Aller au contenu
CIVILMANIA

TOP membres


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 06/16/18 in all areas

  1. 2 points

    Version 1.0.0

    31 téléchargements

    Guide pour modéliser une structure sur ETABS avec exploitation des résultats et vérification selon le RPA
  2. 2 points
    Bonjour Comme convenu ci après la suite à ce sujet de formation La deuxième partie du tutoriel
  3. 1 point
    Bonjour Au travers ce sujet nous je vais exposer dans la mesure du possible et dans la cadre d'une formation continue pour nos élèves Ingénieurs la méthode de Guyon et Massonnet pour le calcul et le dimensionnement des Ponts Dalle. Bonne lecture
  4. 1 point

    Version 1.0.0

    39 téléchargements

    Guide structure en BA modélisation et exploitation des résultats sur ROBOT
  5. 1 point
    cette livre calcul des ouvrage en beton armé de m.belazougui très important parce que en internet pas trouver cette livre je faire Upload premiere fois sur monde genie civil pour étudiant algérien ZAWALI دعواتكم فقط تكفينا pareceque faire beaucoup travaille http://www.4shared.c...en_bton_ar.html mot de passe faltomalto
  6. 1 point
    pour un R+2 la periode est trop grande T=0.97 s est trop grande.il faut la verifier .cordialement.
  7. 1 point
    mais le diagramme de fleche me dit que je n’ai pas de traction cote du remblai : que voulez vous dire par celà ? C'est le signe du moment fléchissant qui vous indiquera la partie tendue de votre section et non la flèche !!!! les contraintes normales au niveau de la section sont dues au moment fléchissant !!!! Ici juste avant, le moment est + la section est tendue du côté remblai et juste après, le moment est - la section est tendue du côté vide Cdt
  8. 1 point
    https://www.keller-france.com/techniques/procedes/colonnes-ballastees
  9. 1 point
    Je n'ai compris votre question ? Le noyau central est une notion de la RDM qui veut dire tout simplement dans le cas d'une flexion composée tant que l'effort normal passe par le noyau central de la section cette dernière reste entièrement comprimée Cdt
  10. 1 point
    C’est a dire que on peut jamais dimensionner notre semelle lorsqu’on a une contrainte negative au dessous du semelle car la semelle peut se soulever ? merci
  11. 1 point
    Bonjour, La liaison contreforts-semelle a été modélisée comme encastrement. Effectivement on pourra extraire du modèle la résultante horizontale pour vérifier manuellement la condition de non glissement. Il s'agit seulement d'une illustration qui a pour but de mettre en évidence certains aspects il ne s'agit pas d'une note de calcul complète. Même avec une section de 20cm à la base le ferraillage qui en découle n'est pas excessif on aura même pas à aller à des barres HA20. Oui je suis tout à fait d'accord
  12. 1 point
    Pour revenir pour le calcul du pation et du talon concernant le mur de soutènement,il faut tenir compte du diagramme au sol-moins les charges,et l'on calcul ces éléments en flexion cordialement gérard demeusy
  13. 1 point
  14. 1 point
    retires l'effort N max de l'etabs et fais le calcul manuellement ! il y a la formule dans le bael , cba ..
  15. 1 point
    Bonjour il se peut de tomber sur un cas pareil si la travée en question a une faible portée le fait qu'elle soit déchargé et les travée adjacente chargé on peut avoir un moment -
  16. 1 point
    Selon RPS 2011,le taux minimale des aciers d'arma est de 0.2 % DE LA SECTION Horizotale du béton et max 4%. C'est mentionné dans l'article 7.3.1.4.4. ferrailllage minimale_ Voile de contreventement.
  17. 1 point
    bonsoir, c pas evident de le faire dans un modele en EF élément par élément !!! vérifiez il devrai y avoir un outil pour saisir le gradient thermique sur tt le modele
  18. 1 point
    Bonjour, SALAAM 'alaykoum La différence c'est: le type de système; si poteau poutre en général pas de chaînage et si murs porteurs mettre des chaînages; Ou l'élancement des murs en hauteur ou la longueur et ce quel que soit le système: pour une hauteur au delà de 3 m par exemple, il est obligatoire de diviser le mur par un chaînage horizontal pour en limiter la hauteur non maintenue par des éléments capable de reprendre de la traction (en béton armé ); Pour la longueur, c'est le même principe avec les raidisseurs verticaux. Ou encore la rigidification des nus de baie (autour d'une porte, fenêtre, bouche d'aération...) sachant qu'au niveau de ces zones on a des singularités (angles) en maçonnerie non maintenue, il peut en résulter une distribution non homogène des efforts de compression et même des tractions selon le principe des bielles et tirants, donc il faudra aussi armer(d'où la présence de raidisseurs à ces niveaux parfois); à moins que les agglos ou briques utilisés sont certifier pouvoir véhiculer convenablement les forces. WALLÂHOU A'LAM
  19. 1 point
    d'abord il faut libere les plancher de leur diaphragm le module de young soit le module differe definir votre charge de temperature selectionner votre element ,exemple plancher terrasse et affecter la cherge + et celle - valeurs indiquees au CBA ensuite ecrie les combinaison de temperature donne au CBA derniere page 1.35G+1.5Q+0.8T les temperature negative et positive ont chacune une combinaison on s'arrange a revoir notre conception le mieux possible.
  20. 1 point
    Bonjour, Vous avez une dalle avec Lx: est la petite portée et Ly: la grande portée Si Lx / Ly ≥ 0.4 la dalle porte dans les deux sens alors l’armature principale dans les deux sens sup et inf. Si Lx / Ly < 0.4 la dalle porte dans un seul sens alors l’armature principale dans le sens avec la petite portée Lx sup et inf
  21. 1 point
    voici un petit exemple d'une étude d'alimentation en eau potable d'un lotissement N.B : les éléments du dossiers ne correspondent pas au même projet , ils sont donnés juste au titre d'exemple ETUDE AEP LOTISSEMENT.rar
  22. 1 point
    Bonjour ​Ci joint les pages de la NFp06001 concernant la digression des charges
  23. 1 point
    bonjour, j'ajoute à ce qui a été que ces règles n'ont pas un cadre normatif mais comme leur nom l'indique ce sont des règles de pré dimensionnement qui permettent de faire la descente de charge. Mais ces dimensions sont à confirmer pendant le calcul de chaque élément (dimensionnement). Meilleures salutations
  24. 1 point
    salut attension le moment resistant n'a rien a voir avec la hauteur de la structure uniquement de son poids et surface d'assise "les dimensions a et b", parcontre le moment de renversement oui, a chaque fois que la hauteur (le bras de levier) augmente le moment renversant (charge horizontale x le bras de levier cad de point d'application au niveau de base) augmente
  25. 1 point
    voir fichier ci joint (les dimensions sont données a titre indicatif) ACAD2007_106-0-Model.pdf
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
  • Newsletter

    Want to keep up to date with all our latest news and information?

    Sign Up
×