Jump to content
CIVILMANIA

Search the Community

Showing results for tags 'fondation'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • GENERAL
    • Discussions générales
    • Carrière et emploi
  • CAMPUS
    • Formation
    • Supports
    • Projets d'étude
  • LOGICIELS & OUTILS
    • CAO, DAO & BIM
    • Structures
    • Infrastructures & VRD
    • Divers
  • PROJETS
    • Ingénierie & études
    • Maitrise d'oeuvre
    • Réglementation
    • Économie de la construction
    • Sols & fondations
    • Topographie & SIG
  • STRUCTURES
    • Béton armé
    • Charpente métallique
    • Structures diverses
  • GENIE CIVIL
    • Voiries
    • Ouvrages d'art
    • Ouvrages hydrauliques
  • CHANTIER
    • Méthodes & plannification
    • Matériaux & matériels
    • Réhabilitation
    • Travaux
  • Divers
    • Hors sujets & Liens morts
  • DÉVELOPPEMENT
  • Algérie's Discussions
  • Maroc's Discussions
  • Tunisie's Général
  • France's Discussions
  • Etudiants's Discussions
  • Mauritanie's Discussions
  • BATIMENT's Discussions
  • Club des docteurs et doctorants de génie civil's Discussions
  • RDC's Dynamo pour revit 2017
  • RDC's Transmission documentation
  • RDC's Remerciements
  • Recherche générale / general research's Topics
  • Burkina Faso's Discussions
  • BENIN's THÉMATIQUES
  • BENIN's Discussions

Categories

  • Support de cours
  • Thèses et Mémoires
  • Logiciels et outils
  • INGÉNIERIE
  • TRAVAUX
  • Revues et articles
  • Divers
  • Recherche générale / general research's Madrasat | Files room
  • BENIN's Fichiers

