Jump to content
CIVILMANIA

Search the Community

Showing results for tags 'Longrine'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • GENERAL
    • Discussions générales
    • Carrière et emploi
  • CAMPUS
    • Formation
    • Supports
    • Projets d'étude
  • LOGICIELS & OUTILS
    • CAO, DAO & BIM
    • Structures
    • Infrastructures & VRD
    • Divers
  • PROJETS
    • Ingénierie & études
    • Maitrise d'oeuvre
    • Réglementation
    • Économie de la construction
    • Sols & fondations
    • Topographie & SIG
  • STRUCTURES
    • Béton armé
    • Charpente métallique
    • Structures diverses
  • GENIE CIVIL
    • Voiries
    • Ouvrages d'art
    • Ouvrages hydrauliques
  • CHANTIER
    • Méthodes & plannification
    • Matériaux & matériels
    • Réhabilitation
    • Travaux
  • Divers
    • Hors sujets & Liens morts
  • DÉVELOPPEMENT
  • Algérie's Discussions
  • Maroc's Discussions
  • Tunisie's Général
  • France's Discussions
  • Etudiants's Discussions
  • Mauritanie's Discussions
  • BATIMENT's Discussions
  • Club des docteurs et doctorants de génie civil's Discussions
  • RDC's Dynamo pour revit 2017
  • RDC's Transmission documentation
  • Recherche générale / general research's Topics
  • Burkina Faso's Discussions
  • BENIN's Discussions

Categories

  • Support de cours
  • Thèses et Mémoires
  • Logiciels et outils
  • INGÉNIERIE
  • TRAVAUX
  • Revues et articles
  • Divers
  • Recherche générale / general research's Madrasat | Files room
  • BENIN's Fichiers

