Jump to content
CIVILMANIA
Sign in to follow this  
Ikraim

Question structure sur sol argileux sableux de capacité 0,2 bars , nappe phréatique à -30cm

Recommended Posts

Bonjour,

j'ai besoin d'aide en ce qui concerne de trouver des solutions pour l'amélioration du sol afin de pouvoir supporter la structure (il s'agit d'un R+6). jusqu'à maintenant j'ai opté pour 3 variantes à étudier et comparer: la substitution du sol + radier général(ballast 0/100), les colonnes ballastées, et les pieux flottants.

Pour se faire, j'ai besoin pour la première variante, de calculer la profondeur nécessaire à substituer afin de pourvoir obtenir une capacité portante suffisante pr mon bâtiment.

J'aimerais bien de l'aide sur cela, ou bien une documentation ou un travail déja fait qui explique la méthode, en se basant seulement sur les caractéristiques figurant sur le rapport géotechnique.

Merci infiniment pour l'aide.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement Khoya il n'ya pas mieux d'opter les colonnes ballastés pour améliorer la capacité portante et le drainage ajouté à ca le risque de liquéfaction si tu es sur une zone à forte sismicité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjours, pour avoir un idée plus claire sur quelles solution pr votre prb il faut 3 chose :

1-connaitre le problème géotechnique (mauvaise portance, sol argileux presence de la nappe ....)

2- connaitre l’ampleur du problème ( à quelle profondeur se trouve le bon sol? es que la substitution est une solution envisageable sachant qu'en dépassant 4m de profondeur cette solution né plus compétitif ni adapté ...) je vous recemmonde d’établir une coupe lithologique du sol et constitutions des différentes couches (voire le rapport géotechnique du sol sondage et essai réalisé sur place)

3- mieux diagnostiqué vs permettra de proposer une meilleur solution adapté et optimisé.

creuser plus vos méninge le copier coller ça tue ;-). fo savoir que chaque prob géotechnique et à part entière ; et peut etre qu'une solu adapté pr un projet ne soit pas convenable pr un autre; à bon entendeur salut.

bnn courage

Share this post


Link to post
Share on other sites

Monsieur

le premier constatation c'est que avec 0.2bar vous ete en presence d1 milieu qu'on appelle nous les geotechniciens "un Non sol"

0.2 bar c'est pratiquement de la la vase dense

le probleme de stabilité s'impose

je vous recommande de chercher encore le bon sol et dans le cas ou il n'est pas loin la solution de colonne balastée ou les pieux travaillant en pointe peuuvent etre adoptés

si votre projet est en algerie jaimerai bien savoir le lieu peut etre on peut vous donner + d'informations.

merci

Bonjour,

j'ai besoin d'aide en ce qui concerne de trouver des solutions pour l'amélioration du sol afin de pouvoir supporter la structure (il s'agit d'un R+6). jusqu'à maintenant j'ai opté pour 3 variantes à étudier et comparer: la substitution du sol + radier général(ballast 0/100), les colonnes ballastées, et les pieux flottants.

Pour se faire, j'ai besoin pour la première variante, de calculer la profondeur nécessaire à substituer afin de pourvoir obtenir une capacité portante suffisante pr mon bâtiment.

J'aimerais bien de l'aide sur cela, ou bien une documentation ou un travail déja fait qui explique la méthode, en se basant seulement sur les caractéristiques figurant sur le rapport géotechnique.

Merci infiniment pour l'aide.

  • J aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

bon voila, le projet se situe à Nador (Maroc), sur le litoral.

les coupes lithologiques montrent qu'il ya en général 3 couches:

-argile sableuse (1à 3,5m)

-argile graveleuse avec passage de cailloux (4à 6m)

-argile rougeatre , qui selon les connaissances du laboratoire s'étend juska 120m de profondeur, et donc pas de substratum

Il faut dire que la portance s'améliore avec la profondeur, et que la couche superficielle represente la quasi totalité du pourquoi de cette mauvaise portance.

Donc les colonnes ballastées et les pieux seront "flottants" et pour la solution de la substitution il faut vérifier le non poinconnement de la couche substitué dans le sol à la profondeur de substitution.

A ajouter à cela que la zone est de sismicité 3 (grand risque) d'acceleration 0,16g, donc il faut vérfier toutes les solutions proposées à résister au mouvement des sols en profondeur, et aussi à la stabilité de l'ensemble.

j'ai commencé à calculer les CB par la méthode de Priebe.. le non poinconnement me donne une longueur de colonnes de 2 à 5,6m... (Cu=27Kpa), je ne sais pas si cela parrait raisonnable ou pas.. vu que ce sol représente des caractéristiques médiocres et qu'il n'ya pas de substratum..

toute addition ou remarque, même pour attirer mon attention sur un paramètre ou une méthode que j'ignore, est la bienvenue.

Merci encore.

Toute addition de votre part sera la bienvenue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Premièrement pour vous guider la longueur des colonnes balastés dépend de la profondeur de sols médiocre " c'est le dimensionnement des pieux" un peu pareil la valeur 5.6 m me parait insuffisante il faut creuser un peu plus.

pour vous dire un cas vécu d'un hopital situé dans une zone sismique S3 "Essaouira" on a des sable lache avec des vases c'est un peu la memme lithologie on a opté pour la solution Vibrocompactage - colonne ballasté.

dans votre cas tu 3 choses à vérifier :

Le risque de poinconnement : iln'ya pas mieux que la solution des radiers généreaux.

le risque des tassement: la vous calculer le tassement engendré par les surcharges réelles "attention succession de 2 couches d'argiles de différentes nature"

le risque de la liquéfaction: la tu n'as qu'a choisir la technique adapté avec le calcul des paramètres d'amélioration.

je suis à votre disposition pour toute question spéciale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec tout ces problèmes, liquification du sol en zone très sismique, pieux travaillant uniquement en frottement, je pense que votre problème sera résolu avec les colonnes ballastées du moment qu'il y a risque de liquifaction, le bon sol est très loin,pour le dimensionnement c'est à l'entreprise de le faire. d’après une récente étude qu'on a fait, il ressort que les CB sont moins coûteuses et plus rapide en exécution, donc notre choix est claire là dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

les colonnes balastées sont une bonne alternative sous réserve que le sol comporte peu de matières organiques. Le pourcentage de matières organique doit être appréhendé par le géotechnicien par l'intermédiaire des sondages géotechniques ou bien par un essai de perte au feu (mesure de la masse de l'échantillon avant et après mise au "feu"). Si le pourcentage dépasse 5%, il demeure un risque de sinistre. Dans le cas contraire, pas de problème.

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...