Jump to content
CIVILMANIA

colloque sur les matériaux et sols à problèmes génie civil


nour007
 Share

Recommended Posts

Posté par : neguezi

Colloque sur les matériaux et sols à problèmes dans le génie civil

L'ISET de Sfax doit être remercié pour avoir pris l'initiative d'organiser un colloque sur les matériaux et sols à problèmes dans le génie civil, un sujet qui intéresse tous les ingénieurs de ce domaine dans la mesure où chacun d'entre eux se trouve un jour ou l'autre confronté à ce type de matériau ou de terrain.

On peut s'étonner qu'avec les moyens actuels en informatique, en essais de laboratoire, en métrologie et en investigations, les comportements des matériaux de génie civil et des terrains ne soient pas complètement étudiés dans leurs divers aspects et qu'il subsiste des phénomènes encore ignorés dans ces comportements.

On peut voir plusieurs causes à cet état de fait qui incite à la modestie.

Tout d'abord les matériaux utilisés dans le génie civil, ainsi que les sols d'assise des ouvrages, ont des comportements complexes, assez éloignés des lois simplifiées à l'origine de la résistance des matériaux. Si, pendant des siècles, toutes les constructions, sauf en de rares exceptions, étaient réalisées en pierre sur de bons sols de fondation, les matériaux des ouvrages actuels sont multiples, avec une recherche d'optimisation technique et économique. Quant aux sols de fondation, dans les zones urbaines la plupart des bons sols sont déjà occupés, il ne reste que les sols médiocres ou mauvais.

On doit également remarquer que, dans le Génie civil, la pratique de nouvelles techniques a presque toujours précédé leur théorie, ce qui a conduit à un certain empirisme dans la connaissance de leurs comportements et mécanismes de fonctionnement.

Par ailleurs, en ce qui concerne les terrains de fondation, les investigations sont obligatoirement limitées pour des raisons de coût et de délai. Elles ne permettent donc pas de tout détecter, notamment certaines hétérogénéités dont les propriétés mécaniques peuvent dans certains cas influer de manière prépondérante sur le comportement d'ensemble.

Enfin, l'industrie accumule de plus en plus de déchets, résidus et sous-produits que, pour des raisons économiques et maintenant écologiques, on cherche à utiliser dans le génie civil. Les déchets solides peuvent constituer des matériaux de remblai intéressants, mais les boues sont souvent constituées de particules très fines ayant entre elles de fortes interactions conduisant à des comportements complexes et parfois évolutifs.

Ainsi, la connaissance des matériaux et sols à problèmes ne peut-elle se faire que par les retours d'expérience sur les difficultés rencontrées et les dérives par rapport aux comportements prévus.

Aussi, les actes de ce colloque, qui rassemblent plus d'une cinquantaine de communications très variées, en plus de communications plénières sur le sujet, constitueront–ils un document de référence pour avertir et informer tous les ingénieurs de génie civil sur les difficultés qui peuvent être rencontrées par les sols et matériaux à problèmes.

Toutes les présentations sont à téléchargées par ce lien:

http://www.zshare.net/download/colloque ... l-rar.html

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...