Jump to content
CIVILMANIA

Search the Community

Showing results for tags 'Sols'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • GENERAL
    • Discussions générales
    • Carrière et emploi
  • CAMPUS
    • Formation
    • Supports
    • Projets d'étude
  • LOGICIELS & OUTILS
    • CAO, DAO & BIM
    • Structures
    • Infrastructures & VRD
    • Divers
  • PROJETS
    • Ingénierie & études
    • Maitrise d'oeuvre
    • Réglementation
    • Économie de la construction
    • Sols & fondations
    • Topographie & SIG
  • STRUCTURES
    • Béton armé
    • Charpente métallique
    • Structures diverses
  • GENIE CIVIL
    • Voiries
    • Ouvrages d'art
    • Ouvrages hydrauliques
  • CHANTIER
    • Méthodes & plannification
    • Matériaux & matériels
    • Réhabilitation
    • Travaux
  • Divers
    • Hors sujets & Liens morts
  • DÉVELOPPEMENT
  • Algérie's Discussions
  • Maroc's Discussions
  • Tunisie's Général
  • France's Discussions
  • Etudiants's Discussions
  • Mauritanie's Discussions
  • BATIMENT's Discussions
  • Club des docteurs et doctorants de génie civil's Discussions
  • RDC's Dynamo pour revit 2017
  • RDC's Transmission documentation
  • Recherche générale / general research's Topics

Categories

  • Support de cours
  • Thèses et Mémoires
  • Logiciels et outils
  • INGÉNIERIE
  • TRAVAUX
  • Revues et articles
  • Divers
  • Recherche générale / general research's Madrasat | Files room

