Jump to content
CIVILMANIA

bgc16

Old
  • Content Count

    287
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    30

bgc16 last won the day on September 23

bgc16 had the most liked content!

Community Reputation

181

About bgc16

  • Rank
    Membre génial

Experience

  • Fonction
    Ingénieur structure
  • Expérience
    Votre expérience
  • Mes logiciels
    RSA (robot structure) - Revit - Autocad

Formation

  • Formation
    Ingénieur Bâtiment
  • Etablissement
    Polytec Savoie (Annecy Chambéry)

Localisation

  • Pays
    France
  • Ville
    La Couronne

Recent Profile Visitors

633 profile views
  1. Oui, car les tassements sont effectivement calculés pour des charges majoritairement verticales. Pour les combinaisons rares, on peut avoir un critère de poinconnement ou de surface de compression au sol non respecté. Effectivement c'est le BE structure qui juge de l'admissibilité des tassements. Le géotechnicien a malgré tout une petite idée, il se doute bien que des tassements différentiels supérieurs à 1 à 2cm peuvent entrainer des fissurations d'ouvrage. Le géotechnicien, propose un type de fondation, donne une estimation de la contrainte admissible verticale et de façon sécuritaire,
  2. Pardon, pas qo, mais Ro de l'eurocode, il n'intervient pas dans qnet. Kp=0.8 est bien la valeur existante la plus faible. Il n'y a pas de dérogations, il y a des choix, qui en l'absence de dimensionnement initial, sont des approches sécuritaires. En terme de budget, la mission G2 AVP (avant projet) permet justement de définir le budget, le géotechnicien n'a donc aucune raison de justifier quoique ce soit d'un point de vue financier. Si l'approche de fondation à ce stade, n'est pas satisfaisant (budget de travaux trop élevé), il faut faire une approche plus précise. Ce sera
  3. NF P94-261 art 8.1 : (3) Les états limites suivants doivent être considérés et une liste des états limites appropriés doit être établie : rotations, tassements ou déplacements excessifs ; art 8.3 - ELS (les parties concernant le tassement) Les tassements sont évalués à l'ELS, c'est en cela que la contrainte admissible ELS peut (doit) être limitée si le tassement calculé n'est pas admissible pour la structure. Voir post ci avant.
  4. Bonjour, Je reviens sur le sujet rapidement parce que tout ça c'est bien beau, mais ca n'est pas pratique. Le BE structure tiendra compte de idelta et ibeta. Le géotechnicien, par exemple à partir des essais pressio fournit un qnet (Eurocode) défavorable (en prenant kp=0.8), qu'est ce qui l'en empêche ? On prend également qo=0 Et comme l'a bien noté @CHARIH, c'est souvent le tassement qui oblige le géotechnicien à limiter artificiellement la contrainte. Le fonctionnement classique est : -essai pressio (ou pénétro) ou autre - qnet = kp ple*.idelta . ibeta avec
  5. Une accélération créée une force. Si x est le déplacement x' est la vitesse et x'' est l'accélération. M la masse du train. F=Mx'' due à l'accélération. Dans un virage : force centrifuge : F = mx'²/R avec R rayon du virage. En général, par sécurité, un train est rarement en phase d'accélération sur un pont. Le déplacement du train, éventuellement en phase d'accélération, créé des forces, selon un "chemin" déterminé par les rails, ce sont ces forces que tu dois entrer dans robot. Robot pourra calculer les réactions d'appui, ce serait suffisant non ? De là à dire que tu
  6. L'intérêt est plutôt dans "l'objectif à atteindre". Car en terme de responsabilité, elles ne seront pas les mêmes selon que vous avez demandé une G2 AVP (ébauche dimensionnelle) ou une G4/EXE (avis sur le dimensionnement). Il faut un cadre aux missions, ceci n'est pas une réponse au sujet, mais un élément encadrant la prestation du géotechnicien. Si je trouve un document qui répond directement à votre question je le mettrai en lien dans le sujet. J'essaierai de trouver un moment pour revenir au débat.
  7. Missions d'ingénierie Geotechnique - cadre de la NF P 94-500 11/2003 View File Dans le cadre de Submitter bgc16 Submitted 09/21/2020 Category Revues et articles  
  8. bgc16

    Robot

    https://help.autodesk.com/view/RSAPRO/2019/FRA/?guid=GUID-CACE8A98-8C9B-4C7A-851E-1D07A2FD6500 Dans l'aide.
  9. Justement !!! Vous l'avez écrit, au fascicule 62, on a un qnet = (q'u -q'o), même si la notation n'existe pas qui est indépendant de delta et beta ce qui a un grand intérêt. A l'eurocode, les coefficients de réduction idelta et ibeta sont dans le qnet, ce qui ne me parait pas judicieux car le géotechnicien ne connait pas ces inclinaisons (et ce n'est pas son problème). Au fascicule 62, le geotechnicien pouvait fournir un q'u, à l'eurocode, il ne peut plus fournir que des coefficients (ple*, kp si pressio). Que devient la mission du géotechnicien selon vous, que fournit il ?
  10. Pas d'accord, c'est ton opinion. Si les charges le permettent, c'est tout à fait possible. Imagine : - poutre secondaire : portée 4m, charges ELU : 2t/ml, section 20x30. pELU : 1.35x0.2x0.3x2500 + 2000 = 2202.5daN/ml Réaction appui ELU : 2202.5x4/2 = 4405 daN - poutre principale (linteau de fenetre par exemple) : section 20x20, portée, 1.20m reçoit la poutre à mi portée. MELU = 1.35x0.2x0.2x2500x1.2²/8 + 4405x0.6/4 = 685.05 daN.m soit une section d'armature de 1.17cm² environ, ça passe au calcul avec 2HA10 !!! Je ne vois pas ce qui n'est pas possible.
  11. On aurait alors fait une vérification similaire à celle du fascicule 62 titre V avec : Par analogie ça aurait donné à l'eurocode : Vd ≤ Rv ;d . iδiβ+ R0. Et c'est ce qui se fait !!! En prenant R0 = 0 Désolé pour les tailles de police, c'est pour que la formule "écrite" ait même taille que l'image insérée. Si on excepte les iδ et iβ qu'est ce qui empêche le géotechnicien de donner une valeur à q'u (fascicule 62) ou qnet (eurocode) ? Dans la réalité, le géotechnicien précise que les valeurs données le sont pour des charges verticales. Au BET structure d'intégre
  12. Allons bon, le message précédent est parti tout seul il n'était pas terminé et j'ai perdu ce que j'avais pris le temps de rédiger. En France, je n'ai jamais vu une étude de sol (en 20 ans de métier) qui donnait qnet à partir des essais de laboratoire, donc la formule que vous évoquez je ne l'ai jamais vu appliquée dans une étude de sol. EUROCODE : Les coefficients iδ et iβ sont dans les 2 règlements avec des valeurs différentes. Malheureusement, ce qui était vrai au fascicule 62 titre V, ne l'est plus maintenant, à savoir : Eurocode (plutot NFP94-261 pour la méthode press
×
×
  • Create New...