Calendars

  • Formations
  • Webinaires
  • Cameroun's Interviews des membres du Club

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Fonction


Expérience


Mes logiciels


Mes références


Formation


Etablissement


Pays


Ville


phone


website


email

Found 47 results

  1. je cherche un document de méthodologie de calcul de semelle excentré ainsi que son longrine de redressement de préférence des documents autre que les livres ou cours mieux être un note de calcul de bureau d’étude a propos j'ai parcouru le forum tous le document sont un peu incomprehensible meme le livre de R.theonier merci énormément et c'est très urgent:blushed:
  2. Salutations. Je vous met en lien le plan de mon sous-sol de la structure de mon projet de fin d'étude: Hebergement gratuit d'images, de photos et de video. Choisissez monster up pour une hbergement rapide Le problème qui se pose pour moi c'est comment prendre en charge les ouvertures dans les voiles de la structure sachant que la solution adoptée est un radier général (non nervuré ) de 60 cm. Dans les étages courants pour palier à ce problème, on a adopté des poutres noyées afin d'assurer la continuité...je me demande s'il est nécessaire de faire des poutres courtes noyées dans le radier ou est il possible de laisser les ouvertures comme elles sont sans faire de dispositions particulières. Ce qui m'amène à ma autre question, j'ai cru comprendre que l'important dans un radier est d'assurer sa rigidité et son comportement monolithique ( je m'excuse si je m'exprime mal) et d'éviter les concentrations d'effort afin d'éviter les renversements et autres problèmes de stabilités et que c'est pourquoi on préfère concevoir des longrines pour les structures portiques(ou portique-mixte)... je me demande donc s'il est possible d'avoir un comportement rigide avec une radier d'une structure voile comportant beaucoups d'ouvertures ou bien existe il des dispositions constructives spéciales ?
  3. Bonjour j"ai vu dans un chantier qu'au niveau de la liaison poteau longrine, on a mis des armatures de chapeaux. à quoi sert ces armatures? je note que le dallage est désolidarisé des longrines cordialement
  4. Bonjour, J'aimerais avoir des informations sur le dimensionnement des semelles filantes excentrées sous voile en limite de propriété. Alors voila, j'ai une charge pondérée égale à 62 KN/ml qui arrive en tête de la semelle. Ma contrainte de sol est de 1 bars. J'applique la méthode des bielles pour déterminer la section béton de la semelle en considérant un excentrement nul (e=0). J'obtiens une semelle filante 60x25.ht avec les conditions de rigidité vérifiées. Ensuite je prend en compte l'excentrement et utilise une longrine de redressement pour équilibrer ce moment d'excentrement. Mon voile fait 19 cm en épaisseur. J'applique le modèle de Davidovici. Mais j'ai du mal à comprendre ce modèle dans le sens où des charges linéaires venant du sol apparaissent sous la semelle excentrée. Dois-je prendre en compte cette charge quand je calcule la poutre de redressement ou pas? La longrine de redressement peut-elle se calculer comme une poutre sur deux appuis (correspondant aux axes des semelles) avec une partie en console? Dois-je diminuer la charge qui arrive sur l'autre semelle? Je vous remercie d'avance pour m'apporter vos conseils et m'éclairer dans le calcul des semelles filantes excentrées et des poutres de redressement.
  5. posté par Farid Semelles filantes périphérique ; Semelle isolée intermédiaire R+1 autostable R+2 mixte Comment faire pour éviter la poussée de la villa R+1 sur R+2 état d’avancement : R+1 : niveau longrine R+2 : pas encore sol : limon , 1.5bars
  6. La modélisation du sol par appuis élastiques fait intervenir le module de déformation du sol ... Ce module de déformation est utlisé dans la modélisation et le calcul des longrines, des dallages, des radiers.. Ma question est comment calculer dans la pratique le module de déformation dan le cas d'un sol multicouches ..surtout que la quasi totalité des rapports géotechniques ignorent ce calcul pourtant c'est un élément aussi important que la contrainte admissible du sol et que les tassements ?!
  7. j ai une question un membre de CTC m'a posé, et j ai pas pu le convaincre , ce monsieur prétend qu' il faut prendre en compte les chargements des longrines par les parois extérieurs (double murettes) pour dimensionner les semelles.........!!!!!!!!!est ce que c'est vrai cette hypothèse, je veux des réponses convaincantes les gars
  8. salame mes amis.. pour calculer les longrines esq'on prend les réactions max au niveaux des appuis ou l'effort normal maximal???? je cherche un exemple numérique pour le calcul des armatures????
  9. Bonjour tout le monde, je viens de voir sur un plan archi qu'il y'a des longrines en console sue supportant des poteaux. En voulant eviter les semelles excentrées (mitoyens), le concepteur à choisi de decaler un peu les poteaux des frontières mitoyennes et de faire sortir des longrines en consoles pour recevoir les poteaux de rives du coté mitoyen. Qu'en pensez vous de cette approche qui permet d'eviter les semelles excentrées et les P. de redressement ! et pour la calculer c'est la meme chose qu'une poutre ordinaire en console meme si elle repose sur le sol ? et Merci
  10. Bonjour à tous, nouveau sur votre site, je me permet de vous poser une question pour un projet de construction neuve. Nous devons faire une maison individuelle de 14.5mX11.5m posé sur un remblai composé de 2m30 de phyllades graphiteux entassées et compactées. L'étude de sol préconise de réaliser un radier général sur dalle flottante de minimum 30 cm d'épaisseur. L'architecte préconise de batir sur des longrines posées sur des plots béton de 0.8X0.8X05 (la hauteur des plots de 50 cms me parait faible). Le maçon préconise grosso modo la même chose (moins cher). Qu'en pensez vous? Merci
