Jump to content
CIVILMANIA

elninhyo

Membres
  • Content Count

    573
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    18

Everything posted by elninhyo

  1. Bonjour, dans le cas des dalles ou B > 1m , il faut prendre Suivant votre exemple 4 HA12/ml , cela fait un espacement de 25 cm au lieu 33 cm idem pour 5 HA8/ml ( correction 2.51 au lieu 3.93), cela fait un espacement de 20 cm au lieu de 25 cm , vous trouverez ci-joint un tableau d'armature par rapport à un 1m de dalle
  2. Bonjour , Pour le ferraillage de la plaque , il faudrait le faire avec la case ferraillage dalle théorique , j'ai eu le même problème en voulant avoir un ferraillage réel , le logiciel prenait toujours le ferraillage pour un voile, y a peut être une une solution que je n'ai pas trouvé , je me suis contenté du ferraillage théorique de la dalle une autre remarque , concernant votre modèle de calcul , pour la modélisation de votre sol , je pense que vous avez pris des appuis élastique avec la commande appuis à confirmer, on conseille généralement de considérer des appuis élastique avec la comm
  3. Bonjour, ya une erreur dans le dernier post c'est bien les portiques à nœud déplaçables, la première question était très claire , comment calculer les déplacements aux ELS le dernier post tenez compte de l’évolution de la discussion , c'est pour cela que j'ai demandé comment vérifier et non pas calculer les déplacements !! ??????????????????????????????? là ça devient intéressant!!! , s'il faut se fâcher pour avoir des posts comme ça , je suis prét à le faire même régulièrement !!!! le point 3: si le point 4 est vérifié , pouvons nous nous contenter de l'analyse linéaire qui ne tient p
  4. Je pense pas non C'est bien précisé que ce n'est surtout pas en situation sismique mais à ELS ceux horizontaux (des planchers supposés rigides indéformables) sous action sismique => ELA, à l'ELS vous n'aurez que des valeurs 0.000 (pas de déplacement horizontal) je n'ai fait que répondre au commentaire par rapport aux déplacements à ELS + 0.000 en essayant d'expliquer cette valeur , si vous avez bien lu mon premier post c'est bien stipulé que c'est les déplacements à ELS qui m’intéresse et non pas en situation sismique , j'ai donné l'exemple du vent , mais ça pouvait être une toute a
  5. Sous l'action sismique voir paragraphe ci-dessous ELS déplacement = 0.00 ???? , je pense c'est du fait de ne pas modéliser des charges horizontales ( vent par exemple ) on se contente de l'analyse sismique pour les bâtiments de faibles hauteur plus défavorable, (pour le cas du matériau) sans tenir compte de la déformation des éléments , mais comme stipulé plus haut je parle ici dans le cas d'un chargement horizontal du au vent et non pas d’origine sismique , le calcul des déplacements se fait à ELS , par contre l'analyse linaire peut ne pas être suffisante ( du fait d'une éventuelle fissura
  6. la question était portée sur la dalle qui portée sur 3 appuis suivant la ligne de rupture la aussi la question était portée sur la ligne de rupture des dalles et non pas pour la charge reprises par les poteaux , en clair la ligne de poutres de la file 3 suivant le schéma ne reprends pas de charge , peut être que c'est voulu il fallait être plus clair sur mes remarques je vous l'accorde
  7. Bonjour, Pour pouvoir comparer les résultats , il faut essayer de reconstituer les mêmes hypothèses du moins s'en approcher , Suivant le fichier joint , je remarque qui a des dalles qui portent sur 4 appuis et d'autres qui portent sur deux appuis , La dalle en haut à gauche porte sur 3 appuis , c'est normal ? La 3 eme file à partir du bas ne reprends pas de charge c'est normal ? en fonction des lignes des ruptures , vous pouvez vérifier vos calculs
  8. Bonjour, Si on prends l'exemple des effets du vent sur la construction , comme procède t-on pour le calcul des déplacements en tête des portiques béton en utilisant le logiciel robot par exemple Plus précisément , le calcul suivant le logiciel RSA , pour l'analyse structurelle , le calcul est fait généralement suivant une analyse linaire ( un calcul non-linaire est peu être possible que je n'ai jamais fait à ce jour ) de ce fait , il ne prend pas en compte la fissuration du béton et les armatures mises en place, dans le cas ou on se trouve dans le pivot B , on aura une fissuration dans le bé
