Jump to content
CIVILMANIA

elninhyo

Membres
  • Content Count

    573
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    18

Everything posted by elninhyo

  1. bonjour, toujours pas d'idée sur le sujet ?
  2. bonjour, je complète les propos de Mr Bisudi Bazola Aimé en pratique pour considérer qu'on a une poutre rédige ,il faut avoir h > ou = L/10 Cordialement
  3. Bonjour, je cherche de la documentation sur les planchers à caissons en BA, introduction, calcul , ferraillage, merci pour votre aide
  4. bonjour, si on est dans le cas d'un calcul sismique , on se doit de relier les semelles dans les deux sens, mais dans le cas des hangars ,la distance entre deux poteaux d'un portique est très grande , de ce fait on peut utilisé le dallage dans le sens du pignon pour bloquer dans ce sens la , avec la hauteur entre dessous du dallage et le massif < 1,20m , il faut juste respecter la hauteur h , par contre dans ce cas il faut dimensionner le dallage en ( dallage armé ) on peut aussi utiliser cette solution dans le cas des bâtiments d'habitations dans le cas non sismique il faut j
  5. bonjour, généralement on coule des buses directement après le terrassement des fondations, la mise en oeuvre est décrite sur les études de sol cordialement
  6. bonjour, je suis daccord avec vous pour la difinition du tirant , si regarder bien le fichier joint , vous remarquerez bien qu'on a des tirants à 45°qui vont contreventé le vent dans les 4 faces, exemple ; si le vent souffle par la partie Est suivant le fichier joint , se sera bien les tirants du coté est qui transféreront la charge aux appuis, dans mon résonnement c'est une ferme treillis qui vas transmettre la charge à reprendre, il faut savoir que ce n'est pas moi qui a fait l’étude de la charpente , je suis responsable de la partie béton, j'ai même pas eu le plan de la toitu
  7. j'ai une autre question par rapport à la relation entre les eurocodes et les DTU , je pense que les DTU complète les eurocodes pour les parties non traité par les eurocodes ,mais dans le cas d'une partie traité à l'eurocode ,c'est cette dernière qui prime (exemple murs banché ) et vous pensez quoi des disposions constructives par exemple dans le cas des murs à banché un avis sera le bievenue , merci
  8. bonjour, effectivement , la contrainte admissible de l'acier est belle est bien 400 MPa , voir article 7.2 (5) de l'eurocode 2 , par contre la vérification se fait avec la combinaison quasi-permanente ( G + (ksi 2) x Q ) qui intervient dans le calcul de l'ouverture de fissures, la valeur de (ksi2 ) qui est fonction de la catégorie du bâtiment , exemple pour un bâtiment d'habitation ou la fissuration est requise ksi 2 = 0.3 , l'acier travaillera à 350 MPa facile par contre pour un bâtiment de stockage ksi 2 = 0.8 , voir aussi l'annexe national ksi2 peut atteindre 1 , se qui r
  9. bonjour, merci pour l'explication des types de contreventements , mais ce qui m’intéresse c'est le contreventement par diaphragme rédige ,(dans le cas des toitures métalliques) , il y aura des contreventements dans les deux plans , se que je voudrai, c'est d'avoir un détail de ce type de contreventement et comment on transfère les charges (un principe sera le bienvenue ) pour la pièce jointe ,je me suis limité à la représentation des tirants ,il y a tout un système pour transférer les charges de vent au tirants , que j'aimerai d'ailleurs avoir plus d'explications sur le sujet par c
  10. Bonjour, j'aimerai savoir les différents types de contreventement qui existent pour les toitures , surtout le contreventement par diaphragme (j'aimerai avoir un detail sur ce dernier ) j'aimerai avoir votre avis sur le contreventement joint de la toiture , le système utilisé permet de contreventé les murs des deux cotés , ma question comment il a réussi à transferer les charges sur les tirant merci
  11. bonjour, je partage votre avis , que tout le monde doit partir de la même hypothèse , que se soit pour la réglementation , ou même pour la conception du bâtiment ,chose qui n'est pas toujours le cas , je le vis chaque jour, par contre je sais pas se que vous voulez dire par "sérieux" , j'ai été dernièrement sur un calcul de chaufferie ou j'ai rencontré ce problème, idem pour des logements d'habitations , je parle même pas des descentes de charge que je reçois au NV65 , idem pour la pour les rapports de sol ( DTU ) mais j'avoue que je commence à avoir de plus en plus des études
