Aller au contenu
CIVILMANIA

Recommended Posts

Monsieur BELLAMINE, moi j'ai proposé un chaînage périphérique d'une section (20x30) comme c'est illustré dans la photo, ainsi qu'une épaisseur de dalle égale à 22 cm, est ce que c'est une bonne conception ?

Capture03.PNG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, USTHB2013 a dit :

Monsieur BELLAMINE, moi j'ai proposé un chaînage périphérique d'une section (20x30) comme c'est illustré dans la photo, ainsi qu'une épaisseur de dalle égale à 22 cm, est ce que c'est une bonne conception ?

Capture03.PNG

Bonjour

En fait ce ne sont pas des chaînages mais des nervures qui reprennent une partie des charges de la dalle (l'autre partie revient aux voiles) et qui devront être justifier par le calcul. Ces nervures devront être continues càd incorporées dans les voiles (bien-sur leurs ferraillages à vide et en voile est différent). La continuité est une condition nécessaire et suffisante pour la rigidité de l'ensemble du plancher !!! La proposition de conception que je t'ai posté est plus avantageuse. Elle te permettra de réduire l'épaisseur de votre dalle (15 à 20 cm selon l'usage de votre plancher). Les retombées des nervures ne seront pas gênantes esthétiquement car généralement il est souvent prévu un faux plafond qui les caches. 

Cdt   

 

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, BELLAMINE a dit :

image.png.c3b17a45f97148daf4c679021df970bd.png

 

bonsoir,

Oui, c'st à ce genre de structure que je pensais. Ce que tu as appelé chaînage et Bellamine nervures moi je l'avais appelé Linteaux mais on parle tous de mêmes éléments.

Cependant , si l'épaisseur de ces éléments peut être fixée à 20 cm comme  celle des voiles, la hauteur devra être fixée après pré-dimensionnement en fonction de la portée libre.

OuAllahou A3lam

A+

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, USTHB2013 a dit :

Monsieur BELLAMINE, moi j'ai proposé un chaînage périphérique d'une section (20x30) comme c'est illustré dans la photo, ainsi qu'une épaisseur de dalle égale à 22 cm, est ce que c'est une bonne conception ?

Capture03.PNG

Bsr,

Je crois que cette conception tient la route. Votre dalle sera calculée comme un plancher-dalle. Vue l'irrégularité de la structure, la méthode forfitaire proposée par le BAEL n'est pas applicable dans ce cas vous pouvez faire une modélisation aux éléments finis de votre plancher. J'estime que l'épaisseur choisie (e=22cm) est correcte vous pouvez essayer de la revoir à la baisse et passer éventuellement à 20cm mais tt dépend des charges.

cdt

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Les cercles en rouge représenteront des zones de concentration des contraintes importantes !!!.  Le ferraillage de la dalle sera délicat, ce qui entraînera une difficulté de mise en oeuvre et prolongera le délai d'exécution du projet !!!!!!!!!!

 image.png.95ae961bd1551ea7bea1c13bbe9de76a.png

Cdt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 02/01/2019 à 16:23, BELLAMINE a dit :

Bonjour

En fait ce ne sont pas des chaînages mais des nervures qui reprennent une partie des charges de la dalle (l'autre partie revient aux voiles) et qui devront être justifier par le calcul. Ces nervures devront être continues càd incorporées dans les voiles (bien-sur leurs ferraillages à vide et en voile est différent). La continuité est une condition nécessaire et suffisante pour la rigidité de l'ensemble du plancher !!! La proposition de conception que je t'ai posté est plus avantageuse. Elle te permettra de réduire l'épaisseur de votre dalle (15 à 20 cm selon l'usage de votre plancher). Les retombées des nervures ne seront pas gênantes esthétiquement car généralement il est souvent prévu un faux plafond qui les caches. 

Cdt   

 

D'abord je vous remercie infiniment pour votre attention; concernant la solution que vous m'avez proposé, j'ai 2 questions à poser:

1- Est ce que je détermine la section des nervures (ou chaînage) comme pour les poutres, soit je divise la portée max entre nus des voiles sur 10 (BAEL 91) ou il y'a un autre procédé ?

2- Le calcul de la dalle se fait par la méthode des lignes de rupture à 45° ou comment ?

