Aller au contenu
CIVILMANIA
BELLAMINE

Dalle en porte à faux exceptionnel

Recommended Posts

Découvrez RFEM !

Le logiciel de calcul de structure multi-matériaux (acier, béton, bois, verre, etc...).

Dlubal

RFEM permet le calcul et le dimensionnement de tous types de structures selon les Eurocodes. Idéal pour le travail selon la méthode BIM, il est compatible avec les dernières versions de Tekla, Revit, AutoCAD et avec les formats d’échange les plus courants (IFC, STP, IGES, SAT, STEP, ...).

Plus de 45 000 utilisateurs dans 80 pays dans le monde font confiance aux logiciels Dlubal.

Profitez dès à présent de la version d’essai de 90 jours gratuite pour le tester : https://goo.gl/v40pVp


Pas forcement.

Ils ont pu joué astucieusement avec l'architecture de l'auvent. On dirait bien qu'il y a 3 poutres retroussées de hauteur variable de l'ordre peut-être de 15 cm en bout et 60 à 80 cm à l'autre extrémité et ces poutres seraient en continuité avec les poutres du plancher du bâtiment. Ce qui permettrait d'utiliser ces planchers comme contre-poids à cet auvent.

Après, il est possible que la dalle formant auvent entre ces poutres soit très fine de l'ordre de 5 à 6 cm.

Pour mémoire, certaines éléments de la voute du CNIT à la défense à Paris n'ont qu'une épaisseur de 10 cm!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Wheatley a dit :

J'imagine les dimensions de la poutre "support" de la dalle qui est agitée en torsion par rapport aux dimensions des autres éléments (poteaux, poutres...)

Bonsoir

Vous êtes de Casablanca : c'est le porte à faux d'un bâtiment administratif à côté de celui du siège BMCE au centre ville avenue Hassan II.

Le secret de ce porte à faux se trouve aux angles d'inclinaison de la dalle. Pour comprendre mieux son comportement il faut se situer dans un repère local x,y dans le plan moyen de la dalle et z la perpendiculaire à ce plan. Ensuite on fait la projection du poids propre dans x,y,z

Il s'ensuit qu'une bonne partie de ce poids propre de la dalle comprime cette dernière qui travaillera en flexion composée

L'effort normal est transmis à la poutre et jouera le rôle d'une butée créant un moment de torsion vers l'intérieur équilibrant celui vers l'exterieur dû à l'autre composante du poids propre de la dalle. La dalle fait 10cm d'épaisseur

Et Merci pour ceux qui ont bien voulu contribué à ce sujet

Cdt

Modifié par BELLAMINE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour j'ose une comparaison... Quand on prend une part de pizza très élancée elle a tendance à fléchir. La meilleure façon d'éviter qu'elle se comporte de la sorte est de la plier légèrement en V comme la structure de la dalle en porte à faux. La nature donne des exemples simples que notre intelligence permet d'assimiler pour les reproduire dans d'autres contextes...

Cet auvent est réussi architecturalement, sa géométrie optimise son fonctionnement mécanique. Belle collaboration entre archi et ingénieur !

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si l'épaisseur est de 10cm, les nervures latérales en rives permettent de rigidifier la dalle en augmentant l'inertie. Effectivement l'orientation vers le ciel contribue à créer cet effort normal permettant de réduire le ferraillage 

  • J aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

l'idée de trois poutres en porte à faux en continuation des poutres de la structure serait probablement la solution.en plus l'inclinaison prononcée de l’auvent participe à réduire l'effort engendrant le moment fléchissant en distribuant cet effort en un effort normal et un autre perpendiculaire aux poutres., l'effort normal s’opposant  l'effort de traction du à la flexion.

en se qui concerne la dalle , elle pourrait bien être remplacée par une simple coque en matériau composite( fibre de verre et résine) et n'avoir qu'une très faible épaisseur et un poids raisonnable.

OuAllahou A3lam

A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est interressant, mais deja belle imagination pour cette forme en V qui permet de stabiliser la dalle  et ensuite ces 3 poutres sont continues et encastrer sur le plancher du batiment par consequent le plancher du batiment jouerait le role de contrepoids, en fin la poutre d'entrée subirait qu'à meme un grand effort de torsion due au plancher.

 

et aussi cette poutre du milieu (au droit du V) serait aussi solliciter vu la configuration du plancher 

Juste une question ,vu la longueur de ce porte à faux si le batiment se trouve dans une zone sismique il serait interressant de faire un bon dimensionnement vu sa configuration.

 

Modifié par Bisudi Bazola Aimé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

Ce porte à faux ne comporte pas de poutres. C'est tout simplement une dalle de 10cm d'épaisseur pliée en V

Avant pliage en V l'inertie est de bh^3/12 après pliage le centre de gravité s'éloigne de la matière (béton) le rendement de la section augmente, la rigidité s'ensuit

Finalement la dalle est rendue plus rigide après pliage en V

Cdt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...