Jump to content
CIVILMANIA

khalil17

Membres
  • Content Count

    152
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Posts posted by khalil17

  1. Bonjour,

    Un balcon ce n'est pas une console. Une console est un élément de structure alors qu'un balcon c'est un élément architectural, dire un balcon est une console c'est comme dire une chambre c'est une dalle pleine, il n'y a aucun rapport. On peut avoir un balcon qui n'est pas en console, qui est porté sur deux ou quatre cotés. A mon avis, Q1=150Kg/m²     Q2=350Kg/m²

    • J aime 1
    • Merci 1
  2. Bonjour,

    Je possède un autre outil que j'utilise nommé CD-DTU V2. Vous pouvez trouvez la totalité des normes de calcul, les DTU etc....

    Je vous fais une capture d'écran.

    5a70866bd6700_Sanstitre.png.865567dcabe48c08165dae1b167fdf77.png

    Postez votre adresse mail je vous l'envoie puisqu'il est illégal de le publier sur ce forum

    • J aime 1
  3. Le 22/01/2018 à 11:55, khalil17 a dit :

    Bonjour, pourquoi vous vérifiez la portance du sol pour les semelles à l'ELS?

     

    Il y a 23 heures, Qa Qc Ingénierie a dit :

    les calculs de fondations sont effectués al'etat limite de service

    Bonjour,

    Ceci est une erreur très commune. Selon toutes les normes (BAEL, DTU13.12, EUROCODE), on demande de vérifier la portance du sol à l'état limite ultime ELU (Nelu<SIGMAelu), mais la plupart le fait à l'ELS. En faite, si l'ELS est vérifié ceci implique que l'ELU l'est aussi (mais c'est pas économique comme calcul) puisque SIGMAelu=1.5xSIGMAels et Nelu<=1.5xNels

  4. Bonjour,

    Je tiens à attirer ton attention sur le faite que 50D c'est la longueur de recouvrement des aciers tendus. En ce qui concerne les barres comprimées, notamment ceux des poteaux, la longueur est limitée à 0.6xL0 = 0.6x50xD= 30xD= 48cm

    Les 60cm que vous avez ici sont largement suffisante. Tu n'as donc pas besoin ni de sceller d'autres barres ni de démolir une partie du poteau. Vous n'avez réellement aucun problème avec cette disposition. Cette erreur (de considérer la longueur de recouvrement des aciers des poteaux de 50D) est très répandue dans les chantiers.

    Je vous renvoie vers l'article A6.1.24 du BAEL.

    5a572bef727b2_Sanstitre.thumb.png.fe63cf407a321c634b50a8fe2bdee024.png

  5. il y a 8 minutes, Ahmed Diagne a dit :

    encastré-libre=>2 pourquoi utiliser 2 alors que cela correspond à un poteau non appuyé en tête

    à la limite 1 est mieux pour être en sécurité. Ce sont tout de même des valeurs expérimentales vérifiées.

    Quand on dit bord libre, cela veut dire qu'il n'est pas raidit et non pas 'non connecté à un autre élément'. Pour considérer un bord non libre il faut mettre en place un élément qui annulera le déplacement de celui, une poutre ou un raidisseur par exemple. Dans ce cas il est claire que le poteau n'est pas raidit suivant OX (on ne peut pas considérer une dalle nervurée ou une nervure comme un raidisseur.

    Il y a 13 heures, honora a dit :

    la dalle peut raidir mais peut être dans le cas d'une dalle pleine. vu que l'on a un plancher corps creux ça sera peut être risqué de le considérer ainsi.

    Effectivement, je pense qu'il n'est pas loisible de considérer qu'une dalle en corps creux peut raidir le poteau.

    • Merci 1
  6. il y a 11 minutes, FRIDJALI a dit :

    bonsoir,

    désolé , je pensais t'avoir orienté pour la méthode des réseaux d'état ..

    essaies donc d’exploiter ce document

    bonne lecture

    A+

    Méthode du Réseau d’État.pdf

    RE

    J'ai fait une petite recherche sur cette méthode sans pour autant m'y bien approfondi (faute de temps libre). Merci pour le doc qui a l'air d'être très intéressant. Je vous renvoie mes commentaires après l'avoir bien étudié :) 

  7. il y a 20 minutes, look atme a dit :

    Merci beaucoup, j'ai trouvé 3T10 suivant y et 7T12 suivant x, et l'espacement 33 cm et 14 cm.

    alors que les armatures du chapeau, wech ils ont le meme diametre que celle trouvés suivant x et y ou quoi?