Calendars

  • Formations
  • Webinaires
  • Cameroun's Interviews des membres du Club

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Fonction


Expérience


Mes logiciels


Mes références


Formation


Etablissement


Pays


Ville


phone


website


email

  1. Bonjour, je voudrais savoir si une poutre de redressement est nécessaire au niveau d'une semelle isolée (jumelée') sous deux poteaux, où l'un des poteaux est excentré
  2. Bonjour chers(es) confrères et consœurs, merci de bien vouloir m'aider pour trouver une note de calcule d''une fondation d'un pont roulant sur une dalle industriel . Merci urgence signalée.
  3. INDICATIONS POUR IDENTIFIER LES SOLS Il est souvent difficile à l’ingénieur débutant de se faire une idée sur la nature des terrains à bâtir sans étudier attentivement le rapport de sol. Malheureusement, ce document n’est pas toujours fourni et même s’il l’est il comporte quelquefois des anomalies qui révèlent une incompatibilité avec du sol existant et ses caractéristiques. Une observation attentive du terrain sans test ni appareillage permet de se faire une idée de la nature du terrain. Et ce, grâce à ce qui suit : 1/ Indices topographiques :  Signes de glissement de terrain ou d’érosion importante des talus  Subsidences ou affaissements localisés.  Changements nets de l’allure des pentes.  Fond de vallée ou dépression pouvant être remplie de dépôts alluvionnaires compressibles. 2/ Noter les indices relatifs au sol :  Nature du ou des sols rencontrés ; tourbe, sol marécageux ou d’autres matériaux très compressibles proches de la surface.  Présence de sols rapportés, de remblais, de déchets ou d’immondices.  Craquelures caractéristiques en surface qui indiquent un sol gonflant.  Changement soudain de la nature du sol (effleurements rocheux localisés) 3/ Indices de la végétation :  comme les espèces d’arbres existants, leur hauteur, leur état, leur circonférence, l’importance de leurs racines etc..  La végétation conserve la mémoire d’anciens glissements de terrain (arbres penchés ou déracinés par exemple) 4/ Indices relatifs à l’eau :  Nappe phréatique proche de la surface (existence de puits) ; variation de la nappe.  Traces d’un ancien cours d’eau, (plantes lacustres), oued asséché.  Traces visibles ou témoignages d’éventuelles inondations.  Présence de sources ou de talwegs.  La proximité d’usines ou de sources de pollution révèle parfois la présence d’eau, de sols agressifs. 5/ Noter les indices relatifs à l’activité humaine :  Présence de fondations enterrées ou visibles, profondeur, type (ruines anciennes ou historiques par exemple)  Traces d’anciens puits ou de travaux souterrains.  Traces de présence d’égouts ou d’autres conduites enterrées  Indices de présence d’anciens fossés, carneaux, tranchées, carrières etc … 6/ Indices relatifs à l’environnement :  Hauteur des constructions voisines  Fondations de ces constructions; profondeur, nature si possible.  Traces de dommages relevées sur ces constructions si elles sont imputables aux des problèmes de sol (fissurations caractéristiques, végétations…). Enfin, certains noms des sites, des localités, des rues, places ou chemins comportent des indices révélateurs qui évoquent des descriptions significatives qui n’existent plus par exemple Oued kniss, El-biar, les sources, carrière etc. « NEWSLETTER » mensuelle de l’Organisme national de contrôle, CTC Chlef PDG Rédacteur en chef: Hamid AZZOUZ Rédacteur : Braham REBZANI Coordinateur : Abdelkader ADIB E-mail
  4. Bonjour tous le monde, J'ai une structure en R+1 qui sera fondée sur un sol de moyenne portance (contrainte admissible = 1.5 bars) avec une profondeur d'ancrage égale à 5.00 m (selon les recommandations du labo geotech), est ce qu'il est possible de mettre une couche de gros béton d'une épaisseur de 2.5 m afin d'avoir des amorces-poteaux avec une faible hauteur ?
  5. Application très intéressante pour dimensionner des massifs 2D et 3D enterré http://cut-urls.com/Massif
  6. Bonjour à tous Je m'excuse je suis un débutant dans le génie civil surtout en bâtiment. Je parcourait un planning de travaux de bâtiment et j'ai vu l'expression "Antiseptique de fondation". Je n'ai jamais entendu cela. Je suppose que c'est une mauvaise traduction puisque ce sont des chinois qui l'ont fait. Je me dis surement que c'est une protection des fondations en vue de la rendre étanche. Ma question est de savoir si tel est le cas, dans quel cas on le fait? et avec quel produit le fait on? Merci d'avance pour votre contribution
