Jump to content
CIVILMANIA

Vecteur

Membres
  • Content Count

    11
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Tunisia

Community Reputation

1

About Vecteur

  • Rank
    Membre débutant

Général

  • Nom
    Mohamed Hadhri
  • Pays
    Tunisie
  • Ville
    Tozeur

Expériences

  • Poste actuel
    Ingénieur conseil
  • Expérience
    Confirmé
  • Mes logiciels
    RSA TEKLA AUTOCAD
  • Mes références
    self-employed

Formation

  • Formation
    Ingénieur génie civil

Contact

  • phone
    +21655875599
  • email
    3.14vsv@gmail.com

Recent Profile Visitors

537 profile views
  1. Bonjour, Merci pour votre réponse, mais pour etuliser la fonction excentrement il faut calculer la position de la fibre neutre de la PRS afin de deduire les valeurs (Ux et Uz dans notre exemple) et je pense que c'est pas pratique. Pour le resultats de calculs je pense que ne vont pas changer .. juste je vais le decaler pour que mon model sera plus proche de la realité de choses. Cordialement,
  2. Bonjour à tous, SVP comment modéliser (ou décaler) une section PRS (1/2 IPE 300) sur RSA de telle Façon qu'elle soit alignée avec les autres sections, c'est à dire avoir une présentation conforme à la réalité des choses en conservant les même résultats de calculs, ci-joint un exemple... Merci pour vos éclaircissements
  3. Bonsoir KARIMTCA Merci pour votre precieux réponse
  4. Bonjour, SVP comment faire l'assemblage ci-joint ? merci pour vos éclaircissemen
  5. Rebonjour, Oui je vois la difference entre les deux joints .. mais je pense que dans une structure metalique et pour une longeur importante le joint de repture est mieux convinable .. non ?
  6. Bonjour, SI la disposition de joint dépondra d'autre considération alors je suis totalement d'accord .. just je vais l'appeler un joint de repture et non un joint de dilatation.
  7. Bonjour a tout le monde je pnse que le calcul d'un radier peut se faire avec des differentes manieres, selon les rapport de rigidité (radier/so) et (radier/suerstructure) dans votre cas, et supposons que le radier est rigide, et puisque tu a dimensionner la superstructure (dimension des potaux a et b figées) alors la seul parametre rest a manipuler est la fiche d'encastrement (h) des poteaux dans votre radier (epaisseur du radier). Alors il faut chercher le rapport de regidité (radier-superstructure) qui verifie la condition de non poinconnement comme l'indique M amin Ali, Pour cela et a mon avis tu peut utiliser le principe de caquot en utilisant l'effornt normal max transmis par le poteau le plus soliscité afin de fixer la fiche nécessaire (épaisseur du radier) puis verifier le déplacement suivant z (uz) avec l'epaisseur choisi et selon l'elasticité du sol (Kz, géneralement coefficient fournis dans le rapport geotechnique)
  8. Supposons que le choix d'un radier est indispensable, Mecaniquement parlant et si nous suivons les lignes de descente de charges dans la structure, je pense qu'il faut verifier 3 points: La jonction radier- superstructure: pieds des poteaux la rdier: épaisseur est feraillage suiffisant pour supporter la charge puis la transmettre Resistance du sol: verification du tassement Et je pense que c'est la meme approche pour le calcul d'une dalle sauf on a pas un sol au dessus, alors an a pas bésoin du 3éme points.
  9. Oui, je vais dire que dans la structure (CM) il nya pas de continuité de la matiere (pas de sodure) .. alors chaque element va se dilater a lui meme sans transmettre la dilatation aux elements limitrophe .. dans cette cas notre joint de dilatation (comme son non l'indique) va pas intervenir dans la processus de dilatation ... alors pourquoi on est bésoin de le faire !?
  10. Bonsoir à tout le monde SVP, est ce que on a bésoin d'un joint de dilatation si les elements de la structure (CM) sont assemblés avec boulons et vis (pas de sodure) ? merci pour vos éclaircissements
×
×
  • Create New...