Jump to content
CIVILMANIA

elninhyo

Membres
  • Content Count

    573
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    18

Everything posted by elninhyo

  1. bonjour, excellent le cours RDM , Grand merci
  2. bonjour, si vous pouviez transmettre un plan de contreventement ,se sera plus clair sinon pour essayer de vous répondre on peut toujours assurer un contreventement avec une articulation , je connais pas votre systeme statique ,mais généralement on évite de transmettre des efforts ou moments sur le voile dans le sens faible d'inertie pour la seconde question ,on peut aussi avoir des encastrement à l'aide de chevilles, pour l'entretien je suis pas expert de CM , je laisserai les autres se prononcer
  3. bonjour, je pensais que le voile recevais une poutre (une réservation dans le voile pour reprendre la poutre ) le mieux c'est de transmettre un schéma avec plus de détail possible , pour voir plus clair
  4. bonjour, le calcul de la flèche ce fait avec la combinaison quasi-permanente ,il faut prendre le coeff (ksi) correspondant
  5. bonjour, Pourquoi ne pas articulé la poutre , si ya pas le choix il faut dimensionner le voile à la flexion , votre voile se calculera comme une dalle dans le petit sens ,
  6. bonjour, si je comprends bien , vous comptez contreventer votre structure avec des voiles suivant yy ,et avec des portiques suivant x-x , si c'est le cas vous avez le droit de procéder ainsi , est-ce que vous avez une gaine d'ascenseur ou une cage d’escalier, ou même un voile dans le sens x-x ( une forme d U ) , je pense vaux mieux joindre un plan , se sera plus facile à comprendre votre probleme
  7. bonjour, je ne suis pas spécialiste de CM , mais comme je suis amené à faire des études d'avant projets , pour dimensionner la partie gros oeuvres ( béton armé ) ,se que je peux vous conseillez c'est au lieu de faire un calcul en 3d , commencer par la 2d , c'est se que j'ai fait pour ma part , on aprécie mieux les resultats et on metrise mieux son sujet , on tout les cas pour moi j'ai commencé comme cela , apres pour le calcul des contreventement , ce n'est pas tres compliqué , les élements secondaires aussi , vous trouverez cela dans la litirature ,et puis se que je peux vous conseillez c
  8. bonjour, si quelqu'un peut me répondre sur les questions du dernier poste ,merci et pour la norme utilisée pour le calcul du tassment c'est bien l'EC7 , l'annexe H de la norme P94-261 sf = [(alfa(c) x B x lamda(c) / Ec ) + (2B0 / Ed ) ( lamda(d) x B/Bo)^alpha(d) ] x ( q' -sigma(v'0) ) / 9
  9. bonjour, Le plaisir est partagé , bon courage et rendez-vous prochainement j’espère , Cordialement
  10. bonjour, si je comprends( vous faite prolonger la contrainte tirangulaire jusqu'au bout) , le fait de faire prolonger le diagramme des contraintes dans le coté soulevé ne veux pas dire que c'est cette contrainte la qui agit sur la semelle , (le sol n'exerce pas d'efforts de traction) vous faites comment dans le cas d'une charges trapezoidale? j'articule mes voiles dans le sens faible d'inertie , et dans le sens fort d'inertie , le moment dû aux charges horizontales se traduit par un effort de traction et de compression dans les extimités des voiles
  11. bonjour, est qu c'est réglementaire , ou c'est juste à titre personnel apres dédcution je dirai oui , par contre le ps 92 parle d'un coeff de 2 , mais au final c'est pareil je suis d'accord que cela représente une différence avec les semelles filantes ,j'aimerai avoir l'article qui parle des 20% de surface de contact , les deux textes exige la même 10% à l' elu , mais le fascicule rajoute deux autres au els ( rares et frequentes) 75 et 100% de surface de contact je n'ai pas bien compris votre raisonnement , mais moi se que je fais pour vérifier la armatures sup des
  12. bonjour, pour clore le sujet , j'aimerai avoir une reponse au deux questions que j'ai postais dans un poste plus haut et la conclusion du precedent poste merci à vous
  13. bonjour, merci de rejoindre la discussion , j'essaierai de joindre l’étude de sol prochainement ,le tassement est calculé à partir de la méthode pressiometrique , par contre suivant l'eurocode je pense , il faut que je vérifie d'ou ma question de départ , pourquoi calculé les fondations avec la valeur de kz en fonction de la rupture du sol (et non pas de la descente de charge) , et le tassement maximum ( qui lui aussi est calculé avec la rupture du sol ) en résumé pourquoi ne pas prendre le Kz qui est calculé avec le logiciel robot (par exemple) qui lui prends directement la vale