  11. Bonjour, Je suis entrain de concevoir un système de fondations pour un bâtiment métallique. J'ai adopté des fondations de type semelle isolée sous chaque poteau métallique . Ma question est de savoir à quel moment il faut joindre les semelles par une longrine, quel rôle joue t-elle, et comment la dimensionner.
  12. bonjour collègues: vous trouverez ci dessous un excellent bouquin technique qui traite pas mal de choses: Présentation Cet ouvrage traite dans une première partie du béton armé, de ses principes et des caractéristiques des matériaux, et dans une seconde partie des fondations par semelles des maisons individuelles et des risques de désordres. Béton armé Les données de base relatives au poids propre ou aux charges permanentes sont indiquées pour les différents ouvrages ainsi que les charges d'exploitation sur les dallages ou les planchers. Les bétons courants pour les semelles, les longrines sur plots, les poteaux et les chaînages, les dalles sur terre-plein ou les planchers sur vide sanitaire sont précisés. Les aciers utilisés en barres ou en treillis soudés font l'objet de fiches techniques pour les différents ouvrages. Les principes du béton armé sont définis et leur mise en application est accompagnée des dispositions constructives des principaux ouvrages de la structure porteuse. Divers exemples sont donnés pour les jonctions des semelles, des poteaux, des poutres ou des longrines préfabriquées de fondations sur puits ou sur plots. Fondations par semelles continues ou par longrines La stabilité des constructions prend en compte le sol de fondation, le hors gel, le choix du béton et la détermination des armatures avec de nombreux exemples à partir de calculs simples. Le mode de fonctionnement qui intéresse tout constructeur est explicité à l'aide de schémas de visualisation de la méthode des bielles comprimées pour les semelles rigides. Les solutions d'armatures de pavillon font l'objet de dessins de mise en oeuvre en provenance de bureaux d'études spécialisés et de fabricants d'armatures préfabriquées, et sont conformes à la réglementation et aux règles de mise en oeuvre. Les techniques de construction par semelles et plots intermédiaires sont illustrées pour la réalisation de plancher bas avec les dessins d'armatures pour le chantier, l'isolation thermique et le circuit de mise à la terre. La conception du système porteur sur vide sanitaire est abordé avec les procédés traditionnels et les schémas de réalisation par plots, longrines et les diverses solutions pour obtenir un plancher bas avec isolation. L'étude des sols par des sondages et les préconisations pour les choix de fondations sont illustrées avec un soubassement de type rigide. Le point délicat de l'assainissement des fondations par drainage et la protection des soubassements ou des murs de sous-sol sont illustrés par des fiches techniques de mise en oeuvre et des études de cas concrets. Les risques de tassement et de désordres sur des sols sensibles font l'objet de schémas d'illustration pour prévenir des conséquences en cas de fondations non adaptées au sol sous-jacent et à l'environnement. Au sommaire Charges permanentes et d'exploitation - Données de base Ciments courants et béton de structure Aciers en barres et en treillis soudés Béton armé : principes et applications Armatures et dispositions constructives des ouvrages en béton armé Plan d'exécution : semelles et chaînages de pavillon Dimensions et armatures de semelles continues et isolées Réalisation des fondations par semelles et plots intermédiaires Fondations et armatures de maison sur vide sanitaire Fondations par longrines appuyées sur des puits ou des plots Projets de construction, sondages et fondations Assainissement des soubassements et des fondations Sols de fondation, charges et pressions - Risques de tassements et désordres 13 chapitres 209 pages en couleurs taille : 74.6 MB format : Pdf lien de téléchargement: Lien supprimé (contenu ayant des droits d'auteur) bonne lecture,
  13. salamoalikom chers collégues je viens de renconterer un expert français qui ne cesse de préconiser les conceptions faisant appel à un dallage connecté aux porteurs et formant un diaphragme rigide, et qui selon lui est meilleure de point de vue execution que celle consistant en l'adoption des longrines, qu'il méprise beaucoup! je compte sur votre aide mes amis pour me donner plus d'infos sur ce fameux dallage connecté, car je ne trouve aucune info ni dans ma petite bibliothéque ni dans le net. Merci et ramadan moubarak
  14. bonjour cher amis .j'arrive pas a savoir la diffence entre entre maconnerie en moellon et herissonnage . et est ce que je peut avoir maconnerie en moellon au dessous de toutes la surface de dallage ou bien juste au dessous des longrines . merci en avance .
  15. Salem tout le monde ; est ce qu'on a modéliser les longrines et les a/poteaux dans le sap2000 et prendre en considération les effort qui en résult. si oui je suis entièrement confus.
  16. Bonjour, Nous sommes actuellement en dernière année de DUT génie civil. Dans le cadre de notre projet de fin d’étude nous aimerions vous posez quelques questions d’ordre technique. En effet, notre PFE porte sur un chantier fictif dont les fondations et les planchers bas ont été réalisés mais un problème est survenu : des HA 25 ont été retrouvés sur le chantier, ceux-ci correspondant selon toute vraisemblance à des armatures de longrines non placées avant le coulage du béton. C’est pourquoi nous souhaiterions savoir quelles pourraient être les solutions permettant d’effectuer un diagnostic destructif ou non concernant la présence effective des armatures HA 25 possiblement non placées. Quels pourraient être les désordres potentiels sur la structure si les HA 25 avaient été oubliés ? Étant donné que ces désordres sont supposés importants, quelles pourraient être les solutions de renforcement pouvant supporter les actions mécaniques de la structure. De plus, le chantier est en cours de réalisation (R+2), comment pouvons nous faire pour assurer la stabilité provisoire de la structure ? Merci pour l’attention que vous porterez à notre demande. Cordialement