Calendars

  • Formations
  • Webinaires
  • Cameroun's Interviews des membres du Club

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Formation


Etablissement


Fonction


Expérience


Mes logiciels


Mes références


Pays


Ville


phone


website


email

Found 618 results

  1. le gammadensimetre est un apareil pour contrôler de compactage sur autoroute, route, aéroport, chemin de fer, quai,... et pour évaluer le pourcentage de vide dans les revêtements routiers.... Le gammadensimètre Troxler est un gammadensimètre, léger, portable, qui permet une lecture directe, précise et reproductible de la densité et de l'humidité des sols et des matériaux de construction Quelques doc sur le TROXLER INSTRUCTIONS DE SECURITE GAMMADENSIMETRE TROXLER MODELE 4640/B JAUGES DE TENEUR EN EAU ET DE DENSITE TROXLER SERIE 3400 Formation des techniciens classés catégorie A ou B amenés à utiliser des appareils contenant des sources radioactives en laboratoire ou sur les chantiers de travaux publics chantiers de travaux publics GAMMADENSIMETRE HUMIDIMETRE TROXLER 3430 GAMMADENSIMETRE HUMIDIMETRE TROXLER 3440 GAMMADENSIMETRE SPECIAL TAPIS MINCES TROXLER 4640/B
  2. La modélisation du sol par appuis élastiques fait intervenir le module de déformation du sol ... Ce module de déformation est utlisé dans la modélisation et le calcul des longrines, des dallages, des radiers.. Ma question est comment calculer dans la pratique le module de déformation dan le cas d'un sol multicouches ..surtout que la quasi totalité des rapports géotechniques ignorent ce calcul pourtant c'est un élément aussi important que la contrainte admissible du sol et que les tassements ?!
  3. Tests de charge de pieu Selon la norme DIN 1054 et l’Eurocode 7 le but de tests de charge de pieu est de déterminer sûrement la capacité de charge ainsi que les caractéristiques de tassements de pieux particuliers pour un ouvrage spécifié. Nous offrons une gamme étendue d’instruments de test qui satisfait aux exigences mentionnées ci-dessus et qui aide à assurer une évaluation commensurable et scientifiquement valable des résultats comme demandé dans la norme DIN 1054. http://www.gif-ettlingen.de/franz/p/franz/Kap._18.pdf
  4. Merci à l'avance!!!! Est ce que quelqu'un peut me renseigner comment calculer le tassement d'une fondation. "Initial - Consolidation primaire - Consolidation secondaire" ???
  5. posté par sitayeb Essais après réalisation des pieux Description des différents essais effectués sur des pieux déjà réalisés. Carottage : Au moyend’une sondeuse, on vient faire un trou de haut en bas du pieu avec unecouronne à diamants. Cela permet de vérifier la bonne longueur, laqualité de l’ancrage, la qualité du sol d’ancrage et enfin sur lescarottes extraites de voir la qualité et la continuité du béton quidoit avoir quelques semaines avant de faire cet exercice. Cet exerciceest long et coûteux. Il est aujourd’hui possible d’utiliser le trou duforage carotté pour faire d’autres essais, comme par exemple des essais de perméabilité ou des mesures de conductivité électrique du béton. Essais de charge sur les pieux : Ils sont évidemment très sûrs puisqu’il s’agit de tester la force portante des pieux en vraie grandeur. Ils sont cependant très coûteux puisqu’ils doivent souvent mobiliser des charges considérables. En 2003, l’essai record était de 163.000 kN. Depuis un essai de 279.000 kN a été réalisé. En général, on fabrique une tête spéciale sur le pieu à tester et on interpose un vérin entre cette tête et un chevêtre qui doit résister à la poussée du vérin. Pour cela il existe différentes méthodes. On mobilise la réaction par du poids mis en équilibre sur une plateforme au-dessus du pieu (caisse à eau, à sable, empilement de gueuses de fonte (lest de navires), de blocs de béton préfabriqué) ou par des tirants ancrés de part et d’autres de la tête du pieu. On peut également faire des essais de traction sur des pieux en vraie grandeur. Là aussi il s’agit d’essais très coûteux. La charge maximale appliquée correspond à 1,5 fois la charge de service et à un taux de travail du béton de 7 MPa. Les témoins sonores permettant de suivre la répartition des efforts le long du fût de l’appui montrent que l’essentiel de la charge est repris par la pointe. Essai de charge avec eau ou blocs de béton et, à droite, essai de traction sur deux pieux