  7. qu elle difference existe til entre une semelle souple et rigide et la difference majeure entre les diagrammes trapezoidales et rectangulaires au niveaux des calculs des fondations superficillles. merci de me repondre
  8. bonjour alikoum, je fait le suivis d'un projet pour un particulier, le projet en question est une petit usine de production, l'usine est un hangar en charpente métallique de 20x40 et la hauteur du poteaux est de 6m, le bureu d'etude a prevue des semelles filante parallele au au portique de 2m et des libage entrecroisées de 0.55x0.45. le tout encré a 1.5m de profendeur et sans oublier des longrine entrecroise au niveau du dallage. Meme si cela fait tres longtemps que je n'ai pas fait de calcul mais je suis sur que pour un hangar en charpeente métallique des semelles filantes c'est tres exessif et surtout beaucoup d'argent gaspiller pour rien, c'est vrais que le rapport de sol preconise l'utilisation de semelle filante mais ce n'est qu'une recommandation et qui de plus ne prend pas en considération le type de structure. et c'est pour ça que je veux demander au BET de refaire l'etude car en faisant une petit etude comparatif des prix et en comparant uniquement les elements qui change en passant d'une semelle fillante a une semeelles isolé, la difference est immense. -semelle filantes avec libage entrecroise et gros beton : 9.179.298,00DA. -semelle isolé 3mx3mx0.6m (ce qui est vraiment excessive) avec gros beton: 3.286.144,00DA -semelle isolé 3.5mx3.5mx0.65m (ce qui est vraiment excessive) avec gros beton:4.809.464,00DA je pense que la difference est flagrande, c'est pour ça que je voudrais avoir vos avis sur la questions
  9. salut tous le monde j'ai besoin d'un exposé ou documents consernant les pathologies des fondations superficielles. merci
  10. Bonjour à tous. J'ai modélisé un bâtiment de type R+3 dans autodesk concrete building. Ce pendant, j'ai deux semelles assez proche qui se touche ( 1,50 de distance entreaxe) . Je ne sait comment trouver la section équivalente de semelle pour les deux poteaux et comment m'y prendre pour le calcul et le ferraillage de celle -ci . Merci
  11. [JUSTIFY]Un sondage pressiométriqueconsiste en un ou plusieurs essais dont l'interprétation permet de calculer lescaractéristiques ou paramètres pressiométriques du sol.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]L'expression sondagepressiométrique désigne à la fois la technique et la représentation du profilde l'ensemble des paramètres pressiométriques réalisés au cours d'un mêmeforage. Les informations recueillies grâce au forage ainsi que lescaractéristiques mécaniques obtenues lors des essais permettent :[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- d'apprécier la successiondes couches de sol et éventuellement leur nature ;[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- de définir l'aptitude desterrains à recevoir certains types de construction et d'orienter le choix desfondations d'ouvrages ;[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- de dimensionner lesfondations ;[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- d'évaluer les déplacements desstructures en fonction des sollicitations auxquelles elles sont soumises.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Une sonde à gaine souple seprésente sous la forme de trois cellules cylindriques à section circulaire etde même axe, agissant simultanément sur la paroi du forage pendant l'essai.Elle comprend:[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- une cellule centrale demesure, de diamètre extérieur d, de longueur ls capable de se déformerradialement dans un forage de diamètre dt et d'appliquer une pression uniformesur le sol. Elle est dilatée par injection d'un liquide supposé incompressible(eau additionnée éventuellement d'un produit antigel).[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- deux cellules de garde dediamètre extérieur d et de longueur lg, situées de part et d'autre de lacellule centrale et destinées à transmettre au sol la même pression que lacellule centrale. Elles sont gonflées à l'aide d'un gaz.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Une gaine recouvre la membrane dela cellule centrale et délimite ainsi les cellules de garde. En réalité lapression dans les cellules de garde doit donc être légèrement inférieure àcelle dans la cellule de mesure, de manière à éviter le décollement de lagaine. Les cellules relient la sonde au système de mise en pression. Une purgede la cellule de mesure est prévue à la partie inférieure de la sonde. Lediamètre nominal extérieur est de 60mm. La sonde est mise en place dans unforage.