Jump to content
CIVILMANIA

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 08/04/2020 in Posts

  1. 1 point
    C'est lié à la manière de les réaliser. Si elles sont recoupées par des poteaux, elles n'ont pas de continuité. Si elles sont préfabriquées toute hauteur, idem, c'est difficile de les réaliser en continuité. Si ce sont des longrines support de plancher BA, elles peuvent être en continuité avec mise en place de chapeaux dans l'épaisseur du plancher. Cordialement.
  2. 1 point
    https://drive.google.com/file/d/1N_kxucBw9i07B7wPJ5knqdldI4Iif1oy/view?usp=sharing Téléchargement limité, je validerai la demande de téléchargement. Je t'ai répondu sur ton post principal.
  3. 1 point
    Bonjour, - Qu'est ce qui circule sur le remblai en amont du mur ? En répondant à cette question tu pourras déterminer Q. - Pour le calcul des soutènements avec contreforts, il faut calculer le voile comme un élément encastré en pied et en appuis sur les contreforts, en prenant en compte la continuité du voile s'il y a lieu. Il y a 10 pages dans le traité de Guerin. A l'époque ils n'avaient pas de logiciel élément fini. Parce que je vois que tu cherches encore : l'extrait qui correspond : Traité de béton armé Tome VII chez Dunod : https://drive.google.com/file/d/1N_kxucBw9i07B7wPJ5knqdldI4Iif1oy/view?usp=sharing Il faudra que tu fasses une demande pour le récupérer que je validerai.
  4. 1 point
    2016-02-01.guide-geotechnique-dallage-beton.pdf
  5. 1 point
    Bonjour personnellement, pour le calcul des dalles pleines, j'utilise la théorie des dalles sur appuis continus; pour la question concernant une dalle isolée, sois explicite, qu'es que tu appelle dalle isolée? un plan de coffrage ou plan d'architecture serait meuilleur car la dalle (plaque de la dalle) est limité par ces appuis qui peuvent etre des poutres, alors qui dit dalle isolée donc tu as juste une plaque limité par 4 appuis ? et dans ce cas, il suffit de verifier la condition Lx/Ly si le rapport Lx/Ly est inferieur à 0,4 donc il portera dans un seul sens(Lx) et il se calcul comme une poutre simplement appuyée de longuer LX(petite porteé), de base B=1m, si le rapport Lx/Ly est superieur à 0,4 donc la dalle porte dans le 2 sens et ainsi tu peux appliquer la methode de RITZ-GALERKIN et comme c'est une dalle isolée il sera traité comme étant un panneau de Rive dont sens de X: MtravéeX=0,85Mox: Mapp X=-0,3Mox sens de Y; Mtravée Y=0,85 Moy et Mappy=-0,3Mox avec M0x=mx PXL²x; mx = coefficient à lire dans le tableau,(voir Methode de RITZ-GALERKIN): et Moy=myXMox; my a lire aussi dans le tableau
  6. 1 point
    Bonjour voyageur du1348 et bonjour à tous et à toutes. De prime abord, il faut bien se rendre compte que les logiciels (robots et autres) utilisent la MEF et que pour cette méthode le résultat dépend gdemnt du maillage effectué. Par exemple pour la mm dalle raffinez d'avantage ex 100x100 et constatez le résultat. De plus, lors du calcul par la MEF, un appuis continue sera lors du maillage transformé en une succession d'appuis isolé ce qui influence gdemnt le résultat , mais tu verras bien que ton moment calculé manuellement englobe une gde zone ton ton appuis. Pour ce qui concerne la différence entre les résultats des 2 logiciel, je pense à mon humble avis que chaque concepteur place un certain coef de sécurité qui lui est propre et de plus souvent les résultats ne diffèrent mm pas de 10 pourcent. Mon conseil, prendre la valeur du moment aux appuis englobant le plus possible l'appuis et négliger les valeurs max concentré au milieu de l'appuis, étant donné que nous avons pléthore de coef de sécurité devant couvrir ces écarts. Bonne continuation
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Create New...