté d'un pont...j'en pince pour m'allonger sur le dos en plein milieu d'une route bitumée brûlante en été...j'adore grimper dans un arbre qui vibre dynamiquement quand le vent est en colère..j'aime écouter la symphonie retentissante quand les gouttes de pluie s'écrasement contre le métal ... je savoure me baigner dans un fleuve qui afflue hardiment vers un barrage.. Et mille autre raison.
  15. 1 point
    Bonjour Si la source est localisée tu n'a qu'a acheminer l'eau vers le puisard par une conduite en PVC, si elle n'est pas localisée i faut un PVC perforé, cette conduite doit être protégée par un filtre (Gravier par exemple entouré par un film de polyane)
  16. 1 point

    Version 1.0.0

    138 téléchargements

    Bonjour les amis Je met a votre disposition un planning sous format excel, le fichier vous permet de faire ce qui suit: 1- Établir un planning des travaux en mode bar (gant) 2- Suivre l'avancement de votre planning 3- Il vous permet aussi de visualiser en fonction de l'avancement de vos travaux les taches en retard, en avance ou en accord avec votre planning 4- En entrant la date de pointage, le fichier vous indique l'avancement théorique de vos travaux 5- Le pointage automatique de votre planning NB: 1- La saisie manuel doit être faite seulement dans les cases colorier en jaune tous les autres cases sont des formules Bon profitez-en les amis.

    Gratuit

  17. 1 point
    jusqu’à
    Découvrez comment dimensionner vos ponts roulants selon l'Eurocode en toute facilité grâce au programme CRANEWAY ! Le webinaire est évidemment gratuit, mais l'inscription reste obligatoire : S'inscrire au webinaire
  18. 1 point
    Quand on est en portique poteau-poutre soumis à un effort horizontal;ça donne toujours une compression dans la poutre.
  19. 1 point
    Bonjour pour la première erreur pas de cas de charges veuillez introduire les cas de charges dans charge > tableau de charge la deuxième erreur Noued isolé vous avez modélisez un élément et vous l'avez supprimé donc veillez juste le supprimer la troisième erreur les contour défini n'a aucune épaisseur c'est la dalle que vous viens de définir Alors utilisé la bonne case (dalle) si non juste chargé le contour et ignoré le messages (n'oubliez pas de faire un diagramme rigide ) Cordialement
  20. 1 point
    Bonjour, Vous pouvez gardez la rondelle. cordialement
  21. 1 point
    bonjour, le boulon peut y être ramené si les conditions citées par aminos ne sont pas pas remplies. Ainsi , si le couple n'est pas assez ou les surfaces sont mauvaises, l'effort tranchant n'est plus repris par la précontrainte mais par le cisaillement. Rien ne vous empêche d’utiliser un boulon hr pour reprendre du cisaillement. Cordialement
  22. 1 point
    Un poteau est soumis à une compression centrée lorsque l'application d'une charge de compression, P, est appliquée au centre de gravité de la section transversale. Ainsi, le poteau est soumis uniquement à une charge axiale. Un poteau est soumis à la compression simple si l’ensemble des forces qui le sollicitent se réduit à un effort normal de compression.
  23. 1 point
    bonsoir, voici le guide en question. bonne lecture A+ 2015_04_16_4545.rar
  24. 1 point
    bonjour le rapport des moments doit etre inférieur à Lx/4 et Ly/4 et non pas à 1.5 avec Lx et Ly sont les la longueur et la largeur du batiment
  25. 1 point
    Oui c possible mais il faut faire la vérification des contraintes sous le gros béton avec prise en charge bien-sur du poids du gros béton,mais a mon avis pour quoi pas rajouter un sous-sol c beaucoup mieux. Wallaho A3lam
  26. 1 point
    bnjour, voici une norme pour les enrobés.en attendant que j'en trouve d'autres. bonne lecture A+ p98-250-1.pdf
  27. 1 point
    Bonjour Amin Al, Je le poste ici au bénéfice de tous ceux qui cherchent ce fichier DALLES en BA Suivant BAEL 91 Modifié 99.zip
  28. 1 point
    C'est selon le RPA 99. Donc pourquoi au départ tu m'as dit que c'est selon le RPS2011. J'étais sur de mes informations car je savais qu'il n'y figure pas la vérification au renversement comme tu viens de le citer là haut. Bon,puisque tu dimensionnes tes semelles pour être stables,cette vérification est automatiquement vérifiée si les semelles sont bien vérifiées pour l'ELA. L'article ne signale pas pour quel point on doit vérifier le renversement.
