Aller au contenu
CIVILMANIA
levoyageur2012

PROFIL EN TRAVER TYPE SUR PISTE(RENFORCEMENT CHAUSSEE)

Recommended Posts

Bonjours

je voudrais savoir comment faire,ce genre de profil type dans le cas d'un chantier de renforcement de chaussée,avec le logiciel PISTE.L'exemple suivant a été réalisé avec Mensura,or je n'ai pas mensura.

Merci pour votre attention.

1334123529__image_profil_types.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Afin de déterminer la meilleure méthode pour définir le profil type, il convient de savoir :

- si la largeur de récupération de la chaussée existante est constante

- si l'épaisseur de renforcement est constante.

- si le profil en long calculé prend en compte l'épaisseur de renforcement

Merci de me donner ces précisions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

En effet,la largeur est constante.

-Nous avons une demie chaussée de 3.5m qui passera à 4.50m plus un accotement de 0.50

-L'épaisseur de renforcement est de 0.15 (Tn=chaussée existante +0.10 de GB + 0.05de BB)

Le profil en long calculé prend en compte l'épaisseur de renforcement.Avec piste j'ai récupéré la chaussée existante et j'ai réalisé le lissage

du profil en long projet,mais mon souci,c'est pouvoir réaliser un profil type pour calculer les différents éléments comportant sur l'exemple.

Merci pour l'attention

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Compte tenu des précisions, je vous propose la solution suivante

- Plateforme:

Chaussée L=4.5

Accotement L=.05 P=-100%

L=1.45 P=-4% ou si Dévers IP=dévers

- Ligne Assise

segment sous-chaussée E=.55 (.05+.1+1+.3) IP=dévers

- Ligne Forme

segment sous-chaussée E=.25 (.05+.1..1) IP=dévers

- Ligne Base

segment sous-chaussée E=.15(.05+.1) SD=1.2 (1.+surlargeur de compactage à déterminer) IP=Dévers

segment sous accotement L=.001 P=-100%

Puis garder les options de récupération qui ont permis d'optimiser le profil en long

Les sections seront les suivantes avec une surlargeur de chaussée de 1.00 à l'édition:

Forme : Sable jaune

Base : TVC 0/31.5

Chaussée : BB+GB. NB : la section de BB est à soustraire (4.5*.05) pour obtenir la section de GB seule

Accotement : remblai épaulement

Je pense que comme ça, les quantités sont les plus faciles à déterminer.

Il est possible aussi de ne pas calculer le BB en descendant de point de rotation des dévers ( H=-.05) avec une largeur de chaussée de 5.5 mais le dessin des profils sera moins utilisable pour les cotes sur la chaussée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

Merci,pour votre intervention,je voudrais vous demander,s'il y à un petit résumé

concernant la manière de faire le lissage du profil en long pour optimiser,les

le profil en long dans le cadre des épaisseurs constantes de renforcement.

Merci pour l'attention

  • J aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

Merci,pour votre intervention,je voudrais vous demander,s'il y à un petit résumé

concernant la manière de faire le lissage du profil en long pour optimiser,les

le profil en long dans le cadre des épaisseurs constantes de renforcement.

Merci pour l'attention

bonjour; d'abord merci pour votre precieuse contribution les amis moi méme j'ai le meme préoccupation=====e lissage du profil en long pour optimiser,les

le profil en long dans le cadre des épaisseurs constantes de renforcement

svp peut on nous faire un tuto ou un exemple merci beaucoup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

La récupération de chaussée existante pour la réalisation des projets de renforcement est un des points forts de Piste. Son fonctionnement peut être assez complexe. Je vais tenter d'apporter des précisions. sur la meilleure façon de l'utiliser.

L'objet de cette fonctionnalité est comme sont intitulé l'indique de permettre au module de calcul des profils projet lors du calcul des lignes Assise de prendre en compte les segments de chaussée existante déclarés dans les profils en travers Terrain.

