Jump to content
CIVILMANIA

Ahmed أحمد

Membres
  • Posts

    798
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    28

Ahmed أحمد last won the day on November 1 2020

Ahmed أحمد had the most liked content!

Experience

  • Fonction
    Aucun
  • Expérience
    Confirmé
  • Mes logiciels
    Autocad,
    scia engineer, revit,
    sketchup
    Excel (office suite)

  • Mes références
    SERMA BTP, Mbakol,

Formation

  • Formation
    مهندس المدني | Ingénieur génie civil

Localisation

  • Pays
    Mauritanie
  • Ville
    Nouakchott

Contact

  • email
    ahmeddiagne133@gmail.com

Recent Profile Visitors

3,944 profile views

Ahmed أحمد's Achievements

Experienced

Experienced (11/14)

  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator Rare
  • Posting Machine Rare
  • Week One Done

Recent Badges

205

Reputation

  1. Bonjour Bonsoir L'usage de manchons type Caïman. Si bien sûr il y a des conditions suffisante pour la marge de manœuvre, autrement obtenir de telles conditions serait peut être plus facile que tailler un grand volume. Et naturellement penser à l'adhérence. Deux problèmes : 1-disponibilité 2-usage rapproché à regarder normativement avec soin والله أعلم
  2. Ne vous emballez pas trop vite, je rappelle que des administrateurs phantomes ont osé me donner ou m'attribuer une réponse qui n'est pas mienne, de une. De deux, il y a des experts vos compatriotes qui t'inventent des réponses, et lorsqu'ils ont tort tantent de supprimer ou modifier les parties sensibles de leur réponse. Je m'en souviens comme si c'était hier. Alors, côté propreté pour vous et compagnie... D'ailleurs j'ai stoppé automatiquement après de discuter, il y a un jour où si je n'avais pas fait la capture on m'aurait dit aussi hors sujet. والله على كل شيء شهيد
  3. En effet pour les cas où les trous ne sont pas renforcés par une tôle, néanmoins Avec le poids de la machine et de la charge, j'avais pensé à peut être faire varier les configuration en testant au fur et à mesure 1,2 par travée, avec les éléments de solidarisation et renforts par raidisseurs Requis. Pour palier les faiblesses Mais vu l'efficacité des treillis en mode "pont" je suppose que ce serait meilleur comme dit ci-dessus. En effet la question de la flexion horizontale pour un treillis plat posait problème. Je me demandais comment comptais tu t'y prendre pour une telle portée... Du coup bonne idée avec le treillis tridimensionnel. والله أعلم
  4. Bonjour, As tu pensé aux poutres alvéolaires, les possibilités de portée sont grandes. والله أعلم
  5. Bonjour, outil très intéressant. C'est prometteur. Mes encouragement et Bonne continuation.
  6. Un petit conseil selon des acquis: En outre il existe une règle d'or en structure : LE CACUL TE PERMET DE CONCLURE SUR TOUTE MÉTHODE JUGÉE VALIDE ET À TA DISPOSITION. les divergences existent toujours, rien que dans les normes européennes type Eurocode, tu verras que du fait de ces divergences, on a autorisé à chaque pays une marge dans laquelle il lui est permis de personnaliser sans contradiction "les règles", et ce naturellement sur base de preuve. Mais qu'est ce donc cette preuve, c'est les tests labo, in situ, les données recueillies, modélisées, et les calculs s'y afférents, ensuite suivant les résultats, suivent les validations dont les marges sont définies suivant des modèles statistiques, pour lesquels des guides figurent dans l'EC0 entre autres. Pour ainsi dire même dans les travaux de tous les jours, les experts partent de "résultats" acquis tout au long de leur carrière et ce d'après leurs calculs entre autres, donc il faut s'habituer à tester. والله أعلم
  7. Bonjour ورحمة الله وبركاته Bonsoir, bon étant donné les divers avis, il y a un avis apparemment sur lequel les experts semblent être en accord, c'est celui concernant le mode de distribution des contraintes transversales et longitudinales, donc tu pourrais déjà essayer cela déjà. En partant de ce même avis et juste compléter par les questions qui te permettront de savoir pour utiliser cette proposition dans un calcul par où commencer, ensuite comment procéder pour le reste. والله أعلم
