Aller au contenu

La Communauté Scientifique & Technique de la Construction

Connectez-vous or Inscrivez-vous

+80.000 professionnels du BTP qui échangent tous les jours sur les différentes thématiques de la construction, emploi, formation, projets d'études, ingénierie, réglementation, calculs, logiciels, structures, ouvrages d'art, génie civil et travaux !

Aziz Oubahamou

maçonnerie de remplissage

Recommended Posts

bonsoir

En maçonnerie, à partir de quelle surface du mur ( ou largeur ou hauteur  ) doit t-on mettre des raidisseurs horizontaux et verticaux ?

Est-ce que l'épaisseur du mur est-elle prise en considération?

merci

 

Modifié par Aziz Oubahamou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

de façon générale, lorsque a distance entre deux poteaux dépasse 4.00-4.50 m on divise le panneau en deux en faisant un raidisseur vertical.sur le plan altimétrique lorsque le panneau dépasse 3.70 - 4.00 m on insère un raidisseur horizontal.  pour l'épaisseur des parois il est évident que plus la cloison est épaisse plus ces limites peuvent être repoussées.

OuAllah Oua3lam.

A+

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Pour une épaisseur de 10 cm,Tu ne dois pas dépasser une surface de 14 m2.
  • Pour une épaisseur qui dépasse 10 cm,Tu ne dois pas dépasser une surface de 20 m2.

 

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 29 minutes, ABDOH a dit :
  • Pour une épaisseur de 10 cm,Tu ne dois pas dépasser une surface de 14 m2.
  • Pour une épaisseur qui dépasse 10 cm,Tu ne dois pas dépasser une surface de 20 m2.

 

 

Il y a 2 heures, FRIDJALI a dit :

bonjour,

de façon générale, lorsque a distance entre deux poteaux dépasse 4.00-4.50 m on divise le panneau en deux en faisant un raidisseur vertical.sur le plan altimétrique lorsque le panneau dépasse 3.70 - 4.00 m on insère un raidisseur horizontal.  pour l'épaisseur des parois il est évident que plus la cloison est épaisse plus ces limites peuvent être repoussées.

OuAllah Oua3lam.

A+

merci à vous

J'ai besoin d'une référence qui parle de ce sujet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour 

la largeur ou longueur du mur dépend essentiellement de son épaisseur et hauteur

Donc , il y a une relation entre les 03 paramètres.

e : épaisseur du Mur , L : longueur ; H: hauteur

L <= 50 x e tout en respectant les règles de surfaces limites pour admettre une transmission par bielles 

donc L aussi dépends de H ici.

Par contre, il faux faire attention à un point important c'est que le comportement des murs en façade défère de ceux internes

ici , il y a lieu de tenir compte des règles parasismique de chaque pays et l'importance du mur et sa fonction.

Bon courage 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour la presence des raidisseurs ou non j'insiste pour les murs non porteurs cad les murs qui jouent le role de remplissage  ,le probleme devra etre étudié de deux manière d'abord il faudra voir l'epaisseur du mur à construire puisque il faudra respecter les conditions d'élancement Eurocode propose que l'élancement soit inferieur à 27 mais compte tenu des incertitudes sur les caracteristiques mecaniques des parpaings etc à mon avis je propose plutot  la reglementation de la norme française qui dit que l'élancement doit etre inferieur à 20 (NFP 14-101,DTU 20.1) deja avec par exemple le bloc de 15 la hauteur maximal devra etre de 3m,alors concernnt sa longueur,  cad on ne peut que compter sur le frottement des blocs les uns sur les autres pour gener la rotation de certains axes du mur,qui peuvent provoquer des fissures etc d'où en verifiant les conditions de frottement pour le parpaing de 15 par exemple  et avec la  classe du bloc étudié ,la condition la plus defavorable pourra donner autour de 6- 7m mais à noter que cette notion de maçonnerie jusque là n'est pas vraiment bien analysé par les scientifiques donc avec cet exemple on a H=3m,L=6 à 7m donc je vois que ceci correspond approximativement à 20m² telque tu as pu poser ta question madame Sara donc à mon avis je te conseillerai tout d'abord de verifié l'élancement qui doit etre inférieur à 20 et ensuite verifié la condition de frottement des blocs les uns sur les autres mais ,je vois que on pourra arrivé à plus ou moins 20m²,j'aimerai mieux que tu nous balancé la norme ou le DTU en question mais si non je vois qu'il est proche des aspects scientifiques

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×