  6. posté par sitayeb La paroi CSM, une solution innovante de paroi en sol traité. Le nouveau procédé CSM (Cutter Soil Mixing) de Solétanche Bachy permet de réaliser des parois de soutènement et des écrans d'étanchéité en sol traité en place et mélangé à un coulis de bentonite ciment. Le nouveau procédé CSM (Cutter Soil Mixing) de Solétanche Bachy permet de réaliser des parois de soutènement et des écrans d'étanchéité en sol traité en place et mélangé à un coulis de bentonite ciment. La paroi CSM, en complétant la gamme des techniques d'amélioration de sols, présente une solution alternative plus économique et plus respectueuse de l'environnement grâce, notamment, à la réduction des ressources naturelles utilisées et à celle des déblais produits. Le CSM de Solétanche Bachy utilise des technologies développées à partir de l'hydrofraise. L'outil est monté sur un kelly qui assure le respect des tolérances de positionnement et de verticalité des panneaux. Suivant la profondeur de l'ouvrage, il est possible de réaliser l'ensemble du panneau en injectant un coulis de ciment directement entre les tambours lors des phases de descente et de remontée de l'outil. La paroi CSM propose une solution innovante et compétitive de soutènement et d'écran d'étanchéité en sol traité en place qui réduit considérablement le volume de déblais à évacuer par rapport aux solutions traditionnelles. Le CSM développé par Solétanche Bachy avec Bauer Maschinen GmbH permet de réaliser des panneaux rectangulaires jusqu'à une trentaine de mètres de profondeur. Les outils disponibles aujourd'hui sont conçus pour des sections allant de 2,4 m x 0,5 m à 2,8 m x 1,0 m. Suivant la profondeur de l'ouvrage, il est possible de réaliser l'ensemble du panneau en injectant un coulis de ciment directement entre les tambours lors des phases de descente et de remontée de l'outil. La paroi CSM est particulièrement adaptée aux sols granulaires de densité moyenne et aux sols argileux compressibles. Il n'est pas nécessaire, contrairement à une paroi en béton, de poser et de retirer des joints entre les panneaux. Les panneaux secondaires peuvent être réalisés soit en remordant dans deux primaires durcis, soit dans des panneaux frais. La paroi CSM présente une nouvelle solution flexible et économique de soutènement qui complète la gamme des techniques traditionnelles : parois au coulis, parois moulées, pieux sécants, palplanches, etc. Le sol étant traité en place, le volume de déblais est considérablement diminué par rapport aux parois classiques. Le procédé permet aussi de réduire la consommation de ressources naturelles. Polyvalent, le CSM ne requiert pas de porteur dédié et l'équipement peut être monté sur toute foreuse ou grue de puissance suffisante. Enfin, le CSM nécessite la maîtrise de formulations de coulis spécifiques afin de contrôler l'homogénéité, la résistance et la perméabilité du produit fini. Fabrice Mathieu (Solétanche Bachy), Serge Borel (Solétanche Bachy), Xavier Jullian (Solétanche Bachy) Retrouvez l'article complet page 49, Travaux n°821 - juillet-août 2005
  7. posté par chikh Je vous propose des diapos de L'EPFL qui expliquent bien les fondations. Voici les liens, j'espère que ça va marcher Very Happy Nouveaux Liens Capacité Portante des Fondations Superficielles. Poinçonnement, EPFL http://www.4shared.com/file/84953338/ac ... _EPFL.html Classification des Pieux, EPFL http://www.4shared.com/file/84953343/74 ... _EPFL.html Description des Pieux Battus, EPFL http://www.4shared.com/file/84953346/44 ... _EPFL.html Description des Pieux Forés, EPFL http://www.4shared.com/file/84953378/c8 ... _EPFL.html Essai de Chargement Statique (Pieux), EPFL http://www.4shared.com/file/84953381/36 ... _EPFL.html Facteur influençant un projet, Essais géotechniques in-situ, EPFL http://www.4shared.com/file/84953387/df ... _EPFL.html Formules de Battage, EPFL http://www.4shared.com/file/84953388/4f ... _EPFL.html Parois Berlinoises, EPFL http://www.4shared.com/file/84953392/b6 ... _EPFL.html Parois de Palplanches, EPFL http://www.4shared.com/file/84953397/c6 ... _EPFL.html Parois épinglées ou Clouées, EPFL http://www.4shared.com/file/84953403/15 ... _EPFL.html Tassement des Pieux, EPFL http://www.4shared.com/file/84953406/65 ... _EPFL.html
  8. Les pieux en béton vibrofoncés sont coulés sur place avec du béton de haute qualité et une armature. Pour se faire un tubage en acier avec une plaque de base perdue est vibrofoncée dans le sol. Pour traverser les différentes couches de sable et gravier agglomérés, de l’eau à basse pression est injectée à la base du tubage en acier. Ce procédé réduit le frottement entre le tubage et le terrain en place. Après avoir atteint la profondeur nécessaire une chaussette en géotextile et l’armature sont insérées dans le tubage. Ensuite, on remplit celui-ci avec du béton et le tubage est retiré par vibrofonçage. De cette manière, le béton enrobé par la chaussette est pervibré sur toute la longueur du pieu. De plus, ce procédé nous permet d’augmenter fortement le frottement latéral entre le sol et le béton. Télécharger pdf
  9. La mise en place de palplanches est un travail relativement complexe qui demande une grande réflexion sur la méthode de mise en place. Il faut envisager plusieurs types de nuisances. Si l’on se trouve dans un milieu urbain, les vibrations et les nuisances sonores peuvent déranger fortement le quotidien du voisinage et créer des dégâts sur les bâtiments aux alentours. Au contraire, si l’on se trouve dans un milieu agricole à travers des champs, il faut prêter une grande attention au terrain sur lequel on se trouve. Les engins de mise en place sont de grandes dimensions et possèdent un poids propre important. Pour ces raisons des mesures de protection des sols sont à mettre en place. Télécharger pdf
