Jump to content
CIVILMANIA

khalil17

Membres
  • Content Count

    139
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    Tunisia

khalil17 last won the day on May 29

khalil17 had the most liked content!

Community Reputation

23

About khalil17

  • Rank
    Membre passionné

Formation

  • Formation
    Ingénieur GC, Master spécialisé
  • Etablissement
    ENSIT, CHEC

Profil professionnel

  • Fonction
    Ingénieur structure
  • Expérience
    Confirmé
  • Mes logiciels
    Autocad, Arche, Robot Structural Analysis

Localisation

  • Pays
    Tunisie
  • Ville
    Ariana

Recent Profile Visitors

2,432 profile views
  1. Dsl j'ai pas lu la fiche technique du produit. j'ai cru que c'est un produit de scellement des barres d'acier, et c'est avéré que c'est un mortier de réparation. Du coup on parle dans ce cas d'une adhérence "ancien béton" et "nouveau béton". Oui, tu peux considérer que toute la section résiste normalement (au contraire elle résiste mieux).
  2. Cette adhérence de 2 MPA n'est en aucun cas la résistance du béton à la traction ni à l'arrachement ni à tout ca. C'est tout simplement la contrainte d'adhérence entre béton et acier HA qui est nommé 'taux su' dans la norme et qui a une valeur de 2.8MPA dans le cas d'un acier HA et un béton 25MPA et 1.3MPA dans le cas d'un acier RL et un béton 25MPA (ksi s=1.5 si HA et =1 si RL).
  3. Tu peux trouver la methode de calcul facilement sur internet, il suffit de faire une petite recherche. Je te renvoie vers les livres d'Henry Thonier et le BAEL. Si ta géométrie est régulière tu pourra calculer manuellement, sinon il faut faire une modélisation sur logiciel, je te conseil de regarder le 1er webinaire de la chaine "robot structural analysis FR" sur youtube.
  4. Bonjour, Oui c'est possible. Cela s'appelle un plancher champignon si vous faites des chapiteaux (champignons), ou encore un plancher dalle (sans chapiteaux). Je porte ton attention que ce type de plancher est généralement très sollicité vis à vis du poinçonnement.
  5. L'article en question du BAEL ne parle que des consoles de 2m max de longueur :s
  6. Bonjour, Oui c'est exacte. En faite, dans le BAEL, pour la fissuration préjudiciable, le BAEL limite la contrainte dans les aciers à l'ELS à 300MPA, (très préjudiciable à 200MPA). Dans l'Eurocode, si vous voulez éviter les calculs d'ouvertures de fissures et tout ce casse tête là, tu doit limiter la contrainte dans tes aciers (dans la combinaisons considérées) à 1000Wk. donc si Wk=0.2 tu limites à 200MPA donc fissuration TP.
  7. Ahhh je vois la confusion ici. Si tu adopte un espacement de 20 cm tu obtiendra 6 barres dans un mètre certes, mais pour la première barre et la dernière tu ne prend on compte que la moitié de la barre. Ça fait donc 5 barres. Voir schéma (la partie hachurée n'est pas à l'intérieur de ton "mètre de largeur", elle n'est pas donc prise en considération).
  8. khalil17

    logiciel ROBOT

    Faux. Les combinaisons + nous donne les valeurs max et - les valeurs min. Les deux valeurs peuvent être défavorables. Non. Les valeurs des combinaisons + et - peuvent être négatives ou positives. D'ailleurs, en valeur absolue vous pouvez trouver des valeurs dans les combinaisons - plus grandes que celle des combinaisons + (sur appui notamment). Tu dois prendre en compte toutes les valeurs extrêmes (min - et max +) et toutes les combinaisons possible pour tes calculs.
  9. Bonjour, Déjà il faut faire la différence entre recouvrement et ancrage. Sans vouloir entrer dans la définition, la longueur de recouvrement est égale à la longueur d'ancrage augmentée de la distance entre axe des deux barres si celle ci est supérieur à 5D (BAEL A.6.1,223). La longueur d'ancrage, elle se calcule. En fait, on pose le problème illustré sur le schéma ci-joint. On doit calculer la longueur l minimale de façon que , lorsqu'on augmente la valeur de N, la rupture se produit dans la barre elle même sans se détacher du béton (cad la barre d'acier se casse sans s'arracher du béton). On a donc S x (tau) > Nmax avec S=l 2 (pi) R (surface de contact de la barre avec le béton) et (tau) la contrainte d'adhérence (tau) = 0.6 x (psi)² ftj (BAEL A6.1.21) et N la force de traction max que peut supporter la barre d'acier donc Nmax=fe x ((pi) D²/4 on a enfin l > (fe x D) /(4 x tau) avec psi = 1.5 barre haute adhérence (barre rond lisse psi=1) ftj=2.1MPA on a donc tau = 2.8 MPA donc l > fe D / 11.2 et si fe = 500MPA alors l > 44 D et si fe=400MPA alors l > 35 D. Bref, si vous voulez éviter tout ces calculs là, je vous invite à lire l'article A.6.1,221 du BAEL: Les barres rectilignes de diamètre Ø et de limite d'élasticité fe sont ancrées sur une longueur [ell]s dite « longueur de scellement droit ». A défaut de calcul précis, on adopte les valeurs forfaitaires suivantes pour le rapport [ell]s/Ø : 40 pour les aciers à haute adhérence Fe E 400 de ys au moins égal à 1,5 ; 50 pour les aciers à haute adhérence Fe E 500 de ys au moins égal à 1,5 et pour les aciers lisses Fe E 215 et Fe E 235.
  10. Bonjour, c'est une question de sécurité certes, mais on n'élimine pas l'enrobage, on élimine 1 cm de largeur du contour du poteau.
  11. Bonjour, tu peux nous joindre ton fichier RSA?
  12. Tu peux aussi créer une liaison rigide entre les deux nœuds (nœud maître et un nœud esclave).
  13. Bonjour, Un balcon ce n'est pas une console. Une console est un élément de structure alors qu'un balcon c'est un élément architectural, dire un balcon est une console c'est comme dire une chambre c'est une dalle pleine, il n'y a aucun rapport. On peut avoir un balcon qui n'est pas en console, qui est porté sur deux ou quatre cotés. A mon avis, Q1=150Kg/m² Q2=350Kg/m²
×
×
  • Create New...