  29. 1 point
    Pour pouvoir utiliser la méthode de Robot, il faut avoir le module œdométrique. A part cette donnée, le « k » sera faussé. Il y a une corrélation entre la contrainte admissible et le « k ».A utiliser avec précaution. La nature du sol te guidera sur la valeur de « k » à utiliser. Pour la charge ponctuelle, tu passe par un maillage avec des émetteurs.
  30. 1 point
    Le dimensionnement des semelles fillantes se fait comme celles des semelles isolée en fixant la deuxieme dimension a 1m.
  31. 1 point
    bonjour en tout état de cause, tu fais le volume total de tes piles si elles sont cylindriques c'est 3.14 x diam au carré sur 4 x 8 x 2.5 une fois le volume total calculé tu prends 800 litres (0.8 m3) de gravier-400l de sable et 350 kg de ciment pour chaque mètres cubes.pour l'acier cela dépendra de ton plan de ferraillage -tu calcul le linéaire de chaque type d'acier et tu calules le pois de haque type en fonction de ce linéaire.a titre indicatif le ml de HA14 pèse 1.208 kg, le 12 :0. 880 , le 10 : 0.785 , le 8 : 0.395 et le 6; 0.220 kg A+
  32. 1 point
    rebonjour, voici le proctor et la granulo la suite au prochain N° A+ 8. Essai Proctor.doc 3. Granulométrie.doc
  33. 1 point
    Bonsoir, en premier je tiens à souligner que ce genre de soutènement ne se fait pas forfaitairement, il faut une étude bien détaillée et spécialisée par un bureau d’étude spécialiste. En deuxième en ce qui concerne les poussée sismique, voilà un exemple : pouss.zip
  34. 1 point
    Bonjour Je dirais que votre poutre 55 est en console, et va chercher la poutre 19. De ce fait vous avez beaucoup de charge verticales sur votre poteau proche console et de la traction sur celui de l'angle.
  35. 1 point
    Bonjour On m'a demandé dernièrement de montrer comment faire une analyse au flambement sur robot. Ce type d'analyse marche pour des structures en béton en métal 2D ou 3D, j'en profiterais aussi pour vous montrer comment calculer l'alpha critique de votre structure pour l'application de l’euro code 3 concernant l'analyse globale. L’exemple traité est un portique simple: Premièrement il faut définir un cas de charge qui assure une compression dans le poteau (un cas de poids propre par exemple, ou autre), de plus cette structure étant complètement droite, je suis obliger d'ajouter une charge horizontale (la valeur de la charge n'importe peu, pour qu'il y ai une déformation latérale du portique lorsque le poteaux est comprimé. J'ai appelé ce cas FLAM. Ce cas est un cas statique courant, rien de plus , il faut le transformer en cas d'analyse de flambement. Analyse/type d'analyse, selectionner le cas choisit, et cliquer sur changer type d'analyse Choisir le nombre de modes propre a calculer, il faut trouver un mode de flambement global, selon la complexité de la structure il faut des fois faire beaucoup de mode, des structures avec beaucoup de barres, par exemple avec des pannes ou des solives vont etre difficile a analyser, car il va y avoir beaucoup de mode locaux, qui n’intéresse pas au calcul du flambement. Dans mon exemple j'en ai fait 4 Lancer le calcul et aller dans les déformation, pour le cas 2 (FLAM) vous pouvez visualiser directement les modes propres et définir quel est le premier mode de flambement généralisé, par exemple ci dessous, le premier mode est un mode de calcul généralisé, et le second est un mode local du poteau. Nous nous intéresserons donc au mode 1 pour mon exemple Ouvrir le tableau Resultats/Avancée/Charge