Jump to content
CIVILMANIA

Mohamed FELLAH

Membres
  • Content Count

    11
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Morocco

Community Reputation

1

About Mohamed FELLAH

  • Rank
    Membre débutant

Général

  • Nom
    Mohamed FELLAH
  • Pays
    Maroc
  • Ville
    Casablanca

Expériences

  • Poste actuel
    Ingénieur civil
  • Expérience
    Confirmé
  • Mes logiciels
    RSA, AutoCad, Revit, SketchUp, Vray, Cinema4D ...

Formation

  • Formation
    Ingénieur d'état en génie civil
  • Etablissement
    Ecole Hassania des Travaux Publics (EHTP)

Recent Profile Visitors

522 profile views
  1. Dans un bâtiment tour j'ai un système de raidissement par voiles sous forme de noyau. Il s'agit d'un noyau circulaire composé d'un groupe de voiles "enveloppe" qui forment l'allure d'un cylindre, et un groupe de voiles rectangulaires au milieu. (Voir images ci-dessous). Les poutres courbe (en arc) et leurs poteaux porteurs sont destinés à compléter l'allure cylindrique du noyau. J'ai installé les voiles autour des locaux techniques, des cages d'escaliers et des cages d’ascenseurs. Lorsque j'ai effectué l'analyse modale, je n'ai pas pu avoir une masse cumulée >90% même avec 60 modes et je n'ai pas bien pu interpréter les résultats. Est ce que je dois ajouter des voiles? augmenter l'épaisseur? changer la disposition (contraintes architecturales)? et comment je peux juger le système comme bon ou mauvais système de contreventement?
  2. Merci beaucoup monsieur pour vos conseils , je vais essayer de présenter quelques généralités et estimations à propos de cette variante en charpente. C'est un grand honneur de rencontrer un expert laurèat de l'EHTP. La proposition de calculer le poteau en flexion composée dans son repère local m'a été confirmé par Mr EL GUISSI. Cordialement
  3. Je vous remercie beaucoup Monsieur Bellamine, maintenant je comprends de quoi il s'agit. Je pense le logiciel RSA peut faire du calcul non linéaire, je l'ai vu sur leur support technique, il y a des algorithmes pour ceci. J’espère que je n'aurai pas le besoin du calcul non linéaire dans ce projet. Pour le 7eme point , je suis d'accord , j'ai apprécié la solution mais il ne me reste pas suffisamment de temps pour l'étudier, surtout que c'est compliqué vu que la surface des façades change de normale en fonction de la hauteur, donc je pense un poteau incliné c bcp plus simple dans ce cas.
  4. En fait j'ai demandé à un expert en bâtiment et il m'a dis que je peux considérer les efforts dans le repère local du poteau (Effort de compression selon l'axe longitudinal et moment de flexion , même un moment de torsion si je le trouve intéressant) et j'aurais donc un cas ordinaire de flexion composée. Pour le calcul de la flexion composée en section circulaire j'ai trouvé une méthode dans un bouquin qui s'appelle Formulaire du béton armé (Davidovici 1995) qui utilise des abaques d'interaction. Il reste maintenant le flambement qui est un comportement de second ordre (non linéaire) et un peu compliqué à vérifier. Après calculs j'ai considéré finalement un diamètre de poteau de presque 1,6 m ce qui donne un élancement très faible pour 3,5m de hauteur (presq 14) et donc je pense y a pas de souci de flambement.
  5. C'est mon projet de fin d'études, ils m'ont demandé de livrer le calcul détaillé même avec une estimation financière. Je peux développer ma propre conception et c'est ce que j'ai fait mais je dois rester dans la limite de l'architecture, du coup la position actuelle des poteaux est presque imposée. Pour la solution de la charpente métallique dans les façades ça sera plus compliqué vu que les surfaces de façades changent la normale en fonction de la hauteur.
  6. Ci joint une illustration montrant les poteaux inclinés et les planchers extérieurs. Le vide est milieu est réservé pour le noyau. Le plancher effectue une rotation de 3°, autour de l'axe de révolution du noyau, d'un étage au suivant, du coup les poteaux changent de direction mais gardent la même inclinaison. Ces poteaux doivent uniquement supporter les planchers du côté façade, le contreventement sera pris entièrement par le noyau.
  7. Il n'est pas possible que le noyau prennent toutes les charges verticales sauf si j'utilise de la précontrainte, et ca reste très compliqué à faire. Maintenant j'ai les efforts dans le repère local, ça sera quoi le problème si je le calcule comme s'il n'est pas incliné? vu que j'ai l'effort de compression et le moment de flexion.
  8. Je pense que tu px adopter le NV65 France pour le calcul de neige. La différence serait les charges à considérer par région, pour ceci je pense que tu px faire une étude statistique sur une bonne période de retour (20 ans par exemple) en se basant sur les données météorologiques marocaines, sous réserve qu'elles soient disponible.
  9. Bonjour, je suis encore débutant, je ne sais pas exactement comment ou de quoi il s'agit un calcul non linèaire. Or pour les charges horizontales, j'envisage qu'elles soient prises par le noyau, et ces poteaux ne servent que pour transmettre les charges descendantes des planchers du côté façade. Normalement RSA me donne un effort de compression Fx très important selon l'axe longitudinal du poteau, et un moment My plus ou moins faible vu que l'excentricité M/N = 3cm qui est inférieure à D/16 si je prend D (le diamètre) égal à 1,2 m (BAEL91). Est ce que je peux calculer le poteau seulement en compression centrée?
  10. Bonjour, Je n'ai pas le choix ici, je dois calculer cette variante en béton armé.
  11. J'ai un cas un peu spécial des poteaux en BA inclinées au niveau de tous les étages de la structure. Ci joint les efforts dans le poteau le plus sollicité auriez vous des solutions pour le calculer?
×
×
  • Create New...