Jump to content
CIVILMANIA
INGCV

Modélisation Pont à poutres en BA sur ROBOT

Recommended Posts

Il y a 16 heures, philkakou a dit :

Bonjour,

Effectivement : Ne pas tenir compte des coefficients CRT puisque la modélisation est aux EF mais c'est une grave erreur de ne pas tenir compte du coefficient de majoration dynamique car celui-ci majore les sollicitations des charges appliquées de manière statique pour tenir compte de la réalité des charges roulantes à vitesse v non nulle.

Bonsoir

Je complète ce qui vient dans le message de notre cher confrère @philkakou : Effectivement on utilisant la MEF le recours à la méthode analytique des coefficients de répartition transversale de GMB ne se pose pas. Toute fois, le pb se pose quant à la position défavorable des surcharges routières en utilisant la MEF !! car même en prennant un pas d'avancement pour boucler les calculs par EF, il n'est pas évident de trouver la ou les positions défavorables donnant l'enveloppe des efforts recherchés. Il est important de noter que la position défavorable des convois sur l'ouvrage n'est pas unique !!!!! Alors qu'avec la méthode des coefficients de répartition transversale de GMB IL est facile de cibler les positions défavorables des surcharges sur le tablier. Il je pense qu'il faut mieux combiner les deux méthodes GMB pour cibler les positions défavorables puis la MEF.

Je reviendrai sur cette question de comment cibler les positions défavorables des surcharges routières en utilisant les lignes d'influence dans le sens longitudinale de l'ouvrage et transversale par les CRT de GMB.

Cdt

Edited by BELLAMINE
  • J aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Découvrez RFEM !

Le logiciel de calcul de structure multi-matériaux (acier, béton, bois, verre, etc...).

Dlubal

RFEM permet le calcul et le dimensionnement de tous types de structures selon les Eurocodes. Idéal pour le travail selon la méthode BIM, il est compatible avec les dernières versions de Tekla, Revit, AutoCAD et avec les formats d’échange les plus courants (IFC, STP, IGES, SAT, STEP, ...).

Plus de 45 000 utilisateurs dans 80 pays dans le monde font confiance aux logiciels Dlubal.

Profitez dès à présent de la version d’essai de 90 jours gratuite pour le tester : https://goo.gl/v40pVp

Il y a 6 heures, BELLAMINE a dit :

Bonsoir

Je complète ce qui vient dans le message de notre cher confrère @philkakou : Effectivement on utilisant la MEF le recours à la méthode analytique des coefficients de répartition transversale de GMB ne se pose pas. Toute fois, le pb se pose quant à la position défavorable des surcharges routières en utilisant la MEF !! car même en prennant un pas d'avancement pour boucler les calculs par EF, il n'est pas évident de trouver la ou les positions défavorables donnant l'enveloppe des efforts recherchés. Il est important de noter que la position défavorable des convois sur l'ouvrage n'est pas unique !!!!! Alors qu'avec la méthode des coefficients de répartition transversale de GMB IL est facile de cibler les positions défavorables des surcharges sur le tablier. Il je pense qu'il faut mieux combiner les deux méthodes GMB pour cibler les positions défavorables puis la MEF.

Je reviendrai sur cette question de comment cibler les positions défavorables des surcharges routières en utilisant les lignes d'influence dans le sens longitudinale de l'ouvrage et transversale par les CRT de GMB.

Cdt

Bonjour @BELLAMINE

Justement, c'est le véritable problème lorsqu'on modélise un pont à poutre ou pont dalle sur Robot. Il n'est pas évident voir parfois impossible de trouver la position la plus défavorable avec la charge roulante pourtant si on connait cette position, on aura plus besoin d'appliquer la charge roulante type Bc(la norme fraçaise), TS(pour l'eurocode).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le coefficient de majoration dynamique ne depend pas de la méthode de calcul,car celui-ci tient compte de l'impact de la charge a vitesse non nul du convoi sur la structure cad autrement dit l'aspect dynamique de la charge du convoi a appliqué sur les éléments de la structure, qui serait équivalent a une charge statique mutiplié par ce coefficient afin d'avoir le vrai effet dynamique du convoi sur la structure alors que la methode des eléments finis,manuel concerne la manière de distribution et répartition des charges sur les éléments de structure.

