Jump to content
CIVILMANIA

MAKER

Experts
  • Content Count

    1,688
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    125

Everything posted by MAKER

  1. Bonjour. Du point de vue topographique,vous aurez besoin du levé topographique exact de plusieurs points avant et après la mise en place de la couche.
  2. D'habitude c'est une dalle pleine.
  3. Ce genre de poteaux pose des problèmes dans les zones sismiques. Grace à sa faible hauteur, il a une grande raideur et donc il va subir une bonne partie de l’effort sismique horizontal (cisaillement). Les cadres de l’effort tranchant deviennent très serrés sur toute la hauteur. Le béton du poteau court doit être bien soigné.
  4. bonjour.Quelle est l'utilisation de ce bâtiment?
  5. Le petit bâtiment repose sur 9 poteaux. L'écart de 3,75cm concerne un poteau de rive ou central?et dans quel sens? Quelles sont les dimensions de sa semelle?
  6. Le voile est calculé sous un logiciel ou c'est un calcul manuel?
  7. Mais qu'est ce qu'il empêche d'avoir un "h" qui respecte la condition de rigidité?
  8. C'est une excentricité accidentelle. Pour les poteaux très élancés , habituellement on en tient compte. Dans ce cas, il est possible de reprendre le calcul avec le moment M = N * 3.75cm et vérifier la section à la flexion composée.On doit vérifier également la stabilité de la semelle. La dalle pleine va assurer la stabilité globale.
  9. On suppose plusieurs cas de charge. Par exemple, au début , nous n'avons pas de l'eau.il y aura juste la poussée de le terre. Après , il y aura de l'eau... Et ainsi de suite.
  10. On ne peut pas modéliser ceci sur Robot expert..c'est un cas non classique. Puisque la structure est modélisée, on ajoute les charges triangulaires gamma*h pour l'eau et pour la poussée de la terre (ou butée).
  11. C'est lié au repère local. Mxx nous donne les armatures à mettre en place selon la direction x local.
  12. Il faut avoir le plan devant les yeux.
  13. Il est possible de s'affranchir des joints en mettant en place un ferraillage continu.
  14. C'est un mur qui sera en contact avec de l'eau?
  15. Restons simple. On rajoute du matériau de chaussée bien compacté et c’est fini.
  16. C'est à dire les réutiliser comme un gros béton. Rien n’empêche de venir mettre du béton à coté des anciennes semelles pour former un bloc homogène d'assise pour les nouvelles semelles.Il suffit juste d'assurer un minimum de liaison.
  17. Quand on dépasse 2m nous ne sommes plus dans des cas usuels.On pourrait toujours chercher à rester inférieur à L/500 pour la flèche.C’est plus certain.
  18. La cohésion réduit la contrainte horizontale appliquée.
  19. Comment sont-ils les appuis de la poutre?
  20. On utilise 1T/m2 comme charge de dimensionnement. La roue de 10T s'est utilisée pour justifier un pont.
  21. Selon les bonnes pratiques , le joint doit être prévu.
  22. Oui c'est pris en compte selon la classe de la précontrainte. En phase de construction,on s'assure que les contraintes de traction dans la fibre supérieure restent inférieures à un pourcentage donné de la résistance à la traction du béton.
  23. On doit le modéliser en tant que radier appuyé sur sol élastique pour avoir les contraintes et les efforts.
  24. Bonjour; Le bâtiment fait quelle hauteur?
×
×
  • Create New...