Jump to content
CIVILMANIA

samir H

Old
  • Content Count

    53
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

samir H last won the day on May 30 2017

samir H had the most liked content!

Community Reputation

34

About samir H

  • Rank
    Expert

Experience

  • Fonction
    Ingénieur ouvrages d'art
  • Expérience
    Confirmé

Formation

  • Formation
    ENSTP (DZ) + CHEBAP (FR)

Localisation

  • Pays
    Luxembourg

Recent Profile Visitors

1,099 profile views
  1. Décomposant le problème: et faisant le calcul par metre linéaire les ailes du mur se comporte comme des murs de soutènement , tu peux faire ta descente de charge normal(calcul de poussée) le radier se comporte comme une poutre ( d'un metre linéaire) appuyé sur pleins de ressorts qui on la raideur du sol , à ce radier tu va appliquer au extrémité ton torseur d’effort suite à ta descente de charge du mur de soutènement le problème qui existe est que si on devait être puriste il faudrait faire 2 calculs: un à long terme avec les charge à long terme et une raideur de sol à court terme un à co
  2. je ne sais pas si j'ai le droit de faire ça , mais si ce n'est pas le cas, modérateurs veuillez m'excuser !!
  3. Je sui_s daccords avec les expressions données, Néanmoins faire attention , dans l'expression Wpl = A/2 x v avec A = Pi x (R²-R'²) V est la distance entre le centre de gravité d'une moitié du profilé (moitié du dessus par exemple) par rapport à l'axe de symétrie horizontal , le résultat sera donc inférieur à R et donc le Wpl sera moins important que dans l'expression donné en haut. il faudrait calculé le cdg de cette moitié qui N'EST PAS confondu avec le cgd d'une moitié d'un disque (de mémoire 3/8 R).
  4. Oui à priori pas de soucis , ta membrane sup de ton treillis sera stabilisé par rapport aux flambement par la présenece de solives , aprés c'est ton prédim qui te donnera la hauteur de ton treillis !! donc ok !!
  5. Pour un batiment moyenement solicité le ratio (poutre Isostatique) est de 160kg/m3 (un peu moins pour une poutre hyperstatoque). passé la bare des 200, il vaut mieu augmenter la hauteur de la section voir meme la largeur. c'est la pratique courante, c'est rentable et facile à réaliser par rapport aux poutre précontraintes. Sans titre.bmp
  6. c'est une dalle dont le feraillage se calcule , qui porte son poid ainsi que le poids des autres surcharges , contrairement à une dalle non portante comme qui est juste la pour isoler ou autre chose mais qui n'est pas sensé porter donc ne fléchis pas.
  7. c'est possible mais je pense que ce n'est pas suffisant , un petit ratio va te le dire: (1.5/1.2 = 1.25) soit 25% de fleche de plus , pour palier cette insufisance il faudrait au moins 25% d'inertie en plus , le plat peut ne pas suffir. c'est pour cela d'ailleur que je t'ai conseillé le U à l'envers , car l'iinertie (dans le sens de la plus grande inertie) augmente rapidement contrairement à l'option 2 UPAf qui elle les augmente dans les 2 sens en meme temps (mais moins rapidement) sachant que pour une poutre droite ( sans inclinaison transversale) cette inertie joue uniquement un role dans le
  8. Je ne suis jamais tombé sur un paragraphe de reglementation sur la tolérence de fleches, aprés 3mm certe ce n'est pas beaucoup mais faut limiter cette fleche , sachant que le pricipale parametre de controle de fleche est l'inertie, je te conseille de rajouter des petit renforts genre 1 UPN65 (U orienté vers le bas.. c'est le plus simple et le plus economique) voire moins pour augmenter cette derniere sur toutes la longeur de poutre , sinon cela peut se faire par 2 petit UPAF par exemple assemblé sur l'ame de part et d'autre si la permier variante n'est pas faisable
  9. le truc avec L'EC 7 c'est que en ce moment il sont entrain de le modifer (amandement A1 en projet ) Mais tu peux toujours utiliser (période de transition) le DTU 13.12 (pour le batiment car c'est pricipalement les fondations supérficielle, sinon le fasicule 62 titre 5 pour les toutes les fondations , donc plus complet et déstiné auissi aux ouvrages d'art. Moi dans mon boulot (ouvrages d'art en france) on a adapter certain truc de l'EC7 au F62T5( ce dernier avec lequel on travaille) mais sur des projets qu'aux l'EC , mais bon c'est encore flou
  10. alors la je suis vraiment désolé, dans l'EC ils ne disent rien dans le paragraphe 4.2.3.2, mais sache que j'ai eu un prof trés trés performant qui sais de quoi il parle. Bref, en analysant dimmensionnelment la formule , on sens bien que traduit 'élognement des des raideur du Centre de masse. imagine qu'on néglige le terme Iy.y² car il est plutot petit par rapport à Ix.x² , tu tombe sur un Rx qui est une sorte de bras de levier équivalent à une raideur totale équivalente. Tu peux chercher dans la littérarture mais à ce niveau moi je ne peux plus rien pour toi !!!
  11. c'est une histoire de convention . ce qu'il faut comprendre c'est que si tu as un effort (un peu exentré du centre de masse donc effet de torsion) qui viens suivant le sens Y ( de mon repere sur le shéma), tu sens bien que c'est l'inertie qui s'appelle (Ixi) de mon shéma qui va tenter de reprendre cette effort, en sachant que plus cette inertie est exentrée ( donc Xi grand) plus l'effet de ce mur est amplifié est donc plus raide / à cet effet de torsion, c'es pour cela qu'on parle de rayon R(x) qui est determiné par les inerties suivant (X) pour contrer l'effort de torsion du à un effeot exce
  12. regarde ma reponse ici : http://www.civilmania.com/forum/topic/16292-rayon-de-torsion/
  13. Oui c'est logiques , c'est normal que les efforts dans les voiles sont bcps bcps plus importants que pour mur-briques. le chainage sert à laisser le mur debout en cas de seisme en le raidissant, mais idéalement on aimerai pas trop le voir reprendre des efforts !!!
×
×
  • Create New...