Aller au contenu
CIVILMANIA
Oliver_83

Poutre Hyperstatique

Recommended Posts

Bonjour, 

Il y a 7 heures, BELLAMINE a dit :

Bonjour

Vous pouvez résoudre tous les pbs des poutres hyperstatiques en se référant à la méthode de calcul dite "des foyers" 

C'est une méthode souple et facile d’utilisation manuelle et à la programmation informatique 

Cdt  

Bonjour, Bellamine

Non je ne connais pas la méthode "des foyers" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour , mr @BELLAMINE SVP (c hors sujet) je suis entrain de calculer manuellement un voile de contv ,vous pouvez me dire d'où vient cette relation image.png.8403e6952edd1ad0a6722bbeb01d97be.png  sachant que M:moment sismique est ce qu'il est correcte ?? il est bien A=M*1.15/Z*fe ?? et Z=d(1-0.4alpha) ou autre chose MERCIII

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si l'on considère une poutre sur appuis multiples en A, B , C et D, les déformées se situent en travées et en consoles s'il y en a.

Au niveau des appuis, notamment en B selon le schéma transmis, la flèche est forcément nulle. Cela n'empêche pas les rotations.

J'ai du mal à comprendre l'énoncé. Le mieux serait de demander des explications à ton professeur ou de fournir en pièce jointe l'intégralité du problème posé (avec schémas d'origine) sans se limiter à une partie du problème

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

donc si je comprends bien les efforts appliqués à la structure

au point B : une force dirigée vers le haut d'intensité L KN distincte de la réaction d'appui

au point C : une force dirigée vers le haut d'intensité 2L KN distincte de la réaction d'appui

enfin une charge répartie d'intensité 1,3 L dirigée vers le bas sur la totalité de la poutre faisant une longueur de 3L

Petit coquin : tu nous avais caché les forces ponctuelles  au droit des appuis lors du message initial dans ton énoncé !

Si on considère une poutre de longueur 15m cad L=5m, on obtient:

RA = RD = 13 KN ; RB = 30,75 KN ; RC = 25,75 KN ; MA = MD = 0 ; MB = Mc = -16,25 KN.m

Arrives tu déjà à résoudre analytiquement la 1ere question visant à déterminer les réactions d'appui ?

Déjà, la question parle uniquement de la charge répartie et non des 2 charges ponctuelles sur les piles...

D'après toi, comment se répartissent donc les charges ponctuelles sur les appuis et génèrent t'elles un moment particulier dans le tablier ?

Modifié par philkakou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour t'aider un peu...

En page 23 du document que j'ai fait sur la méthode de clapeyron sur les ouvrages à 3 travées, tu as la démarche analytique pour le calcul des réactions d'appui et des moments sur appuis puisque MA = MD = 0

Le coefficient alpha dans le cas précis de ton exercice vaut 1 car les travées de rive sont équivalentes à la travée centrale

Tu obtient MB = MC = - p 2 L² / (4x5) = - p L²/10 avec p=1,3 L tu obtiens MB = MC = - 1,3 L^3 / 10

RA = RD = 8 x p x L / 20 = 2 x 1,3 L² / 5 = 2,6 L² / 5  ;  RB = RC = 22 p L / 20  = 11x1,3xL²/10 = 14,3 L² /10 = 1,43 L²

A partir de là, tu calcules les moments en travées avec les valeurs obtenues en n'oubliant pas pour la seconde question de tenir compte des efforts ponctuels...  

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, pas de réponse ?

J'ai relu les messages d'Oliver qui s'avère être  un petit cachotier car il ne nous dit pas tout !!!! (mais si mais si Mdr)

S'il nous soumet la 4e question, c'est que forcément il y a 3 questions qui précèdent... Connaitre ces 3 questions permettraient de lever toute ambiguïté sur la modélisation.

Comme il parle de flèche en B et en C, je pense que son prof doit vouloir faire réfléchir ses étudiants sur le comportement différent d'une poutre iso qui devient hyperstatique par ajout d'appuis intermédiaires.

Au départ, il doit avoir une seule poutre iso reposant en A et D de longueur 3L avec une charge répartie p valant 1,3L. Celle-ci se déforme évidemment.

Ensuite, on applique un effort ponctuel vertical dirigé vers le haut à une position L de l'appui A d'intensité L et aussi en C à une position L de D d'intensité 2L visant à contrecarrer les déformées de la poutre iso.

L'objectif de ces efforts ponctuels est de faire en sorte qu'en ces points, la déformée soit nulle.  C'est le principe des appuis intermédiaires.

IL introduit la notion d'hyperstaticité par substitution pour arriver à la méthode de clapeyron

Attendons de connaitre les questions précédentes. La balle est dans le camp d'oliver

  • Merci 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

Oui je suis là !

Mais j’ai pas le temps pour ma formation, j’ai beaucoup de travail c’est dernier temps... je suis à mon compte. 

Merci quand même ! Je reviens bientôt :)

Oliver

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×