  10. Voila un document canadien sur les sols argileux le lien: http://www.2shared.com/file/3478325/b61 ... ileux.html bonne lecture
  11. Module 16 Connaissance de la mecanique des sols BTP -TSCT TECHNICIEN SPECIALISE CONDUCTEUR DE TRAVAUX : TRAVAUX PUBLICS CONNAISSANCES SUR LA MECANIQUE DES SOLS SOMMAIRE : Présentation du module Résumé de théorie I. Caractéristiques physiques structure et classification des sols 1) Généralités et définitions 2) Processus géologique de formation des sols 3) Les différentes phases constitutives d’un sol 4) Les caractéristiques physiques et leur mesure II. Connaissances générales sur les limites d’ATTERBURG 1) limite de liquidité 2) Limite de plasticité 3) limite de retrait 4) Indice de plasticité III. classification des sols 1) La classification du laboratoire des pont et chaussée • Sols a granulométrie uniforme • Sols a granulométrie non uniforme IV. détermination pratique des poussées et des butées sur les écrans 1) Remarques simplificatrices rugosité diagramme de pression des terres • remarques importantes diverses • Rugosité inclinaison de la contrainte • Diagramme de pression des terres 2) Calcul des contraintes des poussées et de butée dans divers cas pratique • Sols stratifiés • Présence d’une nappe • Surface libre de forme quelconque • Talus limité en tête de l’écran • Surcharge semi infinie • Surcharges partielles de longueur infinie http://www.4shared.com/file/141394730/c ... _sols.html M16 Connaissances sur la mécanique des sols.doc
  12. proprietes mecaniques des sols determinees en place 1. Essais pénétrométriques ........................................................................ C 220 - 2 1.1 Pénétromètres dynamiques ........................................................................ — 2 1.2 Interprétation et domaine d’utilisation des pénétromètres dynamiques — 3 1.3 Essai de pénétration au carottier (SPT) ...................................................... — 4 1.4 Pénétromètres statiques .............................................................................. — 5 2. Essai au scissomètre de chantier......................................................... — 9 2.1 Principe de l’essai......................................................................................... — 9 2.2 Interprétation de l’essai ............................................................................... — 9 2.3 Appareillage.................................................................................................. — 10 2.4 Déroulement de l’essai et présentation des résultats ............................... — 10 2.5 Critique et utilisation de l’essai ................................................................... — 11 3. Essai pressiométrique Ménard.............................................................. — 11 3.1 Origine et développement du pressiomètre .............................................. — 12 3.2 Principe de l’essai pressiométrique Ménard.............................................. — 12 3.3 Difficultés et limitations de l’essai .............................................................. — 14 3.4 Pressiomètre et dimensionnement des ouvrages ..................................... — 15 4. Autres essais en place............................................................................. — 16 4.1 Essai de plaque............................................................................................. — 16 4.2 Essai au pénétro-gammadensimètre.......................................................... — 17 4.3 Essai au piézocône ....................................................................................... — 17 4.4 Essai au pressiomètre autoforeur ............................................................... — 19 4.5 Essai au pressio-pénétromètre.................................................................... — 21 4.6 Essai au phicomètre ..................................................................................... — 21 4.7 Essai au Perméafor....................................................................................... — 23 4.8 Essais d’eau .................................................................................................. — 23 5. Conclusion.................................................................................................. — 24 Pour en savoir plus ........................................................................................... Doc. C 220 http://www.4shared.com/file/51681417/61 ... ticle.html
  13. Le gauchissement des dalles de fondation en béton Solution constructive no 44, Déc. 2000 N. Mailvaganam, J. Springfield, W. Repette et D. Taylor Les dalles de fondation en béton ont tendance à gauchir aux joints et au périmètre, ce qui crée des problèmes dans les immeubles industriels et commerciaux. Les planchers peuvent alors connaître une détérioration rapide, qui est une source de danger et qu’il faut réparer. Bien qu’il soit possible de réparer la plupart des dalles, on peut limiter le gauchissement en contrôlant soigneusement le dosage et la manutention du mélange de béton. Les options de réparation qui s’offrent dépendent des conditions d’utilisation et de la gravité du problème. http://www.4shared.com/file/83373798/4f ... _bton.html
