Jump to content
CIVILMANIA

Effets de site, microzonage sismique en Algerie


Recommended Posts

excelent article pûblié par laboratoire de géophysique interne et de tectonophysique LGIT

Effets de site, microzonage sismique

Analyse des conditions de site des stations accélérométriques

Les mesures de bruit de fond, soit ponctuelles avec traitement H/V, soit en réseau, permettront de préciser les conditions de site. Les enregistrements de répliques obtenus grâce aux stations RAM (mesures de l'été 2003) devraient aussi permettre (inversion généralisée, fonction récepteur) un travail complémentaire sur les effets de site.

Pour les séismes à venir, et pour une meilleure interprétation des enregistrements passés, il faut connaître les conditions de chaque site d'enregistrement permanent. Les enregistrements de bruit de fond (notamment en réseau) systématiques, sur plusieurs centaines de sites, programmés sur plusieurs années, ont débuté en 2005. La priorité est donnée dans un premier temps aux stations voisines des grands centres urbains, et en particulier l'Algérois, et, parmi elles, aux stations numériques.

Interprétation de la distribution des dommages

Les fortes variations spatiales des dommages observées en maints endroits lors du séisme de Boumerdès peuvent être dues soit à des conditions de site très variables, soit à des vulnérabilités très variables d'un bâtiment à l'autre, soit enfin à une complexité intrinsèque du champ d'ondes sismiques qui induirait des variabilités "aléatoires". Au cours de l'été 2003, des stations temporaires ont été installées sur quelques sites représentatifs (choisis en fonction des dommages observés et de la géologie/géotechnique connue), et de très nombreux enregistrements de bruit de fond ont été effectués en vue d'une cartographie de la fréquence fondamentale du sol obtenue par traitement H/V; elles ont été complétées en quelques endroits par des mesures en réseau dense pour inverser la structure en vitesse. L'analyse des résultats, encore préliminaire, semble indiquer que l'hypothèse "effets de site" n'est pas pertinente pour expliquer la grande variabilité spatiale des dommages.

Etudes de microzonage sismique

La ville d'Alger est elle-même fortement exposée au risque sismique, à tel point que certaines administrations envisagent un déménagement de leurs activités de la capitale. Compte tenu des résultats obtenus dans le cadre du projet SESAME, nous proposons des études de microzonage sismique fiables, sur la base d'un couplage entre mesures systématiques H/V et calibration par des enregistrements de bruit de fond en réseau, ainsi que des enregistrements sismiques. Ces études ont débuté dans la région d'Alger :

* détermination de la fréquence fondamentale du sol suivant un maillage régulier (300 à 500 m) ;

* détermination en parallèle des zones et/ou bâtiments à protéger en priorité, en concertation avec les décideurs (politiques, économiques…) et des chercheurs en sciences sociales ;

* étude plus détaillée des zones identifiées à l'étape précédente (calibration avec d'autres méthodes : réseau bruit de fond, enregistrements sismiques sur réseau temporaire).

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...