Jump to content
CIVILMANIA

Dernières discussions

Showing files in Logiciels et outils, Thèses et Mémoires, Revues et articles, Support de cours, INGÉNIERIE, TRAVAUX and Divers and topics in Ouvrages hydrauliques, Béton armé, Charpente métallique, Structures diverses, Réhabilitation, Ouvrages d'art, Voiries, Ingénierie & études, Topographie & SIG, Méthodes & plannification, Formation, Projets d'étude, Discussions générales, Structures, CAO, DAO & BIM, Divers, Réglementation, Supports, Économie de la construction, Matériaux & matériels, Infrastructures & VRD, Travaux, Maitrise d'oeuvre, Carrière et emploi, DÉVELOPPEMENT, Sols & fondations and Hors sujets & Liens morts posted in for the last 365 days.

This stream auto-updates     

  1. Today
  2. mercii fatmabela mais fais Qu =-6124.1517kN Est une somme les effort normal pour le voile de 11.25m
  3. Yesterday
  4. Le lien est mort (publié en 2009 !)
  5. ingecit

    Tekla Struct

    BONSOIR A TOUS : svp comment procéder (TEKLA STRUCTURES ) pour dépasser l’empêchement provoqué par le message suivant : longueur de la zone de coupe invalide qui ne permis pas de modifier convenablement l’échelle de quelques dessins crées . MERCI D'AVANCE .
  6. salut a tous pour changer l’échelle de dessin dans les dessins crées le message suivant apparu : LA LONGUEUR DE LA ZONE DE COUPE INVALIDE !!! quelle remèdes SVP , merci.
  7. BONSOIR A TOUS : svp quelqu un peux me résoudre ma préoccupation dans TEKLA STUCTURES /: c'est que aprés création des dessins et les ouvrir pour mieux les paramétrer IL NE ME PERMIS PAS de changer l'échelle du dessin comme je le voulu . et le message suivant apparu : la longueur de la zone de coupe invalide . cordialement .
  8. Bonjour!s'il vous plait pouvez vous me donner une idée sur l'entretien au cheval
  9. Bonjour Ce type de projet est assez complexe et nécessite une bonne connaissance de Piste. Il vous faut d'abord savoir ce que vous voulez faire calculer par Piste. Pour ma part, je ne définirais pas le séparateur béton central. Le problème des voies de desserte latérales se pose car si vous les définissez avec l'axe principal, vous n'aurez aucun contrôle sur le profil en long. Le mieux serait de les traiter à part soit à partir de l'axe principal déporté soit à partir d'un axe créé à partir du bord de caniveau ou d'accotement de l'axe principal de chaque côté. Vous pourrez ainsi calculer des profils en long séparés. Dans ce cas, il vous faudra aussi décider avec quel projet le caniveau sera traité (axe principal ou axes des voies de desserte). Il faut aussi savoir si vous voulez maitriser le profil en long des caniveaux. Si c'est le cas, il faut envisager de créer des axes séparés de la même façon que les voies de desserte. Bon courage
  10. Last week
  11. Bonsoir, le raaport geotechnique a indiqué la présence de ce type de sol dans la zone de glissement et je ne sais pas vraiment le comportement de ce type de sol
  12. Imene, je suis étudiant en 4éme année dans l'Ecole national des travaux publics, et j'ai vraiment besoin de quel que conseils vue que vous êtes là depuis 2008. Je vous en serais reconnaissant. Cordialement..
  13. Bonjour Svp ,comment je peux faire le dimensionnement du radier sous pieux?
  14. Bonjour , j'ai une structure en R+10 un hotel avec 2 sous sol Parking et l'architecte veux avoir des grandes trames de 7.3 m dans les deux sens du coup nous avons choisis un plancher type dalle pleine qui repose directement sur les voiles (trumeaux) d'aprés la disposition des voiles nous avons trouvé que la période n'est pas vérifiée nous avons ajouté des poutres et nous avons augmenter l'epaisseur du plancher a 25 cm pour des voiles de 35 cm d'épaisseur sachant que l’architecte veux que les voiles a l’intérieur soit de 2.2 m max pour la circulation des voitures ! ma question est : es qu'on doit rajouter des poutres ? vous avez des suggestions pour pouvoir diminuer la période ?
  15. Bonjour, merci pour votre réponse. J'avais avancé aussi de mon côté en trouvant un pdf plus explicite sur le calcul des aciers transversaux., pour finir par calcul St0=13cm En tout cas votre message conforte mes calculs. Encore merci.
  16. D'accord merciii.j'ai l'effort centré ;donc la répartition est uniforme. J'ai des pieux sous la semelle isolée ;alors la profondeur d'ancrage D de fondation égal à l'epaisseur de la semelle+la longueur de fondation du pieu?
  17. Juste quel est le critère pour choisir dalot ou bien buses et dans le profil en long comment tracée le dalot et comment déterminer le côté fil d'eau
  18. Soit tu modélises aux EF et pas besoin de CRT car tu auras les sollicitations en fonction de la position des charges. Sinon, le CEREMA ex SETRA dans ses préconisations CHAMOA, stipule dans son borderau de saisie , la prise en compte des CRT. La méthode manuelle est la méthode guyon Massonnet Bares. Tu trouveras sur ce site le fil de discussion de @BELLAMINE qui en explique le principe Dans la section telechargement, (logiciels et cours) tu trouveras également un petit programme TABLE GUYON et un guide pratique
