Jump to content
CIVILMANIA

Trams

Membres
  • Content Count

    30
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

1

About Trams

  • Rank
    Membre occasionnel

Experience

  • Fonction
    Ingénieur structure
  • Expérience
    Junior

Formation

  • Formation
    Ingénieur GC

Localisation

  • Pays
    Burkina Faso
  • Ville
    Ouaga

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, M. BUILDER, rien ne nous empêche d'utiliser un h qui vérifie la condition de rigidité, seulement comme je suis placé du coté du contrôle, il faut bien que j'aie les arguments pour faire corriger l'entreprise vu que pour elle, il y a une question d'économie derrière. Merci à tous!
  2. Merci bien à M. BELLAMINE et Farid pour votre diligence. Farid, concernant la vérification du poinçonnement et la non vérification de la condition de rigidité, je te partage mon fichier excel, peut être surement qu'il a une erreur, n'hésite pas à me le faire part au cas où. Merci Calcul semelle_BAEL.xlsx
  3. Bonjour chers tous, Pour la condition de rigidité des semelles, je pense qu'il s'agit plutôt de d≥(B-b)/4 et on prend h = d + 5cm (confère livre "Maitrise du BAEL 91 et des DTU") Ma question est la suivante: J'ai une semelle qui ne vérifie pas la condition de rigidité citée plus haut, par contre elle vérifie le poinçonnement suivant cette méthode: Quelle conclusion peut on en tirer? Merci pour vos éclaircissements.
  4. Bonjour chers tous, Je viens d'effectuer la modélisation d'un tablier de pont à poutres sur robot 2019 en mettant bien en place les excentrements nécessaires et relâchements. Quand je fait l'analyse détaillée de la poutre la plus sollicitée, je me rend compte que j'ai un effort normal dans les poutres même pour le cas de charge "poids propre", et pourtant je n'ai pas pris en compte d'effort horizontal. Mes appuis sont des appuis simples d'un coté et articulation de l'autre coté. La présence d'effort normal est elle correcte? Cette capture représente la combinaison charges
  5. Bonjour chers tous, Peut on combiner les deux règlements (Eurocode et BAEL) dans le calcul des structures? Par exemple utiliser l'EC2 pour le calcul béton armé de la superstructure d'un bâtiment et le DTU pour les fondations? Merci pour votre contribution. Bien cordialement,
  6. M. Philkakou, Merci pour votre contribution.
  7. M. Philkakou, Merci pour votre contribution.
  8. M. Philkakou, Vu que je ne fais pas de combinaison et que je m'intéresse uniquement à la comparaison des 2 modèles 2D et 3D, j'ai pas jugé nécéssaire de mettre les charges Bt comme charges variables. 197,53 KN = 160 kN / (0,45m * 1,80m) avec A = 0,45m et C = 1,80m. Vu que j'ai considéré une tranche de 1m de dalot, j'ai conservé la valeur de 197,53 en kN repartie sur A = 0.45m. La charge trapézoïdale, c'est pour pouvoir charger juste les zones considérer, en definitive on obtient des charges uniformément réparties sur une zone donnée. A, B = 0.80m et C représentent les impac
  9. Bonjour chers tous, J'ai fait la ligne d'influence pour un convoi Bt et j'ai vu qu'au niveau de la première travée, pour avoir le moment max en milieu de travée, le convoi doit être à la position 9 (à 4m). J'ai ensuite refait mon modèle pour vérifier la conformité. en positionnant ma charge à x=4m (position du dernier essieu), on n'obtient pas le moment max au milieu de la travée 1. J'ai repositionné encore la charge Bt à x = 4,6625 (=10/2-1.35/4) conformément au théorème de Barré, là également je n'obtient pas le moment max en x = 5m de la travée 1. Je voudrais savoir si c'est
  10. Bonjour M. PHILKAKOU, Je vous joins les 2 modèles. En effet, mon objectif est de valider les 2 modèles avec l'application juste des charges TS avant de prendre en compte les autres chargements. Je considère ici qu'il n'y a pas de remblai sur l'ouvrage. Pour le sol, j'ai considéré Esol = 50 MPa et j'ai appliqué la formule suivante pour les 2 cas (2D et 3D): Cordialement, Dalot 2D-07-11-19.rar Dalot 3D-07-11-19.rar
  11. Merci M. Breton, Pour le positionnement transversal des charges, je n'ai pas fait plusieurs positions, j'ai juste centré les 2 tandems par rapport à l'axe de l'ouvrage. Par contre longitudinalement, j'ai considéré le théorème de barré. Ci-joint, le positionnement des charges sur 2D et 3D. Merci. Modèle 2D et 3D.docx
  12. Bonjour chers tous, Je voudrais des solliciter des éclaircissement concernant le dimensionnement d'un pont cadre communément appelé dalot. J'ai essayé de comparer la modélisation 2D (par mètre linéaire de dalot) et la modélisation 3D. Pour comparer les modélisations, j'ai étudié seulement de la cas de charge de 2 tandems. Pour la modélisation 3D, j'ai placé les 4 essieux sur le tablier de manière à avoir le moment max en travée, j'ai obtenu des résultats. Pour la modélisation 2D, j'ai seulement considéré l'impact des 4 roues accolés, donc 4*80/(surface d'impact). La charge surfa
  13. Merci Breton 2250. Dans le cas où on ne prévoit pas un joint sec, une modélisation 3D de l'ensemble de l'ouvrage s'impose alors? Cordialement.
  14. Merci beaucoup! Je voudrais aussi m'étaller sur le mur en aile du dalot. Dans mes calculs, je considère une tranche de 1ml du mur en aile et je le calcul comme "U" avec les parois verticales recevant les poussées du remblai. ¨Par contre le cadre est aussi est modélisé séparement. Sachant que le mur est encastré dans les voiles, est ce que ma considération est fondée? Bien cordialement.
  15. Bonjour chers tous, Merci Monsieur Bellamine. Concernant la modelisation des charges ponctuelles des roues, n'est il pas judicienux de procéder à une diffusion des charges dans le remblai et le béton, afin d'éviter les concentrations de contraintes aux points d'application des charges?
×
×
  • Create New...