Aller au contenu
CIVILMANIA
BELLAMINE

Recherche développement : Matériau Béton

Recommended Posts

je trouve que c tre interessant  qsq vous  dites jaimerais bien te contacte par email ?? tu me donner?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

Une question au passage : peut on avoir une résistance de béton à 28j supérieure ou égale à celle du ciment utilisé càd fcm >= fc ? Argumenté votre réponse svp

À vous lire

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Mr BELLAMINE

DANS UN MÈTRE CUBE DE BÉTON UNE AUGMENTATION DU DOSAGE EN CIMENT EST TRADUITE PAR UNE DIMINUTION DU DOSAGE EN GRANULATS ET QUE FINALEMENT QUANT CE DERNIER EST NUL C'EST LA RÉSISTANCE DU CIMENT QUI EST ATTEINTE.

MERCI BCP 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rebonjour

Dans ce qui suit nous allons comparé la droite et la parabole de Mr Bolomey pour déduire l'écart entre les deux concernant le dosage en ciment en utilisant l'Abaque de Dreux-Gorisse

image.thumb.png.7449942939c0df4bf0b62d8fd4910d6e.png

image.thumb.png.6aa2dd12a441892038a05d28a156c77b.png

Cordialement

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Pour ceux qui sont intéressés par l'utilisation de l'Abaque de Dreux-Gorisse en informatique, qui donne le dosage en ciment pour un mètre cube de béton en fonction du rapport C/E et de la maniabilité souhaité de mise en oeuvre (affaissement au cône d'Abrams). Ci après, le code source en VBA sous Excel à toute fin utile :

============================================================================================

Public Function A(ByVal Af As Double) As Double
Dim a0 As Double, a1 As Double, a2 As Double, a3 As Double, a4 As Double, a5 As Double
a0 = 163.035688325484: a1 = 2.51828347640027: a2 = 1.80347584450211: a3 = -0.328201249475063                      a4 = 2.27712988535237E-02: a5 = -5.6557772573961E-04
A = a5 * Af ^ 5 + a4 * Af ^ 4 + a3 * Af ^ 3 + a2 * Af ^ 2 + a1 * Af + a0
End Function


Public Function B(ByVal Af As Double) As Double
Dim b0 As Double, b1 As Double, b2 As Double, b3 As Double, b4 As Double, b5 As Double, b6 As Double, b7 As Double
b0 = 0.968584455356661: b1 = 8.62771228089033E-02: b2 = -4.27870418854084E-02

b3 = 1.13514920872229E-02: b4 = -1.85161380050559E-03
b5 = 1.80527744966846E-04: b6 = -9.4645389928704E-06: b7 = 2.02966311860523E-07
B = b7 * Af ^ 7 + b6 * Af ^ 6 + b5 * Af ^ 5 + b4 * Af ^ 4 + b3 * Af ^ 3 + b2 * Af ^ 2 + b1 * Af + b0
End Function


Public Function Ciment(ByVal CsurE As Double, ByVal Af As Double) As Double
Ciment = A(Af) * CsurE ^ B(Af)
End Function

=============================================================================================Il suffit de faire un copier/coller dans un module et ça marche

Cdt  

Modifié par BELLAMINE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi Dreux-Gorisse a limiter son plan d'expérience qui donne le dosage en ciment en fonction de l'affaissement au cône en limitant cette dernière mesure de la maniabilité du béton entre les valeurs de 1 et 12 cm ?

1 - Pour un dosage en ciment C fixé la quantité d'eau de gâchage pour avoir un affaissement nul  est variable. Autrement dit, un affaissement nul correspond à plusieurs valeurs du rapport C/E  et la valeur limite de E pour laquelle nous pouvons prolonger la continuité de la courbe expérimentale et très difficilement mesurable par ce moyen de mesure de chantiers !! En plus, pour des considérations pratiques, visé un affaissement nul pour une étude de formulation de béton témoin n'a aucun intérêt et n'a pas de sens.

 2 - Au delà de 12 cm l'outil de mesure dit cône d'Abrams perd sa fiabilité et son utilité et qu'il fallait chercher ou utiliser un autre moyen de mesure pour quantifier cette notion de maniabilité au delà des 12 cm. 

Au titre d'exemples : un mélange minérale (ciment + basalte) sans eau de gâchage (E=0) donne un affaissement au cône supérieur à 12 cm. De même, quant le béton devient liquide par excès d'eau de gâchage, la valeur de l'affaissement au cône est pratiquement non métrisable !!!  

Cdt

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Un béton ondulé ici ondulé veut dire tout simplement sont aspect esthétique au démoulage comme un béton dit emprunté 

Ce n'est pas un béton de structure et c'est juste un béton ordinaire généralement de consistance ferme de préfabrication des éléments décoratifs en usine assimilable au béton pour fabrication des agglos ou parpaings

Sa résistance cible et fonction des exigences de la norme pour la préfabrication de ces éléments

Cdt

Modifié par BELLAMINE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×