Jump to content
CIVILMANIA

donikian

Membres
  • Content Count

    9
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by donikian

  1. Merci pour vos réponses.
  2. Bonjour, Merci pour votre réponse, c'est bien dommage en effet. Existe t'il un logiciel équivalent permettant de déterminer l'axe neutre réel d'une section en flexion composée par itérations ? Pour la vérification des contraintes réelles dans les voiles (cas sismique) ? Bien cordialement,
  3. Bonjour à tous, Je suis à la recherche du logiciel FLEXI dévelopé par SOCOTEC qui permet de déterminer l'état de contraintes dans une section en flexion composée. Savez-vous comment se le procurer ou s'il est possible de l'acheter ? Bien cordialement, Alexis Donikian
  4. Bonjour, Je vous remercie tout d'abord pour toutes vos réponses. Selon le guide AFPS la coupe de principe est effectivement claire. Dans mon cas d'étude, avec l'impossibilité d'augmenter l'arase de recepage des Pieux (niveau de plateforme figé) et de modifier le niveau fini du projet, Il faudrait prévoir une liaison perpendiculaire à chaque fois que cette distance n'est pas respectée. Vu le nombre de pieux cela est assez contraignant économiquement. A mon sens il faut distinguer deux choses : - Proscription des poteaux courts; sur ce point on pourrait im
  5. Bonjour, Je réalise une conception d'un bâtiment de catégorie III en zone de sismicité 3, classe DCM. Le bâtiment sera fondé sur Pieux, reprenant un réseaux de longrines + dalles portées. Les têtes de pieux reprennent des longrines de 60ht à 80ht. Les têtes de pieux ont une hauteur de 45ht à 75ht selon le cas. Selon l'Eurocode 8 P5 art 5.4.1.2 (3) : "Les poutres du plancher inférieur d'un bâtiment peuvent être considérées comme longrines pour autant qu'elles soient situées à une distance de la face inférieur des têtes de pieux inférieur à 1m" Doit-on comprendre
  6. Bonjour, Pour conclure la conversation, le bureau de contrôle a finalement lever le visa en comprenant que ce ferraillage mini est aberrant pour un plancher de petite dimension, relevant de l'EC2. Merci pour votre aide et bonne continuation.
  7. Bonjour Montabone, Merci également pour votre raisonnement. Oui et sur les portes-à-faux il vaut mieux prévoir large avec les écarts de mise en oeuvre des TS. Dans mon cas de planchers courants portant sur 4 cotés, le risque de rupture fragile est faible et les planchers ne reprennent pas de voiles de contreventement, je vais utiliser cette note pour répondre au bureau de contrôle. Cela me semblait aussi abusif et très peu économique. Je mets en pièce jointe l'article en question si ça peu servir à une autre personne. Merci.
  8. Bonjour Canartik, Je vous remercie pour votre réponse. Oui je fais comme vous. J'ai calculé ces planchers, la section théorique est même bien inférieure à 1.42 mais je mets toujours au minimum ce treillis soudé de structure dans les planchers. Le Problème est qu'un visa refuse ce ferraillage car il ne respecte pas l'article en question (je n'ai jamais eu le cas auparavant). Je me demandais s'il y avait une Annexe ou bien une Note qui permet de ne pas le prendre en compte. Merci.
  9. Bonjour, Comment calculer la section minimale d'armature en zone tendue d'un plancher ? Dans un projet de bâtiment, j'ai plusieurs petits planchers de 2.5x2.5m de 20cm d’épaisseur, ils ont été ferraillés avec du ST15C en inférieur. Selon Ec2 art 9.3.1.1 : Pour les plancher, le pourcentage d'acier minimal et le pourcentage d'acier maximal dans la direction principale, 9.2.1.1 (1) et (3) s'appliquent. c'est à dire qu'on applique la formule de la section minimale pour une poutre fléchie ... Asmin = max( 0.26 x fctm x b x d/fyk ; 0.0013 x b x d ) Avec un enrobage
×
×
  • Create New...