Jump to content
CIVILMANIA

azertt

Membres
  • Posts

    81
  • Joined

  • Last visited

Experience

  • Fonction
    eleve

Localisation

  • Pays
    Saudi Arabia

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

azertt's Achievements

Collaborator

Collaborator (7/14)

  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator Rare
  • Week One Done
  • One Month Later

Recent Badges

1

Reputation

  1. Bonjour, Dans quels cas considère-t-on un encastrement parfait/partiel en BA ? Egalement, on parle souvent de structure monolithique mais en BA ce n'est pas toujours le cas ?Quelle influence a le monolithisme ?
  2. Merci à tous, je dois dire que je suis un peu perdu désormais avec tous les avis, je vais continuer à lire si jamais vous avez des cours, sources sur lesquelles je peux me faire un avis je prends également.
  3. Merci je peux avoir plus d'infos sur l'inertie/rigidité flexionnelle dont tu parles et également il faut donc pour des semelles filantes excentrées une semelle filante de redressement mais quel est son chargement pour la dimensionner ? Ayant la DDC/ml de part et d'autre de la semelle filante de redressement
  4. Merci je vais regarder ça j'ai entendu parler de la méthode par égalité des rotations ça semble assez théorique mais pour mon cas étant une semelle filante d'un mur excentré je dois mettre qu'une longrine de redressement donc perpendiculaire au mur et au milieu de ce mur qui vient chercher une semelle filante centrée...
  5. ?Ayant cherché partout mais pour une semelle filante reprenant une charge linéaire la longrine de redressement pas trouvé comment modéliser les forces type RDM
  6. Bonjour, Quel est le modèle RDM d'une poutre de redressement(obligatoire apparemment car excentrement de semelle en limite de propriété/mitoyenneté) et surtout comment la poutre se calcule-t-elle ? En effet, j'ai vu pas mal d'infos avec l'excentrement mais le modèle RDM pourrait être égal à une poutre bi articulée avec un moment sur un de deux appuis en fonction d'où est la semelle excentrée ? Ce moment du à l'excentrement de la semelle est le moment à prendre en compte pour calculer la section d'acier de la poutre de redressement ? Comment vérifier une semelle excentrée ?Comme une semelle centrée ?(Ferraillage, renversement, glissement, capacité portante ELU et contraintes maximales acier et béton ELS ?) Faut il que la semelle centrée soit beaucoup chargée pour éviter qu'elle se soulève du fait du moment ?
  7. Merci beaucoup c'est tellement clair désormais je comprends ! C'est donc 4 espacements donc 4 barres si esp.25 ! Petite question pourquoi parle-t-on de diagramme des contraintes du sol sous la fondation(diagramme uniforme, triangulaire ou trapézoidal) alors que pour les poutres l'on parle plutôt de charge(et non diagramme est-ce pareil ?) répartie uniformément, charge triangulaire isocèle/rectangle ou charge trapézoïdale(dalle portant dans deux directions par méthode des lignes de rupture) ?
  8. Bonjour, un petit problème de notions à éclaircir : Une dalle en BA dont on a une section théorique d'acier de 2,5cm²/ml, mettons des HA8 pour simplifier on a donc pour la config suivante : HA8 esp.25 soit 2,5cm²/ml soit 4 espacements donc 5 barres ? c'est ce que j'aurais dit mais sur internet ils comptent souvent pour 4 barres donc 4 barres HA8 dans 1m, pourtant dans une bande il y a 5 barres si l'on les espace de 25cm. Même soucis lorsque l'on dit HA8 esp.20 soit 6 barres par ml j'aurais compté mais souvent on considère 5 barres pourtant il y a 5 espacements dans une bande unitaire...
  9. Merci ! J'y vois tellement plus clair et ce depuis quelques jours je me suis pas mal interessé aux EF surfaciques et volumiques ainsi qu'à la théorie des plaques/coques autant vous dire que j'ai très bien compris désormais, c'est un projet pro d'étude d'une dalle pleine en BA typiquement modélisé sur robot dont je devais faire l'analyse. Il reste néanmoins un seul point de flou actuellement, c'est la lecture des moments : Direction x du repère local confondu avec le repère global de la structure pour chaque noeud du maillage avec valeurs au centre des EF(pas de valeurs des moments affichés aux noeuds de la maille) Points singuliers lieux de concentrations de contraintes (poteaux) Les couleurs sont orientées vers l'axe y pour un moment Mxx mais comment cela se lit-il on a donc des courbes enveloppes du moment comme pour une poutre continue selon y ? C'est surtout au niveau du diagramme des moments que j'aimerais représenter. Un screen de Myy donne évidemment une direction horizontale des couleurs
  10. Merci ! Théorie des plaques/coques à distinguer de la théorie des poutres moi qui faisait une erreur sur les moments Mxx et Myy c'est bien plus clair désormais !Ils font tourner la section autour de l'axe y et x respectivement.
  11. Merci beaucoup pour vos réponses, elles m'aident énormément et je ne peux que vous remercier, j'ai très bien compris et je vais devoir beaucoup voir l'aide dans robot du fait que le logiciel est très complet mais je ne peux me permettre de comprendre comment il fonctionne pour le maîtriser. Une question m'est venue puisque je pensais que les moments que l'on calcule manuellement pour une dalle pleine en BA portant dans deux directions avec Mxx et Myy comme la formule donnée par mon précédent post avec "mu"(NF EN 1992) correspond donc aux moments parallèles aux axes respectifs mais faisant tourner autour de l'axe y et x également c'est ça ?
  12. D'accord merci donc cela veut dire que pour chaque bande de 1ml dans la direction x ou y (Disons y vertical de haut en bas par bande de 1ml) je prends le moment maximum en l'un des points d'application(noeud de calcul dans la bande où la composante du moment est maximale en ce point) et je donne le ferraillage avec l'espacement par ml pour cette bande puis je décale de 1m pour la bande suivante pour laquelle je regarde la composante maximale du moment dans cette bande pour ferrailler ? + J'oubliais aussi lorsqu'il y a des moments négatifs sur la cartographie du panneau de la dalle que cela signifie par rapport à un positif ? Seul la convention de signe selon l'axe mais dans le calcul rien ne change ni dans la section sup/inf tendue ?
  13. Je sais que pour une dalle pleine portant dans deux directions on a les moments Mxx et Myy (ex: mu*charge de répartition uniforme *lx²) par formule avec mu en fonction de la petite portée et de la grande portée mais je sais pas comment avoir les valeurs de robot surtout les exploiter pour ferrailler la dalle en fonction des efforts développés dans la dalle (15x12m)...
  14. C'est très clair merci ! Seulement, j'ai du mal à voir vraiment comment faire entre la notion des composantes du moment en un point donné et faire la projection du moment sur les directions principales de ferraillage, si je peux avoir + d'informations ! Egalement X- est bien la nappe inf,X+ la nappe sup est- ce bien le cas ?
  15. Merci vraiment tjrs bien d'avoir des notions qui ne sont plus foues ! Juste la longueur d'ancrage acier béton en pratique c'est juste mettre une attente et couler le béton donc c'est ça à la différence de venir percer l'existant et insérer de la résine avec l'armature.
×
×
  • Create New...