Jump to content
CIVILMANIA

Bartolomeo33

Inactifs
  • Content Count

    29
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

1

2 Followers

About Bartolomeo33

  • Rank
    Membre occasionnel

Experience

  • Fonction
    Ingénieur Génie civil
  • Expérience
    Junior

Formation

  • Formation
    INGENIEUR

Localisation

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,247 profile views
  1. Bonjour Canartik, Merci beaucoup pour cette réponse. C'est enfin un grand pas...! En effet, ce tableau double-entrée permet de bien définir les règles de cumul de chaque cas simple, l'un avec l'autre. Ce code 0 1 2 3 est aussi on ne peut plus efficace. Pour aller plus loin, afin de calculer le nombre de combinaison et les générer, peut-être qu'un 4ème état (oui/non ou 4) pourrait être intéressant afin de "dire" si un cas simple a été saisi (défini) ou non (présence d'un vent ou de 8 vent par exemple !). Ce code permettrait d'agrandir ou de rétrécir ce tableau en fonction du nombre de cas simples déclarés. Qu'en pensez-vous ? Par contre, je me demande également comment "injecter" les modes de pondération dans tout ça, en fonction des états limites ?! Globalement, quelqu'un a-t-il une idée pour la suite au sujet de cet algorithme ?! Merci bcp
  2. Oui bien sûr, pourquoi pas. En effet, un tableau semble biensur le meilleur des outils pour cela. Néanmoins, c'est l'étape suivante qui m'intéresse : si nous prenons les modes de cumul (concomitances) comme définis, comment peut-on gérer la génération des combinaison et le calcul de leur nombre ? Merci
  3. Bonjour, merci pour votre réponse. Je connais bien Graitec et Robot mais je cherche justement à recréer la même chose. Salaam, merci pour votre réponse. Oui, par formulation mathématique j'entends l'algorithme permettant, d'une part, d'estimer nombre de combinaisons a générer (en fonction du nombre de charge, de la nature des charges, et des états limites désirés), et d'autre part (2ème algorithme), permettant de générer les combinaisons elle même, en fonction d'une liste de pondérations données. Par exemple : cas simple d'un élément reprenant : 1 charge permanente type G + 1 charge variable type Q Algorithme 1 : calcul du nombre de combinaisons potentielles : combinaisons souhaitées ELS carac + ELU fond Réponse : 6 combinaisons : 1 ELS favorable + 1 ELS défavorable + 2 ELU favorable + 2 ELU défavorable Algorithme 2 : génération des combinaisons (les facteurs partiels sont donnés et renseignés dans une table, ainsi que les équation de "cumul" des charges) : Réponse : COMBI 1 : ELS : 1 G COMBI 2 : ELS : 1 G + 1 Q COMBI 3 : ELU : 1.00 G + 0 Q COMBI 4 : ELU : 1.35 G + 0 Q COMBI 5 : ELU : 1.00 G + 1.50 Q COMBI 6 : ELU : 1.35 G + 1.50 Q Voilà ce que j'aimerais formuler en macro VBA ou autre. C'est quelque-chose d'assez standard, mais assez complexe finalement ! Ci-joint un extrait RSA correspondant. Merci rsa.pdf
  4. Bonjour, Je désirerais construire un outil de calcul capable de générer et de calculer efficacement des combinaisons d'actions. Malgré plusieurs recherches sur le net (et également sur civilmania) afin de trouver de l'aide et des éléments de réponses, je n'ai toujours pas trouvé grand chose... Mes questions sont les suivantes : Après définition de plusieurs cas de charge de natures différentes et en nombre variable : - Comment puis-je calculer le nombre total de combinaisons à générer - Comment générer ces combinaisons en fonction des exigences de combinaisons règlementaires, des pondérations relatives à chaque nature de charge en fonction de l'état limite considéré L'idée serait déjà d'avoir une formulation mathématique (la plus simple !) qui fonctionne, afin de l'intégrer dans un tableur par macro ou simples formules Cet outil serait évidemment à de réaliser aux Eurocodes (0 et 1 notamment). Merci d'avance pour votre aide ! A bientôt
  5. Bonjour, Merci pour votre réponse rapide ! Je viens de prendre connaissance de cette article de l'EC3. Juste une précision, dans le calcul de αm, le terme "m" désigne bien le nombre de raidisseur soit "N" dans mon énoncé ? Merci
  6. Bonjour, Suite à ma recherche sur le forum, je n'ai malheureusement pas trouvé de réponse à une question qui me turlupine depuis un moment. Supposons un poteau de hauteur H, encastré en pied et libre en tête, de caractéristiques E et I, avec une charge axiale de compression en tête d'intensité F. En procédant à un calcul RDM de base, j'observe que mon poteau est instable et flambe vis-à-vis de ma charge N (longueur de flambement initiale Lf = 2H). Je décide ainsi de mettre en place des éléments transversaux de maintien (raidisseurs à seule réaction horizontale) afin de limiter ma longueur de flambement de référence et ainsi mon risque d’instabilité. Supposons un nombre de appuis N, dont le premier est positionné en tête, équi-répartis le long du poteau, portant ainsi le nombre de travée à N et la longueur de flambement maximale de référence à H/N. Pour mes différents projets, il se peut que ces raidisseurs ne soient pas des appuis parfaitement rigides mais plutôt des appuis élastiques de raideur horizontale Kh. MA QUESTION : Quelle est la réaction horizontale induite dans mes raidisseurs pour que le blocage du flambement soit réellement effectif dans le cas d’appuis rigides et/ou élastiques ? (Pour rappel, seul un effort vertical de compression est appliqué en tête du poteau) Merci d’avance pour vos réponses ! A bientôt