    Je te conseille 5T8 plutôt que 3T10. Il est préférable d'augmenter le nombre de barre et de limiter l'espacement pour une même section d’acier. D'autre part il est préférable de faire un espacement de la nappe sup (chapeau) en harmonie avec celui de la nappe inf. Moi, j'opterai pour:

    suivant X; 7T12/m en nappe inf.      3.5T8/m en chapeau (on associe une barre de chapeau pour une barre sur deux de la nappe inf).

    suivant Y: 6T8/m en nappe inf    3T8/m en chapeau

    • J aime 1
  8. il y a une heure, FRIDJALI a dit :

    désolé mon cher ami mais maintenant que j'ai quelques élément je vous confirme que vous avez fait le mauvais choix et que votre raisonnement ne tient pas la route. pour remplir un volume déterminé vous avez toujours internet à y mettre le matériau le plus économique et donc beaucoup plus de BP que de BA.

    A+

    Le matériau qui doit être mis en place ne sert pas qu'à rattraper le niveau. Il doit être résistant en outre d'où le chois de gros béton. D'autre part, les bureaux de contrôle ici sont assez stricte en ce sujet et n'accepte que le gros béton vue les prescriptions et les indications des assurances des bâtiments (Je vous donne un autre exemple: les pieux RITA sont refusés en Tunisie par les bureaux de contrôle, non pas pour leurs performances techniques qui sont d'ailleurs confirmées, mais parce que les assurances des bâtiments refusent d'assurer les bâtiments dont la structure utilise ce type de fondation. Pourquoi? Allahou a3lem). 

    En tout cas merci beaucoup pour ta réponse. Je suis tes messages nombreux et intéressants sur le forum, mais je pense qu'on s'est éloigné du vrai sujet. Comment dimensionner les semelles qui sortent du domaine d'application de la méthode des bielles?

  9. il y a 8 minutes, FRIDJALI a dit :

    Bonsoir

    en admettant que tes calculs ont été bien menés les sections que tu trouves sont celles nécessaires pour reprendre les contraintes dans chaque sens et par mètre de largeur de dalle.

    tu te refère à ton petit tableau donnant la section totale pour un certain nombre de barres d'un diamètre donné. tu choisis un diamètre ( en général pour les dalles c'est du 10 ou du 12 , rarement du 14) et tu cherches le nombre de barres qui te donnent une section égale ou légèrement supérieure à celle trouvée.. en divisant 1 m par ce nombre tu auras l'espacement entrer barres

    pour tes chapeaux étant donné que tes sections sont infimes tu prendras un ferraillage forfaitaire en gardant le même espacement et en prenant des armatures de plus faible diamètre.

    OuAllah Oua3lam

    A+onc à 

    Fridjali a bien résumé la situation, j'ajouterai que ton espacement max ne doit pas dépasser le min entre 3h et 33cm dans la direction principale et le min entre 4h et 45cm dans la direction secondaire. h étant l'épaisseur de ta dalle.

  10. Il y a 2 heures, FRIDJALI a dit :

    bonjour,

    je ne sais pas quelles sont les raisons qui vous ont poussé à choisir une épaisseur trop grande, mais à priori, vous avez fait un mauvais choix car non seulement vous vous compliquez la tache pour le calcul et en plus ce n'est pas économique

    OuAllah Oua3lam

    A+

    Bonjour,

    Exactement, le choix est purement économique.

    En Tunisie on tolère de faire travailler le gros béton à 7bar (il ne sert donc pas seulement à rattraper le niveau).

    Le bon sol, qui travaille à 1 bar, est à -3m du terrain naturel.

    Prenons un exemple d'une semelle déjà calculée: la semelle BA fait 90x90x40 et le GB fait 240x240x(300-40) soit 240x240x260.

    Si on calcule le coût du mètre hauteur de chaque élément:

    Semelle en BA: 90x90x1m h=600 DT (dinar tunisien) = 486 DT/m

    GB: 240x240x1mx180DT= 1136 DT/m

    Le gros béton est donc 113% plus chère en hauteur que la semelle en BA. Il est donc judicieux d'augmenter au maximum la hauteur de la semelle en BA pour ainsi diminuer celle du gros béton.

    Je vous ai fais éviter tout ces détails là, néanmoins, je pense qu'il n'est pas judicieux de juger une solution sans avoir toutes les informations nécessaires à disposition.

    Enfin merci FRIDJALI pour votre réponse :):) 

  11. Bonjour,

    A mon avis, pour calculer le flambement du poteau suivant Y, tu peux utiliser k=1 puisque les deux poutres peuvent bloquer le déplacement du tête du poteau, pour le flambement suivant X, sauf justification contraire (parce que même la dalle peut raidir le poteau), il est loisible de prendre k=2. Sinon vous pouvez ajouter un raidisseur noyé suivant Y et reliant la tête de ton poteau avec celui du poteau intermédiaire de l'autre coté, et ainsi utiliser k=1 pour les deux cas.

