Jump to content
CIVILMANIA

LMoli

Old
  • Content Count

    19
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

1

About LMoli

  • Rank
    Membre débutant

Experience

  • Expérience
    Débutant

Formation

  • Formation
    Génie civil

Localisation

  • Pays
    French Polynesia

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, je cherche à connaitre la valeur de la flèche limite en phase provisoire pour une poutre ou plancher en béton armé (sans revêtements ou cloisons dessus). Merci d'avance
  2. Bonjour, J'aimerais savoir si l'étude en section fissurée d'une poutre en BA doit se faire pour un béton < 28 jours ? Car, si on réalise cette étude, la flèche étudiée en section fissurée est très défavorable et prépondérante devant la flèche étudiée en section non fissurée. Des dépassements de flèche limite (L/500) sont quasi systématiques. Merci d'avance, Cordialement
  3. Bonjour, Je désire résoudre le système 2D présent en pièce jointe. Pour le moment les résultats obtenus dans les barres verticales ne sont pas en accord avec la modélisation faite avec Advance Design. Je ne vois pas trop comment assembler les différentes matrices de rigidité au niveau du nœud élastique. De même, ne connaissant pas à l'avance, la rigidité k de l'appui élastique, je ne peu qu'itérer la valeur pour obtenir des résultats proche du modèle Advance. Merci d'avance SKM_C654e17060611420.pdf
  4. Par rapport à ce schéma : je souhaite établir des conclusions en supposant que les barres 14 et 15 (qui représentent 100% de mon étaiement au N0) ne représentent plus que 50%. Merci d'avance
  5. voici une représentation en PJ pour que cela soit plus clair
  6. Bonjour, Par le biais d'une résolution matricielle (matrice de rigidité), j'ai réussi à trouver l'interaction entre plusieurs niveaux de dalle (représentées par des poutres) et étaiement (déplacements, moments, efforts) Une question me pose problème: Supposons une poutre (6m) sur 2 appuis avec 2 files d'étais espacées de 2m. Ces 2 files représentent 100% en terme d'étais. Sachant que lorsque l'on retire des étais, ces derniers sont retirés dans la file, comment prendre en compte le fait d'en enlever (par exemple en garder que 50%) ? Sur quels paramètres influer (E, A, I dalle ou étais) ? Avez-vous d'autres pistes ? Merci d'avance
  7. Bonjour, J'ai procédé à la résolution matricielle d'une poutre sur 2 appuis + 1 appui élastique au centre et d'une poutre sur 2 appuis + 2 appuis élastiques intermédiaires. Je souhaite maintenant déterminer l'interaction entre l'étude faite à différent âge du béton (1,14,28 jours). Est ce un assemblage particulière de la matrice de rigidité . Est-ce de la RdM pure ? Merci d'avance
  8. Bonjour, Voici le schéma d'étude (ci-joint). Je souhaite déterminer de manière matricielle ce problème d'étude en tenant compte de l'interaction entre les niveaux. Cordialement SKM_C654e17050908090.pdf
  9. Bonjour, Je souhaite déterminer les efforts, moments et déplacement d'une dalle par un modèle de type poutre-appui élastique (ressort). Le Modèle est le suivant : - poutre de 6m de portée par deux étais espacés de 2m. - 3 poutres (d'âge différent ; 1, 14, 28 jours) superposées et liaisonnées par des étais Je cherche à trouver la matrice de rigidité globalement tenant compte de l'interaction entre les éléments. Il convient, je pense de prendre en compte le module EA de l'étai (acier E=200 GPA, A=3.02cm²) et le module EI de la poutre (E= module d'Young différent selon l'âge et I=1*0.2^3/12) Auriez-vous des informations à m'apporter afin de déterminer la redistribution des efforts (seul le poids propre est appliqué), et la détermination du déplacement de chaque niveau de poutre. Merci d'avance, cordialement
  10. Bonjour, J'étudie la répartition de charges (par l'intermédiaire d'un modele 2D sur Advance Design) en phase provisoire (< 28 jours). Mon modele 2D est le suivant : - 3 niveaux de dalle articulées sur des voiles (voiles et dalles modélisés par des filaires 100*20 cm) - Dalle du haut = 1 jour / Dalle intermédiaire = 14 jours / Dalle basse = 28 jours - Seul le poids propre des dalles est pris en compte - Présence d'étais (simulés par des tubes creux en S275 modélisés par des poutres bi-articulées pour assurer le transfert des charges entre les niveaux) Auriez-vous des informations a me fournir pour mener à bien cette étude. Je cherche a trouver des relations entre âge des dalles et répartition d'efforts dans mes porteurs. Merci d'avance, Cordialement
  11. Bonjour, J'aurais aimer savoir quelle loi utilisée pour déterminer la résistance en compression et traction du béton pour t < 3 jours. En effet, en parcourant l'Eurocode, la loi d'évolution pour la compression est donnée pour t > 3 jours... Merci d'avance, cordialement
  12. Je relance le post.. Avez vous des réponses à me donner ?
  13. Je relance le sujet... Avez vous des pistes d'amélioration du modèle ?
  14. Bonjour, Afin de déterminer la déformation de dalle en phase provisoire et en présence d'étaiement de séchage, j'étudie la dalle suivant 2 états : section non-fissurée et section fissurée. L'étude en section fissurée de ma dalle impose des efforts très importants dans les étais de séchages, efforts de près de 10 fois l'ordre de grandeur en section non-fissurée. Ces efforts importants dépassent l'effort de compression maxi de mes étais (35kN). Je voulais donc savoir si je devais tenir compte de ces résultats (que je trouve aberrant) ou alors me cantonner à l'étude non-fissuré pour déformation de la dalle/effort de compression dans les étais et à l'étude fissuré uniquement pour la déformation de ma dalle (sachant que la déformation de la dalle est une corrélation entre les 2 états). Merci d'avance, Cordialement
  15. Si on se réfère a du logement (par exemple avec coffrage dokadek 20) les étais de séchage sont simplement disposés sous la dalle avec éventuellement un bout de bois. Je me trompe ? Ma plus grande interrogation porte sur l'étude de l'état fissuré: En effet, dans cet état, l'effort que reprend l'étai est davantage important (dépassant parfois l'effort admissible de l'étai... exemple : retotub ponté 35 kN). Si on considère que je retire 50% de mes étais au R0 l'effort dans mes étais atteint 100 kN.. Je trouve que c'est un résultat aberrant compte tenu de l'effort de rupture théorique de mes étais. C'est pourquoi j'aimerais en savoir davantage sur l'influence de l'état fissurée de ma dalle sur les efforts repris par mes étais
×
×
  • Create New...