critique Vous verrez deux colonnes j'y reviendrais plus tard, cliquer droit et afficher "colonne" sélectionnez "longueur de flambement. Sélectionnez le poteau, pour moi c'est le poteau 1 par exemple, pour le mode 1 : La longueur réelle de mon poteau est de 5m, j'ai donc un rapport Lfy = 2.66Lo. On est au dessus de 2L, cette valeur est défini pour un type de chargement, qui générè une déformée modale, et bien évidement de la rigidité de l'ensemble de la structure. cela permet de se faire facilement une idée sur la longueur de flambement de vos poteaux, cela marche aussi pour l'ensemble des barres, a condition que cette barres soit bien comprimée, et que le mode retenu soit un mode de flambement globale qui intéresse bien le flambement de cet élément. Pour une analyse plus complète du flambement et de la détermination de l'alpha critique, il faut réaliser cette opération pour toutes les combinaisons ELU. A titre d'exemple j'ai générer des combinaisons aux eurocodes avec un cas G (poids propre) et un cas Q (même chargement que mon cas de flambement). Génération automatiques mais en sélectionnant "combinaisons manuelles". Cela permet de generer des combinassions qui vont pour chacune d'enter elles se transformer en cas de charge distinct, attention les cas initiaux G et Q ne peuvent pas etre modifié (si on modifie les charges sur ces cas elementaires, ce changement ne va pas se répercuter sur les combinaisons générée avant, elles se sont transformées en cas élémentaire). Chaque combinaisons apparait donc comme un cas de charges et apparait aussi dans le type d'analyse. Il suffit de toute les sélectionner et de toute les changer en cas d’analyse au flambement. Une fois le calcul effectuer retour au tableau des charges critiques, pour toutes les barres et pour tout les cas, regarder les extrêmes globaux. Je remarque donc que pour la combinaison 4 (qui est le cas 1.35G+1.5Q, ce qui semble normal), mon coefficient d'alpha critique minimal est de 18, je suis bien au dessus de 3, donc pas d'analyse au second ordre.... ect, voir les recommandation de l'eurocode 3. On peut s'assurer que le mode 1 pour ce cas est bien un mode global, et ion peut aussi regarder les longueurs de flambement des éléments de la structure (qui seront différents que ceux de la première étude) en fessant bien attention que ce soit un mode de flambement généralisé. Voila c'est un peu fastidieux, surtout pour les structures complexes, et si il y a beaucoup de combinaisons. Merci de votre attention Cordialement.
  36. 1 point
    Tu prendras Fx; My et Mz selon le logiciel dans la barre ou bien les réactions FZ, MY et MZ selon le repère global.
  37. 1 point
    Il me semble que la règle du lx/ly< 0.4 est applicable pour les dalles pleines, pour les dalles creuses le sens de portée est celui de la plus petite direction non? On dispose les poutrelles selon la plus petite direction et c'est les poutres sur lesquelles sont appuyées les poutrelles qui sont principales.
  38. 1 point
    bonjour, je pense que si tu as un manque de stabilité au renversement ou au glissement c'est ta semelle qui est en cause.donc augmente la largeur de la semelle et éventuellement mettre une bèche d'ancrage sur le nez extérieur de la semelle. OuAllh Oua3lam. A+
  39. 1 point
    Vous avez vraiment tout dit. ça semble que vous avez savouré le bon sens du génie civil. On espère ardemment arriver à votre stade. vous avez donné l'image que le domaine du génie civil est prometteur..
