Jump to content
CIVILMANIA

echec951753

Membres
  • Content Count

    37
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    Algeria

Everything posted by echec951753

  1. Bonsoir, merci pour tous vos éclaircissements, je vais travailler dessus et je vous tiendrais au coutant au cas où je rencontre un problème. :)
  2. bonsoir, D'abord je vous remercie d'avoir répondu, je n'utilise pas les bons termes pour expliquer les choses parce que la charpente n'est pas la spécialité (je suis spécialiste des structures en béton armé). je crois que je devrais faire beaucoup d'efforts pour être au niveau. Je vous joins les plans de cette structure en charpente, (c'est une ferme métallique, on l'appelle comme ça ?) c'est un hangar construit en Algérie durent les années 1940 par les français, on doit le vérifier, et le renforcer éventuellement. Pour faire court, je voudrais connaitre les grandes lignes de modélisation, de vérification. Je devrais utiliser le CCM97 (règlement Algérien mais qui est beaucoup inspiré de l'eurocode). Tous vos conseils sont les bienvenus. Je vous remercie . :)   En fait c'est moi qui ai fais les plans sur Autocad, excusez la qualité du dessin, c'est mon premier projet en charpente.
  3. bonjour, Merci pour votre réponse, ce n'est que maintenant que j'ai compris qu'on pouvait ne pas appliquer de relâchement à partir du moment où on affecte les charges aux noeuds de la ferme. Seulement, il y a des choses que je n'ai pas encore compris, 1) lors d'une modélisation en 2D, si on affecte la charge du vent manuellement, d'abord dans la direction perpendiculaire au long-pan, c'est à dire continue le long du poteau, ça va engendrer des charge au niveau de la toiture, doit-on les calculer et les affecter comme charge ponctuelle ascendante au niveau des point représentant les pannes ?   2) je vous joins le schéma de calcul des poutres au vent, je voudrais savoir si la modélisation est correct, les diagonales représente le contreventement horizontale, et les montant représente les pannes, et les charges sont des charges du au vent, en ayant la pression en KN/m² je l'ai convertie en charge ponctuels, j'ai calculé en quelque sorte la surface que reprend chaque noeud, (est-ce qu'on considère que ce sont uniquement les poutres au vent qui reprennent la force du vent ?)   3) comment calculer les ciseaux, les poutres sablières et les contreventement. J'espère que ce n'est pas très long, Je vous remercie    
  4. je voudrais aussi savoir quels sont les paramètres à prendre en considération pour chaque type (membrures sur et inf, montants, poteaux, pannes...)? Flambement, déversement, type de charge ! Merci :)
  5. Comment avec 3 treillis, l'hangar se compose de fermes liées entre elles par des pannes, des ciseaux, et une poutre sablière en treillis, si j'affecte la charge sur le panneau supérieur, il va transmettre le chargement aux pannes puis à la ferme, le chargement sera des forces ponctuels sur les noeuds.
  6. Bonjour, Je voudrais savoir si l'on peut modéliser une ferme métallique avec robot ou un autre logiciel sans faire un relâchement au niveau des noeuds, Exemple: 1) Modéliser un structure paramétrée (ferme 3D) avec Robot 2) Lui affecter des charges surfacique sous G et Q (charge sur panneau qui transmet uniquement aux pannes et qui vont transmettent à leur tours aux noeuds supérieur des montants 3) Affecter la charge du vent (là vous me corrigerai si je me trompe. On calcule la charge surfacique du vent, on la transforme en charge ponctuelle au niveau des noeuds) 4) vérifier le dimensionnement, vérifier les assemblages.   Quels sont les conseils que vous pouvez me donner ? Merci :)
  7. Bonsoir, je voudrais poser une question qui a été évoquée plusieurs fois sans que je ne trouve une réponse claire, en fait je voudrais simplement trouver la masse des étages de chaque niveau avec le robot structural analysis 2009,  dans le tableau des étages, on trouver une masse identique pour tous les niveaux qui représente à mon sens le poids propre, et je cherche plutôt la masse de l'étage (poids propre + chargement), la masse de chaque sollicitation. Je voudrais aussi savoir comment augmenter les paramètres lorsque l'effort tranchant de la méthode modale est inférieure à 0.8 de l'effort tranchant de la méthode statique équivalente. Merci.
  8. Une autre question, est-ce que la poutre de rigidité est obligatoire dans tous les cas des semelles jumelées, pour reprendre le moment supérieur ?
  9. Bonjour, je voudrais savoir si une poutre de redressement est nécessaire au niveau d'une semelle isolée (jumelée') sous deux poteaux, où l'un des poteaux est excentré
  10. En fait le mur sera plaqué sur les poteau et les poutres. je vous joins les schémas, je me demande si c'est faisable ! est-ce qu'il n y aura pas de risques sous l'effet d'un séisme ?
  11. Bonsoir, je voudrais savoir si l'on peut réaliser un voile de soutènement qui ne soit pas en liaison avec la structure, si oui, est-ce qu'on peut s'en passer de la semelle filante ?, c'est à dire que ce voile reposera sur une longrine à partir du moment où il va recevoir uniquement son poids propre. je me pose cette question car lors de la modélisation avec un logiciel, j'ai constaté qu'il n'est pas de bonne conception d'intégrer le voile périphérique ou de soutènement avec la structure, car il est difficile d'échapper au mode de torsion surtout que la structure sur laquelle je travaille possède un voile de soutènement uniquement dans un coté. Je me demande aussi si on peut le faire, comment le réaliser ? Doit-on d'abord couler ce voile et les semelles isolées puis réaliser les poteaux, en ayant un joint sec? Merci.
  12. echec951753