  14. Three Dimensional Lower Bound Solutions for the Stability of Plate Anchors in Sand Richard S Merifield Scott W Sloan Andrei V Lyamin http://www.usq.edu.au/resources/tr200302.pdf
  15. voici le manuel du logiciel terrasol http://www.terrasol.com/Softwares/KRea/Presentation_KRea.pdf bonne reception
  16. CALCUL DE LA CAPACITE PORTANTE DES FONDATIONS A PARTIR DES ESSAIS IN SITU Certains essais "in situ" sont utilisés pour le calcul des fondations superficielles et profondes. Ces calculs résultent de certaines analogies que l'on peut établir entre le comportement d'un sol lors d'un essai "in situ" et le comportement du même sol vis à vis des sollicitations d'une fondation. En effet, des recherches récentes montrent qu'il existe une analogie étroite entre le comportement du sol lors de l'essai d'expansion d'une cavité cylindrique (essai pressiométrique) et le comportement du sol autour de la pointe du pieu. De même, le pressiomètre est largement utilisé pour le calcul des pressions de rupture des fondations superficielles ainsi que pour la détermination des tassements. Il existe aussi une analogie mécanique entre le pénétromètre statique et le pieu. Il s'agit du même type de sollicitation, mais les conditions de l'essai et les conditions de travail peuvent être différentes. http://www.geotech.sn/MoodleCours/CALCU ... N-SITU.htm
  17. salut tous le monde..... j'ai a étudier un établissement scolaire implanter dans une zone sismique (zone III). le rapport géotechnique ne donne pas grand chose les seules données que j'ai c : 1. contrainte moyenne du sol 1 bars 2. le sol est une marne gonflante et tassante (le rapport ne donne pas les paramètres de gonflement : pression et potentiel de gonflement) 3. présence d'une nappe phréatique (le rapport ne donne pas le niveau de cette nappe) sachant qu'il ya des blocs en R+1 a R+2. les entre axes des poteaux deux files 3.30 et 6.00 ce que je cherche: 1. comment introduire l'effet du gonflement dans le calcul des fondations? 2. si je prend des semelles filantes esq ca résoud le problème?? 3. pour ce type de sol les semelles filantes seront obligatoirement dans les deux directions ???? :hurt1: :hurt1: :hurt1:
  18. j'ai un probleme lié a la nature geotechnique du sol. en effet l'etude de sol stipule que la nature est une marne argileuse gonflante sans donner la pression de gonflement les questions que je pose les suivantes: 1/ comment faire la lecture de cette pression de gonflement sur l'essai de cisaillement/permeabilité 2/quel est le mode de fondation le plus approprié ? radier? semelle filante???? merci
  19. Cours : LOIS DE COMPORTEMENT POUR LES SOLS
  20. Sommaire -Atterberg -Grandeurs -Equivalent de sable -Casagrande -Analyse granulométrique -Exemple de compte-rendu d'élèves -Fiches de synthèses sur le béton : mélange binaire, optimisation d'un BHP par la méthode des coulis, fabrication de béton courant et de BHP le lien : http://lyc-du-batiment-saint-lambert.sc ... tation.htm
  21. Bonsoir; Quand est ce que on opte pour un mur poids en maçonnerie et quel est ça conception? Est ce qu'il est nécessaire d'y mettre des poteaux intermédiaires? Est ce que ces derniers traversent toute l'épaisseur du mur? Pour mon problème il s'agit de la protection des berges d'un oued par un mur de soutènement et j'ai un sol sableux de portance faible, la bonne assise se trouve à 3.50m de profondeur et la hauteur de mon mur est 3.00m Est ce qu'il est préférable de réaliser ce mur en maçonnerie chaînée ou en voile mince en béton armé? Merci
  22. Bonjours les amis, je suis très heureux du retour du forum il nous a bien manquer Chers amis j'ai besoin de votre aide afin de m'aclairer sur un point conceranant les campagnes geotechnique, en fait dans le cadre de mon travil je suis amené a me pronncer sur la consistance et l'efficacité d'un programme de reconnaissance geotechnique pour une route importante , mal heureusement le cahier des cahrges na pas préciser le nombres ni la nature des sondages et essais à realiser Ma question y'aurait t'il une normes un document ou les resultats de vos experiences qui puissent m'orienter dans l'évaluation de cette compagne (surtout concernant le nombre de sondage et leur nature par exp tant de sondage carroté et tant de puits par KM) Merçi d'avance pour votre contribution:-)
  23. slt a tous en fait j'ai un ptit projet a faire . c une habitation r+1 avec un sous sol enterrer avec des remonter d'eau jusqu'a 2 metre du niveau bas du radier .. donc je souhaiterai avoir des renseignement concernant le calcul et le ferraillge des 2 elements qui sont le radier et les murs de soutenement.. ps: ya pas de gousset entre les voiles et le radier
  24. Ce document est destiné aux étudiants de 3ème année de génie civil et hydraulique. http://www.4shared.com/file/81481736/f0341cb5/Elments_de_Mcanique_des_Sols.html
  25. Comment manipule l’essai de bleu du méthylène en vidéo
×
×
  • Create New...