Jump to content
CIVILMANIA

Mehdi Lariche

Inactifs
  • Content Count

    11
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Mehdi Lariche last won the day on June 12 2016

Mehdi Lariche had the most liked content!

Community Reputation

6

About Mehdi Lariche

  • Rank
    Membre débutant

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour/bonsoir à tous les membre de ce beau forum, Je fais actuellement l'étude d'un hangar métallique simple, constitués de poteaux, traverses, pannes, lisses de bardage, potelets de pignon, palais de stabilité (contreventement vertical), poutres de contreventement (horizontal) et de sablières. d'après mes connaissances, on vérifie tout ce qui est ''considéré'' comme poutre (traverses, pannes, lisses et sablières) au déversement et à la flèche admissible, et tout ce qui est ''considéré'' comme poteaux (poteaux et potelet) au flambement et à la flèche admissible. J'aimerais sav
  2. Le joint c'est un joint de dilatation mis en place tout les 20 à 25 m pour les structure en béton suivant les DTR.
  3. Bonjour à tous, Je suis sur le point de réaliser une partie d'un mur de clôture avec des parois en béton armé (exigence du client) et non en parpins, ma conception pour l'instant est un mur d’épaisseur 15 cm et de 3 m de hauteur au dessus du terrain naturel et un ancrage de 1 m posé sur une semelle filante de 70 cm de largeur et 30 cm de hauteur. Cette partie du mur à une longueur de 70 m de longueur. Je compte ferrailler les parois en double nappe avec des raidisseur chaque 4 m, et mettre en place un joint de 4 cm tout les 25 m de longueur. La semelle filante sera ferrailler a
  4. https://www.4shared.com/office/6p6Uzuqj/calcul_des_ouvrages_en_bton_ar.html Voici un lien pour télécharger le livre de Mr. BELAZOUGUI
  5. Ce que vous dites est très logique, merci à vous
  6. Merci à tous pour vos réponses, Mr FRIDJALI c'est vrai que souvent les dimensions de ces consoles ne sont pas identiques à 100% , mais je pense que c'est la faute au coffreur, un bon coffreur réaliseras un bon coffrage qui donneras un résultat esthétiquement acceptable
  7. Bonjour à tous, On voit souvent dans des maisons des balcons (portes à faux) reposants sur des poutres en consoles de section rectangulaire mais variable (la plus grande section se trouve au niveau de la section dangereuse et plus on avance vers la limite du balcon plus la section diminue se qui donne une forme triangulaire ou trapézoïdal de la poutre sur sa longueur), J'aimerais savoir comment calculé une poutre comme ça ? comment disposé son ferraillage ? pourquoi utilisé ce type de poutres ?.... Cdt.
  8. Bonjour FRIDJALI, Oui les poutrelles sont dans la continuité et perpendiculaire à la façade, mais quand-même ça me paraît pas très juste comme conception, pour moi si on veut un balcon sans retombé de poutres en console il faut prévoir une dalle pleine en BA avec contrebalancement pour soulager la poutre ou est encastré la dalle du balcon du moment de torsion... En tout cas merci pour votre réponse!
  9. Bonjour tout le monde, Tout à l'heure je regardais la façade d'un bâtiment en construction (portique en béton armé) et son balcon m'a intrigué, C'est un balcon en corps creux et les poutrelles reposent sur des chainages qui ont la même épaisseur que la dalle ( des poutres noyées ), il n y a pas de poutres en console, dans les trois côté du balcon il y a des ''poutres noyées'', il n y a que le côté intérieur ou il y a une poutre normale avec retombé Est-ce une conception juste ? Le concepteur ne devait-il pas prévoir des poutre en console normal (pas un chainage noyée, des poutre
  10. Bonjour tout le monde et saha ramdankoum, Pour le calcul d'un escalier à 2 volées, on le considère comme une poutre isostatique appuyé sur 2 appuis ( la poutre d’étage + la poutre palière ), après on calcul les moments en travée et sur appuis pour aboutir au ferraillage, Pour le calcul d'un escalier à trois travée, quel schema statique adopté afin de calculer les moment et aboutir à un ferraillage correcte, un exemple détaillé serais le bienvenue, Merci pour vos éventuels contributions !
  11. Bonjour tout le monde, On m'a dit qu'en modélisant un bâtiment en 3D sur robot comportent un portique contrevente par voiles, le logiciel allé repartir l'effort sismique de chaque étage sur les voiles et les poteaux suivant leur rigidité ce qui nous mène forcément à une structure mixte avec interaction, donc quelle valeur du coefficient de comportement R prendre et quels efforts prendre pour ferrailler les portiques et les voiles
×
×
  • Create New...