  7. Bonjour, Veuillez m'excusez pour le retard et merci pour vos réponses. En effet, je dispose déjà du programme Hilti (Rebar, Anchor etc...). Le problème est que je me trouve de façon récurrente dans une configuration sans scellement chimique (barres en attente noyées dans un béton simple) et je ne peux donc pas me référer au documentations Hilti ou autres. Je suis quand même très surpris que l'Eurocode ne spécifie rien à sujet. Dans le cas où les autres sollicitations que l'effort tranchant sont quasi-négligeable, on ne sait donc pas quoi faire ! Ok pour une pression diamétrale sur le béton limitée à 2fcd sur 3d. Mais nous nous ne savons donc pas quelle longueur minimale scellée spécifiquement vis-à-vis de l'effort tranchant: zut ! Merci.
  8. Bonjour, Ma question est très simple ! Ci-joint un schéma. Soit un massif de béton infini de caractéristique fck et fcd. Soit une barre de diamètre Ø et de caractéristiques fyk et fyd, scellée dans ce massif béton, et soumise à un effort de cisaillement ELS Vser et/ou ELU Ved. Comment calculé la longueur scellée minimale nécessaire ? Quels sont les articles réglementaires correspondant ? Je précise bien qu'il s'agit uniquement d'un effort de cisaillement seul : pas d'effort de traction. Y-a-t-il d'autres vérifications ? (Pression diamétrale de la barre contre le béton, contrainte de cisaillement dans la barre, caractéristique du coulis de scellement, armatures au voisinage de la barre etc... Merci d'avance. A bientôt Antoine
  9. Bonjour à tous, Sous Robot Structural Analysis (2014), je cherche un moyen de calculer rapidement des sections d'aciers de sections BA au BAEL et/ou l'EC2 suivant des charges ELS, ELU voire ELU acc et sismiques en M et N principalement voire V. Dans l'idéal, je souhaiterais, renseigner les données de base (hypothèses générales fck, fy, fissuration, dimensions section bxh ou Ø, enrobage etc...) et, en fonction de mes cas de charges, obtenir le résultats en section nécessaire (As cm² pour N+M et As cm²/ml pour V, évidemment... :-) ). Le problème est que je parviens uniquement à vérifier un ferraillage donné : pour une section bxh armée de n filants : j'obtiens le tau de travail ELU et les contraintes ELS, ce qui ne me convient pas. En résumé, je désire retrouver dans Robot, une "calculette" à section BA à l'ancienne, qui me calcul les As à l'ELU, et les As à l'ELS en fonction d'une limitation fixée sur fy. Merci d'avance pour vos réponses. A bientôt !
  10. Bonjour, Merci de votre réponse mais le fichier .pdf est illisible. Merci.
  11. Bonjour, Je recherche des informations (dans l'idéal, un formulaire) concernant le mode de calcul de la largeur d'ouverture de fissure Wk d'une section circulaire en béton armé sollicitée en flexion composée selon l'Eurocode 2 ? Je dispose déjà des valeurs des contraintes dans les aciers et le béton suivant un couple N et M et une section d'acier. Cependant, en essayant d'appliquer les formules propres aux sections rectangulaires, il me semble que les valeurs d'ouvertures de fissures que j'obtiens sont peu cohérentes. Merci d'avance.
  12. Bonjour,   J'arrive un peu tard... Les liens ont évidemment expiré !   Est-ce toujours possible de récupérer ces feuilles excel ?   Merci d'avance.   A bientôt    
  13. Bonjour Reinom,   Ne t'inquiète pas, j'ai de bonnes notions en béton armé! Seulement, je n'ai pas trop le temps de me remettre dans le sujet notamment avec l'Eurocode. Je prends ta fiche avec plaisir.   D'ailleurs, j'ai oublié dans mon post, mais je recherche principalement un formulaire pour la flexion composée!?   Merci d'avance.    
  14. Bonjour,   Je suis à la recherche de formulaires pour le calcul des sections béton armé suivant l'Eurocode 2.   Je recherche principalement les détails du calcul pour les sections rectangulaires et éventuellement pour les section circulaires. L'idéal serait d'avoir un formulaire simple et condensé de type organigramme de calcul comme il en existait pour le BAEL91. Mon but n'est pas tellement de comprendre mais de calculer rapidement et surement !  :)   Je cherche à obtenir les détails de calcul suivant : - calcul des acier - dimensionnement à l'ELU - vérification des contraintes à l'ELS - calcul/vérification des ouvertures de fissures   Merci d'avance. Bonne journée.   Antoine
×
×
  • Create New...