Jump to content
CIVILMANIA

noix de coco

Membres
  • Content Count

    17
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0

About noix de coco

  • Rank
    Membre débutant

Experience

  • Fonction
    etudiant
  • Expérience
    Votre expérience
  • Mes logiciels
    a

Formation

  • Formation
    FAC

Localisation

  • Pays
    France
  • Ville
    Saint Nazaire

Recent Profile Visitors

1,276 profile views
  1. J'ai refusé la solution de l'entreprise qui ne respecte pas les disposions constructive classique sur le ferraillage des balcons. La poussée au vide n'est pas justiciable dans ce cas. Il est difficile d'ancrer les armature coté intérieur sachant que les voiles sont déjà coulés. De plus les armatures coté extérieur sont insuffisante pour reprendre le moment de l’encastrement ( coté extérieur qui est en traction, le coté intérieur du voile est en compression).
  2. Bonjour, Merci encore pour vos réponses. Je reviens sur la base de la méthode renforcement proposée : L'entreprise propose de renforcer en ancrant les armatures coté extérieure du voile mais il ne faudrait pas plutôt les ancrer coté intérieure ? il semble plutôt que ce soit le coté intérieur du voile qui soit en traction. Merci d'avance
  3. Bonjour, @Ahmed Diagne Quelques précisions suite à votre réponse: Même si il y a des fissures et que la flèche est correcte et que votre entreprise décide quand même de renforcer c'est qu'il y a peut être problème Les balcons concernés par les renforts sont ceux où le ferraillage n'a pas pu être justifié. Il y a donc un réel sujet. Fixer l'angle c'est appliquer la partie de la disposition constructive de l'en 1992-1-1 alias eurocode 2 pour la partie relative aux armatures d'angle, votre cas est spécial mais le principe demeure Pourriez-vous m'indiquer la partie exact
  4. Bonjour, je vous remercie infiniment pour votre réponse. Je vois des sortes de ligatures dans le ferraillage au niveau du voile qu'est ce que c'est.? Des épingles on été dessinées (pour la poussée au vide) mais elles me semblent impossible à mettre en place. Mesurer la nouvelle hauteur utile Faire éventuellement un sondage du béton Calculer la capacité résistante aux efforts connus Si capacité supérieure c'est bon pas besoin de reprendre Concernant les 4 premiers points, le travail a déjà été fait. Le ferraillage de certains balcons est justifiable en eff
  5. Bonjour, Sur un chantier des balcons ont été coulés avec les armatures trop basses ( au milieu du balcon). L'entreprise propose une méthodologie de reprise avec des en gravures dans la dalle du balcon et dans le voile en façade de part et d'autres des portes fenêtres. J'aimerais avoir votre retour sur ce principe. https://www.noelshack.com/2019-41-1-1570484894-balcon.png : coupe du balcon https://www.noelshack.com/2019-41-1-1570485589-2333.png : vu du dessus
  6. une poutre voile avec une ouverture au milieu (porte de 0,9m)
  7. Bonjour, Merci pour votre réponse,. Et maintenant dans le cas d'une poutre-voile avec une ouverture au milieu ( deux drapeaux reliés en bas par le plancher et en haut par le linteau) : les tirants (en bas) sont-ils bien placés ?
  8. Bonjour, Peux-t'on placer les tirants d'un voile drapeau en partie basse (dans le plancher bas) ? Merci d'avance
  9. Bonjour, J'ai des interrogations sur l'ancrage d'une poutre en console dans un voile (schéma ci-dessous). 1) Est-ce que la disposition des armatures ancrées dans le voile est correcte ? 2) Comment calculer la longueur d'ancrage des armatures dans le voile ? 3) Est-il utile d’ancrer les armatures également dans la poutre ? Merci d'avance
  10. Merci pour vos réponses. Le JD ne descend pas en infra essentiellement pour des problématiques de nappe phréatique. (R-2 dans la nappe + une partie du R-1) Les joints waterstop sont sinistrables si mauvaise mise en oeuvre donc il est préférable de ne pas le prolonger pour éviter des venues d'eau... La dilatation thermique est moins importante en infra, si il le faut un delta T de 15 à 20° pourra être pris en compte dans le calcul des éléments en infra. Pour le retrait, un joint de clavetage sera réalisé. Même si la configuration n'est pas idéal, je réitère ma question.
  11. Bonjour, J'ai un bâtiment en béton armé en R+5 avec deux niveaux de sous sol. Le joint de dilatation n'est pas prolongé au sous sol (distance acceptable -50m). Par contre, où est-ce que l'on doit arrêter le JD de la superstructure ? au niveau des verticaux du RDC ou il faut inclure le plancher bas du RDC. On me dit au niveau des verticaux du RCD mais j'aimerai comprendre pourquoi. Merci et bonnes fêtes à tous
  12. Bonjour, J'aimerais avoir votre avis sur le sujet ci-dessous : Des rupteurs de pont thermique non porteur sont mis en place sur un chantier au niveau des planchers BA. Cela ne remet pas en cause leur stabilité car ils porteront dans l'autre sens. (Voir photo ci-dessous) Mon interrogation porte sur les voiles en béton en façade. Est ce que le fait qu'il n'y ait plus de contact entre le voile et la dalle remet en cause la stabilité du voile ? L'élancement du voile est-il impacté ? Peut on rester en voile non armé ? Merci d'avance
  13. Je vois que les avis divergent, je vais être un peu plus précis sur le projet : il concerne en faite la réalisation de 3 ouvertures 1) plan de coffrage: les voiles existants ne reprennent que 2,05m d'entraxe de plancher. 2) linteau 1 pour ouverture de environ 1m 3) linteau 2 pour ouverture de environ 3m et linteau 3 pour ouverture de environ 1m avec création d'un poteau BA - D’après Dexter et Franckm pour les ouvertures de 1m les linteaux ne sont pas obligatoires à condition que le voile soit correctement ferraillé alors que pour Abdoh les linteaux so
  14. non l'ouverture va être créée
×
×
  • Create New...