    • Merci 1
  12. Bonjour,

    Tu calcule au début le rayon de giration dans le plan souhaité   i = racine(I/A)    avec I l'inertie non fissurée dans le plan de calcul et A l'aire de ta section

    Puis tu calcule l'élancement du poteaux lamda= l0 / i      avec l0 la longueur de flambement de ton poteaux et i le rayon de giration

    puis le coefficient alpha qui dépend de l’élancement mécanique lamda: aaa.png.76187cb14716f6e85d3e2110c808cefc.png 

    Enfin tu vérifie que Nulimite < Nelu avec zzz.png.ac02a61a6cb5f258cebc8eb1161b3383.png

    Br la section réduite du poteau, gamma b = 1.5, gamma s 1.15, A section d'acier

  13. Le 08/01/2018 à 22:10, yuridaveyuri a dit :

    Re-bonjour c'est belle et bien de la methode des bielles qu'il s'agit je pense c'est le règlement BAEL 91 modifié 99 . 

    d'abord on calcul la hauteur utile : d = (B-b)/4 avec B : le grand côté de la semelle et b : le grand coté du poteau . après on calcul h ( la hauteur de la semelle ) ht= d+5 cm.

    Par exemple dans le cas que vous avez cité on aura d = (110-30)/4 = 20 cm . Donc la hauteur de notre semelle sera de 20cm selon la methode des bielles.

    Cordialement.

    Je pense que vous n'avez pas compris mon problème. Pour cette exemple, vous pouvez choisir H entre 20cm+e et 80cm+e, vous n'êtes obligé de prendre 20cm. Ma question est; si pour une raison ou une autre je voudrais que H soit égale à 120cm. La semelle ne peut donc plus être vérifiée selon la méthode des bielles. Alors comment procéder? quel sont les vérifications en plus à faire? etc...

    Il y a 16 heures, FRIDJALI a dit :

    bonjour,

    effectivement ta hauteur max est limitée pour l'application de la méthode des bielles cependant cette hauteur c'est toi qui la fixes.elle ne t'est pas imposée une fois que tu a déterminé les dimensions en plan de ta semelle tu te fixe une hauteur conformément au règlement.

    je te joints une copie du règlement algérien avec en annexe la méthode des bielles

    Bonne lecture

    A+

    BC2331 copy(2).pdf

    Exactement, c'est à moi de choisir la hauteur, et j'ai effectivement choisit, pour des raisons spécifiques, une hauteur qui dépasse la hauteur max. On ne peut donc vérifier la semelle avec la méthode des bielles. Que faire?

    Il y a 2 heures, a/ghani a dit :

    Slt,

    je suis desolé peut-etre que je vais vous embeter un peu mais soyez indulgent.

    Je pense que la methode des bielles et tirants est specialement indiquée dans le cas des poutres profondes. Et que justement, on dimensionne les semelles isolees en s'assurant d'avoir le bras de levier d > 2*(A-a)/2. Donc, (A-a)/2 = (110-30) = 40

    ==> d > 80, ==> h > 85 cm.

    Pour le cas contraire (semelle non rigide ou non courte) on calcule la semelle en flexion et à l'effort tranchant comme on le fait conventionnellement pour les consoles des porte-à-faux de batiment (balcons).

    Vous vouliez dire d < 80 cm et h < 85 cm? car c'est ce que dit la méthode:   20cm < d < 80cm

    Pouvez vous être plus explicatif ou nous fournir plus de détails sur ce que vous appelez semelle non rigide ou non courte? MERCI

  14. il y a une heure, yuridaveyuri a dit :

    Bonjour je vous conseille de lire ce document .

    http://www.4geniecivil.com/2016/10/telecharger-bael-91-modifie-99-pdf.html

    C'est la norme BAEL, je n'y trouve pas de détail de calcul. Pouvez-vous être plus précis et m'indiquer l'article en question.

    il y a 25 minutes, FRIDJALI a dit :

    bonjour,

    je ne comprends pas très bien comment tes semelles sont de grande hauteur mais sortent du domaine d'application de la méthode des bielles.sinon  si c'est des massifs et qu'ils ne sont pas remblayés il y a la méthode des reseaux d'états que tu trouvera certainement sur ce site en faisant une recherche

    OuAllah Oua3lam

    A+

    .

    Dans le domaine de la méthode des bielles, la hauteur de la semelle ne doit pas dépasser 2 x le débord. Si par exemple on a un poteau de 30x30 et une semelle de 110x110, la hauteur maximale autorisée est de 80cm (((110-30)/2)x2). Si la hauteur de la semelle dépasse 80cm on ne peut pas utiliser la méthode citée.

    Je vais effectué une recherche sur la méthode que vous avez citée MERCI

  15. Bonjour,

    Pour calculer une semelle avec la méthode des bielles, il faut respecter son domaine d'application à savoir h semelle doit être entre le débord / 2 et débord x 2.

    Je voudrais dimensionner des semelles qui ne respecte pas la deuxième condition mais je n'ai pas un grande idée comment procéder. On m'a parler de calcul de massif mais je ne trouve nulle part plus de détails.

    Alors je vous demande des documents, articles, normes qui m'aide à dimensionner des semelles de grandes hauteurs et qui sortent du domaine d'application de la méthode des bielles.

    MERCI

×
×
  • Create New...