On peut distinguer 4 étapes nécessaires à son utilisation :

1 – Affectation des segments de chaussée existante dans les profils Terrain

Cette étape est indispensable. Elle peut être réalisée de 3 façons différentes :

  • Par l'édition manuelle des profils Terrain (mode texte ou graphique) en affectant le type chaussée existante segment par segment. Cette méthode est à réserver pour des modifications ponctuelle
  • Par la lecture d'un fichier de profils en travers Terrain dans lequel les segments de chaussé existante sont définis. Cette méthode permet en outre si on le souhaite de créer les profils, avec leur point d'axe et même éventuellement la cote Projet. C'est la méthode à utiliser pour les projets de renforcement lorsque l'axe de la route existante est à conserver en grande partie. Des aménagements locaux sont possibles par l'utilisation du déport d'axe. La plus grosse partie du travail est alors réalisée par le géomètre lors du lever.
  • Par interpolation à partir d'un fond de plan dans lequel les zones de chaussée existante ont étés affectés à l'intérieur de contours fermés par des lignes par l'option « Modification-Surface ». cette méthode à grand rendement est destinée de préférence aux projets de réhabilitation dans lesquels l'axe en plan doit être redéfini (ou même des projets neufs) lorsqu'il est nécessaire de récupérer le maximum de chaussée existante.

2 – Définition et optimisation du profil en long

Afin de récupérer le maximum de chaussée existante, il est nécessaire de définir un profil en long optimisé de façon à obtenir pour chaque profil une cote Projet calculée au plus juste c'est à dire ne laissant que l'épaisseur de renforcement nécessaire. Il est évident que définir un tel profil en long par éléments géométriques est une tâche quasiment impossible. C'est pourquoi Piste dispose d'un module d'optimisation du profil en long. Ce module nécessite au préalable la définition d'un profil en long projet « de base » notamment pour les zones dans lesquelles aucun segment de chaussée existante n'existe sous la chaussée projetée et la définition des profils types et de leurs zones de calcul sur l'ensemble du projet (voir ci-après point 3).

Une fois ces éléments définis, la fonction d'optimisation du profil en long peut être appliquée. Elle comporte 3 options :

  • Rayon minimum en creux
  • Rayon minimum en bosse
  • Récupération des dévers existants

Les 2 premières options permettent de définir les rayons minimum du profil en long calculé. Attention, il s'agit de rayons ponctuels (entre 2 profils) et non pas de rayon sur de grandes longueurs comme définis dans les normes routières. Ils doivent être fixés entre le rayon équivalent à l'uni longitudinal (3mm sur la règle de 3m correspond à un rayon de 750m) et les rayons minimaux de profil en long. Plusieurs essais peuvent être nécessaires pour obtenir un résultat satisfaisant.

La dernière permet d'affecter à chaque profil pour lequel la chaussée projetée est au-dessus de segments de chaussée existante le dévers moyen de celle-ci au dévers du profil en travers. Cette option ne doit être utilisée qu'avec précaution dans des cas où l'axe projeté reste bien au milieu de la chaussée existante laquelle ne doit évidemment pas être trop dégradée.

A l'issue du calcul, un tableau présente les résultats avec notamment, la nouvelle cote Projet, le décalage par rapport à la cote Projet initiale et les rayons instantanés au droit de chaque profil. Il convient d'analyser cette dernière valeur en fonction de ma remarque sur les rayons minimaux ci-dessus et de visualiser le profil en long Projet obtenu afin de détecter d'éventuelles anomalies. Attention, le profil en long est défini par profils. Il ne comporte donc ^plus d'éléments géométriques

3 – Définition des profils en travers type

Pour la récupération de la chaussée existante, le processus de calcul des profils projet se déroule en 2 étapes successives. Tout d'abord, le profil Projet est calculé normalement (lignes Projet, Assise, Forme et Base) puis, dans un second temps, les segments de chaussé existante sont analysés en fonction des paramètres de récupération définis et viennent modifier les lignes Assise, Forme et Base en fonction de ces paramètres. En conséquence, la partie « classique » des profils types est donc à définir de même façon que dans le cas d'un projet neuf (à l'exception du cas des « poutres de rives »).

