Aller au contenu
CIVILMANIA
Rafik

Des questions sur le RPA 99 ? Posez les ici

Recommended Posts

Découvrez RFEM !

Le logiciel de calcul de structure multi-matériaux (acier, béton, bois, verre, etc...).

Dlubal

RFEM permet le calcul et le dimensionnement de tous types de structures selon les Eurocodes. Idéal pour le travail selon la méthode BIM, il est compatible avec les dernières versions de Tekla, Revit, AutoCAD et avec les formats d’échange les plus courants (IFC, STP, IGES, SAT, STEP, ...).

Plus de 25 000 utilisateurs dans 71 pays dans le monde font confiance aux logiciels Dlubal.

Profitez dès à présent de la version d’essai de 90 jours gratuite pour le tester : https://goo.gl/v40pVp


Invité

posté par Rafik

Salam mon frère ALI

Il est claire que dans la plus part des cas le mode fondamentale de vibration des structures en forme de L est un mode de TORSION. Dans ce cas la meilleure disposition pour les voiles est les angles. Maintenant, tous depent de l'architecture du bâtiment (Ouvertures, fenêtres, portes ou balcon). Et c'est vrai que dans la pratique j'au eu affaire a plusieurs bâtiment en forme de L, et ce n'est pas toujours évident de faire une bonne disposition.

Il faut savoir une chose aussi, il ne faut pas toujours (a tous prix) disposer les voiles de telle sorte à éviter la torsion comme mode fondamentale de vibration.

Si d'autres questions, à votre disposition

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

par ali31

quel est la hauteur ? pour disposer les voiles

comment en intprète les résulats du sap2000 pour féraillage des voiles?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par Rafik

Pour la première question : quel est la hauteur ? Pour disposer les voiles

Le mieux c'est de disposer les voiles sur toute la hauteur du bâtiment.

Maintenant si, pour des raisons d'économie ou autres, vous voulez arrêter les voiles a une certaine hauteur, il faut bien dimensionner et vérifier les poteaux de l'étage au dessus du niveau d'arrêt des voiles. Car un changement brusque de rigidité induit généralement de grands efforts a ce niveau

Pour la deuxième question: comment en interprèté les résultats du sap2000 pour ferraillage des voiles?

Dans la littérature, Il y a plusieurs méthodes de dimensionnement des voiles. Je peux vous orienter au livre de HENRY THONIER "Conception et calcul des structures de bâtiment" Tome 4

Une des méthodes simple est de dimensionner come suit:

Pour les armatures verticales

* les zones tendues d'extrémités comme des TIRANTS "l'effort de traction et repris totalement par les aciers"

* la zone intermédiaire comme un poteau composé sous M, N

Pour les armatures horizontales:

*Dimensionner sous l'effet de l'effort de cisaillement T.

J’espère que cela répond à vos questions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité

posté par khelfi Mebarek

baraka allah fikoum pour ce forum.Ma question est la problématique du choix du systeme de contreventement (pour les voiles en BA_mixte ou avec interaction et quelle est la différence entre les deux types exactement) est ce qu'il existe un critere sur lequel on se base

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par Rafik

Salam khelfi Mebarek et bien venu dans votre forum

Pour les systèmes structuraux en Béton armée, il y à principalement trois famille:

1) SYSTÈ ME DE PORTIQUES

Il s’agit d’une ossature composée de poteaux et poutres à nœuds rigides, capable de résister aussi bien aux charges verticales qu’aux charges horizontales.

2) SYSTÈ ME DE REFENDS (voiles)

Le système est constitué de plusieurs murs isolés ou couplés, destinés à résister aux forces verticales et horizontales.

3) SYSTÈ ME MIXTE

C’est le système structural composé de portiques et de voiles où les charges verticales sont prises, principalement, par les portiques.

La résistance aux efforts horizontaux est assurée par les refends et les portiques proportionnellement à leurs rigidités respectives.

Maintenant pour les systèmes mixtes :

Les RPA divise les systèmes mixtes en deux familles :

4.a Système de contreventement mixte assuré par des voiles et des portiques avec justification d’interaction portiques -voiles

Les charges horizontales sont reprises conjointement par les voiles et les portiques proportionnellement à leurs rigidités relatives.

Les portiques doivent reprendre au moins 25% de l’effort tranchant d'étage.

4.b Système de contreventement de structures en portiques par des voiles en béton armé.

Dans ce cas les voiles reprennent la totalité des sollicitations dues aux charges horizontales. On considère que les portiques ne reprennent que les charges verticales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par fatehi532

salam, je voudrait savoir esque la méthode statique équivalente est applicable pour la determination des sollicitations sismiques dans le cas ou on a un ouvrage enterré ou encore pour les ouvrages d'une importance vital(groupe 1A),

SALUTATION

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par Rafik

Salam Fatehi

je vous fait reference au paragraphe 4.1.2

4.1.2. Conditions d’application de la méthode statique équivalente

La méthode statique équivalente peut être utilisée dans les conditions suivantes :

a) Le bâtiment ou bloc étudié, satisfaisait aux conditions de régularité en plan et en élévation prescrites au chapitre III, paragraphe 3.5 avec une hauteur au plus égale à 65m en zones I et II et à 30m en zones III

B) Le bâtiment ou bloc étudié présente une configuration irrégulière tout en respectant, outres les conditions de hauteur énoncées en a), les conditions complémentaires suivantes :

Zone I : • tous groupes

Zone II : • groupe d’usage 3

• groupe d’usage 2, si la hauteur est inférieure ou égale à 7 niveaux ou 23m.

• groupe d’usage 1B, si la hauteur est inférieure ou égale à 5 niveaux ou 17m.

• groupe d’usage 1A, si la hauteur est inférieure ou égale à 3 niveaux ou 10m.

Zone III : • groupes d’usage 3 et 2, si hauteur est inférieure ou égale à 5 niveaux ou 17m.

• groupe d’usage 1B, si la hauteur est inférieure ou égale à 3 niveaux ou 10m.

• groupe d’usage 1A, si la hauteur est inférieure ou égale à 2 niveaux ou 08m.

Pour les structures enterrées tel que les réservoirs ou murs de soutènement :

On ne parle pas de méthode statique équivalente mais plutôt de méthode statique approchées (modélisé la pression hydrodynamique de l’eau et la pression dynamique du sol par des forces statiques)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

posté par ibrahim74

salut mes freres

je cherche des explications concernant l'article 6.1.3 du RPA99 qui concerne les diaphragmes

sahitoo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×