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Remarque générale :[/JUSTIFY] [JUSTIFY]On constate que l'établissementde formules d'interprétation et de corrélation avec d'autres paramètres estsurtout satisfaisant dans les sols cohérents. Cependant, on constate que lescalculs de capacités portantes et de tassements de fondations sur solspulvérulents, basés sur les essais pressiométriques, sont également trèssatisfaisants.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]La qualité de cet essai est trèssensible à la taille et à la forme du trou de forage. Les valeurs de modulefournies par le pressiomètre s'avèrent souvent soit dispersées soitsous-évaluées donnant alors lieu à un surdimensionnement.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]L'emploi doit être réservé à unusage plutôt qualitatif permettant la comparaison avec des terrains analogues.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Essai pressiométrique Ménard[/JUSTIFY] [JUSTIFY]La réalisation des essaispressiométriques doit suivre immédiatement l'opération de forage. Dans le casd'une introduction directe de la sonde, il est acceptable d'effectuer lesessais, après un délai de repos, en remontant le train de tubes. L'essai consiste:[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- à appliquer progressivement parpalier, selon une procédure déterminée, une pression uniforme sur la paroi duforage,[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- à mesurer l'expansion de lasonde en fonction de la pression appliquée.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Il permet d'obtenir unecaractéristique de rupture qui est la pression limite pl etune caractéristique de déformabilité qui est le module pressiométrique EM.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Programme de chargement del'essai pressiométrique- Obtention de la courbe pressiométrique[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Le programme de chargement doitêtre du type de celui représenté à la figure ci-contre, c'est-à-dire que lapression mesurée doit être augmentée progressivement par pas de pression ?pidentiques et que chaque pression doit être maintenue constante pendant unedurée ?t fixée. Le temps de passage d'un palier au suivant doit être inférieurà une valeur ?t. Enfin, le déchargement se fait sans palier.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Pour chaque essai, c.à.d. àchaque profondeur de mesure, est mesurée l'évolution de la déformation de lacavité pressiométrique en fonction de la pression appliquée sur le sol. On faitvarier la pression dans la sonde de zéro à une valeur maximale, fonction de larigidité du sol. Une mesure est faite environ tous les mètres. Ce sont leslectures de pression p et de volume V qui permettent d'obtenir les paramètrespressiométriques. Les valeurs doivent être corrigées :[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- de la charge hydraulique ph[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- de la résistance propre de lasonde pe[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- des dilatations parasites destubulures et du système de mesure.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]On obtient ainsi la courbepressiométrique corrigée. Une courbe pressiométrique typique comprend 3parties :[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- la partie I correspond àla mise en contact de la paroi de la sonde avec le sol,[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- la partie II,approximativement linéaire, traduit un comportement pseudo-élastique du sol,[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- la partie III peut êtreassociée à une phase de grands déplacements de la paroi du forage.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]On lui associe des pressionscaractéristiques qui sont des valeurs conventionnelles : la pression de fluage,la pression limite pressiométrique, la pression de fluage nette et la pressionlimite nette.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Relations entre la pressionlimite, pression de fluage et les paramètres classiques de la mécanique dessols.