Jump to content
CIVILMANIA

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Oui merci. Mais cette ancrage part de quelle point à quelle point ?
  3. Today
  4. Bonjour cela dépend d’utilisation de la surface salle de réunion, circulation, salle de cours, salle de sport, salle de projection, salle d'archives... le terme université c'est vaste dont la surcharge peut varier de 100 à 500 KG/m²
  5. bonjour, pourquoi le choix d'un mur à contreforts?le principe de fonctionnement de ces voiles est de faire supporter les charges à des contreforts par le biais d'un voile lié à ces consoles. comme dans tous les murs de soutènement la difficulté réside dans la détermination des contraintes ( digramme des poussées.) après dimensionnement géométrique ( selon les recommandations du dossier "murs 73 de SETRA).et vérification de tous les critères ( poinçonnement , glissement , renversement)on procède au calcul de la résistance en considérant que la contrainte est reprise par les contreforts et que le voile se comporte comme une dalle continue reposant sur les contreforts.le diagramme des contraintes étant triangulaire on considérera des bandes de mur de un mètre par exemple de large recevant la contrainte moyenne à ce niveau.(la dalle pourrait être considérée comme appuyée sur trois cotés ( 2 contreforts successifs et la semelle)). les contreforts seront calculés comme des consoles encastrées dans la semelle et reprenant les réactions du mur ( charge triangulaire) OuAllahou A3lam A+
  6. Bonsoir, Est ce que je peux étudier la poutre de roulement comme une poutre isostatique ou bien je la considère une poutre continue N.B : la longueur de mon usine est 90 m merci
  7. Yesterday
  8. a ce que quelqu’un peux nous aidions comment ce fait le calcule de mur de soutènement avec les contrefort et quelle est la méthode de ferraillage et logiciel de calcule pour les mur de soutènement et mrc d'avance
  9. a ce que quelqu'un peux nous pour le calcul de mur de soutènement avec le contrefort concernant le dimensionnement et le ferraillage des contrefort
  10. a ce que quelqu'un peux nous pour le calcul de mur de soutènement avec le contrefort concernant le dimensionnement et le ferraillage des contrefort Voir la totalité de actualité
  11. Bonjour Je pense que la conception n'est pas bonne, les pentes mal orientées vu la mauvaise devision de la forme il sera mieu de penser à faire deviser en panneaux en fixant le point haut a+12cm max et +4cm pour le point bas pour faire le cheminement des eaux
  12. bonjour, les surcharges d'exploitation comme les charges permanentes sont données par le DTR 2.2. consulte ce document.tu dois certainement le trouver das les téléchargements. OUAllah Oua3lam A+
  13. Bonjour Ahmed Diagne. Les charges ponctuelles sont celles des appuis des équipements, et sont fixes. La dalle entre les poutres a une épaisseur de 25cm.
  14. on prend combien la charge d'exploitation sur les plancher d'une université pour prédimensionner la dalle pleine slvp !!
  15. Bonjour, la différence entre les deux est une affaire de granulométrie dans le GB les gravillons sont plus gros que dans le BP qui se fait avec les mêmes composants que le Béton pour béton armé et qui est moins dosé. dans le gros Béton si le rayon hydraulique le permet on peut même incorporer de gros éléments( moellons de l'ordre de 250 à 300 mm) pour ta deuxième question l'intersection de deux longrines se trouve exactement au niveau de l'amorce de poteau e donc de la semelle - le BP pour longrine est réalisé après remblaiement des fouilles.le remblaiement se faisant sans grande énergie de compactage ou sans compactage du tout cette régi on est donc une région plus compressible que le reste du fond de coffrage des longrines.pour éviter un tassement trop important de la longrine coulée on met autour de l'avant poteau du GB sur une certaine épaisseur. OuAllaou A3lam A+
  16. Safa Bourahla

    Cba93

    je cherche la regle dans le CBA93 de l'isolation phonique .. pour prédimensionner ma dalle pleine .. slvpp
  17. Question : Malgré les régions moyennes définies, elles ne sont pas considérées dans le calcul dans RF-STEEL Surfaces. Quel paramètre ai-je manqué ici?
  18. wa 3alaykoum Salaam, il s'agit d'un fût en béton sur une semelle.
  19. 3aleykom salaam Monsieur Diagne Merci avant tout pour tes réponses. Pour reprendre le point n°1 alors je pense il y a une confusion dans ma tete sur la raison de l'utilisation des bielles tirants. j'avais compris qu'on l'utilisait quand on ne pouvait plus admettre que al théorie elastique s'applique. par exemple si on se contente juste des poutres, on utilise cette méthode pour justifier les zones de la poutres proche des appuis parce que le principe de saint venant ne s'applique plus et on a une région de discontinuité. donc si je comprends bien le raccourci "zone discontinue"="analyse plastique"="théorie de l'elasticité non appliquée" est faux? Pour le point 2 je suis preneur si vous avez des pdf qui expliquent un peu plus les champs de contraintes et la MEF avec Robot svp Pour le point 3 selon votre expérience d'ingénieur, si jamais vous avez de la flexion déviée (je pense surtout aux semelles superficielles et aux semelles sur pieux) est ce que vous appliquez un calcul de ferraillage en considérant que vous avez 2 flexions composées (1 dans chaque direction)? hésites pas si t'as des pdf sur l'ensemble de sujet merci beaucoup Barakallahoufik mon frere pour tes réponses.
  20. Salaam 3alaykoum @abdennour15 Est ce un massif sur semelle de fondation?
  21. Salaam 3alaykoum C'est bien une méthode d'analyse basée sur la théorie élastique champs de contraintes : si tu parles de la méthode qui donne un "mappage à isoligne"(chemin des contraintes en traction et compression) elle se base sur la science des milieux continus, si tu veux c'est la méthode que l'on utilise pour l'analyse des contraintes dans le sol en cours de géotechnique pour faire plus simple avec un milieu découpé en petits carrés sur lesquels s'appliiquent des contraintes de compression et de traction. pour la méthode BT, c'est plus simple et justement utilise le cheminement des contraintes sous forme de treilli plan. question ferraillage c'est juste plus de précision d'une méthode à l'autre. Et robot est un logiciel et les machines ne comprennent et ne peuvent appliquer strictement aucune de ces deux méthodes, c'est pourquoi la méthode des milieux continus a été transformée pour donner une méthode compatible avec les applications logiciels : la méthode des éléments finis faisant appel à un calcul matriciel. Composé oui c'est possible, dévié, je ne pense pas puisque le model BT est un model monoplan alors que la flexion déviée à moins de la ramener à un cas à 1 dimension par vecteur résultant, est multiplan. Noeuds : vérification par calcul, pile de pont avec appui néoprène, appui simple de constructions préfabriquée, etc. Pour les poutres-voiles, justement il s'agit d'un élément à comportement intermédiare entre un élément analytique (ou d'analyse) type barre et un élément type surfacique (2D) et qui a la particularité de surbir une sollicitation au niveau des appuis pareils à un voile poinçonné latéralement au bords, le considérer comme une poutre ne donnerait pas de bon résultats. WALLAAHOU A3LAM
  22. Question : En quoi les résultats du calcul de simulation RWIND sont-ils compatibles avec les normes de vent en vigueur (par exemple EN 1991-1-4, ASCE/SEI 7 ...
  23. le terme danger a un sens en genie civil il est parametré et pris en consideration dans les calcul c'est seulement apres calcul qu'on peux donner un avis technique ..mais pas avec des jolies paroles
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...