  19. Bonjour à tous, J'ai fais poser des poutres chez moi que j'ai dimensionné moi même (je suis ingénieur structure) un HEB200 pour franchir 4.3m de plancher. Au niveau du calcul de cette poutre pas de soucis, j'ai respecté une flèche de L/500. En gros les charges pondérées a reprendre : 120 kN, soit 60 kN par appuis. Mur en pierre de 60 et 40cm. Je n'avais pas prévu cela mais l'entreprise commande les poutres (j'aurais du le faire moi!) d'une longueur de 4.50m (et en HEB220 au lieu de 200), donc 10cm d'appuis de chaque côté. Il était prévu de faire une grosse réservation dans le mur, et remplir de béton (sommier béton, et remplis jusque en haut). La semelle supérieure est noyée dans le béton. Je fais remarquer que c'est trop peu 10cm, finalement on convient de souder des IPE200 en about de poutre pour renforcer. (sans plats) La soudure n'a pas été faire en pleine pénétration donc c'est du bricolage mais cela me suffisait si j'avais 10cm d'appuis + une bêche même peu résistante. La contrainte d'appui, sans bèche, est d'environ 60 kN/ (0.22*0.1) = 2.7 MPA ce qui est beaucoup sur mur en pierre ( en général 1 MPA). Si on prends en compte l'interaction de la semelle supérieure on peux diviser par 2 facilement, donc pour moi contraintes acceptables, en vrai j'ai aussi la bêche qui aide derrière mais je ne la compte pas, ainsi que la diffusion de la semelle supérieure sur le bourrage béton du trou complet. Je voulais que l'entreprise fasse cela des deux côtés, résultats, elle ne l'a fait que d'un côté. Pire que cela, elle a enfoncé la poutre de 15cm du côté sans soudage, (bon là j'ai un bon appuis!) et à mis seulement 5cm du côté soudé. (longueur de l'IPE soudé environ 13cm). Aujourd'hui c'est coulé (j'étais au travail quand cela à été fait) et je ne sais plus vraiment quoi penser en tant qu'ingénieur de ce bricolage. Le principal problème étant que les soudures ne sont pas faites par un soudeur professionnel, donc pas en pleine pénétration, et uniquement à l'âme si j'en crois les photos. J'en appel au flair de mes amis ingénieurs, avez vous un avis là dessus ? Je pensais renforcer avec deux cornières métalliques de chaque côté du HEB ancrés avec tige filetée chimiquement au sommier en béton, afin de sécuriser l'accroche de la poutre au sommier béton. Mais j'aimerais éviter de toucher à la pose pour des raisons de responsabilité si des fissures apparaissent. J'ai du mal à voir si je peux dormir tranquille ou si mon montage est dangereux ! Merci d'avance !
  20. Bonjour canartik et merci. Oui effectivement la fleche est de 1.4 cm + l-7/10. Le calcul en comportement poutre me montre que la fleche ne passe pas. Je cherche maintenant a calculer ma fleche sur une dalle 4 appuis, mais je seche sur la formule à utiliser en Rdm (je dois calculer ca rapidement sans enormement de calcul). J'ai pris un module d young du beton reduit pour prendre en compte les criteres de fissuration. As tu une idee de la demarche predim a realiser ? Cordialement
  21. Bonjour, désolé, mais ce n'est pas la surface de l'éprouvette qui influe sur la variation de l'a résistance mais l'élancement. comme 15 x 15 x 15 ou 20 x 20 x 20 je pense qu'on peut utiliser le même coefficient de corrélation soit 0.83. OuAllahou A3lam A+
  22. J'ai un espace entre deux constructions existantes à couvrir par une structure métallique légère couverte en polycarbonate. Je cherche un plan d'exemple d'une chose similaire. Merci.
  23. Bonjour Le nombre de planches et le nombre de plans de comparaison dépend, en plus des échelles, du format du dessin qui dépend du format maximum déclaré pour le traceur utilisé. Pour le dessin du tracé en plan, le nombre de planches dépend de la hauteur de planche et de la forme de l'axe. Plus il est "droit", plus les planches pourront être longues. Pour le dessin du profil en long, le nombre de plans de comparaison dépend de la pente, de l'échelle en hauteur et de la hauteur de planche. Pour le tracé combiné, comme la hauteur est partagée entre les 2 dessins, les changements de planches et de plans de comparaison sont plus nombreux. Sous quelle forme le tracé combiné est il fait (dxf, pdf...)? Pour diminuer le nombre de planches, il faut : - soit diminuer les échelles de dessin - soit augmenter la hauteur des planches (donc celle du traceur si c'est possible). Mais il n'y a pas de miracle, si ça tiens pas, Piste ne le fera pas tenir.
  24. Slvp si on'a quelqu'un on'a une exemple de présentation pfe route envoyer moi urgent par gmail slvp Helhoulatoumi@gmail.com
  25. Déja moi je sais pas si t’a fais le calcul mais je pense qu’il y ait un risque de déversement pour ton poteau sinon faudrais vraiment intégrer des points d’ancrages assez rapprochés comme des lisses pour eviter le déversement à mon avis et le buton va biensur reduire ta longueur de flambement dans une seule direction y côté semelle
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...