    Dynamique

    http://office.microsoft.com/fr-fr/excel-help/produitmat-HP005209181.aspx ça pourrait vous aider
  13. echec951753

    Dynamique

    voilà, Etude dynamique, méthode STODOLA 5)Etude dynémique et sismique.xlsx 6)Etude dynamique.docx
  14. echec951753

    Dynamique

    je vous joins l'étude dynamique de mon PFE, fichier excel et word, bon courage
  15. Merci de m'avoir un éclairer ce phénomène
  16. Effectivement hcnf, on retranche à 1.2m la hauteur de la semelle pour avoir la longueur de l'amorce poteau
  17. Je comprends un peu dans la mesure où plus cette distance (amorce poteau) est petite, plus la longrine tend à empêcher le déplacement relatif des semelles, cependant je pense qu'un avant poteau de petite dimensions va attirer un effort important de cisaillement ( poteau court) qui en cas de séisme risque d'avoir des dommages !
  18. Une autre question m'intrigue, le RPA nous dit que longrines doivent être situées à moins 1.20m de la semelle, si je comprends bien, l'amorce poteau aura 1.20m environ de longueur, donc plus cette longueur est petite, plus nous auront un effort de cisaillement important dans ce poteau court, pourquoi le RPA impose une longueur maximale (1.20m) et pas une longueur minimale pour éviter ce problème ?
  19. j'ai fait une recherche pour avoir plus de précisions sur le béton cyclopéen, je sais pas si on l'utilise chez nous en Algérie, je vais opter pour le gros béton pour mon étude, si on récupère jusqu'au niveau -1.20m, on va avoir des amorces poteaux, pour l'éviter je vais récupérer jusqu'au niveau -0.80 pour faire reposer la longrine sur la semelle. Merci pour vos réponses. si vous avez d'autres solutions ou suggestions, je serais ravi de les recevoir :)
  20. Merci pour votre réponse, La solution la plus économique me semble-il est de mettre un double chainage, la question que je me pose est si le remblai d'environ 3m qui serait au dessus du chainage ne va pas influer négativement sur cette longrine qui se trouve au niveau des semelles, comment prendre en considération ce remblai au dessus de la longrine ?
  21. Bonsoir, Quels sont les solutions possibles pour une fondation de 3m d'ancrage, avec amorces poteaux, sans voiles périphérique ? Peut-on réaliser une longrine juste au dessus de la semelle, remblayer et réaliser une autre au niveau +0.00 ?
  22. Merci pour vos réponses, j'aurais pu effectivement soit élever la semelle isolée dans ce cas on aura une longrine de 55cm et du gros béton sous la semelle, ou augmenter la hauteur de la semelle filante de 25cm ce qui donne une hauteur de 60cm, ce qui n'est pas économique à mon avis dans les deux cas, je vais opter pour la solution que j'ai cité plus haut, merci Abdeslambrahim d'avoir confirmer que ça pourrait se réaliser :)
  23. Merci pour votre réponse, je vous envoie un schéma, mon problème est que les hauteur des deux semelles ne sont pas identiques, si l'élève ma semelle isolée au niveau de la semelle filante, on aura une hauteur de longrines importante. je voudrais savoir si je peux réaliser ceci comme indiqué dans le schéma, j'espère qu'il sera visible car c'est la premier fois que je joins un fichier !
  24. Peut-on réaliser une poutre de redressement dans le cas où la semelle filante excentrée et la semelle isolée ne sont pas dans le même niveau ?
  25. est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer comment on peut trouver les efforts internes dans le voile
×
×
  • Create New...