Jump to content
CIVILMANIA

genieyas

Membres
  • Content Count

    16
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Morocco

Community Reputation

0

About genieyas

  • Rank
    Membre débutant

Formation

  • Formation
    Bac+5

Profil professionnel

  • Fonction
    Ingénieur Bureau d'étude
  • Expérience
    Confirmé
  • Mes logiciels
    Robobat
  • Mes références
    genieyas

Localisation

  • Pays
    Maroc
  • Ville
    errachidia

Contact

  • phone
    +212602801024
  • email
    genieyas@gmail.com
  • address
    errachidia, errachidia, errachidia, 25000, Morocco

Recent Profile Visitors

60 profile views
  1. Pouvez vous me faire un croquis pour comprendre stp
  2. Avez vous un doccument qui precise comment calculer cet effort normal en cas de changement brusque de section
  3. oui jarret je connais, mais quand le livre que je suis entrain de lire distingue entre jarret à semelle filante et jarret sans semelle filante, alors j'ai pas compris c'est en relaation avec l'EC2 si tu es interessé donnez moi votre email je te transmis le livre cordialement
  4. Bonjour, mais c'est ca mon souci, pas d'effort normal sur la poutre, juste des charges gravitaires
  5. Bonjour, qqn saurai c'est quoi un jarret à semelle filante? Cordialement
  6. Bonj Merci, c'est très clair, seulement comment évaluer l'effort normal dans ma poutre? Cordialement
  7. Bonjour, surtou j'ai pas compris la phrase suivante: Dans d’autres pays, soit descalculs sont nécessaires, soit les pannes ne sont supposées pouvoir fournir unmaintien, que si elles sont alignées directement avec le système decontreventement. " Cordialement
  8. Bonjour, je vous joint je document très ineteressant "Conception de batiment en acier à Rez de chausée" Lien: https://www.4geniecivil.com/2015/08/conception-et-calcul-des-portiques-de.html j'ai une quetsion sur la page 4-28: "Dans tous les cas, les pannes et les lisses doivent être intégrées à un système de contreventement dans le plan des traverses (voir Chapitre 9). Généralement, l’hypothèse selon laquelle les forces sont transmises au système de contreventement par l’intermédiaire du diaphragme de la toiture, est acceptée dans plusieurs pays, même sans vérification. Dans d’autres pays, soit des calculs sont nécessaires, soit les pannes ne sont supposées pouvoir fournir un maintien, que si elles sont alignées directement avec le système de contreventement. " Cordialement
  9. Bonjour, Merci pour votre réponse, je peux comprendre mnt pourquoi dans certain cas, les logiciels donne un ferraillage pour le fut de poteau supérieur au ferraillage du poteau en élévation. donc je peux conclur, que la régle de 1.20, réduit ce moment, mais ne dispense pas du calcul. est ce que cette régle trouve ca justification par ceci, ou bien y a d'autre consédirations? Une autre question stp, comment évaluer l'effort normal dans une poutre continue à sections différentes, j'ai pas compris comment un moment de flexion excentré dans un effort normal, et comment cet effort normal donne lieu à un moment de flexion aditionnelle dans la poutre? Pouvez vous m'expliquer ce phénoméne? Cordialement
  10. Bonjour, Aujourd'huit en calculant ma poutre avec console en porte à faux de moindre section, j'ai remarqué qu'il existe un effort axial dans ma poutre qui génére un moment négatif important sur ma poutre puisque j'ai cocher sur robot " Prise en compte des l'effort axial". J'ai compris vite que la différence entre le centre degravité de ma console et ma poutre, et le moment dans ma console, génére un effort axial excentré par rapport à ma poutre, ma question est comment calculer cette effort axial ainsi que les moments induits par cet excentrement. Cordialement
  11. donc si j'ai bien compris, les efforts de cisaillement à l'arase supérieur du fut, vont générer des moments aditionnelle à l'arase inférieur de ma semelle, et je pense que c'est la raison pourlaquelle il faut minimiser au maximum cette distace entre arase sup fut et arase inf semelle (1.20) C'est ca?*
  12. Bonjour Mr Guisset, pour la valeur de la réaction d'apuis, vous dite qu'elle n'est pas bonne, et robot donne la valeur théorique et non pas celle après redustribution des moments, et du cout il y aura redistribution de l'effort tranchant, et vu la relation entre réaction d'appui et effort tranchant, vous pe,ser que cella devra etre changé également. je pense que vous avez tout à fait raison puisque Ra=Tg+Td+Qa. moi a mon avis, et puisque le béton s'adapte, et c'est la philosphie meme de la possibilité de redistribuer les moments (réduction sur appuis et augmentation en travée), mais je sais pas jusqu'au quelle limite (vous parler de 2/3 à 1), je pense que meme si la poutre est ferraillé selon le moment redistribué en flexion et en cisaillement, on peux continuer àutiliser les réactions d'appui du modele non redistribué Que pensez vous? Cordialement
  13. Bonjour, et si FZ est calculé à l'arase supérieur de mon fut de poteau, je dois rajotter le poids du fut également est ce que le moment à l'arase sup du fut de poteau est différent de l'effort à l'arase inférieure de la semelle? cordialement
  14. Bonjour, C'est quoi la différence entre le soulévement et le renversement dans le calcul des semelles, doit en vérifier les deux, ou bien le soulévement suffit Cordialement
  15. sujet très interessant a mon avis, un faut retenir ce quit suit: - Décider la sismicité de la zone ou non. - Faire un prédimentionnement des poteaux en conséquance: Tenir compte de la régle poteaux fort / poutre faible. - Modéliser sans relachement qu'il soit un noeud déplacable (pourtique) ou a noud non déplacable (Voiles). - Ferrailler en conséquance selon les efforts trouvé par le logiciel. Pouqu'ou il ne faut sutout pas travailler avec relachement? suposons que nous avons commis une effeur dans le ferraillage de la poutre suposée isostatique, alors comme le béton s'adapte, il va essayer de tra,nsmettre une partie du moment au poteau, si le poteaux étais calculé articulé, c'est la catastrphe!!!! deuxième raison, si on est en zone sismique, et nous adoptons une structure à portique, alors l'effort horizontale du siesme, doit etre transmis à ma semelle, l'element capable de faire ce travail est le poteau et non la poutre, alors le moment doit etre tranmis du poteau vers la semelle, et le poteau doit etre capable de résister à ce moment. C'est pa compréhension à ce sujet restant à votre disposition
×
×
  • Create New...