Edited by Bisudi Bazola Aimé

Share this post


Link to post
Share on other sites

ROBOT permet de faire une analyse modale. cela devrait nous permettre de faire l’économie des coefficients de majoration dynamique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Maintenant j'arrive à déterminer les sollicitations de mon tablier de pont à poutres des sections rectangulaires ( les moments max des poutres et ainsi pour le panneau qui représente l'hourdis).

Concernant les combinaisons je tiens en compte que des coefficients de majoration dynamique pour le système B et Mc.

La combinaisons la plus défavorable est celle contenant le Mc120.

Ma question est comment passer au ferraillage correct des poutres et d'hourdis directement sur Robot.

J'ai essayé par la commande "Ferraillage réel éléments BA " après la sélection de la poutre centrale , mais lorsque je lance le calcul de ferraillage , je trouve plusieurs erreurs notamment les erreurs des bielles et des cadres et de condition d’environnement et de dimensionnement en capacité  . comment puisse-je corriger ces problèmes ou il y'a-t-il autre chemin à suivre sur Robot.

Cdt. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, INGCV a dit :

Bonsoir,

Maintenant j'arrive à déterminer les sollicitations de mon tablier de pont à poutres des sections rectangulaires ( les moments max des poutres et ainsi pour le panneau qui représente l'hourdis).

Concernant les combinaisons je tiens en compte que des coefficients de majoration dynamique pour le système B et Mc.

La combinaisons la plus défavorable est celle contenant le Mc120.

Ma question est comment passer au ferraillage correct des poutres et d'hourdis directement sur Robot.

J'ai essayé par la commande "Ferraillage réel éléments BA " après la sélection de la poutre centrale , mais lorsque je lance le calcul de ferraillage , je trouve plusieurs erreurs notamment les erreurs des bielles et des cadres et de condition d’environnement et de dimensionnement en capacité  . comment puisse-je corriger ces problèmes ou il y'a-t-il autre chemin à suivre sur Robot.

Cdt. 

Bonjour les erreurs de bielle et capacité signifient que tu doit revoir les dimensions de la poutre à la hausse. 

  • J aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'est pas conseillé de faire le ferraillage des ponts sur Robot. Il faut ressortir tes sollicitations maximales puis déterminer la section d'acier sur Robot Expert puis tu sors ton ferraillage manuellement.

Tu dois déjà avoir un modèle de ferraillage pour les ponts à poutre ( Poutre Principale en travée et appui, Hourdis...)

Cdt

  • J aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, keudj2017 said:

Il n'est pas conseillé de faire le ferraillage des ponts sur Robot. Il faut ressortir tes sollicitations maximales puis déterminer la section d'acier sur Robot Expert puis tu sors ton ferraillage manuellement.

Tu dois déjà avoir un modèle de ferraillage pour les ponts à poutre ( Poutre Principale en travée et appui, Hourdis...)

Cdt

Avez-vous un exemple d'un modèle de ferraillage pour les ponts à poutre !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Pour les entretoises comment peut-on afficher les moments et l'effort tranchant correspondant pour le calcul de ferraillage à partir les résultats de calcul de sollicitations fournis par ROBOT ??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/05/2019 à 22:56, hamed2 a dit :

ROBOT permet de faire une analyse modale. cela devrait nous permettre de faire l’économie des coefficients de majoration dynamique.

L'analyse modale permet de modéliser le comportement vibratoire de la structure sous certaines fréquences liées effectivement à la circulation qui peut générer ces fréquences.

La vitesse entraine des sollicitations supplémentaires aux charges statiques des convois roulants.

Ce coefficient de majoration dynamique a pour but de substituer aux charges statiques réglementaires (on va dire à l'arrêt sur le pont), des charges également statiques procurant sensiblement les mêmes sollicitations que ces convois qui roulent. Cela n'a donc rien à voir avec l'analyse modale qui va te permettre de voir si l'ouvrage est sensible à une fréquence de résonance ou pas.

Il y a 5 heures, INGCV a dit :

Bonjour,

Pour les entretoises comment peut-on afficher les moments et l'effort tranchant correspondant pour le calcul de ferraillage à partir les résultats de calcul de sollicitations fournis par ROBOT ??

Ce serait bien de fournir le fichier robot et des plans autocad de ton ouvrage en pièces jointes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...