Aller au contenu
CIVILMANIA
tomate243

dallage -quai de décharge solidarise ou pas

Recommended Posts

Bonjour

 

Cette murette je ne pense qu'elle nécèssite un tirant, avant d'avancer quoi que ce soit, je crois qu'il faut d'abord la dimensionner et verifier sa stabilité. Une surcharge de 5000kg repartie sur 1melle représente 0.5 kg/cm2.

 

(poussée du remblai (nature du remblai) + poussée due à la surcharge) - la contre poussée = poussée exercée sur la murette, et à partir de là, on peut vérifier sa stabilité et la dimensionner définitivement.

 

es salamou alikoum

Modifié par kharasana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Découvrez RFEM !

Le logiciel de calcul de structure multi-matériaux (acier, béton, bois, verre, etc...).

Dlubal

RFEM permet le calcul et le dimensionnement de tous types de structures selon les Eurocodes. Idéal pour le travail selon la méthode BIM, il est compatible avec les dernières versions de Tekla, Revit, AutoCAD et avec les formats d’échange les plus courants (IFC, STP, IGES, SAT, STEP, ...).

Plus de 25 000 utilisateurs dans 71 pays dans le monde font confiance aux logiciels Dlubal.

Profitez dès à présent de la version d’essai de 90 jours gratuite pour le tester : https://goo.gl/v40pVp


Voici le schéma.

 

La solidarisation des dallages avec d'autre éléments structures est déconseillé mais pas interdit et je pense que ça doit être utile dans certains cas

 

Bien cordialement

Bjr

En effet vous avez joint un schema de votre quai de dehargement , mais seulement il ne montre pas le detail de  votre ouvrage par rapport au batiment.

Tjrs est il et a mon avis il faut désolidariser votre quai de votre batiment

1 - Si dans votre batiment vous avez un voile peripherique vous pouvez creer au niveau de ce voile comme un genre de bequet qui supportera la dalle de votre quai ( mais pas d'encastremet , juste un appui simple), et vous faite la meme chose sur le voile de soutenement qui figure sur votre schema de cette  maniere on aura ce qui suit.

 

A - quand le quai n'est pas chargé alors tu aura seulement l'effet de poussée des terres sur les voiles.

B - Quand le quai est chargé , alors tu auras ce qui suit!

* - Poussée des terres sur le ou les voiles

* - Poussée due a la surcharge

* - Charge verticale du a la surcharge sur les murs ce qui aura pour effet de stabiliser votre voile vis a vis du renversement.

 

Dans le cas ou tu n'a pas un voile peripherique dans ton batiment ,

La dalle du quai sera separée du batiment pas un joint , mais il vaut mieux prevoir un genre de longrine dans le sens longitudinal  a l'extremité de la dalle du quai  ( disons 30 x 50) de maniere a ce que la dalle soit en ancrée dans le sol du remblais.

A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il serait judicieux peut-être de liaisonner le le mur au dallage (on aura genre une dalle de transition)

D'ailleurs le DTU 13.3 préconise la liaison des dallages des quais de déchargement avec un ferraillage minimal de ST 25C .

En outre pour les poteaux de charpente ,il faudrait des fûts / poteaux BA ainsi que des massifs en conséquence,afin

de reprendre les efforts verticaux et horizontaux (CP,neige,vent)......

 

Cdt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Il n'y a pas de solution idéale.

J'en vois 2, chacune avec des avantages et des inconvénients :

 

solution 1 :  dallage désolidarisé

avantage : conception possible du dallage en "non armé" au sens du DTU13.3 ( si par ailleurs les charges et le sol le permettent...)

inconvénient : dimensionnement du mur avec la poussée des terres et des surcharges sur le dallage, la question se pose du coefficient de poussée à prendre en compte (poussée active ou poussée des terres au repos ?) suivant l'importance des déplacements admis en partie supérieure du mur.

 

solution  2 :  dallage solidaire

avantage :  dimensionnement du mur en phase avec la poussée des terres seules sur mur en console (avant coulage du dallage) dans un premier temps à laquelle on superpose la poussée des surcharges sur mur tenu en tête (par des armatures le reliant au dallage armé) dans un second temps, dimensionnement à priori plus faible qu'avec solution 1

inconvénient : conception obligatoire du dallage en "dallage armé" au sens du DTU13.3

 

Salutations

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×