Aller au contenu

La Communauté Scientifique & Technique de la Construction

Connectez-vous or Inscrivez-vous

+80.000 professionnels du BTP qui échangent tous les jours sur les différentes thématiques de la construction, emploi, formation, projets d'études, ingénierie, réglementation, calculs, logiciels, structures, ouvrages d'art, génie civil et travaux !

Danino

Membres
  • Contenus

    2
  • Inscription

  • En ligne

Points de Réputation

0

À propos de Danino

  • Rang
    Membre inactif

Général

  • Pays
    Belgique
  1. Bonjour, Tout d'abord merci pour ces réactions, J'ai néanmoins l'une ou l'autre question complémentaires à la lecture de vos réponses: - Quel est finalement, pour moi l'intérêt de connaître les positions réelles de mes étriers? Du point de vue théorique, mes bielles sont inclinées d'un angle theta tel que 1< cot theta < 2, indépendemment de la position réelle des étriers. Il suffit donc d'éviter les zones couvertes par cette variation d'angle. Du point de vue pratique, si je positionne mon trou à mi travée, je n'ai pas d'effort tranchant. Serait-ce donc grave si je carrotai dans un étrier à cet endroit? - En ce qui concerne les techniques de renforcements par plats au carbone collés, avez vous des documents pratiques, des notes de calculs, des normes ou même des liens vers des petits logiciels me permettant de les dimensionner. Je suppose également que la plupart de ces théories sont développées pour renforcer la capacité en flexion. Quid du renforcement de bielles entamées. - Enfin, pourquoi dites-vous qu'il faut étayer au moment de la percée pour plus de sécurité? Si l'étude ne montre pas de risque, quel serait le risque pratique? Pour info, je n'ai pas les valeurs exactes, mais il s'agirait probablement de réaliser un trou de 18 cm dans une poutre d'environ 60 cm de haut. Merci encore pour vos réactions
  2. Bonjour, Il est question de faire passer une gaine au travers d'une poutre en béton armé existantes dont je n'ai pas les plans. De mon point de vue, je devrai calculer les largeurs des bielles de compression entre étriers et positionner mon trou de telle sorte que j'évite ces bielles. Mais tout cela ne me semble pas très pratique. J'ai plusieurs questions: Etes-vous d'accord avec cette manière de voir les choses? L'effort tranchant étant faible à mi-travée (puisque la charge est supposée répartie), cela veut-il dire que je peux positionner mon trou n'importe où dans la zone centrale, sauf au droit des aciers tendus, bien évidemment? Pratiquement, c'est compliqué. J'imagine mal les ouvriers dénuder le béton d'une poutre pour faire un mapping de la position exacte des étriers en vue de calculer les bielles et positionner le trou. Sinon, existe-t-il des règles pratiques (positionner le trou à tel endroit, à telle distance,...) pour positionner le trou Enfin, que proposeriez-vous comme renfort s'il fallait percer au droit d'une bielle (plats collés en fibres de kevlar? Est-ce que ça marche d'ailleurs pour la transmission de l'effort tranchant?) Merci pour vos lumières. Je suis nouveau sur ce site et ceci est un belle entrée en matière pour moi.
×