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Il est possible, sur base desthéories fondamentales de la mécanique des sols et au prix d'un certain nombred'hypothèses simplificatrices, d'établir des relations théoriques entre pl etEM, d'une part, et les paramètres classiques de l'élasticité et du critère deCoulomb, d'autre part.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Lorsqu'il s'agit des sols àcaractère granuleux, ces relations sont assez mal vérifiées expérimentalement.Pour les sols cohérents, par contre la vérification expérimentale estmeilleure.[/JUSTIFY] [JUSTIFY] [/JUSTIFY] [JUSTIFY]Relation entre la pression limiteet le module pressiométrique[/JUSTIFY] [JUSTIFY]On retiendra de ceci unepropriété très importante qui permet de se servir de l'essai pressiométriquepour constater la surconsolidation éventuelle d'une argile. En effet, enfonction du rapport EM/pl on pourra déterminer le degré de surconsolidation dusol.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Ménard donne pour les solscohérents les correspondances suivantes :[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- EM/pl < 5argiles remaniéesou triturées ;[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- 5<EM/pl<8argilessous-consolidées ;[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- 8<EM/pl<12argilesnormalement consolidées ;[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- 12<EM/pl<15argileslégèrement surconsolidées ;[/JUSTIFY] [JUSTIFY]- EM/pl >15argiles fortementsurconsolidées.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Relation entre le moduleoedométrique et le module pressiométrique[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Selon Ménard et Rousseau,on a : Eoed = EM/alpha.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]où alpha est un coefficientde structure, très important et pas toujours facile à définir dans le calculdes tassements de fondations.[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Relation entre pl et qc[/JUSTIFY] [JUSTIFY]Selon Van Wambeke & al.(1982), le rapport qc/pl vaut 3 pour les argiles, 6 pour les limons, 9 pour lessables et graviers et 12 pour les sables et graviers denses.[/JUSTIFY]
  12. salam alikoum je voudrais savoir comment limité la valeur de compacité dans un projet, puisque des fois dans les cahier des charges on trouve des valeur, 95%, 96% jusqu’à 98% est ce que ce choix est lié à l'importance du projet ou bien suivant des normes précis ou bien selon la volonté du maître d'ouvrage.
  13. Bonjour à tous. Je dois préparer un petit cours de génie civil pour des dessinateurs. Je souhaite parler des fondations des silo . Or, je sais calculer et dimensionner rapidement une fondation superficielle (isolé ou filante) mais je n'ai aucune idée de comment on dimensionne un massif (ou socle) pour un silo (cf schéma) J'aimerai alors savoir comment on calcul ça et si il existe une méthode "à la louche" simplifié que je pourrai expliquer aux dessinateurs (ce ne sont pas des calculateurs donc ils ont besoin de données pour faire un prédim et pas d'une exactitude à 4 chiffres aprés la virgule) En vous remerciant par avance de me consacrer du temps. Cordialement
  14. Bonjour, Salam s'il vous plait, avec quelles combinaisons d'actions on vérifie les contraintes sous les semelles isolées et est-ce qu'on doit vérifier toutes les semelles sous chaque combinaison ou bien il suffit de justifier le cas le plus de favorable, si on doit calculer le cas le plus défavorable,comment le reconnaitre (Nmax ou Mmax) puisque on distingue des combinaisons de charges de compression (comme G+Q+E,ELU) ET de soulèvement (0,8G-E) SVP j'ai les idées un peu confuses ,je compte sur vous pour m’éclaircir Merci d'avance.
  15. Salut, j'ai une question lorsque la mise en place du premier plan de fondation, on travail généralement avec des poteaux de 25x25, mais aprés le pré-dimensionnement si on trouve par exemple qu'il nous faut des poteaux de 30x30, est-ce-que on re-dessin le plan de fondation ou quoi !! Merci.
  16. livre Problèmes pratiques de mécanique des sols et de fondations volume 1 et 2
  17. 1 - DÉFINITION 2 - VOCABULAIRE 3 - PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES PIEUX 4 - DESCRIPTIF DES PIEUX 5 - DIFFÉRENTS TYPES DE PIEUX 5.1 - Les PIEUX à TUBE BATTU 5.2 - Les PIEUX FORES 5.3 - Les PIEUX FONCÉS 5.4 - Les PIEUX FACONNÉS à l’AVANCE 5.5 - Les MICROPIEUX 6 - DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES 6.1 - Ancrage du pied dans le substratum (DTU 13.2) 6.2 - Recépage du pieu. 6.3 - Eléments de liaison entre les pieux et la structure. 6.4 - phasage de réalisation têtes de pieux 7 - CONTROLE DU BETON DES PIEUX. 7.1 - Contrôle en cours de réalisation – Courbe de bétonnage. 7.2 - Contrôle après réalisation - Méthode par auscultation sonique 8 - LES PUITS 9 - LES BARRETTES 10 - RESUMÉ http://www.4shared.c..._profondes.html