  9. Bonjour, j'aimerais savoir comment vous faites pour calculer les déplacements en tête des portiques à nœuds déplaçables à ELS et non pas en situation sismique merci
  10. Bonjour, elle est ou la case à cocher merci
  11. Vous voulez dire quoi par assurer un encastrement en du voile qui augmenta sa rigidité vous pouvez prendre le ferraillage d'un acrotère suivant le dtu j'ai deja calculé des murs coupe feu autostable de 15 m de haut ,il suffit de calculer la valeur critique d’Euler pour savoir si le mur reste stable pour le déplacement , cela donne l'indication sur le tassement différentiel si entre les deux points extrême de la semelle le déplacement est < à L/500 , généralement c'est ok sauf indication contraire , pourquoi prendre une valeur de vent si grande?
  12. Bonjour, Un détail serait le bienvenue de la dalle , pour savoir dans quel coté se trouve la dalle extérieur ou intérieur , mieux vaut-il pas remplacer par un matériau plus léger pour réduire le moment supplémentaire du au poids propre ?
  13. Bonjour, Je rejoins Floyd-ing , tout dépend du schéma RDM , si ton mur peut être buté en tête par la charpente ou autre procédé , si non , le mur sera calculé libre en tete - encastré en pieds , avec un effort de vent plus un effort de terre et éventuellement aux efforts de dilatation thermiques. , prevoir des liaisons entre les deux murs un CV plus des U
  14. Bonjour, Si on prend une longueur >>> la largeur , (A étant la longueur et B étant la largeur ) A : aura tendance à se déformer comme un soutènement , le bord B n'aura pas d'influence sur A juste au niveau des coins B : aura tendance à se déformer comme une dalle (plaque) sur trois cotés en comptant le radier comme appui et en prenant H= 2m , le mieux est de consulter l'ouvrage de Mr Guerrin tome 6 , vous aurez des explications plus poussées Pour la pelle , tout dépends du poids de la pelle si vous pouvez représenter la pelle par une exploitation de 5kN/m2 ou pas , par contre il ne fa
  15. Bonjour, Suivant le croquis ci-dessus , je prendrai les voiles en BA en soutènement , je ferai participer une partie du dallage comme un ensemble soutènement mur + semelle , et je ferai des liaisons avec le reste du dallage à l'aide d'un treillis , la charge de 1000T est repartie sur toute la surface du dallage , il faut donner les dimensions pour ramener à une charge au m2 , un dallage de 10T/m2 se calcule différemment d'un dallage de 1 T/m2 en fonction de la dimension (A x B ) vous pourrez prendre vos murs du fond en plaque ou pas il y a aussi la hauteur qui joue un rôle important pour le fo
  16. Bonjour, je n'ai pas vu votre post vous pouvez poster directement la pièce jointe
  17. merci pour le partage, utilisez vous la feuille excel pour vos calculs en exécutions?
  18. Bonjour, pouvez vous partager le document merci
  19. Bonjour, j'attendais une réponse avec impatience ,et vous venez de conforter mon jugement (merci) , dans ce chantier , je reprends l'affaire au cours de route , un différent avec le maitre d'ouvrage et l'ancien BET, le projet que j'ai récupéré se trouve en zone 3 , le charpentier ne veut rien savoir ( pour lui le bureau de controle à valider donc c'est bon pour lui) je n'arrive même pas à joint le BC, bref , j'ai essayé de faire comprendre à la maitrise d’œuvre qui fallait à tout pris contreventer les murs en têtes ( effet de coup de fouet , structure rigide en bas et structure légère en terr
  20. Bonjour, Merci de votre réponse , est que vous vérifiez le glissement des massifs sous charpente ?? moi aussi j'utilise cette méthode , plus rapide et simple d'utilisation , mais sous structures légères les massifs deviennent vite énorme , -il ya la méthode des réseaux d’états , j'aimerai savoir s'il ya des gens qui applique cette méthode - la participation du dallage pour la reprise des efforts horizontaux de vent ,(je ne parle pas ici du cas sismique) ya t-il des gens qui font participer le dallage pour la reprise des efforts horizontaux (vent neige poids propre de la structure) le but ic
  21. Bonjour, je pense que l'escalier arrive dans la dalle , dans ce cas je porte mon escalier de la dalle jusqu'au voile du bas , j’éviterai dans ce cas un encastrement dans le voile et j'appuierai le palier sur les deux cotés du voiles , on aura plus d'encastrement (pas de moment en appuis
  22. Bonjour, Avez-vous déjà procédé ainsi , si oui j'aimerai bien voir un modèle que vous avez traité , ​comment précède t-on pour le dimensionnement ??
×
×
  • Create New...