Aller au contenu

La Communauté Scientifique & Technique de la Construction

Connectez-vous or Inscrivez-vous

+80.000 professionnels du BTP qui échangent tous les jours sur les différentes thématiques de la construction, emploi, formation, projets d'études, ingénierie, réglementation, calculs, logiciels, structures, ouvrages d'art, génie civil et travaux !

janyour

méthode statique équivalente vs méthode dynamique

Recommended Posts

Bonsoir,

si on remonte un peu le temps et l'évolution des outils et des méthodes de calcul, la MSEq est là parce-que tout simplement :

- ne nécessitant pas un outil de calcul trop "mathématique" ... on peut développer une feuille excel qui fait l'affaire

- elle permet de réduire les temps de calcul (en comparaison avec la méthode dynamique)

- pour les bureau d'étude, c'est une méthode moins théorique et plus pratique

- tous les calcul sismiques demeurent des calculs approchés et non exactes à 100%

néanmoins, sont domaine d'application et conditions de validité représentent son premier inconvénient. 

d'après mon expérience avec les deux méthodes a MSEq était toujours la plus dimensionnante pour les éléments verticaux (poteaux et voiles).

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 18/09/2010 à 19:24, medeaing a dit :

Bonjour

 

L’avantage principale de la méthode statique équivalente c’est qu’elle est la seule méthode ‘’élastique linéaire’’ qui à gagner ‘’l’approbation expérimentale’’. L’expérience a montré que la période empirique de la méthode statique équivalente représente une limite inférieur (et par conséquence l’effort tranchant à la base calculé avec cette méthode représente une limite supérieur) de toutes les valeurs des périodes mesurées dans le domaine élastique. L’expérience à aussi prouvé que les structure ‘’régulière’’ dimensionnée avec l’approche statique équivalente ont bien comporté sous chargement sismique.

Les codes américains (sources des RPA) considèrent la force sismique de la méthode statique équivalente comme référence et ‘’ cale ’’ la force sismique de la méthode modale spectrale pour qu’elle soit comparable à celle de la méthode statique équivalente.

Il faut savoir que cette approche ‘’caler les résultats de l’analyse dynamique par rapport aux résultats de l’analyse statique équivalente’’ n’a aucune base théorique. Cependant, afin de choisir l’ordre de grandeur du chargement dynamique qui répondra aux exigences du règlement, les experts (Wilson, Seismology Committee of Structural Engineers Association of California,..…) ont accepté provisoirement cette approche jusqu'à une méthode plus raisonnable sera adoptée.

 

Questions : Si la méthode statique équivalente représente la méthode de référence alors pourquoi on limite leur utilisation aux structures régulières (et/ou de faible hauteur).

 

Réponse : On ne fait pas confiance à la méthode statique équivalente pour les structures irrégulière (et/ou de grande hauteur) car cette méthode présente les trois inconvénients suivants :

1- Elle ne représente pas l’effet des caractéristiques dynamiques des éléments structuraux sur la répartition verticale de l’effort tranchant total.

2- Elle ne représente pas l’effet des caractéristiques dynamiques des éléments structuraux sur la répartition horizontale de l’effort tranchant de chaque étage.

3- Elle ne représente que forfaitairement les effets locaux des modes supérieurs.

 

Conclusion :

1- pour la méthode statique équivalente : on fait confiance à leur effort tranchant à la base mais pas à leur répartition verticale et horizontale de cet effort tranchant.

2- La méthode modale spectrale représente mieux la répartition verticale et horizontale des forces sismique mais on ne peut pas faire confiance à son effort tranchant à la base.

 

 

 

Remarque : Ce point représente l’un des déférences principales entre la philosophie des codes américain et celle de l’EC8. Pour l’EC8 on fait une ‘’confiance totale’’ à la méthode modale spectrale et aucun calage de l’effort tranchant à la base n’est exigé.

 

و العلم عند الله

 

Bonjour

très détaillé !! merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis la MSE est faite pour un calcul manuel et ces conditions d'application sont purement théorique ( peut être ce sont des hypothèses  initiales de calcul) par contre la méthode modale spectrale est plus vaste et nécessite un calcul automatique(itération,matrice de grande taille......) Wallaho A3lam.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×