  18. Bonjour, le DTU 13.12 stipule que des fondations à niveaux décalés aient une pente maximale de 3H/2V (voir schéma ci-joint). Cette exigence est d’ailleurs reprise dans les recommandations professionnelles de l'eurocode 2 ainsi que dans le guide d'application de l'eurocode 7. Auparavant, le PS92 imposait de diviser cette pente maximale par 2 en zone sismique, et on se limitait donc à une pente de 3H/1V entre fondations de niveaux décalés. Or, je ne retrouve pas de clause similaire dans l'Eurocode 8. Peut-on donc désormais se limiter à une pente de 3H/2V même en zone sismique? Travaillant essentiellement en régions montagneuses, j'ai souvent recours à des fondations de niveaux différents pour s'adapter aux terrains en pente. Pouvoir se limiter à une pente de 3H/2V permettrait donc de réaliser des économies non négligeables sur de nombreux bâtiments... Par avance merci.
  19. Salamoalikoum, N'ayant pas obtenu de réponse sur la section " structures beton armé " je tente ici : après avoir effectué une descente de charge, on trouve la section de la semelle avec S> Nelu/p ou bien Nels/p ? et une question qui m'intrigue plus : si on prend compte des moments sismiques trouvés par calcul modal sur CBS cela engendrerait de grandes semelles ! ! ce qui ne va pas plaire au maitre d'ouvrage ! donc comment tenir compte du moment sismique sur la semelle sans qu'elle ne soient grosses ? et Merci
  20. bonjour, j'ai besoin d'une note de calcul d'une fondation d'un pylone à cornières basé sur 4 pieds en urgence, merci d'avance
  21. bsr ts j'aimerai bien si possible savoir quels sont les risques lorsque les semelles d'une construction ne sont pas poses au même niveau? merci d'avance.
  22. Bonjour, Nous sommes actuellement en dernière année de DUT génie civil. Dans le cadre de notre projet de fin d’étude nous aimerions vous posez quelques questions d’ordre technique. En effet, notre PFE porte sur un chantier fictif dont les fondations et les planchers bas ont été réalisés mais un problème est survenu : des HA 25 ont été retrouvés sur le chantier, ceux-ci correspondant selon toute vraisemblance à des armatures de longrines non placées avant le coulage du béton. C’est pourquoi nous souhaiterions savoir quelles pourraient être les solutions permettant d’effectuer un diagnostic destructif ou non concernant la présence effective des armatures HA 25 possiblement non placées. Quels pourraient être les désordres potentiels sur la structure si les HA 25 avaient été oubliés ? Étant donné que ces désordres sont supposés importants, quelles pourraient être les solutions de renforcement pouvant supporter les actions mécaniques de la structure. De plus, le chantier est en cours de réalisation (R+2), comment pouvons nous faire pour assurer la stabilité provisoire de la structure ? Merci pour l’attention que vous porterez à notre demande. Cordialement
  23. posté par asoz12 SALAM.PROBLEMES PRATIQUES DE MDS ET DE FONDATIONS . CET OUVRAGE SERA D'UNE GRANDE UTILITE NON SEULEMENT AUX ETUDIANTS MAIS EGALEMENT AUX INGENIEURS ET PRATICIENS DE GC .ATENDEZ BIENTOT LES AUTRES PARTIES DE CET OUVRAGE. docs en PDF SCANNES PUIS CONVERTIS .MERCI. LE LIEN : http://www.4shared.com/dir/5619420/ed2b ... aring.html
  24. Bonjour, Je suis nouveau sur le forum, je travaille dans le bâtiment et je souhaite m’orienter dans un bureau d’études. Donc je prend quelques cours (en formation à distance). Et je suis confronté à mon premier problème. Le but de l'exercice est de déterminer les fondations d’un bâtiment industriel de 6m de haut (2 niveaux) dont 3m hors sol. Longueur 20m. Largeur 10m. A 3m sous le sol, le rapport du sol donne une pression limite de 1,74 Mpa Mes hypothèses sont les suivantes : Epaisseur dalle et voile 20 cm J’ai placé une poutre sur la largeur pour reprendre la charge donc à 5m. J’ai effectué une descente de charge afin de trouver G + Q à reprendre sur 1 voile. Je trouve environ 8,9T/ml Mais après je bloque... Je n’arrive pas à déterminer le type de fondations (semelle filante ou radier) ainsi que le dimensionnement celle-ci. Sans oublier qu’il faut tenir compte de la contrainte généré par la nappe qui est au niveau TN donc de 3m * 1T/m² Si quelqu’un peut m’aider, ce serait super. Merci d’avance.
×
×
  • Create New...