Les paramètres de récupération de chaussée existante sont les suivants :

- Autoriser : Activation du mode récupération de chaussée existante pour le profil type (cette option doit être identique à gauche et à droite et en début et fin de zone de calcul)

- Renforcement :

ER : Epaisseur minimum à respecter entre les segments de chaussée existante et la chaussée projetée avec prise en compte éventuelle des surlargeurs ci-dessous. En dessous de cette valeur, la chaussée existante n'est pas récupérée.

SG et SD : Surlargeurs gauches et droite à appliquer au segment chaussée pour la vérification de l'épaisseur de renforcement.

- Rabotage :

Le rabotage permet d'autoriser à un léger « déblai » de la chaussée existante pour respecter l'épaisseur de renforcement.

PR : Profondeur maximum de rabotage autorisée

LR : Largeur maximum de rabotage tolérée par demi-profil en travers

- Empiétement

EP : Empiétement c'est-à-dire largeur non récupérable à chaque extrémité d'une zone de chaussée existante.

- Minimum entre décaissements

LM : Largeur minimale d'une zone de chaussée existante récupérée. Cette option permet d'éviter de laisser des « moignons » de trop petite taille.

- Epaulement

Ces options ne sont utilisées que dans le cas des « poutres de rives » pour lesquelles une remontée à la verticale de la ligne Assise a été définie par utilisation de la valeur E des segments sous-chaussée et sous TPC.

E0 : Largeur en dessous de laquelle le décaissement n'est pas effectué si la totalité du décaissement se trouve dans la chaussée existante. Cette valeur pour être prise en compte doit être inférieure à la valeur de l'empiétement EP.

EM : Largeur minimale de décaissement (largeur de godet). Tous les décaissements seront élargis, du côté de la chaussée existante, à cette valeur qui doit être supérieure à E0

4 – Calcul des profils projet et analyses des quantités

Comme indiqué plus haut, le calcul des profils Projet est effectué en 2 temps (calcul sans prise en compte de la chaussée existante puis prise en compte de la chaussée existante).

Outre les quantités « classiques », il existe plusieurs autres quantités spécifiquement dédiés à la récupération de la chaussée existante :

CHAU DEB/CHAU REM : Largeur et surface de chaussée existante déblayée/remblayée

DECAISS : Largeur, surface, section, et volume de décaissement c'est à dire déblai situé entre 2 verticales de sens opposé de la ligne Assise. Attention, les quantités section et volume sont aussi comptées dans la quantité DEBLAI. Il conviendra donc de l'y soustraire si vous souhaitez la différencier

REPROF : Largeur, surface, section et volume de reprofilage. Le reprofilage est détecté par la présence de la dernière ligne assise calculée confondue avec des segments de chaussée existante . Attention, les quantités section et volume sont aussi comptées dans la quantité correspondante (FORME ou BASE). Il conviendra donc de l'y soustraire si vous souhaitez la différencier

SCIAGE : Longueur de sciage de chaussée. Il s'agit de la longueur de segments verticaux dans la chaussée existante.
  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

J'ai essayé de présenter les différentes possibilités qui s'offrent pour prendre en compte la chaussée existante dans Piste. Par contre, l'utilisation de toutes ces fonctionnalités dépend grandement du projet que vous souhaitez réaliser.

Je suis donc par principe assez réticent à la réalisation d'un exemple qui présentera toujours le défaut de trop orienter les utilisateurs sur une façon de faire qui n'est pas forcément adaptée à toutes les situations. Mon ambition est plutôt de donner l'ensemble des clés aux utilisateurs pour qu'ils augmentent leur connaissance de l’outil. Ensuite ils seront donc à même , j'espère,de trouver le meilleur chemin à utiliser. Et je suis à leur disposition pour les guider dans ce choix en répondant aux questions qu'ils pourront poser.

Le principal facteur qui va influencer la marche à suivre dans Piste est la nature des données terrain (déjà disponibles ou à collecter). Viennent ensuite la nature du projet (axe neuf ou récupération de l'axe d'une voie existante) et enfin le niveau de détail souhaité.

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour piste4

Merci,pour votre apport très très intéressant,mais pour un débutant,ce n'es pas gagné d'avance. C'est vraie qu'un exemple ne peut résumé toutes les généralités et les particularités,mais peut servir de boussole,pour un débutant.

Merci pour votre intervention

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×