  17. c'est un site http://perso.orange.fr/brindesciences/indexetudtech.htm du site http://perso.orange.fr/brindesciences/index.htm Etude Technique D'une Voirie Constitution de la chaussée selon les données. Métré de déblai et remblai des profils en travers 1.2.3.4.5 ainsi que l’étude de prix pour leurs réalisations. Ferraillage de la dalle de transition au niveau du pont Etude Technique D'une Contre voile Il s’agit de résoudre le problème des fondations neuf au carrefour de la rue de Solferino et de la rue d’Issy. Le bâtiment est un SS1+2+R+5 Les fondations mitoyennes seront réalisées par une CONTREVOILE Etude Technique Stabilité du Talus (verticale en utilisant des Palplanches ) EVALUATION DE LA POUSSEE ET DE LA BUTEE Analyse sous l’eau CALCUL DU TIRANT ET DE SON ANCRAGE CALCUL DE LA LONGRINE DISPOSITION CONSTRUCTIVE
  18. Bonjour, j'intervient sur un projet dans le cadre d'un renforcement de fondations existantes. Les semelles existantes, actuellement axées sous les poteaux porteurs, seront sciées partiellement (débord) car en limite de propriété. L'objectif est de procéder à un renforcement par micropieux+longrine de redressement scellé dans poteau pour report d'une partie des charges sur les micropieux. La difficulté est de connaitre le % de charges qui transitera dans le micropieux. Notre idée est de faire un modèle sur Robot en modélisant la semelle isolée et le micropieux et en leur affectant une raideur, d'obtenir les charges reprises par chaque élément. Quand pensez vous? avez vous déjà été confronté au sujet? d'autres idées...? Merci de l'intérêt porté au sujet, Cordialement. principe reprise.pdf
  19. Salut l'equipe, J'ai un batiment dont la fondation en semelles isoleé sont toutes deja réalisées, ce batiment au préalable est destiné à recevoir une structure en acier, d'où l'association acier beton qui indique egalement que les boulons d'ancrage qui doivent associer l'acier à mon infrastructure est mis en place et coulé déja. Mais entre temps nous avons decidé d'aller uniquement en beton c'est à dire la structure d'acier est remplacée par du beton. la solution pour laquelle nous avons opté est de couler d'autre semelles exterieure comme interieur de l'emprise du batiment suivant les poteaux les plus chargés qui seront reliées par une longrine dans le but de reduire les charges sur le poteau principal, ensuite nous revenons sur l'axe de la longrine pour continuer notre poteau. Est ce que vous trouvez cette solution judiscieuse où avez vous d'autres solution à me proposer?? Merci d'avance our votre apport technique qui ne fera enc qu'accroitre nos connaissances je rappel que c'est un batiment à un niveau qui reçoit des equipement mecanique important.
  20. Bonjour je m'appel Thierry, je dirige une entreprise generale de construction à Marrakech. Un client m'a confié la réalisation d'une villa de 370M2 en pisé et structure BA. Le BE préconise en fondation sous longrines de 40X20 un béton cyclopéen soit sur environ 220ml. Je souhaiterais savoir s'il existe une solution technique simple, écologique et économique pour éviter ce béton qui amène un surcout important. Merci pour vos idées Thierry
  21. Salut a tous, c'est urgent, j'ai un double lit de longrines car la hauteur entre le niveau RDC (NIV+1.53) et les semelles ( NiV -1.25) et de 2.78 m,sur un projet de R+1,je veux bien savoir si je peux posé les longrines directement sur les semelles.Merci.
  22. Bonjour a tout le monde J'ai une question : quand on a un sous sol avec un voile périphérique, et on opte des semelles filantes avec des nervure bien sure pour la semelles filante sous le voile périphérique est se qu'on lui met une poutre nervuré ou pas, et aussi si on a des semelles isolés sous poteaux, sous le voile périphérique est se que c'est obliger de mettre une longrine ou pas? et merci d'avance
  23. bonsoir, comment on calcul une longrine et une poutre de redressement? merci d'avance pour votre réponse
  24. bon jour , est ce que si la résistance de béton de longrine est faible R=15MPA il faut utilise le chemisage de longrine (30*40, 6T12 ,N verticale=1000KN) .
  25. Bonjour, je voudrais avoir des avis sur cette problématique ci-dessous ! Immeuble R+3, sans sous-sol, profondeur d'assise après étude géotechnique - 4 m (bon sol) !! Première proposition : Semelles sur pieux seraient indiquées ; mais vu que la réalisation des pieux n'est pas bien maîtrisée, cette solution n'est pas souhaitée.. Seconde proposition : création d'un sous-sol ! mais vu que le projet ne veut pas être modifié pour créer un sous-sol (car 4 m en bas du sol, c'est plus qu'une hauteur d'étage), question de coût, cette proposition reste en attente ! Troisième proposition : Réalisation de semelles isolées, plus d'autres dispositions constructives. je m'explique : à -4 m du sol, 5 cm béton de propriété, considérons une semelle haut de 70 cm, reste environ 3,25 m pour le potelet (inacceptable, flambement, quelle est la hauteur maxi d'un potelet ? 1,20 m - 1,50 m ???). Réalisation de semelles isolées et filantes, réalisation de longrines de redressement au niveau de toutes les semelles, réalisation de poutres en infrastructures (ne portent rien, uniquement pour casser la fameuse hauteur de flambement de 3,25 m du potelet) à deux niveaux.. le coût de cette proposition avoisinerait bien celui de la création d'un sous-sol (je pense bien) ! quelle proposition ferais tu ? Merci de faire signe !
×
×
  • Create New...