  40. 1 point
    Posté par azzedine16209 LE BAEL APPLICATIONS EXCEL Calcul de différents éléments en BA par (CHENAL Jean-Marc) ------------------------------------------------------------------------- 01. Dalle en béton armé [Dalles sur 2 appuis et Dalles sur 4 appuis] 02. Escalier en béton armé [Calcul du ferraillage de la paillasse] 03. Mur en béton armé [Calcul du ferraillage; Influence d'une charge répartie; Influence d'une charge ponctuelle et répartie] 03. Mur en béton armé (Corrigé par Nicolas Vétault) 04. Poteaux en béton armé [Poteau carré ou rectangulaire; Poteau circulaire] 05. Poutre continue - Caquot [Poutre continue selon la méthode Caquot; Calcul des moments sur appuis et en travée] 06. Poutre en T -ELS-ELU [Poutre en T; Calcul aux ELU; Calcul aux ELS] 07. Poutre rectangulaire ELS [Poutre rectangulaire aux ELS] 08. Poutre rectangulaire ELU [Poutre rectangulaire aux ELU; Système à simple armature; Système à double armatures] 09. Poutre rectangulaire -Justification à l'effort tranchant [Poutre rectangulaire - Justification à l'effort tranchant] 10. Semelle de Fondation [semelle de fondation; Semelle isolée sous poteau; Semelle continue sous mur] 11. Tirant Béton Armé [Tirants béton armé; Calcul aux ELS; Calcul aux ELU] nouveau lien Posté par hassan85 http://www.4shared.com/file/136573829/9b60ef59/Calcul_de_diffrents_lments_en_BA.html mdp: lmgc.fr VISITEZ AUSSI http://lyc-du-batiment-saint-lambert.scola.ac-paris.fr/bourse_echange_1.htm
  41. 1 point
    Bonjour, Je l'ai modélisée, poutre sur deux appuis avec un porte-à-faux, on est d'accord? Calcul réalisé avec une charge permanente de 400KN en extrémité de porte-à-faux, sans autre charge sur la poutre, sans doute y en a t'il? Voir le modèle 3D, le ferraillage et le fichier dwg. Les chapeaux prolongés permettent de reprendre la flèche dans la grande travée. J'ai fait ça rapidement, dis moi ce que tu en penses FILE.zip
  42. 1 point
    Bonne question @Amin Al ! Personnellement j'avais pas trop le choix je voulais faire informatique, mais je ne regrette pas, ça m'a amené à un monde que j'aurai pas accès si j'avais pas fait génie civil ! Il faut dire que c'est un beau métier !
  43. 1 point
    Bonjour, Est ce que quelqu'un peux nous indiquer l'article qui parle de interdiction de pliage des attentes des barres dans les normes algérienne telle que (RPA2003,CBA93) ou dans les normes européenne. merci d'avance
  44. 1 point
    note de calcul d'un château d'eau : http://www.4shared.com/office/wkRYAlnpba/chateau_deau.html
  45. 1 point
    Bonjour, actuellement nous avons une section pour tous les logiciels, si on crée une par logiciel on va certainement avoir une dizaine. ça fera beaucoup à mon avis !?
  46. 1 point
    1. CALCUL D’AFFOUILLEMENT ET CALAGE DE L’OUVRAGE Calcul d’affouillement Le tirant d’air Le calage de l’ouvrage 2. ETUDE DES DIFFERENTS TYPES D’OUVRAGES 2.1 Présentation des différents types d’ouvrages 2.2 Les ponts 2.3 Les dalots 3. Prédimensionnement des différents éléments du pont 3.1 Prédimensionnement du tablier 3.2. Eléments de Prédimensionnement a) Poutres principales Dalle de couverture (hourdis) : c) Entretoises : d) Dalle de continuité : 3.3 Prédimensionnement des piles 3.3.1 Les différents types de piles a) Les piles de type voile : Les piles de type poteau c) D’autres types de piles : 3.4 Conception et Prédimensionnement Le chevêtre Les fûts des piles Vérification flambement Prédimensionnement des culées La fonction de la culée Les différents types de culées Les éléments de pré-dimensionnement Pré-dimensionnement des fondations Rappel des résultats d’affouillement Choix du type de fondations : Pré dimensionnement des fondations superficielles 4. DETAILS DE CALCUL DES POUTRES 5 ETUDE DU HOURDIS 6.Etude des entretoises d’about 7. DETAILS DE CALCUL DES CULEES 8. DETAILS DE CALCUL DES PILES 9. CALCUL DES SOLLICITATIONS POUR CHAQUE TYPE DE CONVOI http://www.4shared.c...n_Bton_arm.html
  47. 1 point
    bonjour, Ci-joint un extrait de document sur les pieux forés. Les cerces intérieures sont des aciers de montage    
  48. 1 point