Le 02/01/2019 à 16:23, BELLAMINE a dit :

Bonjour

En fait ce ne sont pas des chaînages mais des nervures qui reprennent une partie des charges de la dalle (l'autre partie revient aux voiles) et qui devront être justifier par le calcul. Ces nervures devront être continues càd incorporées dans les voiles (bien-sur leurs ferraillages à vide et en voile est différent). La continuité est une condition nécessaire et suffisante pour la rigidité de l'ensemble du plancher !!! La proposition de conception que je t'ai posté est plus avantageuse. Elle te permettra de réduire l'épaisseur de votre dalle (15 à 20 cm selon l'usage de votre plancher). Les retombées des nervures ne seront pas gênantes esthétiquement car généralement il est souvent prévu un faux plafond qui les caches. 

Cdt   

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, FRIDJALI a dit :

bonsoir,

Oui, c'st à ce genre de structure que je pensais. Ce que tu as appelé chaînage et Bellamine nervures moi je l'avais appelé Linteaux mais on parle tous de mêmes éléments.

Cependant , si l'épaisseur de ces éléments peut être fixée à 20 cm comme  celle des voiles, la hauteur devra être fixée après pré-dimensionnement en fonction de la portée libre.

OuAllahou A3lam

A+

Monsieur FRIDJALI, je voudrais savoir quel est le rôle du chaînage périphérique, et est-il possible de le supprimer, soit prévoir seulement la dalle sur voiles (comme dans le cas des bâtiments montés en coffrage tunnel)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

le chaînage périphérique, tout comme les linteaux que je  propose ont pour but de prolonger les appuis pour la dalle.ainsi ton plancher sera découpée en plusieurs dalles plus ou moins r&régulières.ceci est d'autant possible que ces linteaux sont situés dans des endroits où l'on retrouve, au dessous, des maçonneries de cloisonnement.

pour le périphérique, ton chaînage servira à franchir les ouvertures extérieures et créer donc un appui de rive pour tes dalles.

OuAllahou A3lam

A+

 

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici ma proposition de calcul de ce plancher (voir la photo):

- Je découpe le plancher en deux panneaux par des chaînages (ou de linteaux de 20x30 cm2), ensuite je les calcule par la méthode de lignes de rupture à 45° conformément à l'article (A.8.2) du BAEL, qu'est ce que vous en dites !?

 

aqwwwwww.PNG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, USTHB2013 a dit :

D'abord je vous remercie infiniment pour votre attention; concernant la solution que vous m'avez proposé, j'ai 2 questions à poser:

1- Est ce que je détermine la section des nervures (ou chaînage) comme pour les poutres, soit je divise la portée max entre nus des voiles sur 10 (BAEL 91) ou il y'a un autre procédé ?

2- Le calcul de la dalle se fait par la méthode des lignes de rupture à 45° ou comment ?

 

Bonjour

Pour un pré dimensionnement vous appliquez le règle des poutres. La modélisation pour le calcul de ces nervures est comme suit :

image.png.4bf628a7cea56bf1307da88b1ee0792f.png

- Nervure file2 axes B-F : encastrée en B et simplement appuyée en E et F avec la prise en compte d'un moment d'encastrement élastique en F (je pense que 0,15Mo selon la méthode forfaitaire : Mo moment max en travée EF) ;

- Nervure file2 axes A-B : encastrée sur le voile et simplement appuyée en A. Idem pour moment d'encastrement élastique en A (0,15Mo) ;

- Nervures du périmètre extérieur de la dalle (la ceinture) : encastrées des deux cotés entre nu des voiles ;

- Nervures files 1-3 Axe B : encastrée au nu du voile extrémité B, simplement appuyée en 2  et sur appui élastique en 1;

- Nervure files 2-3 Axe E encastrées des deux cotés entre nu des voiles ;

- Nervure files 1-2 Axe E encastrée au nu du voile extrémité 2 et simplement appuyée en 1 avec moment d'encastrement élastique 0,15Mo.

Et il est préférable de supprimer et de remplacer les voiles à l'intérieur du panneau B-E/1-2-3 par des poteaux sur les files 1 et 3 comme indiqué sur la figure. Objectif : un bon comportement de la dalle avec gain de l'espace ...

Cdt

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×