  8. En effet, d'autant plus que en tant qu'expert ils pourraient aider comme disent ces 2 M. les étudiants et débutants, en expliquant si ils en ont connaissance le pourquoi. C'est ce qui fait d'ailleurs la différence entre un ingénieur de conception et un ingénieur technicien. Le fait de savoir le comment et le pourquoi permet d'améliorer les méthodes laissées par les vétérans. N'est ce pas ?
  9. Cela dépend, quand tu dis vibrer, tu parles de mouvement que tu peux voir (objets mouvant peu ou beaucoup par exemple autour de toi) ou simplement des sensations. Dans le second cas c'est normal. Pour le premier il faudrait dimensionner et comparer, car les vibrations sont acceptés, c'est juste qu'il y a des limites 3 Hz (hertz) en général. والله يعلم
  10. Bon étant donné que l'on m'évite apparemment, je repose ma question pourquoi cette méthode, je suis débutant et je voudrais bien savoir, alors voudriez vous m'expliquer pourquoi pas la solution traditionnelle d'une poutre de redressement simple ?
  11. En effet je suis d'accord avec M. @BELLAMINE, Rigoureusement parlant il y a obligation de calculer comme une poutre au sol, surtout lorsque l'on a des poteaux sur semelle filante. Vous parlez d'encastrement entre mur et semelle filante, parlez vous de mur au sens propre Svp ? En d'autres termes agglos pleins ?
  12. Bonjour ورحمة الله Assalaamou 3alaykoum Si vous permettez que j'analyse structurellement ce schéma : d'abord le schéma de droite, et l'explication de M. @Tony_Contestet M. BELLAMINE part rapport au fait de disposer des éléments de redressement intermédiaire serait du au fait de l'existence d'une torsion et ce au fur et à mesure que l'on s'éloigne de la base des poteaux, ce qui ne serait pas le cas pour une semelle isolée, du coup si la rigidité à la torsion de la semelle filante dotée de nervures est suffisante, ce qui pourrait être plus ou moins difficile selon les cas alors les redressements intermédiaires pourraient être omis. Possible ou pas : seul l'expérience ou la vérification par calcul peut le dire en ayant comme objectif lequel coûtera le moins : 1-augmenter la rigidité torsionnelle 2-ajouter cet élément intermédiaire Aussi à l'image de la réduction de la longueur susceptible de se tordre et étant donné la rigidité torsionnelle déjà existante et de loin supérieure à celle d'une semelle isolée une fois les redressements en base de poteaux ajoutés bien entendu, cela renvoi un peu aux principes de réduction des longueurs instables (instabilités au flambement, instabilité de déversement, etc...), donc du coup est ce que le fait d'ajouter "une semelle" aux redressements serait obligatoire ? والله يعلم
  13. Bonjour ورحمة الله Assalaamou 3alaykoum Si vous permettez que j'analyse structurellement ce schéma : d'abord le schéma de droite, et l'explication de M. @Tony_Contestet M. BELLAMINE part rapport au fait de disposer des éléments de redressement intermédiaire serait du au fait de l'existence d'une torsion et ce au fur et à mesure que l'on s'éloigne de la base des poteaux, ce qui ne serait pas le cas pour une semelle isolée, du coup si la rigidité à la torsion de la semelle filante dotée de nervures est suffisante, ce qui pourrait être plus ou moins difficile selon les cas alors les redressements intermédiaires pourraient être omis. Possible ou pas : seul l'expérience ou la vérification par calcul peut le dire en ayant comme objectif lequel coûtera le moins : 1-augmenter la rigidité torsionnelle 2-ajouter cet élément intermédiaire والله يعلم
  14. Les liens pour le paramétrage mixte https://help.scia.net/17.0/fr/index.htm#por/composite_en1994/general_input.htm?Highlight=Dalle mixte https://help.scia.net/17.0/fr/index.htm#sr/composite_analysis_model/04-composite_checks.htm Ne pas oublier de tout lire dans la page surtout pour détecter certains avertissements. Cela te permettra de savoir comment faire en cas de manquement du point de vue modélisation, ou bien de ne pas oublier des données particulières. WALLAAHOU A3LAM
×
×
  • Create New...