    Charges climatiques Documents Access-Steel Exemple : Détermination des charges sur l’enveloppe d’un bâtiment : SX016a Explique la procédure de détermination des charges sur un bâtiment de type portique. Deux types d’actions sont pris en considération : l’action du vent et celle de la neige. SteelBizFrance : Actions sur bâtiment selon EN Evaluation des coefficients de pression extérieure sur un bâtiment à base quadrangulaire. L’exemple de calcul se limite à l’analyse de l’effet d’un vent transversal sur les murs verticaux et en toiture selon EN 1991-1-4. Profilés Documents Access-Steel Tableaux de classification des sections de profilés européens laminés à chaud (profilés IPE et HE) : SD001a Contient des tableaux de classification des sections de profilés IPE et HE, conformément aux règles de l’Eurocode. Les classifications sont données pour la flexion simple par rapport aux deux axes et pour la flexion avec compression axiale. Les tableaux prennent en compte les nuances d’acier S235, S275, S355 et S460. SteelBizFrance Profils laminés du commerce Caractéristiques géométriques et mécaniques des profilés du commerce : profils standards européens (IPE, HE, U, cornières) et profils étrangers (anglais, américains, japonais). PrsCarX Logiciel de détermination des caractéristiques mécaniques et position des axes neutres (élastique et plastique) des profils PRS courants en I ou en caisson, mono et bi - symétriques. CameliaX Le Logiciel CameliaX vous permet de calculer les caractéristiques mécaniques de profils pré-définis formés à froid; ils suppose donc une épaisseur constante des profils. Soudure Documents Access-Steel Modèle de calcul pour les assemblages soudés dans les treillis utilisant des profils creux : SN040a Concerne la procédure de vérification pour les assemblages soudés dans les treillis utilisant des profils creux seuls ou associés avec des profils à section ouverte. Les assemblages plans non renforcés sont pris en compte. Leçons ESDEP Généralités sur les assemblages soudés : Leçcon 11.2.1 Assemblages soudés. Bases du calcul des soudures: Leçon 11.2.2 Assemblages soudés. Applications du calcul des soudures d’angle: Leçon 11.2.3 SteelBizFrance Assemblages soudés et contrôles non destructifs Considérations générales sur la qualité des assemblages soudés. Rappels sur les procédés de contrôle non destructifs les plus courants. Arrachement lamellaire Traite des phénomènes de rupture d’arrachement lamellaire. Après une caractérisation de ces ruptures, sont examinés les facteurs influents (retrait de soudage et inclusions),le processus de propagation et les mesures de prévention. Revue CM-1-1975. Assemblages soudés par cordons d’angle (1) Calcul de la résistance des assemblages soudés par cordons d’angle soumis à effort normal : Analyse élastique Assemblages soudés par cordons d’angle (2) Calcul de la résistance des assemblages soudés par cordons d’angles sollicités par des efforts excentrés - Analyse élastique. Assemblages Leçons ESDEP Assemblages pour les bâtiments : Leçcon 11.1.1 Introduction au dimensionnement des assemblages : Leçon 11.1.2 Assemblages à boulons non précontraints : Leçon 11.3.1 Analyse des assemblages - 1ère partie. Distribution élémentaire des efforts : Leçon 11.4.1 Analyse des assemblages - 2ème partie. Distribution des efforts dans des groupes de boulons ou de soudures : Leçon 11.4.2 Analyse des assemblages. Transmission d’efforts directs de traction ou de compression et d’efforts tranchants : Leçon 11.4.3 Analyse des assemblages. Transmission d’un moment de flexion sous forme d’un effort de traction combiné à un effort de compression : Leçon 11.4.4 Assemblages de type articulé pour les bâtiments : Leçon 11.5 Assemblages transmettant des moments de flexion dans les structures continues : Leçon 11.6 Boulons SteelBizFrance Boulons Capacités nominales Permet d’obtenir rapidement les informations relatives à la résistance de calcul individuelle : traction, cisaillement, pression diamétrale, interaction traction-cisaillement. Assemblages articulés Documents Access-Steel Dimensionnement initial des assemblages à gousset : SN016a Fournit les règles relatives au dimensionnement initial des éléments d’assemblages à gousset pour un « assemblage articulé ». Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la catégorie A : assemblages par boulons travaillant au cisaillement). Résistance au cisaillement d’un assemblage à gousset : SN017a Fournit les règles relatives à la détermination de la résistance au cisaillement d’un « assemblage articulé » sur l’exemple d’un assemblage à gousset pour les assemblages poutre/poteau et poutre/poutre. Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés chargés en cisaillement et utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la catégorie A : assemblage par boulons travaillant au cisaillement). Ce document comprend les règles pour le gousset, la poutre appuyée et le poteau ou la poutre d’appui. Les règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance au cisaillement globale de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 relatives à la détermination des résistances des composants individuels de l’assemblage. Résistance aux efforts de solidarisation d’un assemblage à gousset : SN018a Donne les règles relatives à la détermination de la résistance aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » utilisant un assemblage à gousset pour les assemblages poutre/poteau et poutre/poutre. Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la catégorie A : assemblage par boulons travaillant au cisaillement). Ce document donne les règles pour le gousset, la poutre appuyée et l’âme du poteau d’appui. Les règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance aux efforts de solidarisation globale de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 relatives à la détermination des résistances des composants individuels de l’assemblage. La procédure de calcul donnée dans ce document s’applique à un état limite accidentel. Exemple: Assemblage poutre-semelle de poteau par gousset : SX013a Méthode de calcul des résistances au cisaillement et aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » pour un assemblage poutre-semelle de poteau par gousset. L’assemblage boulonné utilise des boulons non précontraints (c’est-à-dire de catégorie A : assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale). Dimensionnement initial des assemblages articulés par platine d’extrémité: SN013a Fournit les règles relatives au dimensionnement initial des composants des assemblages par platine d’extrémité utilisés comme « assemblages articulés ». Ce document couvre aussi bien les platines d’extrémités partielles que complètes. Les règles s’appliquent à un assemblage boulonné utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de la Catégorie A : Assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale). Résistance au cisaillement d’un assemblage articulé par platine d’extrémité : SN014a Fournit les règles relatives à la détermination de la résistance au cisaillement d’un « assemblage articulé » par platine d’extrémité pour les liaisons poutre-poutre et poutre-poteau. Ce document couvre les règles relatives à la platine d’extrémité, la poutre appuyée et la poutre ou le poteau d’appui. Les règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance totale au cisaillement de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 basées sur la détermination de la résistance des composants individuels de l’assemblage. Les règles s’appliquent aux assemblages boulonnés utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de Catégorie A : Assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale). Les règles données dans ce document peuvent être appliquées à des assemblages par platine d’extrémité partielle ou complète. Résistance aux efforts de solidarisation d’un assemblage articulé par platine d’extrémité : SN015a Fournit les règles relatives à la détermination de la résistance aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » par platine d’extrémité pour les liaisons poutre-poteau et poutre-poutre. Il couvre les règles relatives à la platine d’extrémité, la poutre appuyée et l’âme du poteau d’appui. Ces règles peuvent être utilisées pour évaluer la résistance totale aux efforts de solidarisation de l’assemblage, pour tous les modes de ruine possibles, conformément aux règles de l’EN 1993-1-8 relatives à la détermination des résistances des composants individuels de l’assemblage. La procédure de conception donnée dans ce document s’applique à un état limite accidentel. Les règles données dans ce document peuvent s’appliquer aux assemblages par platine d’extrémité partielle ou complète, utilisant des boulons non précontraints (c’est-à-dire de Catégorie A : Assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale). Exemple: Assemblage articulé poutre-semelle de poteau par platine d’extrémité : SX012a Présente une méthode de calcul des résistances au cisaillement et aux efforts de solidarisation d’un « assemblage articulé » pour un assemblage poutre-semelle de poteau par platine d’extrémité. L’assemblage boulonné utilise des boulons non précontraints (c’est-à-dire de catégorie A : assemblage par boulons travaillant à la pression diamétrale). SteelBizFrance Attache de cornière selon EN 1993-1-8 Exemple de calcul de la résistance d’une attache de contreventement à l’EN 1993 1-8. Cet article est rédigé sur la base des textes dans leur version connue en Mai 2006. Assemblages semi-rigides, encastrés Documents Access-Steel Conception et calcul des assemblages de jarret de portiques : SN041a Donne des informations sur la méthode de calcul des assemblages de jarret encastrés, par platine boulonnée. Il comprend plusieurs simplifications, expliquées tout au long du document, qui permettent des calculs plus simples et plaçant du côté de la sécurité. Calcul des assemblages de faîtage de portique : SN042a Fournit des informations sur la méthode de calcul d’un assemblage boulonné de faîtage de portique soumis à un moment fléchissant. Il inclut plusieurs simplifications qui sont expliquées dans ce document, pour obtenir des calculs plus simples mais sécuritaires. Fait référence à plusieurs reprises au document SN041a pour tirer bénéfice de l’approche commune du calcul des assemblages de faîtage et de jarret de portique et présente donc uniquement les aspects spécifiques à l’assemblage de faîtage. Exemple : Assemblage de jarret de portique : SX031a Présente une méthode pour calculer la résistance en flexion et la résistance à l’effort tranchant d’un assemblage de jarret de portique, ainsi que le calcul des cordons de soudure. Pour le calcul de la résistance en flexion, une méthode simplifiée qui place du côté de la sécurité, est utilisée. Elle permet d’éviter le calcul des groupes de rangées de boulons. L’attache est de catégorie A : attache travaillant à la pression diamétrale par boulons non précontraints. SteelBizFrance Assemblage poteau poutre, EN1993-1-8, Résistance Présentation du calcul d’un assemblage boulonné poteau - traverse selon EN 1993-1-8 - version de janvier 2005. PlatineX Ver. 1 et 2 Logiciel de calcul des assemblages par platine d’about selon EN 1993-1-8:2005. source: www.systemx.fr
  49. 1 point
    bonjour,j'ai lu ton message je te consellerai de consulter un manuel qui parle les differents types de système(unitaires,séparatif,Pseudo séparatifs etc)dès la définition,la conception;les exigences,les éléments de calcul qui entre en jeu,les problèmes et exercices résolus,ainsi que le mode et les techniques d'entretient là dedans il ya aussi le cours d'Hydraulique urbaine et d'assainissement urbaine que ca enseigne en 4ème année Batiment Travaux Publics(pour mon cas),ce livre s'intitule Distribution et Collecte d'eau de Francois Brière Tome 2 de l'école Polytechnique de Montreal. merci à la prochaine,Bisudi Bazola Aimé,Ingénieur en Batiment et Travaux Publics,Ingénieur d'étude et Superviseur des projets de Genie civil en Guinnée equatoriale au sein du Bureau d'étude et de control BK ARCHITECTS/Guinnée Equatoriale.
  50. 1 point
    ?????? ????? ??? ???? ??????? ?? ????? ????? ??? Il ne faut pas confondre entre méthode énergétique et méthode numériques. La méthode énergétiques est une méthode analytique alors que les méthodes numidiques son des méthodes itératives ou des méthodes d’approximation successif. Parmi les méthodes énergétiques c’est la méthode de Rayleigh et parmi les méthodes numériques c’est la méthode de STODOLA ou la méthode de HOLZER qui nous permet de calculer la période fondamentale en faisant plusieurs itérations jusqu’on arrive à la précision voulue. Quelque soit la méthode utilisée (énergétiques ou numériques) pour calculer la période fondamentale utilisé pour une analyse statique équivalente on doit vérifier la condition de l’article 4.2.4. La méthode modale en utilisant les logiciel est basée sur la méthode des éléments finis. Le principe c’est de faire la résolution d’un problème au valeur propre (problème mathématique) mais pour le cas de dynamique des structures le problème n’est pas un problème standard au valeur propre donc il nécessite une standardisation. Conclusion : A ne pas confondre entre méthodes énergétiques, méthodes numériques et méthode modale en utilisant la MEF. ???? ????? ??????? ??? ???? ???? ???? ????
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×