Jump to content
CIVILMANIA
Sign in to follow this  
BELLAMINE

Recherche développement : Matériau Béton

Recommended Posts

Bonjour

Merci pour votre initiative

Mais attendez d'abord je n'ai pas encore terminé

A la fin de cette réflexion nous dresseront son bilan pour mener des actions futures

OK

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Est ce qu'il y a quelqu'un qui a trouvé quelque chose sur la quantification expérimentale du fameux coefficient granulaire G de Dreux-Gorisse ? Je pense quant cherchant dans les archives du CSTB ou CEB nous pouvons trouver quelque chose sur cet aspect pour enrichir d'avantage les objectifs de cette réflexion.

Et Merci d'avance pour vos contributions

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour 

Mrs lilhaq93 et philkakou et autres : Where are you ?

Donnez vos critiques et commentaires SVP sur le présent sujet (dans la mesure de votre disponibilité bien sur). Ne me laisser pas entrain de parler tout seul comme un fou ... passionné par notre fameux matériau qu'est le BETON.

Merci

 

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/03/2018 à 16:45, BELLAMINE a dit :

Bonjour

Dans des conditions normale d'utilisation, la température n'a pas d'effet sur la résistance du béton visée à 28j !!!!

La preuve : soit une résistance du béton visée à 28j de 30Mpa par exemple, faisant l'objet d'une étude de formulation de béton. Le délai du projet ou autres contraintes de temps nous imposent de préchauffer le béton dans des conditions normale pour atteindre les 30Mpa avant les 28j. Le fait d'augmenter la température du béton nous permet d'accélérer le processus de prise du ciment, mais la résistance cible de 30Mpa ne changera pas.  

Cdt

Bonjour,

j'ai commencé a lire le sujet :D.j'ai une question :

une température élevée entraine l’évaporation de l'eau. Il reste donc moins d'eau pour entrer en réaction avec le ciment et permettre la prise du béton.Ce effet ne doit il pas être pris en compte?

Cdt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, lilhaq93 a dit :

Bonjour,

j'ai commencé a lire le sujet :D.j'ai une question :

une température élevée entraine l’évaporation de l'eau. Il reste donc moins d'eau pour entrer en réaction avec le ciment et permettre la prise du béton.Ce effet ne doit il pas être pris en compte?

Cdt.

Bonjour 

1) les techniques utilisées en préfabriqués ne chauffent pas le béton jusqu'au température d'évaporation d'eau càd la température utilisée comme un catalyseur pour accélérer le durcissement du ciment reste tjrs < 80°

2) le ciment en s'hydratant n'a besoin que de 25 à 30% de son poids en eau de gâchage pour durcir complètement. Le reste d'eau de gâchage s'évapore

Cdt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le cadre de la préfabrication du béton frai,les conditions sont contrôlées et il n'y a pas vraiment contact avec le vent.Sur place lors du coulage le vent favorise l’évaporation ainsi que la température ambiante.

le dosage de l'eau est donc le même dans les régions froide et dans le désert?

si dans une zone aride la quantité d'eau s'évapore jusqu'a ce qu'il reste moins de 25% du poids de ciment (c'est un peu extrême mais) cela nuirait à la résistance de béton.les rapports E/C ne devrait pas tenir compte de cela?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...