  12. bonjour, pour la partie conception et hypothèse , un croquis sera le bienvenue pour la partie calcul , vous trouverez ci-dessous un exemple bien détaillé de calcul d'un portique, pour vous inspirer bon courage
  13. bonjour, voir ci-dessous http://www.civilmania.com/forum/topic/21169-dimensionnement-des-fondations/
  14. bonjour, pour la phase exécution je suis daccord, en phase d'avant projet pour le chiffrage , il n y a pas de bureau de contrôle , et c'est la ou se joue le projet , soit on la ,soit c'est l'inverse , et je pense que j'ai plus de chance de l'avoir en calculant à l'eurocode que l'inverse , le plus dur c'est de faire comprendre cela au bureau de contrôle s'il dit l'inverse ,et au client surtout et j'avoue en ce moment je tombe sur beaucoup de CCTP qui se contredise tout le temps, le calcul de la flèche est aussi un autre exemple , enfin bref merci pour l'intervention
  15. Bonjour, j'aimerai avoir votre avis sur les CCTP qui demandent de calculer au eurocodes , alors qui mettent fissuration pré ou tres préjudiciable, je trouve que c'est tout à fait aberrant de comparer les deux , mais faire comprendre cela au personnes qui calculent encore au BAEL et qui savent pas se que c'est l'eurocode 2, bonne chance, il faut dire que réduire le travail d'acier à 200 MPa , alors que les eurocodes pour le calcul de la fissuration limite l'acier à 400 MPA , on va tout de suite la différence, je ne parle même pas du béton certes le BAEL dispense de vérifier
  16. bonjour, exactement , en compression centré et à nœud non déplaçable, la deuxième notion est très importante , puisque dans le cas sismique, le coeff de comportement que vous avez pris pour le calcul , décidera si vous êtes en nœuds déplaçable contreventement mixte (voile + poteau ou portique) ou nœuds non déplaçable (contreventement par voiles ) , en tout les cas c'est se que je prends flexion composée forfaitaire ( celle du bael qui conduit à une excentricité forfaitaire ,faut respecter deux conditions si je dis pas de bêtises suivi d'un calcul en flexion composée
  17. bonjour, pour la longueur de flambement , il y a deux cas à différencier , -contreventement à nœud déplaçable -contreventement à nœud non déplaçable, (cas d'un contreventement par des voiles par exmeple, ) l'effort horizontale en tete des poteaux n'est pas repris par le poteau généralement on se trouve dans le deuxième cas , dans ce cas, moi je prends lf = l0 (sécuritaire ) voir liens ci-dessous http://www.civilmania.com/forum/topic/18751-question-r%C3%A9gle-sur-la-longeur-de-flambement-dun-poteau/ http://www.civilmania.com/forum/topic/21545-calcul-portique/ http://www.c
  18. dans tous les cas je vous conseille de bien lire les différents règlements ,et toutes les conditions qui suivent
  19. bonjour, à mon avis ,ce qui faut savoir ,c'est de comprendre déjà la réglementation ,l’hypothèse de base pour utiliser la formule ci-dessus, est que le poteau travail en compression simple ( pure ) se qui est à vrai dire faut puisque ,normalement on considère déjà une excentricité forfaitaire (géométrie ) plus la présence de moment en tete , donc flexion composée ceci dit , on peut utilisé cette formule, qui est une formule simplifié ,dans le cas ou on peut considérer un poteau comme élément isolé ,( à noeud non déplaçable )contreventement assuré par voiles par exemple, dans ce
  20. bonjour, il faut vérifier la semelle à deux choses : -coté géotechnique et coté béton armé pour la géotechnique : suivant les règlements (en france) ( DTU13.12 ou Fasci 62 ou l'eurocode ) 1) vérifier la contrainte au sol ( poinçonnement de la fondation vis à vis du sol ) à l'ELU , à l'eurocode ( ELU , ELS rare , ELS quasi-permanent ) 2) stabilité au glissement et au renversement à l'ELU 3) la vérification de non soulèvement ( la surface de contact de la semelle) au DTU13.12 ,la vérification se fait juste à l'ELS caractéristique > 10% au fasicule 62.V , veri
  21. bonjour, merci pour l'esprit du partage , mais comme signalé plus haut , le lien est déjà supprimé , essayé de changer le nom de sauvegarde du livre avant de l'auploder , on aura plus de temps pour le téléchargement merci
  22. Bonjour, sur le fichier joint, ci dessous , je me posais la question comment on calcule le radier , vis à vis : la contrainte au sol vis à vis les différentes charges le calcul des aciers merci
  23. bonjour, ce que j'ai changé par rapport au premier post , j'ai juste réduit la longueur des voiles dans le sens x , rien d'autre
×
×
  • Create New...