  14. bonjour, je tiens tout d'abord à vous remerciez de l'effort que vous déployez pour apporter des explications de façon plus clair, cependant , dans votre raisonnement pour le renforcement du sol , vous substituez toute la hauteur de la couche d'assise , sur ce principe je suis d'accord , mais la question que je me posais moi et je pense Mr ucefelmir , est que le fait de reonstituer le sol sur partie et pas dans toute la hauteur du de la couche pouvait avoir l'impact sur le tassement de maniere significative en ayant toujours la couche de médiocre qualitée en dessous de ce dernier ,
  15. 1) pour la premiere question je pense , qu'on doit recalculer la valeur du kz , puisque la valeur donnée est calculer avec la valeur maximum du tassement ( comme dit plus haut calculé avec la contrainte max du sol ) 2) je pense que cela va servir à diminuer le tassement puisque la couche sera prise en compte pour le calcul du tassement à vérifier
  16. merci pour cette précision je vois plus claire maintenant je voulais dire par la , pourquoi ne pas prendre la valeur de Kz qui est calculé avec la contrainte maximum de notre sol (dans notre cas qels = 0.7 bar ) et avec le tassement maximum qui peut subir le sol qui lui aussi calculé avec la contrainte max du sol (qels = 0.7 bar ) en faisant cela , on prends bien une valeur de Kz maximum admise par le sol , cela veut dire (je pense ) on prends une valeur de Kz en sollicitant le sol au maximum ( on prends la contrainte du sol avec le tassement maximum qui peut subir ) on peut et
  17. Vous voulez dire longueur élastique Le = [4EI / Kb ]1/4 avec D = EI / 1-v2 ( E I , b , concerne le radier ) , qui intervient dans le calcul du tassement avec l'indice (B ) : largeur de fondation ? Le = [4EI / Kb ]1/4 c'est parce que K intervient dans l’équation c'est bien cela ? ce que je me dis dans ma tete si l'etude de sol donne un Kz en fonction d'un tassement admissible qui est fonction de la contrainte de rupture du sol ( chargement maximum ) , pourquoi on prends pas la valeur de Kz avec le tassement max , en calculant avec ce Kz , on est sur de ne pas dépasser le tasse
  18. bonjour, les questions que je pose - j'aimerai avoir votre avis sur la modélisation et les résultats obtenues - la valeur de Kz qu'on peut prendre ( je pense qu'on est libre de fixer la valeur Kz ) il faut juste vérifier les tassements?
  19. bonjour, 1) le fait d'augmenter l’épaisseur du radier jouera t'il du manière significative sur les tassement 2) la couche de grave c'est juste par construction , ou on peut donnée une valeur de kz qui sera plus importante
  20. Bonjour , un tassement de 10 cm me parait énorme ,surtout que je suis dans l'existant ,et on viens construire une ascenseur à coté, le problème lié au passage de porte
  21. 1) se que vous dites qui faut limiter le tassement , en gros respecter les tassement admissible , partant de la , on calcule le Kz en fonction de la descente de charge , à confirmer 2) le fait de bloquer le radier dans le sens du glissement , je trouve des valeurs de deplacement horizontal du au vent gigantesque (en Km ) je ne comprends pas cette valeur ,vous pouvez la voir suivant le fichier joint 3) j'ai déja lu un truc pour le l'estimation des kx et ky mais je ne suis pas sur
  22. Bonjour, 1) effectivement le radier est rigide suivant le fascicule 62-V , ma question quand considéré qu'on est dans le cas des grands radier au sens du fascicule 62-V 2) le radier ne repose pas sur des pieux , si c’était le cas il sera calculé comme une dalle champignon , ma question est se que le radier reprends de la charge dans ce cas la pour la répartir dans le sol , se que j'ai trouvé dans la littérature est que le radier joue le rôle d'une dalle porté par des pieux (transmet pas de charge sur sol ) 3) un seul sondage au niveau de l'ascenseur vous dites bien qu
  23. bonjour, Pourquoi vous considérez les appuis comme encastrés et non pas comme articulés ?
  24. bonjour, bonjour, Concernant la note de calcul ,je vous remercie de l'effort déployé pour la réaliser , j'ai quelques questions sur le suje ; 1) Nt=193+2x5.8x0.45x2.5+0.2x4x2.5x1+1x(5.8x2-0.2x4)x1.8=227.5 t (le poids volumique du remblai pris égal à 1.8 t/m3) Pouvez vous données plus de détail ,je n'ai pas compris d'ou viennent ces valeurs 2) sigma Max =46.63t/m2 < 3 x sigma Sol =6 bars OK Sigma sol : je pense que c'est la contrainte du sol à ELS ( à confirmer ) 3 x sigma Sol : je ne comprends pas cette vérification 3) qr =35 t/m2 < 1.33 x 1.5 x sigma So
  25. Bonjour, je sollicite votre aide sur la modélisation d'un radier sous ascenseur , le radier est en limite d'un coté (absence de débord ) -j'ai modélisé le radier avec des appuis élastiques ( module du sol donné par le géotec (Kz= 14000 KN/m3) , calculé avec la contrainte max du sol = 0.07 MPa (j'aimerai déjà avoir votre avis la dessus ) le Kz est estimé avec la descente de charge ou avec la contrainte max du sol ? - pour la modélisation du radier , j'ai dû bloquer le déplacement suivant x et y au niveau du radier , pour éviter les erreurs ( j'aurai pu mettre un Kx et Ky) mais je n
×
×
  • Create New...