Jump to content
CIVILMANIA

Ouertani

Membres
  • Content Count

    136
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7
  • Country

    Tunisia

Ouertani last won the day on October 31 2019

Ouertani had the most liked content!

Community Reputation

39

5 Followers

About Ouertani

  • Rank
    Membre passionné

Experience

  • Fonction
    Ingénieur Conseil
  • Expérience
    Sénior
  • Mes logiciels
    Petra

Formation

  • Formation
    Ing GC

Localisation

  • Pays
    Tunisie
  • Ville
    Tunis

Recent Profile Visitors

1,136 profile views
  1. En cas de préfa il faut vérifier avec le fabriquant. Souvent la limite est de 12m( prb de fabrication et de transport). En cas de coulée sur place tout est possible ( sauf qu'il faut regarder l'inertie) J'ai fait des poutres de 18met ça marche depuis 12 ans.
  2. S1 et S2 c'est la longueur et la largeur de la semelle. Il y'a deux méthodes pour calculer une semelle. la Méthode de bielle suppose que les dimensions des poteaux a/b proche de S1/S1. S1 et S2 sont respectivement les largeurs de semelles. Disons le même débord par exemple un pot de 20x40 et une semelle de 180x200 ça donne le même débord. Si c'est pas le cas on passe à la méthode des moments. Dans ton schéma ça se voit que c'est la méthode des moments est appliquée si tu utilise un logiciel. C'est acceptable. Tu utilise comme koi un logiciel pour dimensionner les semelles?
  3. Les poteaux ne pèsent pas grand chose. Les 1000kg/m² c'est logique si on ajoute les cloisons lourdes aux autres données (charges par m²). Ta descente de charge de 180T pour les semelles int (25m² ou 30m²) est acceptable. J'ai juste qques remarques sur ton schéma. -Tes semelles ne sont pas homothétiques. (Cad le coefficient a/b des poteaux ne correspondent pas aux coef S1/S2). Normalement t'as calculé tout ça avec la méthode des moment et pas la bielle. Dans ce cas tu peux jouer sur les dimension S1 et S1 pour minimiser les chevauchement. -Pour la portance du sol, tu dois négocier ça avec ton géotechnicien, lui donner la charge max pour qu'il redresse la contrainte suivant le déplacement max (2cm). pour un argile sableux j'imagine tu peux aller jusqu'à 1.5 bars ou plus surtout pour un R+4. A suivre.
  4. Ta descente de charge semble être bonne. Pas de soucis pour la majoration de 10 à 15% pour les semelles internes (ça vient de la continuité des poutres si tu les a calculé en iso pour la descente de charge) . Des semelles de 15m² c'est logique. Avant de passer au semelles filantes, vérifie s'il y a pas trop de chevauchement entre les semelles. Si elles sont espacées, pas besoin d'aller voir les SF.
  5. Ouertani

    Raidisseur

    Un raidisseur n'est finalement qu'une poutre noyée. Appliquez les mèmes hypothèses et critères de dimensionnement comme il s'agit d'une poutre
  6. Vous êtes installé où en France?
  7. Un poteau plus large ne pose pas de prb. Le cas de poutre plus large c'est possible à condition d'ajouter quelques cadres sur appuis pour former des corbeaux ou consoles.
  8. Mr Kmer. Tu contribue souvent sur ce site et on est très heureux de te voir. Avant de chercher un logiciel de calcul de mur de soutènement, j'ai une petite question pour toit. Sait tu calculer un tel mur, les données, hypothèses, caractéristiques su sol... Il y'a des centaines de logiciels pour ça. Le prb c'est de maitriser les problématiques, un peu de mécanique de sol... et tout ira bien
  9. https://www.clubic.com/telecharger-fiche378430-matlab.html
  10. Mr Ahmed, dans un paquet de barre, c'est louche d'avoir au meme temps des barres HA16 et HA8 ou meme HA10 j'imagine!
  11. Quelques conseils pratiques. Le nombre de colonnes est de l'ordre de Largeur/10 ou Largeur/8 Minimiser le nombre de lits pour baisser le maximum le CDG Le diamètre max ne doit pas dépasser la largeur/10 ou épaisseur de dalle/10. Choisir seulement dans un paquet de 3 diamètres successifs. 10,12,14 ou 12,14,16... Pour les sections plates, éviter d'avoir de de gros diamètres pour justifier un ancrage adéquat. L'ancrage d'un HA16 dans une poutre de hauteur 21cm est pratiquement impossible
  12. Pourtant j'ai retiré mon intervention, mais je contribue encore. C'est tard mnt mais si tu peux nous informer. Y'a deux poutres en console une horizontale en haut de cette dalle et l'autre verticale vers le bas. Tu peux créer une poutre plate dans la dalle à 45° et puis porter le reste du PF sur cette poutre. Si les consoles n'existe pas tu peux limiter cette poutre entre le poteaux à coté (fig 2). Dans les deux cas vaux mieux avoir des dalles pleines en arrière pour encastrer le PF
  13. 230 c'est pas confortable du tout dans une région chaude. Voir aussi les VR, j'imagine qu'il y aurais plus de place pour les poser. Les luminaires seront plus bas... A mon avis c'est à chiffrer la démolition et la reprise par rapport au cout global du bâtiment puis décider. Penser aussi à l'exploitation ou la commercialisation, ça sera pas facile.
  14. Les argiles sont du bon sol et peuvent atteindre facilement les 3 bars. Le problème c'est qu'ils changent de propriétés mécaniques suivant leurs teneur en eau. C'est pkoi certains ancrent leurs semelles très profond (voir 3m) pcq à ce niveau la teneur en eau ne change pas bcp le long de l'année. ( j'ai vus des projets ou les fonds de fouilles atteints les 3m). Pas nécessairement de double longrines, mais des longrine rigidifiées, bonne inertie et armature sup convenable. Éviter aussi de fonder les poteaux à charges faibles (les porter sur des longrines vaut mieux). Enfin faire attention à la chape elle même. y'a un risque de gonflement au dessous donc un soulèvement.
  15. Argile plastique!! j'imagine qu'il parle d'argile gonflant. Dans ce cas lui demander quelle pression de gonflement. Si c'est norme, oui il faut rigidifier la structure en bas a part pas mal de consignes à prendre en compte.
×
×
  • Create New...